Ouverture à Meknès des 8-ème Assises nationales de l'agriculture    BENI MELLAL, Le Moussem au service du développement régional.    Les citoyens appelés à faire valoir la raison lors des prochaines élections    Rebonds : Une portion congrue dénommée IPE    Des ambitions économiques communes pour lutter contre la xénophobie    Un Institut maroco-allemand des sciences appliquées en gestation à Meknès    Céréales: Récolte record de 110 millions de quintaux    Comment lutter réellement contre le racisme    Amnesty réclame des missions de secours au plus près de la Libye    30 policiers tués à Ramadi en une semaine de combats    Le régime syrien bombarde Jisr al-Choughour prise par les rebelles    Claude Le Roy : Le championnat marocain est une référence en Afrique    Le WAC tient bon et remet les pendules à l'heure    Zouhair Rahil remporte le Tour cycliste du Sénégal    Pour un meilleur état de santé des personnes handicapées au Maroc    Un Tunisien trouve un traitement contre la maladie du vitiligo    Saisie de plus de 450 kg de chira au port de Casablanca    Nouvel élan    «L'Orchestre des aveugles» de Mohamed Mouftakir enfin en salle    Le Maroc prend part au Salon du livre et de la presse de Genève    Ahmed Soultan collabore avec Wiyaala    ElitePro : 27ème journée : OCS-MAS : 0-1 : les supporters taclent Fertout    Grèce: L'Eurogroupe hausse le ton    Syrie: Une ville frontalière de la Turquie tombe aux mains d'Al Qaïda    Hamid Chabat devant le 7ème Conseil national: L'Istiqlal sur la voie de remporter les prochaines échéances électorales: La force des Marocains réside dans leur diversité culturelle    Casablanca: Encore une saisie de chira au port    Etude: La valeur immatérielle des espaces forestiers perdue et occultée par cession à titre de valeur immobilière: L'échange immobilier : « Abus de biens sociaux » ou « banqueroute »du capital immatériel des espaces forestiers    L'Entraide nationale souffle sa 58ème bougie au service de l'assistance sociale    Mohammed VI en visite en Arabie saoudite mercredi    ONU : Sahara : Le polisario expulsé de la 3ème conférence sur les armes nucléaires    1er congrès médical de l'Association Régionale de Médecine du Sport de Rabat-Salé : « La médecine du sport, de la pratique quotidienne à la performance »: Quels rôles pour la médecine du sport    C sur Lface    La superstar Jennifer Lopez se produira en ouverture du festival: Mawazine entre dans la légende du R&B    La charte d'éducation et sa malformation congénitale : Dénoncée dès sa première année d'application / 2001 (1)    Ciné - Script : Le cadrage: un facteur de création    Les fonds marins de la méditerranée devenus une catacombe du XXIe siècle    Le suspens est toujours là au sein de la Botola    L'agriculture tient ses Assises    «La 1re édition du festival nous rend optimistes»    Société muette cherche porte-parole    La Banque mondiale débloque une nouvelle aide en faveur du Maroc: 249 millions de dollars pour la santé et l'énergie    Hakim Benchemach: «Les séances annuelles auront lieu avant juin»    Election : Le maire de Casablanca élu nouveau secrétaire général de l'UC    Tourisme, Marrakech plébiscitée    Agenda : Forum de Partenariat Maroc France, 20 et 21 mai 2015 à Paris    Un jeune marocain parmi les vainqueurs du concours mondial du Coran    Macky Sall participera aux 8èmes Assises de l'agriculture de Meknès    Campagne d'assainissement à Casablanca: En 24h, arrestation de 1.458 malfrats et retrait de 1.354 permis de conduire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Mustapha Mansouri, élu président du RNI
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 29 - 05 - 2007

Mustapha Mansouri a été élu, dimanche au début de soirée, nouveau président du RNI. La prochaine étape consistera en la mise en place des autres structures du parti : bureau exécutif et secrétariat général.
