Des efforts considérables pour revaloriser l'attractivité de la ville    Convention-cadre de partenariat pour un programme de formation au profit de la direction de la météorologie nationale    Rabat attend de l'UE des solutions convenables                Les femmes soulaliyates exigent une loi garantissant leurs droits    Casablanca : Un trafiquant de cocaïne sous les verrous    Cigarette électronique, le ministère tire la sonnette d'alarme    Les équipes africaines seront-elles à la hauteur au Mondial 2014?    La 9ème édition du SIAM célèbre les produits du terroir        La sécurité alimentaire au cœur des débats à Fès    Sortie de crise ?    Un officier de police tué dans un nouvel attentat au Caire    Coupe de la CAF : le DHJ reçoit Al Ahly ce samedi Spécial    Laissez l'histoire aux historiens par ( Jamal Berraoui )    Un 1er Mai unitaire pour la FDT, la CDT et l'UMT    Insolite    Citroën survole les débats    Coupe du Trône de basket    Le Jeudi Média de l'INDH s'invite à Al Hoceima    De jeunes Marocains explorent l'agriculture et la biodiversité    Moins de meurtres dans le monde, l'Afrique et les Amériques les plus touchées    La Fête de la musique et du sport au COC    Essaouira, un bastion irréductible de la diversité de toutes les musiques    Le parcours et l'œuvre d'Edmond Amran El Maleh au cœur d'une rencontre culturelle    Match en retard : Le WAC et le MAS dos à dos    Adnan Januzaj à la disposition des Diables Rouges    Abdelhak Benchikha : "La qualification se jouera à El Jadida"    La crise de la Chambre des députés dénouée    Partielles à Moulay Yacoub    USA/Russie: Les tensions de plus en plus vives!    «La langue, un savoir-faire»    Ouverture des 7ème assises nationales de l'agriculture    Casablanca : Pour fêter leur joie, deux jumeaux sèment la terreur        Corées: le Nord pourrait préparer un 4ème essai nucléaire    Soudan du Sud: les rebelles nient avoir massacré des civils et accusent l'armée    Une mode ou une mutation sociale (1)    Réflexion sur les nouveaux enjeux de la question amazighe en Afrique du nord et au Sahel à Lyon    International : Tony Blair urges British intervention world against Islamic extremists around the world    Suicide à Sidi Bettach : le parquet général ordonne l'ouverture d'une enquête    Session extraordinaire de la Commission administrative nationale    Insolite        Clôture de la 8ème édition d'Awaln'art    Attijariwafa bank engagée envers l'art au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Analphabétisme : La lutte continue
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 14 - 01 - 2003

Une autre forme de coopération maroco-française. Il s'agit du domaine de la lutte contre l'analphabétisme et l'éducation non formelle.
Madame Najima Rhozali, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse, chargée de l'alphabétisme et de l'éducation non formelle a tenu une réunion de travail avec M.Georges Bonan, responsable à la direction des relations internationales et la coopération décentralisée à la ville de Montpellier en France, jeudi dernier.
A cette occasion, Mme la secrétaire d'Etat a mis en exergue les efforts entamés par le Royaume du Maroc dans le domaine de la lutte contre l'analphabétisme et l'éducation non formelle. Mme Rhozali a également parlé des difficultés qui constituent une entrave à la réalisation des objectifs souhaités dans ce domaine.
Parmi ces difficultés figurent en premier lieu l'inexistence de programmes adéquats à la formation et l'éducation. La secrétaire d'Etat a également évoqué l'absence d'encouragements sous forme matérielle en faveur des concernés. Mme Rhozali a suggéré de M.Georges Bonan un soutien à l'expérience marocaine dans le domaine de l'éducation non formelle et de la lutte contre l'analphabétisme. Le responsable français de son côté, a exprimé sa volonté de renforcer les mécanismes d'une coopération sérieuse et constructive avec le Royaume du Maroc en tant que pays méditerranéen. M.Bonan a promis de fournir l'aide et le soutien matériels et techniques nécessaires à la réussite des projets et des programmes d'éducation et de formation.
Particulièrement, les projets qui considèrent que le facteur humain est un facteur fondamentalement déterminant dans le domaine du développement.
Georges Bonan a suggéré par ailleurs comme première étape, que la coopération soit concentrée sur la réalisation de projets (dans le secteur de la lutte contre l'analphabétisme et l'éducation non formelle) dans la région de Souss-massa-darâa. Et ce parallèlement au programme qui sera réalisé en partenariat avec l'Institut Hassan II d'Agronomie et la Wilaya d'Agadir. Lequel programme compte faire de l'arganier, dans sa dimension socio-économique et culturelle, une locomotive de développement durable dans la région, notamment à travers l'encouragement de l'investissement dans le domaine du tourisme, de la culture et de la formation. Les deux parties ont passé en revue les possibilités et les horizons de coopération d'intérêt commun pour un meilleur rapprochement culturel et religieux entre les peuples de la région de la Méditerranée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.