Ballon d'or 2014 : Platini exclut Messi, Ronaldo et vote pour un allemand    Le Centre de Formation de football est l'un des plus performants au Maroc !    Ouverture, aujourd'hui, du Forum mondial des droits de l'Homme à Marrakech : Un rendez-vous majeur du processus d'universalisation des droits humains    Les Etats du CCG et la Jordanie réitèrent leur soutien à l'initiative d'autonomie pour résoudre la question du Sahara marocain    Usa / Ferguson: Des milliers d'Américains disent leur colère dans les rues du pays    Syrie: Raids de l'aviation syrienne sur Raqqa, bastion de l'EI    Entretien avec Jihane El Bahhar : Réalisatrice et présidente de la Corporation des scénaristes marocains    Diabète de Type1, une maladie aux risques élevés selon une étude suédoise    Messi, encore une fois recordman...    L'espagnol Air Europa lance le vol Madrid/Ouarzazate    Le trafic domestique booste les activités portuaires marocaines    Capitaliser le vide laissé par du foot marocain à l'échelon africain...    Eloge de la beauté latente    «J'espère qu'ils vont la libérer»    Australie : Décès d'un joueur de cricket touché à la tête    Ebola : aide médicale du Maroc au Liberia et à la Sierra Leone    Football : l'Equipe du Maroc remonte au classement FIFA    Pour garder la forme, prenez soin de vos dents !    La Tunisie plus «millionnaire» que l'Algérie et le Maroc    El Khalfi fait le ménage dans le marché publicitaire    Oui à l'équité, non à la prévarication    Activités du GPD-PPS à la Chambre des représentants    Fonds d'entraide familiale, le constat de Ramid    Il fait l'actu : Ali Berbich, Président du directoire de Zalagh Holding    Autoroute : Un nouveau réseau de de 2.000 km pour connecter le centre avec le sud et le nord en préparation    Oujda : Saisie de 1.100 kg de chira et fuite des deux trafiquants    AGENDA : L'IMRI fait le bilan de l'OMC    Référence    Ciment : Côte d'Ivoire : La cimenterie d'Anas Sefrioui double sa production    Nuit des philosophes    L'enfance au cœur d'une conférence internationale au Liban    L'artisanat féminin fait son show à Casablanca    Divers Economie    Bras de fer entre les importateurs et la douane à Guergarate    L'ANAPEC, partenaire des initiatives locales    Le Brésil et l'Argentine éventuels sparring-partners pour le Onze national    Divers sportifs    Convention pour le développement de la zone pilote à Conakry    En Ukraine, conflit ou pas, les jeux sont faits    L'UNTM au bord de la scission    Activités du parti    Divers    L'OPM inaugure un nouveau cycle de concerts "commentés"    Touhami Ennadre : Ce que j'ai enduré en banlieue m'a renvoyé à mes racines et m'a permis de découvrir que je venais d'une culture millénaire    "Birdman" en tête des nominations aux Spirit Awards    3,4 millions de dollars pour le piano de "Casablanca"    Manifestations aux Etats-Unis : « Pas de justice, pas de paix. »    Décès de la chanteuse libanaise Sabah    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Khalid Naciri : «Une initiative inappropriée»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 02 - 2004

Khalid Naciri, membre du Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS), pense que la réunion qui a eu lieu entre certains partis de la majorité et des formations de l'opposition est un acte inopportun et inapproprié et qui risque de nuire au processus des réformes en cours.
ALM : Certains partis de la majorité se sont dernièrement réunis avec des formations de l'opposition afin de former une nouvelle coalition. Comment voyez-vous cette initiative ?
Khalid Naciri : Sincèrement, j'estime qu'il s'agit d'un geste inopportun et inapproprié. Si cette réunion s'avère être réelle, et je pense qu'il en est ainsi, je n'en vois pas la dimension logique ni la raison d'être.
C'est incohérent et c'est incompatible avec l'existence d'une majorité dont font partie certaines de ces formations. Je ne vois pas sur quoi ces partis pourraient se mettre d'accord. D'ailleurs, il est anormal d'appartenir à une coalition gouvernementale et d'aller chercher des alliés dans l'opposition. C'est une démarche absurde.
L'on remarque pourtant que les autres formations de la majorité n'ont pas encore réagi à la tenue de cette réunion. Quelle est la raison de ce silence à votre avis ?
Cela ne saurait tarder. Vous savez que l'information concernant la tenue de cette réunion est récente, il est donc normal d'attendre d'abord à s'assurer de la véracité de l'information, et à être dûment informé sur ce qui s'est réellement passé avant de réagir. Mais, il est certain que les partis formant la majorité réagiront bientôt.
Quelle est la position du Parti du progrès et du socialisme (PPS) ?
Le PPS considère qu'il n'y a pas d'alternative à la coalition gouvernementale actuelle. Car, cette majorité demeure la seule capable de concrétiser l'option des réformes en parfaite symbiose avec les choix de réformes initiés par Sa Majesté le Roi. Ainsi, toute hypothèse d'une nouvelle coalition pour former une majorité gouvernementale autre que celle actuellement au pouvoir est malvenue. Je pense qu'elle est aussi inutile. Car, que peut-on espérer d'une coalition formée avec des partis qui n'ont aucun projet de société et qui sont incapables de présenter et de mettre en application un projet réformateur ? Rien. Je dois dire aussi que la recherche d'une nouvelle coalition est non seulement inutile mais il est aussi nuisible au processus de réformes en cours puisqu'il perturbe l'évolution du projet réformateur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.