Mustapha Mansouri a été élu, dimanche au début de soirée, à la présidence du RNI (Rassemblement national des indépendants). Il a battu, à l'issue d'un vote secret, Mustapha Oukacha, président de la deuxième Chambre du Parlement. Mustapha Mansouri est ainsi arrivé à avoir un peu plus que la moitié des suffrages des 800 membres du Conseil national de son parti (53,94 %), contre 46,5 % pour son rival. Les RNI se félicitent d'avoir été à l'origine d'une première dans le paysage politique marocain, car c'est la 1ère fois que le président d'un parti est élu directement, au suffrage universel et à bulletins secrets, par le Conseil national. Dans une première déclaration, à l'issue de son élection, Mustapha Mansouri a affirmé que le RNI est entré dans une nouvelle phase nécessitant une nouvelle structuration. «Le RNI appartient à tous les militants et je serai le président de tous les RNI», a déclaré Mustapha Mansouri qui devra s'atteler, dans les jours à venir, à parachever les structures de décision du parti.Selon des sources RNI, Mustapha Mansouri commencera, dans une ou deux semaines, par convoquer, selon le règlement intérieur, le comité central (400 membres) à qui incombe la tâche d'élire les 35 membres du bureau exécutif. Ce bureau exécutif pourrait inclure les ministres RNI qui n'y sont pas élus. Dans ce cas de figure, ces derniers n'auront pas le droit de vote.
Selon l'article 38 des statuts du RNI, le président représente le parti devant les institutions constitutionnelles ainsi que les autorités gouvernementales, administratives et judiciaires. Il veille au respect des valeurs du parti et ses décisions, mais veille également à réunir les instances du RNI comme c'est défini par la loi interne. En plus, le président présente des rapports, de manière ponctuelle, sur la situation administrative et financière du parti. S'il peut être secondé par un membre du bureau exécutif pour présider les réunions des instances du parti, il ne peut toutefois conclure aucun accord engageant le RNI avant qu'en délibère le bureau exécutif. Cette dernière instance, selon l'article 35 de la même loi interne, assume la responsabilité de manière collective. Ses membres se partagent les tâches et les missions alors qu'aucun cumul entre deux fonctions n'est accepté. Dans les jours qui viennent, Mustapha Mansouri devrait également désigner un vice-président. Celui-ci ne serait autre que Mohamed Aujjar, ex-ministre des Droits de l'Homme qui était d'abord candidat à la présidence aux côtés de MM. Oukacha et Mansouri avant de se retirer pour mobiliser en faveur de l'élection de ce dernier.
Bio express
Mustapha Mansouri évolue dans le RNI depuis près de vingt-cinq ans. Il a, de ce fait, un long parcours de militant RNI derrière lui, notamment en tant qu'élu local, régional et aussi parlementaire. Député et président du conseil municipal d'Al Arroui (province de Nador), M. Mansouri a, en outre, été membre du groupe de contact avec le Parlement européen et président du groupe du RNI entre 1992 et 1998. Mustapha Mansouri est né en 1953 à Nador. Et, à 54 ans, il a déjà chapeauté plusieurs ministères. Actuellement ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, il a auparavant été nommé ministre du Transport et de la marine marchande (1998-2000), puis ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Energie et des Mines (2000-2002), et plus tard Ministre de l'Emploi, des Affaires sociales et de la Solidarité (2002- 2004). Politicien certes, Mustapha Mansouri est aussi un éminent académicien. Professeur universitaire à Rabat depuis 1981, M. Mansouri compte, en effet, plusieurs diplômes à son actif. Il est ainsi titulaire d'une licence et d'une maîtrise en sciences économiques (obtenues à l'université de Reims en France), du diplôme des études approfondies (Université de Nanterre Paris X 1978) et d'un doctorat de 3ème cycle en économie (Université de la Sorbone - Paris 1981). Il a également obtenu, en 1991, un doctorat d'Etat en économie à l'Université Mohammed V de Rabat.
• H.D


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.