Maroc : le statut de base industrielle d'envergure n'est plus à prouver    L'Egypte et la Maroc, respectivement 2ème et 5ème pays africains les plus attractifs    Rapport catastrophique de la cour des comptes algérienne sur la gestion des deniers publics/ L'Algérie au fond du gouffre : plus de 100 milliards de dollars d'impôts non recouvrés    Tennis : Au programme de ce week-end : Retour gagnant de la « B.P »    Neuvième édition du Festival International du Film de l'Etudiant : Horizons créatifs    CANTE JONDO EN EL FEDDAN, (PROSAS PROFANAS) : Flamenco à la place El Feddan de Tétouan    Galerie BENYA ART / Fatima Hassan El Farrouj, grande coloriste et fresquiste    Joueur FIFA de l'année: Ronaldo, Griezmann et Messi finalistes    Hollande renonce, la presse française salue une décision courageuse    Invitation pour l'organisation d'une rencontre en vue de la réalisation des projets d'investissement.    Le droit à la vie, c'est capital    Bob Dylan boude Barack Obama    Les agressions racistes inspirées par le Brexit    Habib El Malki : Pour l'USFP, la question palestinienne constitue depuis toujours une cause nationale sacrée    Abderrahim El Jamai : La peine de mort n'est pas une peine dissuasive    Renforcement des capacités des associations œuvrant dans le domaine des droits de l'enfant    Le TAS se prononce lundi sur la suspension de Blatter    WAC-IRT, le show promis dans la ville ocre    Divers sportifs    Au milieu des mouches, l'enfer des hôpitaux vénézuéliens    Construction d'un monde plus inclusif et plus équitable pour les personnes handicapées    Divers    Divers Economie    La spoliation du littoral reprend de plus belle : La COP22 désormais dans le rétroviseur    Les jeunes Marocains insatisfaits de la qualité de leur vie    Samantha Cameron se lance dans la mode    Tom Hanks: J'ai cru que Clint Eastwood était paresseux    Kim Kardashian interrompt la production de sa téléréalité    Démantèlement d'une cellule terroriste s'active à Fès et Tanger    Quatre balles pour neutraliser un individu à Tan Tan    Nouvelles alliances des rebelles d'Alep    Décernées par SM le Roi Mohammed VI à des personnalités engagées en faveur de la promotion des relations franco-marocaines : Remise de décorations royales à Paris    Le délai pour présenter les demandes d'inscription et de transfert aux listes électorales : Dernier délai le 31 décembre 2016    1er Congrès national sur les urgences cardiologiques à Marrakech les 2 et 3 décembre 2016: L'Infarctus du cœur : La mort ou la vie se jouent en 6 heures    Sommet mondial de l'innovation pour la santé : SAR la Princesse Lalla Salma prend part à la séance de clôture à Doha    Digital : Le défi des agences de conseil en communication    Conférence au siège central du Parti de l'Istiqlal sur « la construction de l'Etat démocratique : Parachèvement des missions de la libération nationale »: Un éclairage percutant de la dynamique du champ politique    Colombie: L'accord de paix avec les Farc ratifié    Tennis : Assemblée générale du C.O.C : Avantage... au quorum    Football Gharbaoui : D'un club à l'autre    Palestine: Abbas défend la voie de la négociation avec Israël    Projections du FIFM: Le public r'bati y a droit aussi    Le musée Yves Saint Laurent de Marrakech ouvrira en octobre 2017    Istihqaq : Les bourses octroyées    OMS: 27,8% des femmes pratiquent l'allaitement maternel    Arrivée de SM le Roi à Abuja pour une visite officielle au Nigéria    Intransigeance !    Manquements professionnels: La DGSN sévit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Téléréalité sur MBC3 : Des enfants à l'épreuve
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 06 - 2006

L'équipe de la chaîne MBC3 a organisé un casting jeudi dernier à Casablanca. Objectif : sélectionner le meilleur candidat marocain sur les cinq cents inscrits pour participer à l'émission de téléréalité «Eish Safari».
