Guergarat : La communauté internationale salue la sagesse marocaine    Hamid Chabat, presque 3 heures avec les enquêteurs    Le 5ème forum international Afrique développement les 16 et 17 mars à Casablanca    5ème participation marocaine au Salon Mobile World Congress à Barcelone    Arrestation de cinq des sept mineurs évadés du Centre de réforme et de rééducation de Salé    Concours International de musique de l'OPM : Le violon à l'honneur    Algérie: l'EI revendique l'attaque contre un commissariat    Tourisme : La destination Agadir repart à la hausse    Ecstasy : Saisie de plus de 230 mille comprimés en 2017    Algérie : Daech revendique l'attentat suicide devant un commissariat à Constantine    L'artiste peintre Zahra Hansali expose ses œuvres à Marrakech    Réouverture de l'institut néerlandais à Rabat: 2,5 millions d'euros pour se glisser dans une nouvelle peau    Le peuple marocain célèbre le 10ème anniversaire de SAR la Princesse Lalla Khadija    Démission de trois cadres de Samsung après leur inculpation pour corruption    De profonds changements dans le pipe    M2M : 1er opérateur du secteur technologique ayant opté pour le statut CFC    CSEFRS : Le torchon brûle entre Azziman et certains membres    La vente aux enchères d'un squelette de plésiosaure marin crée la polémique    YouTube réduit la durée des publicités obligatoires    Nouvelles procédures et modalités: La HACA s'adapte à l'entrée en vigueur de deux lois    Une caravane, Une région...    CHU de Casablanca : La radiologie en panne depuis décembre    Sept détenus mineurs s'échappent de la prison local Salé 1    Le Raja sans relâche aux trousses du WAC    L'ASS s'adjuge le tournoi de Dubaï de basketball    L'OCK accroché par le CRA    Insolite    La Zambie réitère son retrait de reconnaissance de la pseudo-RASD    Guergarate Instructions Royales Décision Seigneuriale    Assassinat de Hamoudi Ould Marrakchi    Hausse des superficies réservées à l'amandier dans l'Oriental    Le Maroc demande officiellement à adhérer à la CEDEAO    L'Alliance des maladies rares voit le jour    Célébration le 1er mars de la Journée mondiale de la Protection civile    Les relations diplomatiques de l'Algérie avec les pays qui soutiennent le terrorisme    Cazeneuve et Fillon s'accusent mutuellement d'irresponsabilité    L'Oscar du meilleur film revient à "Moonlight" après avoir été attribué par erreur à "La La Land"    Casey Affleck sort enfin de l'ombre de son frère avec "Manchester by the sea"    Mahershala Ali premier acteur musulman sacré aux Oscars    Championnat d'Espagne: le Barça bat l'Atletico (2-1)    Mohamed Hassan Al Joundi, un monument disparaît !    Le tournage du film chinois «Desert Storm» est au centre de Rabat    Cinéma : « Moonlight » sacré meilleur film    Le Souverain effectue une visite de travail et d'amitié en Côte d'Ivoire    Claudio Ranieri, la fin d'un roman    Botola Pro Maroc Telecom D2: 20ème journée : Difficile de pronostiquer !    Echos Gharbaouis    Botola Maroc Telecom D1 : 19ème journée: Ammouta Vs Taoussi mais aussi Lekjaâ / Naciri : Rouges et Oranges à...Rabat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Téléréalité sur MBC3 : Des enfants à l'épreuve
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 06 - 2006

L'équipe de la chaîne MBC3 a organisé un casting jeudi dernier à Casablanca. Objectif : sélectionner le meilleur candidat marocain sur les cinq cents inscrits pour participer à l'émission de téléréalité «Eish Safari».
Une ambiance bonne enfant règne en ce jeudi 22 juin dans l'un des hôtels de Casablanca. Une vingtaine d'enfants de nationalité marocaine sont venus de plusieurs villes du Royaume. Leur but : participer au casting de la première émission de téléréalité pour enfants. Lancé par la chaîne MBC3, le programme s'intitule «Eish Safari». Il s'adresse aux enfants du monde arabe âgés entre 11 et 12 ans. C'est la deuxième partie de ce programme. Les responsables de la chaîne saoudienne, basée à Dubai, ont été motivés suite au succès de la première édition, diffusée l'année dernière sur MBC3, une chaîne conçue spécialement pour les enfants. «La première édition du programme d'aventures «Eish Safari» a enregistré un succès phénoménal et un audimat considérable parmi les téléspectateurs arabes. Voilà pourquoi MBC a tenu à lancer la deuxième saison du programme et à accorder une place de choix à la région du Maghreb», déclare le directeur des canaux à MBC, Tim Riordon.
Après avoir lancé un appel à candidatures sur le site web de la chaîne, 65.000 visiteurs ont manifesté leur intérêt en envoyant des e-mails. Du coup, il fallait sélectionner au hasard des candidats pour pouvoir organiser le casting afin de mieux affiner le choix. «L'équipe de travail a choisi au hasard 8000 candidats sur les 65.000 visiteurs du site. Parmi les demandes reçues, nombreuses sont celles qui proviennent de téléspectateurs originaires du Maroc, de l'Algérie, de la Tunisie et de la Libye» lit-on dans le communiqué de la chaîne. C'est ainsi que le staff de MBC3 et à leur tête le directeur marketing Chérif Badredine, ont débarqué à Casablanca. Ils s'attendaient à auditionner près de 500 candidats marocains. Le jury fut surpris de se retrouver uniquement face à vingt jeunes. «L'équipe a tablé sur deux jours de casting puisque 500 candidats marocains se sont inscrits, mais vingt uniquement se sont présentés», déclare une responsable relation publique de MBC. En fait, le choix du jour et de l'heure du casting n'étaient apparemment pas adéquats. Les enfants étudient les jeudis et pour ceux qui habitent à plusieurs kilomètres de la métropole, c'était impossible de se déplacer. Un cas unique, Mehdi venant de la ville de Fès a déclaré avoir fait trois heures et demi de train rien que pour être présent au casting. Il raconte à la presse sa volonté de participer à l'émission. Le casting consistait à déceler le goût d'aventure chez les candidats. « Les questions portaient sur leur personnalité, leurs dessins animés ou programmes préférés», ajoute la même source. L'idée c'était de savoir si le caractère de l'enfant était compatible au concept de Eish Safari. Le profil recherché est celui d'un enfant intelligent, spontanné, dynamique et surtout curieux. L'idée de cette téléréalité est d'emmener les enfants dans un pays choisi au préalable- et de leur proposer des épreuves de leurs âges. Les tests seront purement ludiques. Le pays où aura lieu la deuxième saison de «Eish Safari» n'a pas encore été déterminé par les organisateurs. Le nom du candidat marocain sera annoncé mardi 27 juin à 13 heures, heure locale sur MBC3.
Eish Safari : La Règle du jeu
Le concept de «Eish Safari» est simple. Plus, il est original. Contrairement aux autres émissions de téléréalité, ce programme produit par la chaîne MBC3 n'est pas un concours.
Les épreuves sont ludiques, et le degré de leur difficulté est minime. En tout, seize enfants vont participer et l'équipe du tournage va les partager en deux groupes de huit. Découvrir les noms de certains animaux sauvages, chasser des insectes font partie de la règle du jeu. Des jeux sportifs et éducatifs, jeux manuels, seront également proposés aux enfants. Et bonne nouvelle, il n'y aura pas d'élimination.
L'équipe gagnante est celle qui verra son groupe s'agrandir. Ceux qui ne réussissent pas des épreuves rejoignent l'autre équipe aux multiples exploits.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.