La résistance continue de bombarder les colonies sionistes    Discours du 20 août: Maturité du modèle de développement marocain    Tempêtes orageuses: Deux morts et plusieurs douars isolés à Taroudant    Obama appelle les Irakiens à s'unir contre les jihadistes    Transfert : Rojo rejoint Manchester United    Violences contre les migrants subsahariens: Il faut s'attaquer aux marchands de sommeil    Youssef Maaroufi : Un rêve qui tient sur deux-roues    Coup dur pour Schweinsteiger !    Lancement de la IVème phase de formation des participants au RGPH    Un quart des ménages américains en stress économique    La démocratie africaine est-elle au bout du canon ?    News    ONG et loi antiterroriste aggravent les pénuries alimentaires en Somalie    Plusieurs projets sociaux voient le jour à Dakhla    L‘heure de la rentrée a sonné pour les sélections nationales    Théocratie populiste L'alternance, une transition démocratique?    La jeunesse marocaine a une place de choix dans les politiques publiques    Les cadres et employés des Agences de développement dénoncent les décisions irresponsables de Benkirane    Benatia vers le Bayern    Clôture en beauté du Festival de l'humour à Safi    Les femmes à l'honneur à Tétouan    Les arts populaires s'invitent à Marrakech    Le premier acte de la Supercoupe d'Espagne accouche d'un nul    Divers    Nouvelles appréciées de la littérature arabe Fouzia Lbakr : Le collier en or    Divers    Aérien : Signature d'un accord de coopération entre la RAM et la brésilienne Gol    World Food Moscow : Le Maroc en force    Rothen : «Barrada va surprendre !»    Le Festival Voix de Femmes de Tétouan : Une 7ème édition dédiée à la méditerranée    Il fait l'actu : Samih al-Qasssim    Confiance économique des consommateurs : Plus 20 au Maroc    U20 : 20 joueurs en stage    61è anniversaire de la révolution du Roi et du Peuple : Grâce royale de 292 personnes    Benatia au Bayern, une question de quelques jours?    On est loin du compte ! par ( Jamal Berraoui )    Les ménages s'inquiètent: Niveau de vie, situation financière, épargne, chômage...    Immobilier: Dans quelle ville investir ?    Parlement. Les députés écourtent leurs vacances    Le Roi Mohammed VI prononcera un discours à la Nation mercredi soir    (R) évolution à la marocaine    Ces étudiants qui ne partent pas en vacances    Tahar Ben Jelloun: Je ne serai jamais ministre, parce que c'est un métier, et moi je ne suis pas compétent    Découverte de pièces d'or romaines vieilles de 1500 ans    Le Maroc envoie de nouveaux lots d'aide à Gaza    Gaza : Mahmoud Abbas à Doha pour des consultations avec Qatar et Hamas    Forum mondial des Droits de l'Homme : Marrakech abritera la 2ème édition en novembre    Casablanca : Nouvelle saisie de comprimés psychotropes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Sécurité : Chauffe-eau à gaz sans risque
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 10 - 10 - 2007

Une nouvelle norme marocaine relative aux chauffe-eau à gaz est entrée en vigueur. Il s'agit de renforcer les exigences de sécurité concernant leurs installations.
Chaque année, les chauffe-eau à gaz font plusieurs victimes. Les décès sont pour leur grande majorité causés par la défectuosité de l'installation et le manque d'aération. Le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l'économie vient d'annoncer l'entrée en vigueur d'une nouvelle norme marocaine d'application obligatoire NM 14.2.016 relative au fonctionnement et à l'installation des appareils de production d'eau chaude pour usage sanitaire utilisant les combustibles gazeux. Cette norme insiste sur les exigences de sécurité de l'installation des chauffe-eau à gaz. Aux termes de ce nouveau texte, les chauffes-eau (types A et AAS) non destinés à être raccordés à un conduit, ni à un dispositif d'évacuation vers l'extérieur du local où est installé l'appareil doivent être munis d'un dispositif de contrôle de la viciation de l'atmosphère. Pour ce qui est des chauffe-eau (types B, B11 et B 11BS) destinés à être raccordé à un conduit pour évacuation vers l'extérieur du local des produits de combustion, ils doivent impérativement être équipés d'un coupe-tirage antirefouleur et d'un dispositif de contrôle de l'évacuation des produits de combustion.
Par ailleurs, il a été décidé que chaque chauffe-eau à gaz doit porter un marquage de sécurité sur sa face avant ou sur ses côtés contenant un signe sous forme de triangle équilatéral jaune plein avec un point d'exclamation en noir au centre. Ce marquage est en fait destiné à rappeler les conseils d'installation. Inutile de rappeler qu'il est strictement interdit d'installer le chauffe-eau à gaz dans un endroit clos non alimenté de l'air extérieur. En outre, il est recommandé de faire appel à un professionnel qualifié pour l'installation.
Le chauffe-eau à gaz doit également être accompagné d'une notice mentionnant les consignes d'installation. Dès le changement de couleur de la flamme, les utilisateurs doivent confier l'entretien de leur chauffe-eau à des professionnels qualifiés.
Il n'est pas inutile de rappeler que chaque année, le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l'économie organise une campagne de sensibilisation aux risques dus à l'usage inapproprié de ces appareils. L'objectif étant de sensibiliser le maximum de consommateurs aux mesures de précaution et de sécurité à observer lors de l'installation et de l'utilisation des chauffe-eau à gaz. Le gaz tue en cascade au Maroc. Chaque année, on enregistre, en moyenne, une soixantaine de décès dus à l'inhalation de gaz, selon le département de toxicologie de l'Institut national d'hygiène.L'augmentation du phénomène exige donc le renforcement de la sécurité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.