Présidentielle en France: Macron et le Le Pen passent au second tour    TelQuel présente ses excuses au roi Mohammed VI et au docteur Mohammed Aziz Bihi    BMCE Bank of Africa soutient l'économie circulaire    Evaluation des mécanismes de promotion de la représentation politique des femmes au Maroc : Quota, liste nationale et annexes, mesures incitatives mais non visibles    Présidentielle en France : points de repère    Duel Macron-Le Pen au second tour de la présidentielle, selon les sondages    France: Un attentat bouscule une campagne sous état d'urgence    Réaction de l'UNHAM, des Collectifs et Unions après la circulaire du 17 avril 2017, avec une relecture analyséeDossier    Droit à l'accompagnement pour les personnes en situation d'handicap mental : Le ministère de l'Éducation nationale dément son annulation    Témoignage de Mme Rabiaa, maman d'un enfant atteint d'un handicap : Nécessité d'adapter les contrôles, présence d'accompagnateur et temps supplémentaire, une nécessité vitale lors du passage des examens    A travers un cadre de programmation pays pour la période 2017-2021 : La FAO prolonge sa coopération avec le Maroc    Sécurité alimentaire : L'ONSSA, un gendarme qui traque les contrevenants    Les meilleures unités de production agricole en 2017 et meilleurs exposants au SIAM récompensés : SAR le Prince Moulay Rachid préside la cérémonie de remise des Prix    Association des familles et amis des victimes de Gdim Izik    Contestation populaire et manifestations pacifiques au Venezuela Le Maroc suit avec grande préoccupation    AWB propose un nouveau programme pour les PME    Eagle Hills développe son troisième projet au Maroc    Ressortissants syriens : Le Maroc exprime sa préoccupation à l'ambassadeur algérien    Derby RCA-WAC / Vente des billets du 20 au 22 avril    Derby... leçons à tirer / Vivement une meilleure organisation    Boxe professionnelle : Victoire du Rabii en Allemagne    France : Entre « vote utile » et « vote sanction » à la présidentielle    Venezuela : Trois morts dans des manifestations anti-Maduro    lutWAC – RCA : Un derby qui éclipse le reste MAT et HUSA : Stopper l'hémorragie    «Forum des artistes autodidactes » / Droit de rêver    Festival Mawazine Rythmes du Monde : Badr Rami et Charles Aznavour en tête d'affiche    En hommage à l'Afrique : Le 19ème printemps des poètes 2017    La crèche de l'Ecole Belge de Casablanca s'active    Mohamed Aziz Bihi est bel et bien médecin    Derby de Casablanca : « Je suis un wydadi, je suis un rajaoui, je suis un casa'oui »    Najat Elbaz à l'ONU !    Carré d'as inédit en Europa League    Poursuite des manifestations anti-Maduro et des affrontements    La crise est finie pour les milliardaires russes    Arrivée à Laâyoune des derniers éléments de la composante civile de la MINURSO    Le gouvernement veut partir sur la base de nouvelles relations avec les partenaires sociaux    La filière lait double son offre nationale    News    Congrès national et maghrébin d'endocrinologie : Des maladies endocriniennes et du diabète au féminin    Divers    Le guichet unique de l'ORMVAM certifié ISO 9001    Les victimes de la bande à Ghali ont du mal à oublier les exactions perpétrées à Tindouf    Antoine Griezmann : Amoureux discret, il s'affiche avec sa belle Erika    Liga : 33ème journée Nerfs à vif en Liga en attendant Real-Barça    Angelina Jolie: Comment elle a gardé secrète sa romance avec un homme d'affaires anglais    Cuba Gooding Jr en deuil : Son père retrouvé mort dans sa voiture    Johnny Hallyday courageux face à la maladie    «Prisme 7», une exposition à la mémoire de Feu Abdellatif Zine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Téléréalité sur MBC3 : Des enfants à l'épreuve
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 06 - 2006

L'équipe de la chaîne MBC3 a organisé un casting jeudi dernier à Casablanca. Objectif : sélectionner le meilleur candidat marocain sur les cinq cents inscrits pour participer à l'émission de téléréalité «Eish Safari».
