Economie : Le HCP pessimiste pour 2016    La 4G+ en juillet chez Maroc Telecom sans changement de carte    Ramadan et sport : «il ne faudrait pas dépasser ses capacités physiques»    Skhirat : Six pays exhortent les Libyens à signer l'accord proposé par l'ONU    Al Ijtihad entre les impératifs de la Charia et de la modernité    FENELEC, un nouveau président dès septembre    La gestion financière du PPS est transparente    Parlement : Les trois projets de loi adoptés par le Chambre des représentants    Le grand décollage des exportations n'est pas encore au rendez-vous    BMCE Bank intègre l'indice boursier ESG    Mauvais perdants    Immigrants subsahariens, l'Intérieur durcit le ton    Lynchage d'un citoyen à Fès: Le parquet ouvre une enquête    L'Arabie saoudite redessine ses alliances stratégiques    Brèves    Le secteur touristique marocain appelé à prendre en compte les intérêts des touristes chinois    Affaire d'Inezgane : La condamnation tardive de la majorité    Faciliter le partage des expériences sur les questions des droits de l'Homme    Des élus africains intéressés par l'expérience marocaine en matière de décentralisation    Développement et décentralisation en Irak    28 morts dans un attentat anti-chiite revendiqué par l'EI à Sanaa    Réunion de sécurité en Turquie sur fond d'intervention militaire en Syrie    Le Chili tout près du sacre final    Un club libanais prêt à casser sa tirelire pour s'attacher les services d'Evouna    Reprise des entraînements du KACM    Conclave de l'ICANN à Marrakech    L'ONU prévoit 1.400 milliards de dollars d'IDE en 2015    Canicule et jeûne, une équation difficile    Comment concilier travail et Ramadan    Délices, spiritualité et convivialité à Tata    Nicki Minaj, Beyonce et Chris Brown triomphent aux Bet Awards    Sami Yusuf clôture en beauté le 4ème Festival "Sada Al Ashar" de Tétouan    "Top Gun 2" en préparation avec Tom Cruise au casting    Casablanca : Le roi lance le chantier d'un Centre national Mohammed VI des handicapés    L'hommage à Latif Lahlou, l'hommage au cinéma    Grande.Bretagne/ Cameron craint des attentats daéchiens au Royaume-Uni    Entretien avec le Pr Hassan Errihani, chef du département d'Oncologie à l'Institut National d'Oncologie-Université Mohammed V: «On traite mieux le cancer avec moins d'effets secondaires » : Un taux de guérison de 60%, tous cancers confondus    Travail et Ramadan : Concilier deux actes de foi en un seul mois    Grèce/ Les marchés financiers en pleine tourmente    L'Argentine, ou plutôt un Argentin, a déjà gagné    Droits TV : La CAF a-t-elle fait une bonne affaire    Ligue des Champions d'Afrique (1ère journée) / Smouha (Egypte)-MAT : 3-2 / ALe Moghreb de Tétouan retourne bredouille d'Alexandrie    Les nuits magnétiques du Ramadan: : La musique andalouse s'illustre à Tiflet    Ciné - Script: 2M : un Ramadan sans cinéma    Ciné - Star/ Elles nous ont quittés cette semaine    Francis Ford Coppola à Marrakech !    Sonarges au bord de la faillite    Tanger: Des migrants sommés d'évacuer des appartements à Boukhalef    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Téléréalité sur MBC3 : Des enfants à l'épreuve
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 06 - 2006

L'équipe de la chaîne MBC3 a organisé un casting jeudi dernier à Casablanca. Objectif : sélectionner le meilleur candidat marocain sur les cinq cents inscrits pour participer à l'émission de téléréalité «Eish Safari».
Une ambiance bonne enfant règne en ce jeudi 22 juin dans l'un des hôtels de Casablanca. Une vingtaine d'enfants de nationalité marocaine sont venus de plusieurs villes du Royaume. Leur but : participer au casting de la première émission de téléréalité pour enfants. Lancé par la chaîne MBC3, le programme s'intitule «Eish Safari». Il s'adresse aux enfants du monde arabe âgés entre 11 et 12 ans. C'est la deuxième partie de ce programme. Les responsables de la chaîne saoudienne, basée à Dubai, ont été motivés suite au succès de la première édition, diffusée l'année dernière sur MBC3, une chaîne conçue spécialement pour les enfants. «La première édition du programme d'aventures «Eish Safari» a enregistré un succès phénoménal et un audimat considérable parmi les téléspectateurs arabes. Voilà pourquoi MBC a tenu à lancer la deuxième saison du programme et à accorder une place de choix à la région du Maghreb», déclare le directeur des canaux à MBC, Tim Riordon.
Après avoir lancé un appel à candidatures sur le site web de la chaîne, 65.000 visiteurs ont manifesté leur intérêt en envoyant des e-mails. Du coup, il fallait sélectionner au hasard des candidats pour pouvoir organiser le casting afin de mieux affiner le choix. «L'équipe de travail a choisi au hasard 8000 candidats sur les 65.000 visiteurs du site. Parmi les demandes reçues, nombreuses sont celles qui proviennent de téléspectateurs originaires du Maroc, de l'Algérie, de la Tunisie et de la Libye» lit-on dans le communiqué de la chaîne. C'est ainsi que le staff de MBC3 et à leur tête le directeur marketing Chérif Badredine, ont débarqué à Casablanca. Ils s'attendaient à auditionner près de 500 candidats marocains. Le jury fut surpris de se retrouver uniquement face à vingt jeunes. «L'équipe a tablé sur deux jours de casting puisque 500 candidats marocains se sont inscrits, mais vingt uniquement se sont présentés», déclare une responsable relation publique de MBC. En fait, le choix du jour et de l'heure du casting n'étaient apparemment pas adéquats. Les enfants étudient les jeudis et pour ceux qui habitent à plusieurs kilomètres de la métropole, c'était impossible de se déplacer. Un cas unique, Mehdi venant de la ville de Fès a déclaré avoir fait trois heures et demi de train rien que pour être présent au casting. Il raconte à la presse sa volonté de participer à l'émission. Le casting consistait à déceler le goût d'aventure chez les candidats. « Les questions portaient sur leur personnalité, leurs dessins animés ou programmes préférés», ajoute la même source. L'idée c'était de savoir si le caractère de l'enfant était compatible au concept de Eish Safari. Le profil recherché est celui d'un enfant intelligent, spontanné, dynamique et surtout curieux. L'idée de cette téléréalité est d'emmener les enfants dans un pays choisi au préalable- et de leur proposer des épreuves de leurs âges. Les tests seront purement ludiques. Le pays où aura lieu la deuxième saison de «Eish Safari» n'a pas encore été déterminé par les organisateurs. Le nom du candidat marocain sera annoncé mardi 27 juin à 13 heures, heure locale sur MBC3.
Eish Safari : La Règle du jeu
Le concept de «Eish Safari» est simple. Plus, il est original. Contrairement aux autres émissions de téléréalité, ce programme produit par la chaîne MBC3 n'est pas un concours.
Les épreuves sont ludiques, et le degré de leur difficulté est minime. En tout, seize enfants vont participer et l'équipe du tournage va les partager en deux groupes de huit. Découvrir les noms de certains animaux sauvages, chasser des insectes font partie de la règle du jeu. Des jeux sportifs et éducatifs, jeux manuels, seront également proposés aux enfants. Et bonne nouvelle, il n'y aura pas d'élimination.
L'équipe gagnante est celle qui verra son groupe s'agrandir. Ceux qui ne réussissent pas des épreuves rejoignent l'autre équipe aux multiples exploits.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.