Sahara: Le Maroc sauve les meubles    1er mai    Elections Cour constitutionnelle    Le marché anticipe une baisse du taux directeur en juin    COP22: De l'Accord à l'action    L'AFD soutient l'agro-industrie    La croissance retrouve le niveau d'avant la crise    Un Monde Fou    Béni Mellal-Khénifra    Alerte météo : Hausse progressive des températures durant les 2 prochains jours    Dans l'imaginaire déjanté de Yassine Balbzioui    La FRMF réagit face aux accusations de Mohamed Boudrika Spécial    La Princesse Lalla Salma reçoit la Première Dame du Sénégal    Soufiane Boufal souffre d'une lésion au ménisque    34 djihadistes tués dans des frappes de la Turquie contre l'EI    Schizophrénie : Benkirane en trouble-fête dans un curieux costume de...syndicaliste    Vers la mise sur le marché de trois médicaments marocains contre le cancer    Le WAC reprend laborieusement la tête mais le FUS et l'IRT restent à ses trousses    Les Verts crient au complot    L'industrie pharmaceutique marocaine en mission exploratoire au FPI    Divers    Schizophrénie    Des peines de prison à l'encontre de 4 accusés de terrorisme à Salé    Divers    News    Appel à la promotion de la situation des femmes dans la rive Sud de la Méditerranée    L'Institut du monde arabe à Paris célèbre Edgar Morin    L'environnement, thème du troisième Concours international de films courts "Ana, Maghribi(a)"    Africa Design Award s'allie à la Marrakech Biennale 6    Plus de 260 mille conducteurs se sont vu retirer des points sur leur permis de conduire depuis 2015    Turquie : Un mort et 23 blessés dans une attaque du PKK à Diyarbakir    Placé sous le signe d'une unité syndicale agissante : Le 1er mai de l'UGTM à Casablanca réitère l'engagement aux côtés de l'ensemble des travailleurs du Maroc    27 exposants marocains à la Foire de Paris    Représentativité politique des femmes: Une étude comparative internationale sur les systèmes des quotas    Quels risques pour les marchés dans les mois à venir ?    Les données de la CIMR et de la CNRA introduites dans les statistiques de BAM    Les actes antimusulmans ont augmenté en France    M. Azoulay : Le 16è Printemps musical des Alizés, toutes les musiques se donnent rendez-vous ici à Essaouira    SM le Roi s'entretient à Abou Dhabi avec SA Cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane    Diplomatie culinaire : le succès du premier festival    Hommage Tayeb Saddiki : Clôture de la 1ere édition du Festival national de la culture    Boudrika démissionne de son poste de vice-président de la FRMF Spécial    Droit au séjour : simplification de la régularisation par le travail    A la recherche de l'herbe parfaite pour le Mondial au Qatar    L'obésité explose chez les jeunes Chinois    Bac : L'inaccessible porte d'accès aux études supérieures    Handball : Ce samedi : Dream-Team / R.S Berkane : Pour la survie !    Botola Maroc Telecom D1:26ème journée: DHJ-MAS, la dernière carte...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nominations à l'Administration centrale et aux directions régionales
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 02 - 09 - 2008

La DGSN vient d'annoncer de nouvelles nominations qui ont concerné près de 80 cadres responsables. Un changement qui vient répondre aux Hautes directives royales.
De nouvelles nominations viennent d'être annoncées au sein de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Ces nominations ont concerné 80 cadres responsables au sein de l'Administration centrale et des directions régionales dans les différentes régions du Maroc et au niveau de toutes les spécialisations policières. Ce mouvement est notamment marqué, au niveau de l'Administration centrale, par la nomination du Préfet de police, Ibrahim Ou Sirrou, conseiller technique près le directeur général, chargé de la coordination des services, du Préfet de police Abdallah Mountassir, Directeur de la sécurité publique, du Préfet de police Ahmed Eddamani, adjoint au Directeur de la sécurité publique, du contrôleur général Brahim Bensami, adjoint au directeur de la Police judiciaire et du Commissaire divisionnaire Ahmed Zaâri, directeur de l'Ecole de la police technique et scientifique à l'Institut royal de Police. Au niveau de la wilaya d'Agadir, le contrôleur général Mohamed Sarghini a été nommé Préfet de police de la ville d'Agadir, le contrôleur général Abderrahim Hachime adjoint au Préfet de police d'Agadir, chargé de la sécurité publique, le commissaire divisionnaire Najib Benhima, chef du district, chef-lieu d'Agadir et le commissaire principal Mohamed Salmi, chef du district provincial de Tiznit.
