Le Boudoir, au bonheur de ses dames    Chambao, star de Chaouen !    Fiscalisation du capital non productif :Pourquoi l'Etat a-t-il la main si légère ?    Un programme d'enseignement de la langue arabe pour les étrangers    Plan d'accélération industrielle : MHE a-t-il convaincu ?    TANJAzz 2016 fête le jazz au féminin !    Les œuvres de Picasso bientôt exposées au Maroc !    Prince pour toujours...    Les crédits aux entreprises baissent pour la première fois en 15 ans    Bourse : Marsa Maroc prend le large dès la première séance    Légitimité    Mme Bouaida expose à Washington l'expérience marocaine en matière de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent    énergie : Le Maroc intéressé par le gaz russe    Loi sur Les petites bonnes : Seddiki isolé dans les commissions    Cop22 : Débat sur la mobilisation des financements verts    Audiovisuel: La CARTI s'allie à l'ISMAC    Budget 2016 : Boussaïd fait le point    La fin du monde ?    Ankara annonce l'instauration de l'état d'urgence pour trois mois    Washington promet la "transparence" sur les victimes civiles en Syrie    La FAO appelle à combler le fossé entre la foresterie et l'agriculture    Tentative de putsch en Turquie: Ankara annonce trois mois d'état d'urgence pour trois mois    Ficeler les contrats commerciaux après le Brexit    Energie : L'appétit russe pour le marché marocain    Kamal Lahlou : Se qualifier à 13 disciplines aux JO est une belle performance pour le Maroc    Maha Haddioui bel et bien aux Olympiades    Guéguerre interprésidentielle au Raja    JO-2016 : Voici les athlètes qui représenteront le Maroc dans 13 disciplines    Maha Haddioui, première joueuse de golf arabe à participer aux Jeux olympiques de Rio    Moghreb de Fès : 6 millions de DH de dettes    Total, sponsor officiel du football africain    Tournoi international de Taekwondo en Palestine : Le Maroc vainqueur de la 1ère édition    Le CESE planche sur la RSO    Cour de justice européenne : La défense de l'UE bat en brèche les arguments du polisario    Un retour nécessaire    Un système de téléphonie pour les pensionnaires de la prison locale Aïn Sebaâ I    2.076 personnes arrêtées en flagrant délit à Marrakech    Divers    Le projet de loi contre la violence à l'égard des femmes adopté au parlement    Le torchon brûle entre la MGPAP et les médecins    Bilan parlementaire : Le retard législatif en partie surmonté    Avec la Smartboy, transformez votre smartphone Android... en Game Boy    Remise à Rabat du Prix Hassan II pour l'environnement    Le retour béni du Maroc à l'Union africaine    Lahcen Laassibi ravive la mémoire du résistant Moulay Larbi Chabbi Chtouki    Noureddine Sail: Le plan séquence, une reconnaissance et une admiration totale pour le théâtre    Oujda abrite le premier Festival arabe du théâtre des jeunes    Bouillon de Culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nominations à l'Administration centrale et aux directions régionales
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 02 - 09 - 2008

La DGSN vient d'annoncer de nouvelles nominations qui ont concerné près de 80 cadres responsables. Un changement qui vient répondre aux Hautes directives royales.
De nouvelles nominations viennent d'être annoncées au sein de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Ces nominations ont concerné 80 cadres responsables au sein de l'Administration centrale et des directions régionales dans les différentes régions du Maroc et au niveau de toutes les spécialisations policières. Ce mouvement est notamment marqué, au niveau de l'Administration centrale, par la nomination du Préfet de police, Ibrahim Ou Sirrou, conseiller technique près le directeur général, chargé de la coordination des services, du Préfet de police Abdallah Mountassir, Directeur de la sécurité publique, du Préfet de police Ahmed Eddamani, adjoint au Directeur de la sécurité publique, du contrôleur général Brahim Bensami, adjoint au directeur de la Police judiciaire et du Commissaire divisionnaire Ahmed Zaâri, directeur de l'Ecole de la police technique et scientifique à l'Institut royal de Police. Au niveau de la wilaya d'Agadir, le contrôleur général Mohamed Sarghini a été nommé Préfet de police de la ville d'Agadir, le contrôleur général Abderrahim Hachime adjoint au Préfet de police d'Agadir, chargé de la sécurité publique, le commissaire divisionnaire Najib Benhima, chef du district, chef-lieu d'Agadir et le commissaire principal Mohamed Salmi, chef du district provincial de Tiznit.
