ALLEGATIONS DE TORTURE CONTRE DES DETENUS D'AL HOCEIMA: LE VERDICT DU CNDH    Le trafiquant de drogue Saïd Chaou a été arrêté aux Pays-Bas et sera extradé au Maroc    Plus de 3.400 entreprises personnes morales ont vu le jour en avril    Innovation : L'IRESEN organise le Green Africa Innovation Booster    Saïd Chaou arrêté aux Pays Bas    Sommet de l'UA : L'autonomie financière au cœur de l'agenda    Le Maroc invité d'honneur à une cérémonie militaire en Colombie    Vidéo : l'incroyable réaction d'une combattante kurde échappant à un tir de sniper    Athlétisme: Bolt ne regrette pas son départ à la retraite    La princesse Lalla Asmaa chez la fondation pour enfants et jeunes sourds    AEROPORT MOHAMMED V: 4 RESSORTISSANTS SUBSAHARIENS ARRÊTES EN POSSESSION DE 5.770 GRAMMES DE COCAINE    Festival Timitar signes et cultures : Une 14ème édition encore plus riche    ONSSA: 233 TONNES DE PRODUITS IMPROPRES À LA CONSOMMATION SAISIES DURANT LE RAMADAN    International Paper : Les installations d'Europac dans la poche    Le Moussem annuel de Moulay Abdessalam Ben M'chich, du 1er au 3 juillet à Jbel Alem    LE PRINCE MOULAY RACHID REPRESENTE LE MAROC AU 29E SOMMET DE L'UNION AFRICAINE    Réunion jeudi du Conseil de gouvernement    Ligues des champions : Facebook va diffuser les matches gratuitement    Mercato: le Montpellier Hérault pour Walid Azaro?    Statut de la fonction publique : La réforme arrive    Italie : Un Casablancais sauve la vie d'une Italienne ayant tenté de s'immoler par le feu    CYBERATTAQUE CIBLANT DES MULTINATIONALES: ALERTE GENERALE DANS LES PORTS DU MAROC    Les Marocains victimes de racisme à Kharkiv?    17 milliards saisis à Had Soualem. Info ou intox?    Berkane: arrestation d'un présumé narcotrafiquant    Attijariwafa bank soutient les élèves admis: Inscriptions aux grandes écoles d'ingénieurs françaises    La star Messi épouse la discrète Antonella, amour d'adolescence    Al Hoceima : M. El Othmani souligne la nécessité de respecter la loi dans le traitement des protestations    Une exposition majeure consacrée aux maîtres de l'impressionnisme en 2019 à Rabat    Accueil Actualité Rapport du Département d'Etat américain sur la traite des êtres humains : Le Maroc distingué à Washington    Dani Alves va quitter la Juve    Abdelaziz Bougja : Le Maroc regorge de talents, de potentiels, de moyens pour aller loin, malheureusement le management est défaillant    News    Divers    Hausse de l'indice des prix à la consommation en mai    Une photo géante de Feu S.M Hassan II accrochée au siège de l'Union africaine    Le corps du ressortissant étranger découvert mutilé à Marrakech enfin identifié    Don de vélos organisé par le Rotary Club de Rabat au profit de l'enfance défavorisée    Les écoles de l'Eglise Catholique au Maroc de plus en plus prospères    Alger maltraite ses migrants tout en chargeant Rabat    Doha rejette les accusations de Ryad    Lakjaâ, Renard et Ziyech en quête d'un terrain d'entente à Amsterdam    Entretien avec Neila Tazi : La musique gnaoua et la magie d'Essaouira sont au cœur de ce festival    Participation du Maroc au Festival "Des livres, des stars" à Marseille    Bouillon de culture    Saisie de 5 grammes de cocaïne à l'Aéroport de Casablanca    Riche programmation artistique pour le 14-ème festival Timitar (5-8 juillet)    Festival international d'Ifrane: Hatem Idar et Lartiste en ouverture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mustapha Mansouri, élu président du RNI
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 29 - 05 - 2007

Mustapha Mansouri a été élu, dimanche au début de soirée, nouveau président du RNI. La prochaine étape consistera en la mise en place des autres structures du parti : bureau exécutif et secrétariat général.
