Rabbah incite les Marocains des EAU à investir au Maroc    Turkish Airlines: nouvelle alerte à la bombe sur un vol de la compagnie    «Les pirates de Salé», un film sur la première école de cirque au Maroc    Migration : Campagne marocaine de régularisation des clandestins : Peut mieux faire    Un mort dans une fusillade au siège de la NSA    La Palestine désormais membre de la Cour pénale internationale    Espagne : Arrestation de 4 jihadistes présumés, dont 2 mineurs    Moghreb Athlétic de Fès: May-Day ! May-Day ! Hazzaz sans filets    Championnat arabe de natation : 20 jeunes marocains à l'assaut de Dubaï    Maroc Locaux / Burkina Faso : 1-2: Quand une série n'égale pas une autre        Colloque à Casablanca: La nécessité de relever le défit de la mise en œuvre de la Constitution    «Etre attentif à l'égalité pour rendre notre modèle de développement plus inclusif»    Non, le jardin Majorelle ne sera pas vendu    L'ONEE raccorde la centrale de Ouarzazate au réseau national    Indignité/Indignation    Des fortunes diverses pour les locaux du Maroc    Nouvelle prise pour le «FBI» marocain    La troupe théâtrale de l'école primaire «Ichbiliya» remporte le Grand Prix    Port d'Agadir : 140 tonnes de poulpe confisquées    Forbes: le Maroc un modèle religieux influent    Trafic de drogue à Salé: un commissaire de la DGST et des gendarmes impliqués    Le discours royal d'Ajdir marque le début de l'ère d'ouverture sur l'Amazighité    Les banques se frottent les mains    Le meilleur couscous du monde    Fès : Démantèlement d'une cellule terroriste financée par «Daech»    Stratégie de l'immigration, vers une intégration culturelle concertée    Lancement réussi de lagare.ma    Barrages : Un taux de remplissage de 82,8% au 31 mars 2015    Une mission commerciale et d'investissement chez l'oncle Sam    Dette extérieure publique : Hausse de l'encours à plus de 277 milliards DH    Conjoncture : Une croissance 2014 provisoire ramenée à 2,2%, selon le HCP    Quand l'écriture est un acte politique    Menaces rageuses et provocations désespérées du Polisario    Un membre des forces tunisiennes de sécurité poignardé par des activistes algériens lors du Forum social mondial    L'issue des négociations P5-Iran reste imprévisible    Appel à un débat national sur le don et la greffe d'organes    Divers    Enrichir les connaissances scientifiques des élèves et étudiants    Une défaite riche en leçons pour les locaux face au Burkina «A»    200.000 DH d'amende pour Abourazzouk    Bonne opération de l'ASS, MCO et l'ASFAR    La Grèce n'a pas renoncé à renégocier sa dette    19    Merzouga s'apprête à accueillir le Festival des musiques du monde    Les pianistes "amateurs virtuoses" s'invitent à Tanger    Un programme bien garni pour le Festival du henné à Foum Zguid    Une première pour l'Ecossais Ramsay, la Française Nocera récidive et signe son 14 succès sur le LET    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

L'impact social de la crise, l'éveil arabe au menu des jeunes euro-méditerranéens
Publié dans Albayane le 08 - 07 - 2012

Les jeunes de la région euro-méditerranéenne veulent bien accompagner l'éveil arabe. Réunis à Istanbul, du 28 juin au 1er juillet, les représentants de la jeunesse euro-méditerranéenne délégués par 35 pays ont précisé et confirmé l'agenda du Forum méditerranéen de Marseille organisé par la Fondation Anna Lindh du 4 au 7 avril 2013. Il s'agit d'ores et déjà comme le plus grand rassemblement de la société civile du Nord et du Sud de la Méditerranée, depuis le début du Printemps Arabe. L'occasion sera propice pour débattre aussi de l'impact social qu'a eu la crise économique européenne. « A la lumière du printemps arabe, la parole des jeunes s'est libérée.
Ils savent désormais qu'ils sont écoutés, et que personne ne peut les priver de leur liberté de conscience. Le mythe de l'ombre a été démystifié. La quête du soleil est une lutte continue dans la vie de chacun, et c'est la mission de chaque jeune que de maintenir cette dynamique » a déclaré Nermine Chatila (Liban) au nom de la jeunesse participante, en soulignant l'importance du dialogue par le biais de l'allégorie de la Caverne de Platon.
Simultanément, la Conseil Consultatif de la Fondation Anna Lindh s'est également réunis dans la même ville, en présence du Président de la Fondation André Azoulay.
Les réunions d'Istanbul sont les premières d'une série de réunions qui auront lieu dans différents pays euro-méditerranéens autour de thèmes prioritaires dans un esprit participatif pour la préparation du Forum. « Cet espace de synthèse et de convergence sans barrière sociale et associant toutes les sensibilités idéologiques, culturelles ou politiques, est emblématique de la légitimité et de la singularité de l'action de la Fondation Anna Lindh», souligne M Azoulay, qui rappelle en même temps le choix de la Fondation depuis 2008 « d'ancrer sa démarche dans le contact le plus direct avec les instances les plus crédibles de la société civile au sein des 42 pays de l'Union pour la Méditerranée».
Selon un communiqué diffusé par la Fondation Anna Lindh, les réunions d'Istanbul et celles à venir cet automne, notamment au Maroc pour les Femmes et en Algérie pour les Migrations, vont permettre d'affiner et d'enrichir l'agenda du Forum d'avril 2013 à Marseille pour faire de cette rencontre «les états généraux de l'Euro-Méditerranée, avec une feuille de route actualisée, revue et corrigée par la profonde mutation que connait notre Région» a conclu le Président de la Fondation Anna Lindh.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.