Mediaco bientôt radiée    Kia Motors Binomeir Group. Les 6 piliers du come-back    El Yazami : le Maroc a gagné depuis 12 ans le pari de l'administration neutre des élections    La promotion de la probité se met en place    Une occasion de comprendre la maladie qui touche environ 2.000 Marocains chaque année    Il fait l'actu : Lahcen Daoudi    El Khalfi satisfait du symposium d'Ifrane    Raja-AS FAR, une finale avant terme    Tennis : Clôture du « National » des jeunes 2014/2015 : Emotion, sensation et confirmation    Deux grosses pointures sauteront    Transport des aides humanitaires internationales vers le Liberia : La RAM affrète un vol spécial    Irak: La communauté internationale affirme son soutien à l'Irak sans dévoiler de plan    Epidémie du virus Ebola :La communauté internationale veut «rattraper le temps perdu»: Elévation du niveau de vigilance au Maroc    Culture : Le Souverain inaugure le théâtre « Lalla Aicha » àM'diq    L'Institut œcuménique de Théologie Al Mowafaqa inauguré les 19 et 20 septembre à Rabat    Promotion du secteur du tourisme: L'ANIT présente sa feuille de route    Maroc – Russie : L'agriculture au menu    Don du sang, D. Bush participe    Marrakech : Destruction des 226 kgs de cocaïne pure récemment saisis    Zaki - Bahoui: Entre principes et frustration    Quel intérêt ? par ( Jamal berraoui )    «Stop torture» : Un sit-in d'Amnesty ce jeudi devant le Parlement    Le vrai débat (2)    Edito: Shakespeare et les orphelins    Le mot pour rire: Combien de sucres ?    Daoudi exige l'anglais scientifique à l'université    Nab fait le buzz sur MFM    Cinéma : Ouarzazate capte 120 millions de dollars    Le Groupe Crédit Agricole du Maroc, banque de proximité et d'initiative    Virus Ebola : La riposte s'organise    L'Otan veut empêcher la Russie et la Chine de se développer    Divers Economie    Le Maroc appelle à des stratégies efficaces de lutte contre la torture    37,4 millions d'euros pour le vainqueur    Réunion du Conseil consultatif de Special Olympics International à Skhirat    Mohamed Dahbi Bouhlal : La Coupe du Trône de golf mise tout sur les jeunes talents    "Ouarzazate Film Commission" tient son assemblée générale    "Bladi Lghaliya", nouveau single de Rhany Kabbadj    Le Festival international du film transsaharien lance son concours des scénarios    Réunion du Bureau politique de l'USFP    22,1 millions de quintaux cumulés à fin mars dernier    Hausse de 9,1% du résultat net du CIH    Le Code du travail passé à la loupe à Rabat    News    Attentat suicide des talibans à Kaboul    L'ONU apporte de l'eau au moulin des défenseurs de la légalisation du cannabis    L'opération "Un million de cartables" profite aux élèves de la province de Moulay Yacoub    Suisse: pas d'extradition de Snowden aux USA, s'il coopère avec la justice    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Nominations à l'Administration centrale et aux directions régionales
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 02 - 09 - 2008

La DGSN vient d'annoncer de nouvelles nominations qui ont concerné près de 80 cadres responsables. Un changement qui vient répondre aux Hautes directives royales.
De nouvelles nominations viennent d'être annoncées au sein de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Ces nominations ont concerné 80 cadres responsables au sein de l'Administration centrale et des directions régionales dans les différentes régions du Maroc et au niveau de toutes les spécialisations policières. Ce mouvement est notamment marqué, au niveau de l'Administration centrale, par la nomination du Préfet de police, Ibrahim Ou Sirrou, conseiller technique près le directeur général, chargé de la coordination des services, du Préfet de police Abdallah Mountassir, Directeur de la sécurité publique, du Préfet de police Ahmed Eddamani, adjoint au Directeur de la sécurité publique, du contrôleur général Brahim Bensami, adjoint au directeur de la Police judiciaire et du Commissaire divisionnaire Ahmed Zaâri, directeur de l'Ecole de la police technique et scientifique à l'Institut royal de Police. Au niveau de la wilaya d'Agadir, le contrôleur général Mohamed Sarghini a été nommé Préfet de police de la ville d'Agadir, le contrôleur général Abderrahim Hachime adjoint au Préfet de police d'Agadir, chargé de la sécurité publique, le commissaire divisionnaire Najib Benhima, chef du district, chef-lieu d'Agadir et le commissaire principal Mohamed Salmi, chef du district provincial de Tiznit.
