Le GPD approfondit la réflexion sur le PLF 2015    Les Marocains insolvables ?    Suisse : Bientôt des sanctions contre les piétons accros au portable?    Radiocommunications, le Maroc doublement gratifié en Corée du Sud    HEM décortique la conjoncture    Les premières unités de «Hadar» déployées    Les Néerlandais d'origine marocaine boudent les Marocaines    11e festival Cinéma et migrations    CFC, meilleur centre financier de la région MENA    PLF 2015, les critiques continuent à tomber    La "bonne nouvelle" de Benkirane annoncée par El Khalfi    Report de la CAN 2015 : Le Maroc explique ses raisons à la CAF    Le mot pour rire: Marche ou grève    Maroc : 16 morts et 1 339 blessés dans 1 042 accidents en une semaine !    Nombre record de visiteurs au Salon du cheval d'El Jadida    J'aime, je partage: Le cinéma, belle image du Maroc    Il fait l'actu : Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement    Alliance de cœur    Economie numérique – Les anciens de Télécom ParisTech dans la prospective    La CAF sonde le marketing marocain    Terrorisme: Le Maroc n'est pas confronté à des menaces "directes"    France: Sanofi chute de plus de 5% après l'éviction de son DG    Escale tangéroise pour la goélette d'exploration Tara    Extension de l'AMO aux soins dentaires pour les plus de 12 ans    Divers Economie    Rabat exige une enquête sur l'incident frontalier avec l'Algérie    L'orthorexie : quand manger sainement devient une obsession    La chirurgie esthétique s'invite à Marrakech    Divers    Caravane de la Marche Verte    Le Maroc et les USA renforcent leur coopération environnementale    L'EN d'haltérophilie en concentration pour les prochaines échéances internationales    News    Divers sportifs    Mohamed Hassad : Les fauteurs de troubles seront interdits d'accès aux stades et leurs associations dissoutes    Une pièce musicale ancestrale ressuscitée par un groupe de jeunes musiciens Souiris    Le film marocain "Sled" remporte le Grand prix du Festival international du court métrage de Nouakchott    Le pharaon Toutankhamon ne serait pas mort comme on le pensait        Montréal : 15ème édition du Festival du Monde Arabe : Le dialogue des cultures    Coupe du monde 2018 : le logo de la compétition dévoilé depuis l'espace    Lutte contre le terrorisme: Le Maroc prête main-forte aux Emirats Arabes Unis    « Shock Shell », l'Opéra et Nick Cave    «Attahkik» sur les planches casablancaises    Zidane suspendu par la FEF pour manque de diplôme d'entraîneur    Nidaa Tounès promet de ne pas gouverner seul après sa victoire    La MGPAP promet l'atteinte des résultats en 2015    Société civile, médias et services de sécurité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Analphabétisme : La lutte continue
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 14 - 01 - 2003

Une autre forme de coopération maroco-française. Il s'agit du domaine de la lutte contre l'analphabétisme et l'éducation non formelle.
Madame Najima Rhozali, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse, chargée de l'alphabétisme et de l'éducation non formelle a tenu une réunion de travail avec M.Georges Bonan, responsable à la direction des relations internationales et la coopération décentralisée à la ville de Montpellier en France, jeudi dernier.
A cette occasion, Mme la secrétaire d'Etat a mis en exergue les efforts entamés par le Royaume du Maroc dans le domaine de la lutte contre l'analphabétisme et l'éducation non formelle. Mme Rhozali a également parlé des difficultés qui constituent une entrave à la réalisation des objectifs souhaités dans ce domaine.
Parmi ces difficultés figurent en premier lieu l'inexistence de programmes adéquats à la formation et l'éducation. La secrétaire d'Etat a également évoqué l'absence d'encouragements sous forme matérielle en faveur des concernés. Mme Rhozali a suggéré de M.Georges Bonan un soutien à l'expérience marocaine dans le domaine de l'éducation non formelle et de la lutte contre l'analphabétisme. Le responsable français de son côté, a exprimé sa volonté de renforcer les mécanismes d'une coopération sérieuse et constructive avec le Royaume du Maroc en tant que pays méditerranéen. M.Bonan a promis de fournir l'aide et le soutien matériels et techniques nécessaires à la réussite des projets et des programmes d'éducation et de formation.
Particulièrement, les projets qui considèrent que le facteur humain est un facteur fondamentalement déterminant dans le domaine du développement.
Georges Bonan a suggéré par ailleurs comme première étape, que la coopération soit concentrée sur la réalisation de projets (dans le secteur de la lutte contre l'analphabétisme et l'éducation non formelle) dans la région de Souss-massa-darâa. Et ce parallèlement au programme qui sera réalisé en partenariat avec l'Institut Hassan II d'Agronomie et la Wilaya d'Agadir. Lequel programme compte faire de l'arganier, dans sa dimension socio-économique et culturelle, une locomotive de développement durable dans la région, notamment à travers l'encouragement de l'investissement dans le domaine du tourisme, de la culture et de la formation. Les deux parties ont passé en revue les possibilités et les horizons de coopération d'intérêt commun pour un meilleur rapprochement culturel et religieux entre les peuples de la région de la Méditerranée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.