Une ambiance bonne enfant règne en ce jeudi 22 juin dans l'un des hôtels de Casablanca. Une vingtaine d'enfants de nationalité marocaine sont venus de plusieurs villes du Royaume. Leur but : participer au casting de la première émission de téléréalité pour enfants. Lancé par la chaîne MBC3, le programme s'intitule «Eish Safari». Il s'adresse aux enfants du monde arabe âgés entre 11 et 12 ans. C'est la deuxième partie de ce programme. Les responsables de la chaîne saoudienne, basée à Dubai, ont été motivés suite au succès de la première édition, diffusée l'année dernière sur MBC3, une chaîne conçue spécialement pour les enfants. «La première édition du programme d'aventures «Eish Safari» a enregistré un succès phénoménal et un audimat considérable parmi les téléspectateurs arabes. Voilà pourquoi MBC a tenu à lancer la deuxième saison du programme et à accorder une place de choix à la région du Maghreb», déclare le directeur des canaux à MBC, Tim Riordon.
Après avoir lancé un appel à candidatures sur le site web de la chaîne, 65.000 visiteurs ont manifesté leur intérêt en envoyant des e-mails. Du coup, il fallait sélectionner au hasard des candidats pour pouvoir organiser le casting afin de mieux affiner le choix. «L'équipe de travail a choisi au hasard 8000 candidats sur les 65.000 visiteurs du site. Parmi les demandes reçues, nombreuses sont celles qui proviennent de téléspectateurs originaires du Maroc, de l'Algérie, de la Tunisie et de la Libye» lit-on dans le communiqué de la chaîne. C'est ainsi que le staff de MBC3 et à leur tête le directeur marketing Chérif Badredine, ont débarqué à Casablanca. Ils s'attendaient à auditionner près de 500 candidats marocains. Le jury fut surpris de se retrouver uniquement face à vingt jeunes. «L'équipe a tablé sur deux jours de casting puisque 500 candidats marocains se sont inscrits, mais vingt uniquement se sont présentés», déclare une responsable relation publique de MBC. En fait, le choix du jour et de l'heure du casting n'étaient apparemment pas adéquats. Les enfants étudient les jeudis et pour ceux qui habitent à plusieurs kilomètres de la métropole, c'était impossible de se déplacer. Un cas unique, Mehdi venant de la ville de Fès a déclaré avoir fait trois heures et demi de train rien que pour être présent au casting. Il raconte à la presse sa volonté de participer à l'émission. Le casting consistait à déceler le goût d'aventure chez les candidats. « Les questions portaient sur leur personnalité, leurs dessins animés ou programmes préférés», ajoute la même source. L'idée c'était de savoir si le caractère de l'enfant était compatible au concept de Eish Safari. Le profil recherché est celui d'un enfant intelligent, spontanné, dynamique et surtout curieux. L'idée de cette téléréalité est d'emmener les enfants dans un pays choisi au préalable- et de leur proposer des épreuves de leurs âges. Les tests seront purement ludiques. Le pays où aura lieu la deuxième saison de «Eish Safari» n'a pas encore été déterminé par les organisateurs. Le nom du candidat marocain sera annoncé mardi 27 juin à 13 heures, heure locale sur MBC3.
Eish Safari : La Règle du jeu
Le concept de «Eish Safari» est simple. Plus, il est original. Contrairement aux autres émissions de téléréalité, ce programme produit par la chaîne MBC3 n'est pas un concours.
Les épreuves sont ludiques, et le degré de leur difficulté est minime. En tout, seize enfants vont participer et l'équipe du tournage va les partager en deux groupes de huit. Découvrir les noms de certains animaux sauvages, chasser des insectes font partie de la règle du jeu. Des jeux sportifs et éducatifs, jeux manuels, seront également proposés aux enfants. Et bonne nouvelle, il n'y aura pas d'élimination.
L'équipe gagnante est celle qui verra son groupe s'agrandir. Ceux qui ne réussissent pas des épreuves rejoignent l'autre équipe aux multiples exploits.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.