Au niveau de la Préfecture de police de Meknès, le contrôleur général Abdelkader Boulkboud est nommé Préfet de police de Meknès, le commissaire divisionnaire Hassan Rahioui, chef du service préfectoral de Meknès, le commisssaire divisionnaire Salah Arrebi, chef du district provincial d'Errachidia, et le commissaire principal Noureddine Friji, chef du district provincial de Khénifra.
Concernant la préfecture de police de Settat, le contrôleur général Mohamed Haili est nommé Préfet de police de Settat par intérim, et le contrôleur général Abdelmajid Chouay, adjoint au Préfet de police de Settat, chargé de la sécurité publique. Pour ce qui est de la préfecture de Béni Mellal, le contrôleur général Abderrahim Mahfoud est nommé Préfet de police de Béni-Mellal, le commissaire divisionnaire Ayatallah Kachani, adjoint au Préfet de police de Béni Mellal, chargé de la sécurité publique et le commissaire divisionnaire Omar El Mamouni, chef du service préfectoral des renseignements généraux de Béni Mellal. Au niveau de la préfecture de Tanger, le commissaire divisionnaire Mohamed Khalfaoui est nommé adjoint au Préfet de police de Tanger, chargé de la sécurité publique. Concernant la préfecture de Fès, le commissaire divisionnaire Noureddine Najieddine est nommé adjoint au Préfet de police de Fès, chargé de la sécurité publique, le commissaire divisionnaire Houcine Msallek, chef du district Ben Debbab-Aïn Kadous. Par ailleurs, à Taza le commissaire principal Mohamed El Moustafi est nommé chef du district provincial de Taounate, alors qu'à El Jadida, le commissaire divisionnaire, El Hassan Boumédiane devient adjoint du chef de la sécurité provinciale d'El Jadida, chargé de la sécurité publique et le commissaire principal Hassan Ghaffari, chef du service provincial des renseignements généraux de la ville d'El Jadida.
Au niveau de la préfecture de Casablanca, le commissaire divisionnaire Hassan Farouki est nommé chef du service préfectoral des renseignements généraux de Casablanca, le commissaire divisionnaire Abdelghni Fekkak, chef du district provincial de Mohammédia, le contrôleur général Najib Gourani, chef du district de Ben Msik-Sidi Othmane, le commissaire divisionnaire Abdelilah Nasri, chef du district Hay Hassani-Aïn Chok, le contrôleur général Lahcen Maad, chef du district Al Fida Mers Sultan, le contrôleur général Abdelghani Loudiyi, chef du district Sidi Bernoussi-Zenata, le commandant de groupement Ahmed Taibi, chef d'état-major des corps urbains de Casablanca. Pour ce qui est de la préfecture de Rabat, le commissaire principal Mustapha Imbrabden a été nommé chef du commissariat de Tiflet. Dans la préfecture de Tétouan, le commissaire principal Youssef Maghfour est nommé chef du district préfectoral de Larache, et le commissaire de police Abdelouahed Hachlaf, chef du service préfectoral des renseignements généraux de Tétouan. Au niveau de la préfecture de Marrakech, le commissaire divisionnaire Mohamed Al Amaoui est nommé chef du district provincial d'Essaouira. A Kénitra, le commissaire de police Mohamed Chaïbi est nommé chef du commissariat de Sidi Yahya El Gharb, et à Ouarzazate, le commissaire principal de police, Mohamed Hmoudi est nommé chef du service administratif régional de Ouarzazate. Concernant la Sécurité provinciale de Safi, le commissaire principal Mohamed Ali Hamed est nommé chef du service provincial de la police judiciaire de la sûreté provinciale de Safi et le commissaire Driss Belhamri chef du commissariat régional de Youssoufia. Au niveau de la préfecture d'Oujda, le commissaire Abdelilah Oulad Mhamed est nommé chef du commissariat régional d'Essaïdia, et le commissaire principal Abderrahmane Bachiri, chef du commissariat régional d'Aïn Beni Mathar. Ces nominations, souligne la DGSN, interviennent également dans un souci de quête d'efficacité dans l'action et la direction, et de renforcement des échanges d'expertise entre l'administration centrale et les services régionaux, ainsi que pour encourager les jeunes éléments à assumer la responsabilité en vue de les préparer à assurer de plus hautes fonctions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.