Union africaine : Zoom sur un sommet spécial    Dr Hifti : Les Lions «en bonne forme»    Laâyoune : Un festival de Wennibik pour la paix et la diversité    Exposition collective solidaire avec les enfants en situation difficile    Renard prévient: «Le match contre la Côte d'Ivoire sera compliqué»    Cinq nouvelles victimes dans l'hôtel italien enseveli    Protection des données personnelles : Koun3labal tient sa 1re édition    Aéroports marocains : Près de 69% du trafic aérien est drainé par l'Europe    CAN-2017 : La Tunisie rejoint le Sénégal en 1/4 de finale    La délégation marocaine distribue des fournitures scolaires aux élèves d'une école    Salon Fitur: L'arganeraie consacrée comme forêt durable    Les enseignants stagiaires redescendent dans la rue dimanche prochain    Taza: Ouverture de plusieurs routes fermées à cause de la neige    Vague de froid: La Fondation Mohammed V vient en aide à près de 2.000 familles    L'UIC Casablanca et l'Amicale Hassania des magistrats signent pour la formation académique    Gdeim Izik : Poursuite à Salé de l'examen de l'affaire des accusés    Hydroélectricité : Platinium Power opère au Congo    Tourisme : Augmentation de 11% des visas français octroyés aux Marocains en 2016    R&D Maroc lance 5TOI_4EWAS à Casablanca    Sebta : Le Maroc débloque 1 million d'euros pour le culte musulman    L'après-retour (1)    Retour UA : Mezouar rencontre Ouattara    IDE : Le Maroc n'est plus leader en Côte d'Ivoire    Le Programme CleanTech Innovation Challenge récompense trois projets d'innovation    Le Cameroun et le Burkina, les qualifiés de la première poule    Broos content    Aubameyang On avait tout pour se qualifier    Des journées idylliques à Londres et très chaudes à Bombay    Comment sont-ils devenus milliardaires ? Jack Ma    Valls affrontera Hamon pour représenter des socialistes affaiblis à la présidentielle    Habib El Malki: Sans collaboration entre les institutions législative et exécutive, il est difficile de répondre aux attentes du peuple marocain    Les fourmis ont un GPS très sophistiqué    Un programme de la DGAPR pour augmenter la capacité d'accueil des prisons    L'ONDE souligne l'importance d'associer les enfants à la sensibilisation à leurs droits    Les eaux usées, une alternative contre les pénuries d'eau dans le secteur agricole    Le Maroc récompensé par le Prix de l'engagement pour le tourisme durable    Insolite : Chasser le mal à coups de navets    Tourné en partie au Maroc, le dernier Shah Rukh Khan bientôt en salle    "Trainspotting", 21 ans de plus mais toujours fringant    Poursuite de l'examen de l'affaire des accusés de Gdim Izik    Jammeh a finalement abdiqué    « Rose » de Camila Aouatefe Lahmani    Fatima Ezzahra El Jaouhari brille dans « Hayati »    Officiel: le roi Mohammed VI attendu à Juba    Ouverture des négociations de paix sur la Syrie à Astana    CAN 2017 : quatre infos clés à savoir ce lundi    Le Polisario se perd dans des gesticulations désespérées : La livraison de l'huile de poisson marocain à la France n'est pas du goût des pantins    Leïla Slimani présente à Paris son roman «Chanson douce»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Explosion d'une bonbonne de propane
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 01 - 2003

El-Jadida. Décidément, le danger des bonbonnes est plus présent que jamais. Il ne se passe pas une semaine sans que ces bonbonnes ne fassent du « bruit ».
Une bonbonne de propane de 35 kg a explosé, dimanche en fin de matinée, à l'école hôtelière d'El-Jadida, sans faire de victimes, l'école étant vide ce jour de la semaine.
Alors que les employés de l'établissement effectuaient une fonte de goudron pour des travaux de réparation au niveau des toits, la déflagration assourdissante ébranle la cour de l'école.
Les employés utilisaient alors un four relié à la bouteille de propane par un tuyau en plastique qui a pris feu brusquement. Heureusement qu'ils ont eu le temps de quitter la cour de l'école juste avant la puissante explosion qui a été ressentie jusqu'au centre de la ville.
Le souffle de la déflagration a mis en débris les vitres des classes de l'école. Deux personnes qui se trouvaient près du lieu de l'incident ont été blessées légèrement. Sur une simple éjection par le souffle de la déflagration. Elles ont été évacuées à l'hôpital Mohammed V par les éléments de la protection civile qui se sont rendus immédiatement sur les lieux. La cause de cette explosion serait une utilisation inappropriée de la bouteille de propane qui nécessite des tuyaux de rallonge métalliques.
Au-delà de l'incident en question qui risque de se répéter, il y a lieu de s'interroger sur les mesures de sécurité prises en considération lors de l'utilisation de matériel dangereux. Des bonbonnes de gaz ou de propane ou de n'importe quel autre produit à haut risque sont utilisées comme du matériel inoffensif. Que ce genre de produit soit à la portée d'usage d'un ouvrier ignorant ne mesurant même pas l'ampleur de la gravité de son travail relève d'un sens inexistant de l'irresponsabilité.
La chance a voulu que l'incident se produise un dimanche, jour où les élèves n'étaient pas présents. Il est facile d'imaginer quel aurait été le désastre si cela avait eu lieu un autre jour de la semaine. Plus encore, les bonbonnes de propane peuvent se trouver dans un chantier de construction en pleine zone habitée. Ni les ouvriers, ni les citoyens ne se rendent compte de la gravité de leur situation, en cas d'imprévu. La preuve, c'est cette explosion de dimanche dernier. L'utilisation de la bouteille de propane était inappropriée. Au lieu de tuyaux de rallonge métalliques, il y avait des tuyaux bricolés pour la circonstance. Faut-il qu'il y ait beaucoup de victimes avant que chaque partie concernée n'assume ses responsabilités ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.