Les détournements des aides humanitaires par le Polisario remis sur la table de l'UE    Prochaine reprise du programme des visites familiales    Driss Lachguar au Centre d'études et de recherches Aziz Blal : La conjoncture actuelle exige une troisième alternance pour une opérationnalisation démocratique de la Constitution    Le plus puissant superordinateur au monde est intégralement chinois    Les finances des EEP mises à l'index par la Cour des comptes    Repli de la production industrielle de la "mécanique et métallurgie"    Les destinations les plus spectaculaires du monde : Lac Abraham - Canada    L'après Brexit en Grande-Bretagne entre trouble et incertitude    Plus de 80 morts après les raids sur Deir Ezzor en Syrie    Surclasser le Mali, la Côte d'Ivoire et le Gabon pour être du prochain Mondial    L'OCK résilie les contrats de Sidibé et Diamondé    Divers    Le projet de loi relatif à l'assistance médicale à la procréation fait grincer des dents    Ramadan à Guelmim, entre veillées religieuses et ludiques    Enquête à Marrakech sur un outrage à agent de police    Omar Khayyam Le mathématicien et l'astronome    Les nomades célébrés à Mhamid El Ghizlane    La Chine, invité d'honneur du 28ème FITU à Casablanca    Le président portugais attendu ce lundi au Maroc    Lafarge Ciment: Une augmentation de capital de 9,1 MMDH    400 milliards de dollars pour «Nourrir l'Afrique»    Echos Gharbaouis    Production industrielle : Amélioration du taux d'utilisation des capacités    9ème édition Salon du Cheval d'El Jadida    Ce samedi, à 15h00 : présentation du centre national de karaté à la presse    Naissance dans le foyer de SAR le Prince Moulay Rachid d'un nouveau-né : SM le Roi le baptise du nom de Son Altesse le Prince Moulay Ahmed    L'UE pourra-t-elle survivre au «Brexit»    Suite à l'attaque terroriste de Rakban en Jordanie : SM le Roi adresse un message de condoléances au Roi Abdellah II    Nouvelle étude PISA : Rendre les mathématiques accessibles à tous    Drogue: Environ 250 millions d'usagers en 2015    Professeurs de l'enseignement public : Les nouveaux établissements d'enseignement privé ne sont pas autorisés à les recruter    Drogue et crimes, les chiffres de la première moitié du ramadan    Tourisme : Prévision de hausse de 2% des arrivées et des recettes    SM le Roi préside à Casablanca un Conseil des ministres : Adoption des projets de lois relatifs à la Chambre des Représentants, aux partis politiques et la Cour Constitutionnelle    En raison de la fragilité de leur situation financière: 2M, l'ONEE, l'ONCF, l'ADM, la RAM et Al Omrane épinglés par la Cour des comptes    Lauréats du Prix Mohammed VI de la mémorisation du Coran    Hassan Mégri, créateur du mouvement musical Mégri : «La Baraka de feu Hassan II a ouvert bien des portes aux Mégri»    Dialogue des cultures / Lorsque l'art se libère...    Journal : A bout de souffle    Accréditation de 17 instances pour l'observation des élections    Beni Mellal- Khénifra 48,04 % de réussite. 19,25/20 est la première moyenne enregistrée au bac.    CDM 2018 - Maroc : Est-ce vraiment si difficile? Spécial    Hervé Renard : Un groupe pas facile mais qui est à notre portée Spécial    BREXIT : Et si le Royaume-Uni revenait sur sa décision ?    Gabon: Ali Bongo inaugure l'aéroport de Port-Gentil    Exposition : dis-moi comment est ton sac...    Le 13ème Festival international des contes à Témara célèbre la culture sahraouie    Conseil des ministres : Législatives, investissements, nominations,...à l'ordre du jour    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sécurité : Chauffe-eau à gaz sans risque
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 10 - 10 - 2007

Une nouvelle norme marocaine relative aux chauffe-eau à gaz est entrée en vigueur. Il s'agit de renforcer les exigences de sécurité concernant leurs installations.
Chaque année, les chauffe-eau à gaz font plusieurs victimes. Les décès sont pour leur grande majorité causés par la défectuosité de l'installation et le manque d'aération. Le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l'économie vient d'annoncer l'entrée en vigueur d'une nouvelle norme marocaine d'application obligatoire NM 14.2.016 relative au fonctionnement et à l'installation des appareils de production d'eau chaude pour usage sanitaire utilisant les combustibles gazeux. Cette norme insiste sur les exigences de sécurité de l'installation des chauffe-eau à gaz. Aux termes de ce nouveau texte, les chauffes-eau (types A et AAS) non destinés à être raccordés à un conduit, ni à un dispositif d'évacuation vers l'extérieur du local où est installé l'appareil doivent être munis d'un dispositif de contrôle de la viciation de l'atmosphère. Pour ce qui est des chauffe-eau (types B, B11 et B 11BS) destinés à être raccordé à un conduit pour évacuation vers l'extérieur du local des produits de combustion, ils doivent impérativement être équipés d'un coupe-tirage antirefouleur et d'un dispositif de contrôle de l'évacuation des produits de combustion.
Par ailleurs, il a été décidé que chaque chauffe-eau à gaz doit porter un marquage de sécurité sur sa face avant ou sur ses côtés contenant un signe sous forme de triangle équilatéral jaune plein avec un point d'exclamation en noir au centre. Ce marquage est en fait destiné à rappeler les conseils d'installation. Inutile de rappeler qu'il est strictement interdit d'installer le chauffe-eau à gaz dans un endroit clos non alimenté de l'air extérieur. En outre, il est recommandé de faire appel à un professionnel qualifié pour l'installation.
Le chauffe-eau à gaz doit également être accompagné d'une notice mentionnant les consignes d'installation. Dès le changement de couleur de la flamme, les utilisateurs doivent confier l'entretien de leur chauffe-eau à des professionnels qualifiés.
Il n'est pas inutile de rappeler que chaque année, le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l'économie organise une campagne de sensibilisation aux risques dus à l'usage inapproprié de ces appareils. L'objectif étant de sensibiliser le maximum de consommateurs aux mesures de précaution et de sécurité à observer lors de l'installation et de l'utilisation des chauffe-eau à gaz. Le gaz tue en cascade au Maroc. Chaque année, on enregistre, en moyenne, une soixantaine de décès dus à l'inhalation de gaz, selon le département de toxicologie de l'Institut national d'hygiène.L'augmentation du phénomène exige donc le renforcement de la sécurité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.