Le Plan national de l'eau nécessitera plus de 200 milliards DH à l'horizon 2030    Nouveau plan royal pour lutter contre la pauvreté dans les communes rurales les plus démunies    Les cliniques juridiques ciblent les populations défavorisées    La production industrielle en berne    N° 1130 en kiosque : Maîtres-Chanteurs    Internet, nouveau terrain de la bataille électorale    Les étudiants en médecine boycottent la rentrée universitaire    De grâce Catherine Graciet, séchez vos larmes !    Les Lions s'envolent aujourd'hui pour Sao Tomé    Vidéo: Chamakh s'essaie au Dizzy Goal Challenge    Il lui rappelle un mauvais souvenir, il le tue    Festival L'Boulevard : 20 groupes sélectionnés pour le tremplin    Film documentaire à Asilah : La Chine à l'honneur de la troisième édition du festival    L'argent sale brouille le jeu des élections dans la région    «Les candidats du PPS étaient quasiment les seuls à faire eux-mêmes du porte à porte»    Direction Al Ittihad pour Mbark Boussoufa    Mama Oughanem, mère de Mahtat Rakass, n'est plus    Turquie: quatre policiers tués dans l'explosion d'une bombe dans le sud-est    Coupe du Trône : KAC Kénitra bat Wydad de Casablanca    La FRMB fête les boxeurs marocains sacrés aux Championnats d'Afrique seniors    Conjoncture difficile pour BMCI    Opportunités d'affaires assurées chez CEED Morocco !    chirurgie mini-invasive : 3 questions au Dr Anis Achergui    Le Maroc bon élève    Les pharmaciens élisent leurs représentants    un vote sanction : 3 questions à Ahmed Bouz, politologue    Implication et rôle accrus du Parlement dans le processus budgétaire    Budget fondé sur la performance    Nouveau talk-show quotidien en direct : Medi1TV annonce le lancement de «60 minutes pour comprendre»    Record à Tanger-Med    Myriam El Khomri, nouvelle ministre du Travail en France    Belmokhtar réoriente les troncs communs    Les prix des licences de chasse fixés    Revue de presse du jeudi 03 septembre 2015    «Les enfants perdus de Casablanca»,    Série de rapts en Irak    La CIA et les forces spéciales à l'oeuvre contre l'EI en Syrie    Khalid Bensaria : L'objectif du MCO est de réaliser une bonne saison    Permettre aux jeunes filles de découvrir d'autres horizons    Une campagne aux forts relents d'argent sale    Coup d'envoi à Casablanca du championnat du monde des jeunes du sport boules    Coupe du Trône : RB-OCK non joué    Plus d'un demi-siècle d'engagement pour la promotion de la démocratie locale    El Hassan Lachguar : Les habitants de l'arrondisement de Youssoufia sont tous les matins là pour Rabat mais Rabat n'est jamais là pour eux    Divers Economie    Gad El Maleh ne participera pas à "Brice de nice 3"    JLO a un palais pour ses fringues    "La nuit entr'ouverte" de Tala Hadid enfin en salles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Analphabétisme : La lutte continue
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 14 - 01 - 2003

Une autre forme de coopération maroco-française. Il s'agit du domaine de la lutte contre l'analphabétisme et l'éducation non formelle.
Madame Najima Rhozali, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse, chargée de l'alphabétisme et de l'éducation non formelle a tenu une réunion de travail avec M.Georges Bonan, responsable à la direction des relations internationales et la coopération décentralisée à la ville de Montpellier en France, jeudi dernier.
A cette occasion, Mme la secrétaire d'Etat a mis en exergue les efforts entamés par le Royaume du Maroc dans le domaine de la lutte contre l'analphabétisme et l'éducation non formelle. Mme Rhozali a également parlé des difficultés qui constituent une entrave à la réalisation des objectifs souhaités dans ce domaine.
Parmi ces difficultés figurent en premier lieu l'inexistence de programmes adéquats à la formation et l'éducation. La secrétaire d'Etat a également évoqué l'absence d'encouragements sous forme matérielle en faveur des concernés. Mme Rhozali a suggéré de M.Georges Bonan un soutien à l'expérience marocaine dans le domaine de l'éducation non formelle et de la lutte contre l'analphabétisme. Le responsable français de son côté, a exprimé sa volonté de renforcer les mécanismes d'une coopération sérieuse et constructive avec le Royaume du Maroc en tant que pays méditerranéen. M.Bonan a promis de fournir l'aide et le soutien matériels et techniques nécessaires à la réussite des projets et des programmes d'éducation et de formation.
Particulièrement, les projets qui considèrent que le facteur humain est un facteur fondamentalement déterminant dans le domaine du développement.
Georges Bonan a suggéré par ailleurs comme première étape, que la coopération soit concentrée sur la réalisation de projets (dans le secteur de la lutte contre l'analphabétisme et l'éducation non formelle) dans la région de Souss-massa-darâa. Et ce parallèlement au programme qui sera réalisé en partenariat avec l'Institut Hassan II d'Agronomie et la Wilaya d'Agadir. Lequel programme compte faire de l'arganier, dans sa dimension socio-économique et culturelle, une locomotive de développement durable dans la région, notamment à travers l'encouragement de l'investissement dans le domaine du tourisme, de la culture et de la formation. Les deux parties ont passé en revue les possibilités et les horizons de coopération d'intérêt commun pour un meilleur rapprochement culturel et religieux entre les peuples de la région de la Méditerranée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.