Diego Maradona de retour au Maroc pour un match de gala    SIAM 2016: Remise des trophées et certificats au profit des meilleurs unités de production    M. Hilale : Le Maroc participera au briefing des donateurs pour les populations des camps de Tindouf    Incendie dans une salle de prière musulmane en Corse : la piste criminelle privilégiée    Sahara marocain: Le Conseil de sécurité proroge d'une année le mandat de la MINURSO    3ème édition du Grand Prix de la Presse agricole et rurale : Al Oula et Goud.ma primés    Programme fonctionnel en termes de besoins et d'objectifs    Le Centre d'immatriculation des voitures d'Essaouira mis à l'index    Le Foll : L'agriculture, une partie de la solution pour le réchauffement climatique    Pour l'accompagnement de la modernisation du secteur agricole    France : La rue toujours contre la loi travail    Yémen : Les forces gouvernementales reprennent le principal terminal pétrolier    Les Etats-Unis très soucieux de la crise politique en Irak    La chute des prix du pétrole aggrave la crise sanitaire en Angola    Les autorités d'union libyennes veulent un commandement conjoint contre l'EI    Le rapport du SNPM dresse un tableau noir de la situation    Handball : Championnat d'Afrique des clubs vainqueurs de coupe à Laâyoune : Yazid Souadi, SG de la FRMHB : « Nous croyons à la diplomatie sportive »    Le WAC face au MCO pour reprendre la tête et le FUS à Agadir pour la garder    C'est reparti pour la phase retour du championnat de basketball    Séville et Villarreal prennent une option pour la finale de l'Europa League    Le projet de loi sur l'APALD critiqué par les ONG    L'éducation au service de l'environnement dans la région de Casablanca-Settat    Divers    Les stars les mieux payées : Hayden Panettiere    Déclaration d'ouverture des travaux, délimitation et bornage du titre minier    Ramy Ayach en concert caritatif au profit de l'éducation des enfants défavorisés    Ouverture de la 16ème édition du Printemps musical des alizés à Essaouira    "La Otra Piel", spectacle de danse flamenco de Úrsula López, en tournée à Marrakech et Agadir    Coup d'envoi à Taounate du Festival Senhaja de la culture et du tourisme de montagne    Botola Pro, 26e journée: Enjeux de taille et faux pas interdit Spécial        Baccalauréat : Le MEN met les documents à la disposition des candidats    Solution négociée au Sahara marocain : Le Salvador salue les efforts «sérieux et crédibles» déployés par le Maroc    WAC, les caisses renflouées    Sécurité routière : Un plan stratégique pour Marrakech    Médicaments : Mise sur le marché d'un nouveau traitement contre le VIH    Le Derby Casablancais Raja-WAC se joueura à huit clos    Démantèlement d'une cellule terroriste de trois membres s'activant à Nador et liés à l'EI    SIAM 2016: Ouverture au grand public    Alliance électorale : Le PJD et le MP se concertent    Papa Wemba    Le monde a perdu son dernier Prince !    Exposition : Faouzi Laatiris présente «ses volumes»    Le CESE pour une véritable politique intégrée de protection de l'enfance et des plans d'action déclinés au niveau régional    Syrie: 20 civils tués dans le bombardement d'un hôpital et d'un immeuble à Alep    Plan Maroc Vert : Un modèle exportable    Entretiens entre Sa Majesté le Roi et l'Emir de l'Etat du Qatar    La FDT appelle les salariés à manifester en masse contre la politique antisociale du gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Immobilier : Hejira et Ameur préparent un dispositif d'accueil des MRE sans précédent
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 20 - 05 - 2008

En prévision de l'opération de retour des MRE, Mohamed Ameur entame une série de réunions avec les autres ministères pour faciliter les procédures administratives de cette communauté. La première a été tenue avec Ahmed Toufiq Hejira.
Une procédure administrative exclusivement dédiée à la communauté marocaine résidant à l'étranger. Cela a été le principal pivot de la réunion tenue hier, lundi 19 mai, entre le ministre délégué chargé de la Communauté marocaine résidant à l'étranger, Mohamed Ameur, et le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Aménagement de l'espace, Ahmed Toufiq Hejira. L'objectif étant d'accompagner le séjour des MRE au Maroc, tant dans le domaine administratif que culturel.
Jusqu'ici, le Maroc a accompagné les MRE à travers une commission qui suit l'opération du retour. Aujourd'hui, c'est au tour du séjour des MRE. En effet, il devient crucial de mettre en place un dispositif de mesures en vue de faciliter le séjour de cette communauté et d'alléger tous les types de procédures administratives dans lesquelles ils s'engageront.
Pour cela, un programme «à établir incessamment», d'après M. Ameur est prévu. Pour le moment, la réunion interministérielle a débouché sur une série d'objectifs à mettre en place. Il s'agit d'abord, «d'assainir le passif. C'est-à-dire de régler tous les problèmes en instance, d'ici fin septembre, et qui sont liés au champ d'activité des agences urbaines et en général du ministère de l'Habitat», indique Mohamed Ameur à ALM.
Secundo, il est question d'œuvrer en vue de la simplification des procédures «et pourquoi pas, instaurer une sorte de guichet unique au niveau des agences urbaines», ajoute-t-il.
Disposant d'un court séjour au Maroc, les MRE n'ont de fait pas temps à perdre à formaliser les procédures liées à leurs acquisitions de biens, d'enregistrement… Ainsi, par le biais d'un service dédié, les MRE «bénéficieront d'une procédure exceptionnelle pour traiter leurs dossiers», indique la même source.
Troisième point, il s'agit de «réfléchir sur de nouveaux produits», selon M.Ameur. Et d'ajouter qu'«aujourd'hui, la communauté connaît de nombreuses mutations. Nous ne parlons plus d'une communauté mais de plusieurs communautés, dont chacune a ses propres attentes». Dans ce contexte, le ministre délégué explique qu'à présent, le Maroc n'est plus devant une communauté résidant à l'étranger issue d'une phase de «1e génération» qui investit dans sa zone d'origine. Il est actuellement question de générations plus jeunes qui investissent plus dans les complexes résidentiels et les logements de loisirs. D'où le besoin, justement d'innover. «Nous incitons Al Omrane à réfléchir sur de nouveaux produits pour satisfaire cette catégorie», informe Mohamed Ameur. Le quatrième aspect a trait à la promotion du partenariat public-privé. «Les MRE ne veulent plus être de simples clients, mais tiennent à être définis comme des partenaires», explique la même source. Autre priorité. Réserver une part des programmes dédiés aux couches défavorisées à la communauté marocaine résidant à l'étranger. «Les MRE ont tendance à être considérés comme une couche sociale aisée. Or, cette catégorie a connu des changements, d'où son besoin de bénéficier d'une part du programme d'habitat social», ajoute le ministre délégué.
En gros, le but de cette réunion, et d'autres d'ailleurs s'en suivront avec d'autres départements notamment celui de la Justice, est de «repenser la politique du ministère à la lumière des attentes et proposer de nouvelles dispositions», insiste M.Ameur.
Concrètement, c'est une adaptation de la politique aux attentes de cette communauté en vue d'accompagner mais aussi pour être en mesure d'offrir des procédures administratives incitatives à l'investissement. Pour cela, une série de réflexions et d'études est lancée dont l'objectif est de cerner et mesurer les attentes des MRE. «Tous les départements ministériels et les administrations publiques font des efforts remarquables depuis des années. Néanmoins, chaque structure travaille seule. Si nous arrivons à mettre de la cohérence et de la coordination dans nos efforts, les résultats n'en seront que plus louables», affirme Mohamed Ameur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.