Mustapha Mansouri a été élu, dimanche au début de soirée, à la présidence du RNI (Rassemblement national des indépendants). Il a battu, à l'issue d'un vote secret, Mustapha Oukacha, président de la deuxième Chambre du Parlement. Mustapha Mansouri est ainsi arrivé à avoir un peu plus que la moitié des suffrages des 800 membres du Conseil national de son parti (53,94 %), contre 46,5 % pour son rival. Les RNI se félicitent d'avoir été à l'origine d'une première dans le paysage politique marocain, car c'est la 1ère fois que le président d'un parti est élu directement, au suffrage universel et à bulletins secrets, par le Conseil national. Dans une première déclaration, à l'issue de son élection, Mustapha Mansouri a affirmé que le RNI est entré dans une nouvelle phase nécessitant une nouvelle structuration. «Le RNI appartient à tous les militants et je serai le président de tous les RNI», a déclaré Mustapha Mansouri qui devra s'atteler, dans les jours à venir, à parachever les structures de décision du parti.Selon des sources RNI, Mustapha Mansouri commencera, dans une ou deux semaines, par convoquer, selon le règlement intérieur, le comité central (400 membres) à qui incombe la tâche d'élire les 35 membres du bureau exécutif. Ce bureau exécutif pourrait inclure les ministres RNI qui n'y sont pas élus. Dans ce cas de figure, ces derniers n'auront pas le droit de vote.
Selon l'article 38 des statuts du RNI, le président représente le parti devant les institutions constitutionnelles ainsi que les autorités gouvernementales, administratives et judiciaires. Il veille au respect des valeurs du parti et ses décisions, mais veille également à réunir les instances du RNI comme c'est défini par la loi interne. En plus, le président présente des rapports, de manière ponctuelle, sur la situation administrative et financière du parti. S'il peut être secondé par un membre du bureau exécutif pour présider les réunions des instances du parti, il ne peut toutefois conclure aucun accord engageant le RNI avant qu'en délibère le bureau exécutif. Cette dernière instance, selon l'article 35 de la même loi interne, assume la responsabilité de manière collective. Ses membres se partagent les tâches et les missions alors qu'aucun cumul entre deux fonctions n'est accepté. Dans les jours qui viennent, Mustapha Mansouri devrait également désigner un vice-président. Celui-ci ne serait autre que Mohamed Aujjar, ex-ministre des Droits de l'Homme qui était d'abord candidat à la présidence aux côtés de MM. Oukacha et Mansouri avant de se retirer pour mobiliser en faveur de l'élection de ce dernier.
Bio express
Mustapha Mansouri évolue dans le RNI depuis près de vingt-cinq ans. Il a, de ce fait, un long parcours de militant RNI derrière lui, notamment en tant qu'élu local, régional et aussi parlementaire. Député et président du conseil municipal d'Al Arroui (province de Nador), M. Mansouri a, en outre, été membre du groupe de contact avec le Parlement européen et président du groupe du RNI entre 1992 et 1998. Mustapha Mansouri est né en 1953 à Nador. Et, à 54 ans, il a déjà chapeauté plusieurs ministères. Actuellement ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, il a auparavant été nommé ministre du Transport et de la marine marchande (1998-2000), puis ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Energie et des Mines (2000-2002), et plus tard Ministre de l'Emploi, des Affaires sociales et de la Solidarité (2002- 2004). Politicien certes, Mustapha Mansouri est aussi un éminent académicien. Professeur universitaire à Rabat depuis 1981, M. Mansouri compte, en effet, plusieurs diplômes à son actif. Il est ainsi titulaire d'une licence et d'une maîtrise en sciences économiques (obtenues à l'université de Reims en France), du diplôme des études approfondies (Université de Nanterre Paris X 1978) et d'un doctorat de 3ème cycle en économie (Université de la Sorbone - Paris 1981). Il a également obtenu, en 1991, un doctorat d'Etat en économie à l'Université Mohammed V de Rabat.
• H.D


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.