Trophée Hassan II de Golf: Une mise de 1,5 million d'euros    Tennis : Rideau sur le tournoi des jeunes du C.O.C... : Leaderships et outsiders... au service    Handball continental : Allez les filles    Coupe CAF/MC.Oran-KACM : Les «Hamraoua» ridiculisent déjà les «Bahjaoua»    Le monde arabe et le Japon pour un nouveau dialogue économique    Démantèlement d'une bande qui s'adonne à la recherche des trésors à Settat    Iconoclaste...    Fès : Le PJD retrouve sa stabilité    «Le défi est d'assurer l'équité de l'offre de soins dans la Région»    La Mamda et le Ministère palestinien de l'Agriculture s'allient    Grèves : Baisse de plus de 8% en 2015    Immobilier de luxe : Green Valley s'installe à Marrakech    L'ONMT lance un concours de slogans des campagnes publicitaires du Maroc    Dialogue social : Le round de la dernière chance ?    Hassad : Affaires des caïds de Deroua et de Kénitra    Ilyas, encore et toujours    Arabie saoudite: Comment se passer du pétrole?    Bac 2016 : Les épreuves du régional avant celles du national    Accidents de la circulation    Derniers préparatifs pour les musiques sacrées    Document : Le texte intégral du projet d'autonomie au Sahara    8ème édition du FIDADOC d'Agadir : «Into Darkness» de Rachida El Garani ouvre le bal    La croissance au point mort sur le marché mondial des smartphones    Une trentaine de candidats aux tournois régionaux des chefs de cuisine    Ralentissement de la progression du crédit bancaire    Une journée à l'avantage des clubs hôtes    Les équipes nationales reprennent le chemin des concentrations    Divers sportifs    Lancement officiel à Rabat de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption    Quand les souvenirs pour touristes sont fabriqués par des enfants haïtiens    L'ONU tente de renouer le fil du dialogue entre gouvernement et rebelles au Yémen    News    L'AREF-Moulay Rachid lance une campagne de sensibilisation contre la fraude en milieu scolaire    Lancement de la semaine nationale de la santé scolaire    L'instauration des parcours professionnels dans le système éducatif , thème d'une rencontre à Rabat    Plus de 80 photos historiques marquantes    Consultation nationale sur la mise en œuvre des OMD    Des chants mystiques du monde à l'honneur à Rabat    Hommage à la revue marocaine "Souffles" à Genève en commémoration de son cinquantenaire    "Marocains, migrants et voyageurs", un nouvel ouvrage du CCME    Le Maroc prend part à Dakar à une Conférence internationale sur la question d'Al Qods Al-Charif    Festival : Igrar anime Ouarzazate    Le roi d'Espagne dissout le Parlement et convoque de nouvelles élections    Sommet ACP-UE : Une résolution sur les APE adoptée    le chiffre de la semaine    Le festival international de la mode Islamique à Paris    Le roman « Cintra » de l'écrivain marocain Hassan Aourid, un voyage créatif dans la mémoire collective    La Fondation Lalla Salma soutient la création d'une maison de vie à Dakar    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sécurité : Chauffe-eau à gaz sans risque
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 10 - 10 - 2007

Une nouvelle norme marocaine relative aux chauffe-eau à gaz est entrée en vigueur. Il s'agit de renforcer les exigences de sécurité concernant leurs installations.
Chaque année, les chauffe-eau à gaz font plusieurs victimes. Les décès sont pour leur grande majorité causés par la défectuosité de l'installation et le manque d'aération. Le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l'économie vient d'annoncer l'entrée en vigueur d'une nouvelle norme marocaine d'application obligatoire NM 14.2.016 relative au fonctionnement et à l'installation des appareils de production d'eau chaude pour usage sanitaire utilisant les combustibles gazeux. Cette norme insiste sur les exigences de sécurité de l'installation des chauffe-eau à gaz. Aux termes de ce nouveau texte, les chauffes-eau (types A et AAS) non destinés à être raccordés à un conduit, ni à un dispositif d'évacuation vers l'extérieur du local où est installé l'appareil doivent être munis d'un dispositif de contrôle de la viciation de l'atmosphère. Pour ce qui est des chauffe-eau (types B, B11 et B 11BS) destinés à être raccordé à un conduit pour évacuation vers l'extérieur du local des produits de combustion, ils doivent impérativement être équipés d'un coupe-tirage antirefouleur et d'un dispositif de contrôle de l'évacuation des produits de combustion.
Par ailleurs, il a été décidé que chaque chauffe-eau à gaz doit porter un marquage de sécurité sur sa face avant ou sur ses côtés contenant un signe sous forme de triangle équilatéral jaune plein avec un point d'exclamation en noir au centre. Ce marquage est en fait destiné à rappeler les conseils d'installation. Inutile de rappeler qu'il est strictement interdit d'installer le chauffe-eau à gaz dans un endroit clos non alimenté de l'air extérieur. En outre, il est recommandé de faire appel à un professionnel qualifié pour l'installation.
Le chauffe-eau à gaz doit également être accompagné d'une notice mentionnant les consignes d'installation. Dès le changement de couleur de la flamme, les utilisateurs doivent confier l'entretien de leur chauffe-eau à des professionnels qualifiés.
Il n'est pas inutile de rappeler que chaque année, le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l'économie organise une campagne de sensibilisation aux risques dus à l'usage inapproprié de ces appareils. L'objectif étant de sensibiliser le maximum de consommateurs aux mesures de précaution et de sécurité à observer lors de l'installation et de l'utilisation des chauffe-eau à gaz. Le gaz tue en cascade au Maroc. Chaque année, on enregistre, en moyenne, une soixantaine de décès dus à l'inhalation de gaz, selon le département de toxicologie de l'Institut national d'hygiène.L'augmentation du phénomène exige donc le renforcement de la sécurité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.