Tourisme : Le Maroc, destination «assez mature»    Sport : Benslimane quitte le CNOM    Travail domestique : La loi devient applicable    Rentrée scolaire : La reprise administrative prévue le 1er septembre    Fin de la recréation!    Affaire Benhammad-Nejjar: La mise au point de la DGSN    Séisme Italie : Difficile évaluation    Etonnante alliance entre la Turquie et la Syrie    Santé et mutuelles, liaisons dangereuses    Agression mortelle à Kénitra : Le suspect arrêté    Les barbouzes vrais et faux se surpassent...    Un nouveau gouvernement libyen sera soumis au Parlement    High-tech : Google, Facebook et Twitter accusés de ne pas en faire assez contre le cyberjihadisme    Billet: Le dialogue dans la confusion    Présidentielle gabonaise 2016 : La dernière ligne droite pour Ali Bongo et Jean Ping    Focus sur le New GEN ISS à Casablanca    Augmentation des recettes ordinaires    Le WAC se qualifie haut la main au dernier carré de la Ligue des champions    Deux reports pour entamer le championnat    Divers sportifs    Tinghir

 / Clôture du salon d'artisanat    Le dernier adieu des Ittihadis à Driss Mohamed Bouizgar    Le secteur touristique sur la corde raide    Nouvelles stratégies d'apprentissage et de gestion du comportement pour les personnes autistes    Divers    Khénifra / Aïn Louh / Terres des hommes et de l'hospitalité    Khouribga / INDH / Lancement de 53 projets évalués à 78 millions de dhs    Le bilan provisoire du séisme s'est alourdi    Bio des stars : Al Pacino Le New-Yorkais qui crève l'écran    Alaa Zniber, écrivain précoce    Céline Dion sort "Encore un soir", un album en ode à la vie    Festival international de danse    La politique marocaine contre l'extrémisme saluée    JO 2016 : L'évaluation des Fédérations jeudi 1er septembre    La récolte des mollusques interdite à Jmâa Ouled Ghanem-Dar Lhamra    Vidéo: Les arrêtés anti-burkinis, une dérive politique selon Belkacem    Jennifer Lawrence, l'actrice la mieux payée au monde    Spectacle: Les MRE font rire « Dakar »    Hassad rencontre les chefs de partis    Amical : Les Lions Futsal s'inclinent face à la Seleção Portugaise Spécial    « Le roi du Maroc prend le leadership de l'Islam modéré »    Education religieuse : Cafouillages autour du nouveau manuel    Valeurs et principes au cœur de la vision royale pour l'Afrique et la lutte contre le djihadisme    CAN Gabon 2017 (qualifications) : Renard convoque 27 joueurs    Fête de la Jeunesse / Concert de Jazz demain à Casablanca    Les plages prises d'assaut    Plaidoyer pour la sensibilisation des jeunes à rejeter la violence et l'extrémisme    Les intellectuels africains sont-ils des éclaireurs éblouis ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Amine Sbihi, ministre de la Culture : «Promouvoir une action collective et participative»
Publié dans Albayane le 06 - 01 - 2012

Le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi s'est dit, mercredi à Rabat, déterminé à promouvoir “une action collective et participative, loin de toute bureaucratie”, dans un domaine qui regorge d'énergies et de compétences. “La valorisation de ce potentiel indéniable du secteur de la culture nécessite une approche de travail où l'emporte l'esprit d'abnégation et d'humilité, loin de toute bureaucratie qui risque d'asphyxier la créativité et l'innovation”, a souligné M. Sbihi lors de la cérémonie de passation de pouvoir avec son prédécesseur, Bensalem Himmich.
A cette occasion, il a exprimé sa fierté de la confiance placée en lui par SM le Roi Mohammed VI en le nommant à la tête du département de la Culture au gouvernement de Abdelilah Benkirane, investi dans ses fonctions la veille.
M. Sbihi a estimé que le Maroc “a besoin d'un éveil culturel et intellectuel” selon une démarche impliquant tous les acteurs concernés.
Cet objectif ne pourrait être atteint sans la convergence de tous les efforts en vue d'accompagner au mieux les changements qui s'opèrent au Maroc, a-t-il dit.
Lors de cette cérémonie, M. Sbihi a rendu hommage à l'intellectuel et l'écrivain M. Bensalem Himmich et à son action au service de son pays et de son rayonnement culturel.
M. Himmich a de son côté félicité son successeur à la tête du ministère de la Culture pour la confiance royale placée en lui, lui souhaitant plein succès dans ses nouvelles fonctions. Il a salué, à cette occasion, les qualités humaines et professionnelles du nouveau ministre, “connu pour son engagement politique et sa compétence avérée notamment dans le domaine de l'enseignement supérieur”.
Cette cérémonie s'est déroulée en présence notamment du Directeur de la Bibliothèque nationale du royaume du Maroc, Driss Khrouz ainsi que de plusieurs artistes, comédiens et cadres du ministère.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.