Une ambiance bonne enfant règne en ce jeudi 22 juin dans l'un des hôtels de Casablanca. Une vingtaine d'enfants de nationalité marocaine sont venus de plusieurs villes du Royaume. Leur but : participer au casting de la première émission de téléréalité pour enfants. Lancé par la chaîne MBC3, le programme s'intitule «Eish Safari». Il s'adresse aux enfants du monde arabe âgés entre 11 et 12 ans. C'est la deuxième partie de ce programme. Les responsables de la chaîne saoudienne, basée à Dubai, ont été motivés suite au succès de la première édition, diffusée l'année dernière sur MBC3, une chaîne conçue spécialement pour les enfants. «La première édition du programme d'aventures «Eish Safari» a enregistré un succès phénoménal et un audimat considérable parmi les téléspectateurs arabes. Voilà pourquoi MBC a tenu à lancer la deuxième saison du programme et à accorder une place de choix à la région du Maghreb», déclare le directeur des canaux à MBC, Tim Riordon.
Après avoir lancé un appel à candidatures sur le site web de la chaîne, 65.000 visiteurs ont manifesté leur intérêt en envoyant des e-mails. Du coup, il fallait sélectionner au hasard des candidats pour pouvoir organiser le casting afin de mieux affiner le choix. «L'équipe de travail a choisi au hasard 8000 candidats sur les 65.000 visiteurs du site. Parmi les demandes reçues, nombreuses sont celles qui proviennent de téléspectateurs originaires du Maroc, de l'Algérie, de la Tunisie et de la Libye» lit-on dans le communiqué de la chaîne. C'est ainsi que le staff de MBC3 et à leur tête le directeur marketing Chérif Badredine, ont débarqué à Casablanca. Ils s'attendaient à auditionner près de 500 candidats marocains. Le jury fut surpris de se retrouver uniquement face à vingt jeunes. «L'équipe a tablé sur deux jours de casting puisque 500 candidats marocains se sont inscrits, mais vingt uniquement se sont présentés», déclare une responsable relation publique de MBC. En fait, le choix du jour et de l'heure du casting n'étaient apparemment pas adéquats. Les enfants étudient les jeudis et pour ceux qui habitent à plusieurs kilomètres de la métropole, c'était impossible de se déplacer. Un cas unique, Mehdi venant de la ville de Fès a déclaré avoir fait trois heures et demi de train rien que pour être présent au casting. Il raconte à la presse sa volonté de participer à l'émission. Le casting consistait à déceler le goût d'aventure chez les candidats. « Les questions portaient sur leur personnalité, leurs dessins animés ou programmes préférés», ajoute la même source. L'idée c'était de savoir si le caractère de l'enfant était compatible au concept de Eish Safari. Le profil recherché est celui d'un enfant intelligent, spontanné, dynamique et surtout curieux. L'idée de cette téléréalité est d'emmener les enfants dans un pays choisi au préalable- et de leur proposer des épreuves de leurs âges. Les tests seront purement ludiques. Le pays où aura lieu la deuxième saison de «Eish Safari» n'a pas encore été déterminé par les organisateurs. Le nom du candidat marocain sera annoncé mardi 27 juin à 13 heures, heure locale sur MBC3.
Eish Safari : La Règle du jeu
Le concept de «Eish Safari» est simple. Plus, il est original. Contrairement aux autres émissions de téléréalité, ce programme produit par la chaîne MBC3 n'est pas un concours.
Les épreuves sont ludiques, et le degré de leur difficulté est minime. En tout, seize enfants vont participer et l'équipe du tournage va les partager en deux groupes de huit. Découvrir les noms de certains animaux sauvages, chasser des insectes font partie de la règle du jeu. Des jeux sportifs et éducatifs, jeux manuels, seront également proposés aux enfants. Et bonne nouvelle, il n'y aura pas d'élimination.
L'équipe gagnante est celle qui verra son groupe s'agrandir. Ceux qui ne réussissent pas des épreuves rejoignent l'autre équipe aux multiples exploits.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.