Royal Air Maroc renforce ses relations avec le Sénégal    Aéroport Mohammed V: Arrestation de deux Capverdiennes en possession de près de 6 kg de cocaïne    Lois électorales : Le niet du Conseil constitutionnel    L'économie nationale a fait grise mine en 2014: La croissance bascule à 2,4%    Trésor : 1,09 MMDH d'échange de bons    Elections professionnelles: L'UMT dénonce l'ingérence partisane dans le scrutin    Italie: Un Marocain soupçonné de propagande islamiste arrêté    Tunisie : L'Etat d'urgence décrèté    Syrie : Le régime perd une importante position militaire à Alep    Iran /Groupe "P5+1": Persistance des divergences    L'éternel imbroglio !    Assemblée Générale Ordinaire de l'Olympique de Marrakech : Des perspectives prometteuses    Belle soirée ramadanesque au complexe sportif Prince Moulay Al Hassan: Benatia à la marocaine    Poursuite de la coordination entre les bases du syndicat et du parti au service de la classe laborieuse et du peuple marocain    Grâce au programme de la Fondation Mohammed VI de réinsertion socioprofessionnelle des détenus : Le taux de récidive constamment en baisse    Une analyse à l'emporte-pièce, dépourvue de valeur ajoutée    Une forte vague de chaleur frappe le Maroc    Mort de José Antonio Martinez : L'autopsie réalisée en Espagne contredit la version marocaine    Croissance : La guerre des chiffres n'aura pas lieu    Produits alimentaires, l'ONSSA contrôle 18 millions de tonnes en 2014 ...    Terrorisme, coopération Maroco-belge    Certification Tripadvisor pour le zoo de Rabat    Les terroristes de l'assiette    Non massif et risqué des Grecs au plan de créanciers divisés    Les services de sécurité bordelais déjouent une tentative algérienne d'implantation de cellules terroristes dormantes    Nouveau dérapage d'Abou Naim    Charivari à l'Instance nationale de protection des biens publics    Mastour décline la convocation de Benabicha    Divers    Fouzi Lekjaa: La FRMF procédera au parachèvement de ses instances sur la base d'une approche participative    Meriem Bensalah Chaqroun se confie à Libé    La BM accorde plus de 250 millions de dollars au Maroc    Divers    11.000 réfugiés syriens soignés à l'hôpital marocain de Zaâtari    Visite de Sissi au Sinaï    Regroupement familial    Une ambiance de piété et des traditions ancestrales à Oujda    Harcèlement sexuel et agression    Abderrahim Jairane La critique marocaine devrait se frayer son propre chemin    Portrait : Alicia Vikander    Syrie Si loin si proche    La RAM transporteur officiel du Festival Ecrans Noirs    Timitar 2015 : Hindi Zahra chantera auprès des Rayssate    Copa America 2015: le Chili sacré pour la première fois    Sébastien Loeb: «Je ne dirais pas que ce fut un bon week-end pour moi au Castellet»    Ciné-Script: Acteur: les risques du métier    Ciné - scope : Actuellement en salles : "Un voisin trop parfait" de Rob Cohen    Ciné - star/ Festival de Marrakech 2015 : Francis Ford Coppola Président du jury    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Khalid Naciri : «Une initiative inappropriée»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 02 - 2004

Khalid Naciri, membre du Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS), pense que la réunion qui a eu lieu entre certains partis de la majorité et des formations de l'opposition est un acte inopportun et inapproprié et qui risque de nuire au processus des réformes en cours.
ALM : Certains partis de la majorité se sont dernièrement réunis avec des formations de l'opposition afin de former une nouvelle coalition. Comment voyez-vous cette initiative ?
Khalid Naciri : Sincèrement, j'estime qu'il s'agit d'un geste inopportun et inapproprié. Si cette réunion s'avère être réelle, et je pense qu'il en est ainsi, je n'en vois pas la dimension logique ni la raison d'être.
C'est incohérent et c'est incompatible avec l'existence d'une majorité dont font partie certaines de ces formations. Je ne vois pas sur quoi ces partis pourraient se mettre d'accord. D'ailleurs, il est anormal d'appartenir à une coalition gouvernementale et d'aller chercher des alliés dans l'opposition. C'est une démarche absurde.
L'on remarque pourtant que les autres formations de la majorité n'ont pas encore réagi à la tenue de cette réunion. Quelle est la raison de ce silence à votre avis ?
Cela ne saurait tarder. Vous savez que l'information concernant la tenue de cette réunion est récente, il est donc normal d'attendre d'abord à s'assurer de la véracité de l'information, et à être dûment informé sur ce qui s'est réellement passé avant de réagir. Mais, il est certain que les partis formant la majorité réagiront bientôt.
Quelle est la position du Parti du progrès et du socialisme (PPS) ?
Le PPS considère qu'il n'y a pas d'alternative à la coalition gouvernementale actuelle. Car, cette majorité demeure la seule capable de concrétiser l'option des réformes en parfaite symbiose avec les choix de réformes initiés par Sa Majesté le Roi. Ainsi, toute hypothèse d'une nouvelle coalition pour former une majorité gouvernementale autre que celle actuellement au pouvoir est malvenue. Je pense qu'elle est aussi inutile. Car, que peut-on espérer d'une coalition formée avec des partis qui n'ont aucun projet de société et qui sont incapables de présenter et de mettre en application un projet réformateur ? Rien. Je dois dire aussi que la recherche d'une nouvelle coalition est non seulement inutile mais il est aussi nuisible au processus de réformes en cours puisqu'il perturbe l'évolution du projet réformateur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.