Au niveau de la Préfecture de police de Meknès, le contrôleur général Abdelkader Boulkboud est nommé Préfet de police de Meknès, le commissaire divisionnaire Hassan Rahioui, chef du service préfectoral de Meknès, le commisssaire divisionnaire Salah Arrebi, chef du district provincial d'Errachidia, et le commissaire principal Noureddine Friji, chef du district provincial de Khénifra.
Concernant la préfecture de police de Settat, le contrôleur général Mohamed Haili est nommé Préfet de police de Settat par intérim, et le contrôleur général Abdelmajid Chouay, adjoint au Préfet de police de Settat, chargé de la sécurité publique. Pour ce qui est de la préfecture de Béni Mellal, le contrôleur général Abderrahim Mahfoud est nommé Préfet de police de Béni-Mellal, le commissaire divisionnaire Ayatallah Kachani, adjoint au Préfet de police de Béni Mellal, chargé de la sécurité publique et le commissaire divisionnaire Omar El Mamouni, chef du service préfectoral des renseignements généraux de Béni Mellal. Au niveau de la préfecture de Tanger, le commissaire divisionnaire Mohamed Khalfaoui est nommé adjoint au Préfet de police de Tanger, chargé de la sécurité publique. Concernant la préfecture de Fès, le commissaire divisionnaire Noureddine Najieddine est nommé adjoint au Préfet de police de Fès, chargé de la sécurité publique, le commissaire divisionnaire Houcine Msallek, chef du district Ben Debbab-Aïn Kadous. Par ailleurs, à Taza le commissaire principal Mohamed El Moustafi est nommé chef du district provincial de Taounate, alors qu'à El Jadida, le commissaire divisionnaire, El Hassan Boumédiane devient adjoint du chef de la sécurité provinciale d'El Jadida, chargé de la sécurité publique et le commissaire principal Hassan Ghaffari, chef du service provincial des renseignements généraux de la ville d'El Jadida.
Au niveau de la préfecture de Casablanca, le commissaire divisionnaire Hassan Farouki est nommé chef du service préfectoral des renseignements généraux de Casablanca, le commissaire divisionnaire Abdelghni Fekkak, chef du district provincial de Mohammédia, le contrôleur général Najib Gourani, chef du district de Ben Msik-Sidi Othmane, le commissaire divisionnaire Abdelilah Nasri, chef du district Hay Hassani-Aïn Chok, le contrôleur général Lahcen Maad, chef du district Al Fida Mers Sultan, le contrôleur général Abdelghani Loudiyi, chef du district Sidi Bernoussi-Zenata, le commandant de groupement Ahmed Taibi, chef d'état-major des corps urbains de Casablanca. Pour ce qui est de la préfecture de Rabat, le commissaire principal Mustapha Imbrabden a été nommé chef du commissariat de Tiflet. Dans la préfecture de Tétouan, le commissaire principal Youssef Maghfour est nommé chef du district préfectoral de Larache, et le commissaire de police Abdelouahed Hachlaf, chef du service préfectoral des renseignements généraux de Tétouan. Au niveau de la préfecture de Marrakech, le commissaire divisionnaire Mohamed Al Amaoui est nommé chef du district provincial d'Essaouira. A Kénitra, le commissaire de police Mohamed Chaïbi est nommé chef du commissariat de Sidi Yahya El Gharb, et à Ouarzazate, le commissaire principal de police, Mohamed Hmoudi est nommé chef du service administratif régional de Ouarzazate. Concernant la Sécurité provinciale de Safi, le commissaire principal Mohamed Ali Hamed est nommé chef du service provincial de la police judiciaire de la sûreté provinciale de Safi et le commissaire Driss Belhamri chef du commissariat régional de Youssoufia. Au niveau de la préfecture d'Oujda, le commissaire Abdelilah Oulad Mhamed est nommé chef du commissariat régional d'Essaïdia, et le commissaire principal Abderrahmane Bachiri, chef du commissariat régional d'Aïn Beni Mathar. Ces nominations, souligne la DGSN, interviennent également dans un souci de quête d'efficacité dans l'action et la direction, et de renforcement des échanges d'expertise entre l'administration centrale et les services régionaux, ainsi que pour encourager les jeunes éléments à assumer la responsabilité en vue de les préparer à assurer de plus hautes fonctions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.