Pluies sur le Nord et l'Est du Royaume avec chutes de neige et baisse des températures à partir de dimanche    SM le Roi accomplit la prière du vendredi à la mosquée Abi Al-Abbas Sebti à Casablanca    Benkirane au Forum des retraites : « Je ne veux pas laisser au prochain gouvernement un braise entre les mains »    COP22 : «La place des O.N.G dans le paysage institutionnel»    La date du sommet arabe est-elle reportée ?    Botola en D1 : la reprise avec Raja-FUS au complexe Mohammed V    «Journée Espagne» à l'Université internationale de Rabat    Le soutien de l'Etat aux manifestations cinématographiques    Du cinéma colonial au cinéma social    Les groupes de la majorité apprécient l'initiative des projets de lois relatifs au sage-femme et à l'infirmière    200 millions de dollars pour la lutte contre l'EI en Afrique du Nord    Le vélo de Mme Taubira    Orange soutient les PME d'Afrique et du Moyen Orient    Le futur Lion Sofiane Boufal est courtisé par Chelsea    Affaire Legler : l'épilogue pointe enfin à l'horizon
    Fantômes : comment éradiquer le phénomène?    Commencer par rénover l'hôtellerie    Festival des musiques sacrées du monde: une 22è édition en hommage aux « femmes fondatrices »    Rencontre de communication à Inezgane-Aït Melloul    M. Benkirane souligne l'engagement du gouvernement et sa mobilisation totale pour faire aboutir la COP22    Agenda culturel du 12 au 18 Février 2016    Handball: FAR-Hassania Guercif à l'affiche de la 9e journée    Badou Zaki: « Mon successeur pourra travailler avec sérénité. » Spécial    Le Maroc compte le plus grand nombre de détenus des pays arabes    Qualité de l'air : Une cellule de veille mise en place    Salon International de l'Edition et du Livre : Plus de 650 exposants    Grève nationale : Un taux de participation probant    Insolite    Divers sportifs    Un podium pour El Hassani sur le Pro Golf Tour    Prochaine visite de Ban Ki-moon dans nos provinces sahariennes    Appel au soutien des jeunes porteurs de projets en Afrique    Erdogan hausse le ton sur la Syrie    Une attaque au mortier vise l'aéroport de Mogadiscio    L'Association Chouala célèbre l'art gnaoui    Les mystères de la formation des plis et replis de notre cerveau s'éclaircissent    Le Maroc vidé de sa substance grise : Médecins et ingénieurs du cru se laissent séduire par d'autres horizons    Pyongyang expulse les Sud-Coréens de la zone industrielle conjointe    Fixation des dotations    Lancement officiel à Settat du recensement général de l'agriculture    Clôture de la session parlementaire d'automne    La plainte contre "Much loved" tombe à l'eau    Casablanca à l'heure de son 22ème Salon international de l'édition et du livre    DROIT AU BUT    Syrie : Les déplacés toujours bloqués à la frontière turque    Le bon, la brute et le théâtre    Tanger : Arrestation de 4 individus, membres d'un réseau criminel spécialisé dans le vol qualifié    Trois artistes marocains décorés par la France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Khalid Naciri : «Une initiative inappropriée»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 02 - 2004

Khalid Naciri, membre du Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS), pense que la réunion qui a eu lieu entre certains partis de la majorité et des formations de l'opposition est un acte inopportun et inapproprié et qui risque de nuire au processus des réformes en cours.
ALM : Certains partis de la majorité se sont dernièrement réunis avec des formations de l'opposition afin de former une nouvelle coalition. Comment voyez-vous cette initiative ?
Khalid Naciri : Sincèrement, j'estime qu'il s'agit d'un geste inopportun et inapproprié. Si cette réunion s'avère être réelle, et je pense qu'il en est ainsi, je n'en vois pas la dimension logique ni la raison d'être.
C'est incohérent et c'est incompatible avec l'existence d'une majorité dont font partie certaines de ces formations. Je ne vois pas sur quoi ces partis pourraient se mettre d'accord. D'ailleurs, il est anormal d'appartenir à une coalition gouvernementale et d'aller chercher des alliés dans l'opposition. C'est une démarche absurde.
L'on remarque pourtant que les autres formations de la majorité n'ont pas encore réagi à la tenue de cette réunion. Quelle est la raison de ce silence à votre avis ?
Cela ne saurait tarder. Vous savez que l'information concernant la tenue de cette réunion est récente, il est donc normal d'attendre d'abord à s'assurer de la véracité de l'information, et à être dûment informé sur ce qui s'est réellement passé avant de réagir. Mais, il est certain que les partis formant la majorité réagiront bientôt.
Quelle est la position du Parti du progrès et du socialisme (PPS) ?
Le PPS considère qu'il n'y a pas d'alternative à la coalition gouvernementale actuelle. Car, cette majorité demeure la seule capable de concrétiser l'option des réformes en parfaite symbiose avec les choix de réformes initiés par Sa Majesté le Roi. Ainsi, toute hypothèse d'une nouvelle coalition pour former une majorité gouvernementale autre que celle actuellement au pouvoir est malvenue. Je pense qu'elle est aussi inutile. Car, que peut-on espérer d'une coalition formée avec des partis qui n'ont aucun projet de société et qui sont incapables de présenter et de mettre en application un projet réformateur ? Rien. Je dois dire aussi que la recherche d'une nouvelle coalition est non seulement inutile mais il est aussi nuisible au processus de réformes en cours puisqu'il perturbe l'évolution du projet réformateur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.