Au niveau de la Préfecture de police de Meknès, le contrôleur général Abdelkader Boulkboud est nommé Préfet de police de Meknès, le commissaire divisionnaire Hassan Rahioui, chef du service préfectoral de Meknès, le commisssaire divisionnaire Salah Arrebi, chef du district provincial d'Errachidia, et le commissaire principal Noureddine Friji, chef du district provincial de Khénifra.
Concernant la préfecture de police de Settat, le contrôleur général Mohamed Haili est nommé Préfet de police de Settat par intérim, et le contrôleur général Abdelmajid Chouay, adjoint au Préfet de police de Settat, chargé de la sécurité publique. Pour ce qui est de la préfecture de Béni Mellal, le contrôleur général Abderrahim Mahfoud est nommé Préfet de police de Béni-Mellal, le commissaire divisionnaire Ayatallah Kachani, adjoint au Préfet de police de Béni Mellal, chargé de la sécurité publique et le commissaire divisionnaire Omar El Mamouni, chef du service préfectoral des renseignements généraux de Béni Mellal. Au niveau de la préfecture de Tanger, le commissaire divisionnaire Mohamed Khalfaoui est nommé adjoint au Préfet de police de Tanger, chargé de la sécurité publique. Concernant la préfecture de Fès, le commissaire divisionnaire Noureddine Najieddine est nommé adjoint au Préfet de police de Fès, chargé de la sécurité publique, le commissaire divisionnaire Houcine Msallek, chef du district Ben Debbab-Aïn Kadous. Par ailleurs, à Taza le commissaire principal Mohamed El Moustafi est nommé chef du district provincial de Taounate, alors qu'à El Jadida, le commissaire divisionnaire, El Hassan Boumédiane devient adjoint du chef de la sécurité provinciale d'El Jadida, chargé de la sécurité publique et le commissaire principal Hassan Ghaffari, chef du service provincial des renseignements généraux de la ville d'El Jadida.
Au niveau de la préfecture de Casablanca, le commissaire divisionnaire Hassan Farouki est nommé chef du service préfectoral des renseignements généraux de Casablanca, le commissaire divisionnaire Abdelghni Fekkak, chef du district provincial de Mohammédia, le contrôleur général Najib Gourani, chef du district de Ben Msik-Sidi Othmane, le commissaire divisionnaire Abdelilah Nasri, chef du district Hay Hassani-Aïn Chok, le contrôleur général Lahcen Maad, chef du district Al Fida Mers Sultan, le contrôleur général Abdelghani Loudiyi, chef du district Sidi Bernoussi-Zenata, le commandant de groupement Ahmed Taibi, chef d'état-major des corps urbains de Casablanca. Pour ce qui est de la préfecture de Rabat, le commissaire principal Mustapha Imbrabden a été nommé chef du commissariat de Tiflet. Dans la préfecture de Tétouan, le commissaire principal Youssef Maghfour est nommé chef du district préfectoral de Larache, et le commissaire de police Abdelouahed Hachlaf, chef du service préfectoral des renseignements généraux de Tétouan. Au niveau de la préfecture de Marrakech, le commissaire divisionnaire Mohamed Al Amaoui est nommé chef du district provincial d'Essaouira. A Kénitra, le commissaire de police Mohamed Chaïbi est nommé chef du commissariat de Sidi Yahya El Gharb, et à Ouarzazate, le commissaire principal de police, Mohamed Hmoudi est nommé chef du service administratif régional de Ouarzazate. Concernant la Sécurité provinciale de Safi, le commissaire principal Mohamed Ali Hamed est nommé chef du service provincial de la police judiciaire de la sûreté provinciale de Safi et le commissaire Driss Belhamri chef du commissariat régional de Youssoufia. Au niveau de la préfecture d'Oujda, le commissaire Abdelilah Oulad Mhamed est nommé chef du commissariat régional d'Essaïdia, et le commissaire principal Abderrahmane Bachiri, chef du commissariat régional d'Aïn Beni Mathar. Ces nominations, souligne la DGSN, interviennent également dans un souci de quête d'efficacité dans l'action et la direction, et de renforcement des échanges d'expertise entre l'administration centrale et les services régionaux, ainsi que pour encourager les jeunes éléments à assumer la responsabilité en vue de les préparer à assurer de plus hautes fonctions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.