Une camionnette fonce dans la foule dans le centre-ville Barcelone : plusieurs blessés    Guelmim-Oued Noun: L'Absurdistan du sud    Attentats de Paris : Les nouvelles révélations sur le rôle de Salah Abdeslam    «Dakhla en couleurs… été 2017», un événement pour les arts plastiques    Hommage à Hamid Kharbouchi au Caire    Championnat du monde junior de karting : Le Marocain Zanfari 2e en Autriche    Grand Prix de Pau de golf : Excellentes performances des juniors marocains    Affaire de corruption et d'extorsion : Deux fonctionnaires de police arrêtés à Marrakech    Opération «Marhaba 2017» : 2,20 millions MRE ont regagné le Maroc via les différents points de passage    Khémisset : Un mort et un blessé dans un accident de la route    Pour Sellami, rien ne sera gagné d'avance lors du match contre l'Egypte    PJD: le parti dévasté par une guerre intestine    Préparation du projet de loi de Finances 2018: Un déficit budgétaire à 3% et un taux de croissance à 3,2%    Plan Maroc Vert : Agenda chargé de Aziz Akhannouch à Ouarzazate    Lions de l'Atlas: fin de la tournée européenne de Hadji et Beaumelle    Le déficit commercial se creuse de plus en plus    La vérité sans détours : Nos adversaires cherchent à porter atteinte à ce qui fait notre force    Parlement: pourquoi une session extraordinaire en septembre    Haj : L'Arabie Saoudite rouvre sa frontière avec le Qatar    A cause de travaux exceptionnels : La gare de Casa-port sera fermée le 20 août à la circulation des trains    Al Hoceima: la vérité sur le transfert de Abdelhafid El Haddad à l'hôpital Mohammed V    Reptiles et insectes venimeux: le Maroc en pénurie d'antidotes    Météo: chaleur, nuages et orages    Horst Köhler succède à Ross comme envoyé personnel du SG de l'ONU pour le Sahara    Des bus en plus pour remplacer le tramway interrompu à Casablanca    L'IRT rétribue les donneurs de sang avec des billets gratuits    Insolite : Ado gouverneur    Démarrage sur les chapeaux de roue pour Liverpool en Ligue des champions    Zidane contrarié par la lourde sanction infligée à Ronaldo    Vers une réduction de la période des transferts en Angleterre    Le désamour grandit entre Trump et les patrons américains    Attentats suicides dans le nord-est du Nigeria : 28 morts et plus de 80 blessés    Lorsque les Hommes intègres parlent du Royaume...    Une délégation parlementaire chinoise au Maroc en septembre prochain    Divers Economie    Une hormone dope mémoire et capacités motrices, un espoir pour Alzheimer    Des "bonnes" marocaines déguisées en épouses    Le savoir-faire artisanal exposé à Ifrane    A Larache, Mohamed Choubi se ressource auprès de Genet et Goytisolo    Exposition au Guatemala d'œuvres de calligraphie arabe d'Abdelhamid Az-zubair    "Dakhla en couleurs... Eté 2017"    «15 Minutes de guerre» de Fred Grivois en plein tournage au Maroc    Divers    Tom Cruis blessé lors d'une cascade de Mission Impossible 6    L'Iran menace de sortir de l'accord de 2015 en cas de nouvelles sanctions américaines    Attaque terroriste à Ouagadougou: message de condoléances du roi Mohammed VI    Décès du grand journaliste et écrivain marocain Abdelkrim Ghallab    Abdelkrim Ghallab, l'un des piliers du mouvement national, n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un grand commis de l'Etat s'en va
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 14 - 11 - 2008

Abdelouahab Benmansour, historiographe du Royaume, est décédé mercredi après-midi 12 novembre à Rabat. En ces douloureuses circonstances, SM le Roi adresse un message de condoléances à la famille du défunt.
Abdelouahab Benmansour, historiographe du Royaume et l'un des ouléma, penseurs et historiens qui ont eu à assumer, durant un demi-siècle de l'histoire du Maroc des charges suprêmes, est décédé mercredi après-midi 12 novembre à Rabat. Les obsèques du défunt ont eu lieu jeudi 13 novembre après la prière d'Al Asr au cimetière Achouhada à Rabat. SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de Abdelouahab Benmansour. Dans ce message, SM le Roi souligne avoir appris avec une profonde affliction et une grande tristesse la nouvelle de la disparition de feu Abdelouahab Benmansour, historiographe du Royaume et l'un des serviteurs dévoués du Trône. «En cette douloureuse circonstance, Nous vous exprimons et à travers vous, à tous les proches du regretté disparu, ses amis et ses disciples, Nos vives condoléances et Notre sincère compassion en cette perte cruelle, la volonté de Dieu étant imparable», ajoute le Souverain. «Avec sa disparition, le Maroc aura perdu l'un de ses ouléma, penseurs et historiens dévoués qui ont eu à assumer, durant un demi-siècle de l'histoire du Maroc, des charges suprêmes tant des temps de Notre regretté grand-père et de Notre vénéré père, feu SM Mohammed V et feu SM Hassan II, que Dieu les ait en Sa Sainte Miséricorde, que sous Notre règne prospère. Il est resté un symbole de fidélité et de dévouement dans l'accomplissement des responsabilités qu'il a assumées, en tant qu'historiographe du Royaume, directeur des archives royales, conservateur du mausolée Mohammed V et membre de l'Académie du Royaume, devenant ainsi l'une des références officielles en matière de documentation et de recherche sur l'histoire du Maroc», écrit le Souverain. Feu Benmansour est né en 1920 à Fès, où il a fait ses études primaires, secondaires et supérieures.
Licencié en littérature et en droit islamique, il a rallié le Mouvement national dès son jeune âge, avant de quitter le Maroc pour s'engager dans les mouvements patriotiques nord-africains. Rentré au Royaume après le retour d'exil de Feu SM Mohammed V, le défunt, qui a exercé comme professeur de l'enseignement secondaire en 1956, a été nommé directeur-adjoint de la Radiodiffusion nationale en février 1957, puis membre du cabinet de Feu SM Mohammed V en septembre de la même année. Le défunt a été nommé par Feu SM Hassan II historiographe du Royaume, directeur du Cabinet royal, puis directeur des Affaires politiques au ministère de l'Intérieur (1963), avant d'occuper le poste de directeur général de la RTM (1965).
En janvier 1967, Feu Benmansour a été nommé conservateur du Mausolée Mohammed V, une fonction qu'il a accumulée avec celle de directeur des archives royales, à partir de 1975. Membre fondateur de l'Académie du Royaume du Maroc, le défunt est l'auteur de plusieurs ouvrages et articles sur l'histoire du Maroc, ainsi que d'études et recherches publiées dans plusieurs revues marocaines et étrangères. Feu Benmansour avait reçu plusieurs décorations et distinctions nationales et étrangères, dont le Wissan du Trône de l'ordre de commandeur, le Cordon de mérite égyptien de première catégorie et le Cordon de mérite sénégalais.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.