CAMPEONES    Yémen : Accord de paix après la prise de sites gouvernementaux par les rebelles chiites        Iran-Arabie Saoudite : Un "nouveau chapitre"    BAM abaisse son taux directeur à 2,75%    Aziz Akhannouch en visite de travail au Japon    Comment vivre quand on est survivant?    Banques : Un projet de loi portant réforme du BCP au SGG pour consultation Consolidation des compétences du Comité directeur et des Banques Populaires régionales en perspective    La consommation au mois d'août : La hausse des prix d'eau et d'électricité a pesé sur le portefeuille des ménages    Aujourd'hui, grève dans la fonction publique, les collectivités locales et les établissements publics : Les raisons du débrayage    Année du Maroc au Canada 2014 : Festival de l'Art Culinaire Marocain à Montréal : Un hymne aux saveurs de chez nous    Fès : lancement de l'Université Euro-Méditerranéenne    Le MAT mate le DHJ et le Raja regagne son honneur    Indice londonien des centres financiers: Casablanca Finance City classée 51ème    Province de Ouarzazate : 4 enfants emportés par les crues d'un oued    Le Pr Louardi prône une politique arabe unifiée    En Vidéo - La marocaine Chorouk Chelouati, élue Miss beauté arabe 2014    CAN 2017 : l'Egypte candidate    Défiant concurrence et inflation des matières premières: Centrale Laitière poursuit son plan d'investissement    Hugo Boss habilleur officiel du PSG    Championnat d'Angleterre : Des quotas de joueurs étrangers par équipe ?    Starbucks lance le Pumpkin Spice Latte au Maroc    Otage français en Algérie : Paris affiche sa fermeté face aux menaces de l'EI !    ONU : Sa Majesté le Roi Mohammed VI attendu à la 69ème Assemblée générale    Vaccination contre la fièvre aphteuse bovine    Grève du «sacrifice»    Il fait l'actu : Hassan Aourid    69ème session de l'Assemblée générale de l'ONU : Le Souverain s'envole ce mardi pour New York    Le mot pour rire: Comprenez-moi...    Environnement : Le taux de « collecte professionnalisée » des déchets dépasse les 80%    Etat des lieux, reproches, recommandations... Il est temps de parler culture    Les édulcorants augmenteraient le risque de diabète    Réunion du Conseil consultatif régional de Special Olympics International    L'Etat islamique menace la France, les USA et leurs alliés    Ghani déclaré président d'Afghanistan    News    Championnat national "Modèle et Allures" des chevaux pur-sang arabe    Appel à la mise en œuvre des garanties constitutionnelles de l'indépendance des médias et de la justice    Pour Benkirane, le mouvement féminin reçoit de l'argent de l'étranger et les Marocaines doivent rester à la maison    Divers    Le "Pew Research Center" américain s'empêtre dans ses statistiques    Taoussi souhaiterait affronter le Raja au Complexe Mohammed V    Conférence sur le rôle des établissements éducatifs et culturels dans la promotion du système des valeurs    Flashs    Les surnoms des sportifs : George Best, "le 5e Beatles"    L'Afrique à l'honneur à la Biennale internationale de Casablanca
    Saad Lamjarred nominé au MTV Music Awards    La création artistique marocaine à l'honneur au 9ème festival des cultures de l'Islam à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Un grand commis de l'Etat s'en va
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 14 - 11 - 2008

Abdelouahab Benmansour, historiographe du Royaume, est décédé mercredi après-midi 12 novembre à Rabat. En ces douloureuses circonstances, SM le Roi adresse un message de condoléances à la famille du défunt.
Abdelouahab Benmansour, historiographe du Royaume et l'un des ouléma, penseurs et historiens qui ont eu à assumer, durant un demi-siècle de l'histoire du Maroc des charges suprêmes, est décédé mercredi après-midi 12 novembre à Rabat. Les obsèques du défunt ont eu lieu jeudi 13 novembre après la prière d'Al Asr au cimetière Achouhada à Rabat. SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de Abdelouahab Benmansour. Dans ce message, SM le Roi souligne avoir appris avec une profonde affliction et une grande tristesse la nouvelle de la disparition de feu Abdelouahab Benmansour, historiographe du Royaume et l'un des serviteurs dévoués du Trône. «En cette douloureuse circonstance, Nous vous exprimons et à travers vous, à tous les proches du regretté disparu, ses amis et ses disciples, Nos vives condoléances et Notre sincère compassion en cette perte cruelle, la volonté de Dieu étant imparable», ajoute le Souverain. «Avec sa disparition, le Maroc aura perdu l'un de ses ouléma, penseurs et historiens dévoués qui ont eu à assumer, durant un demi-siècle de l'histoire du Maroc, des charges suprêmes tant des temps de Notre regretté grand-père et de Notre vénéré père, feu SM Mohammed V et feu SM Hassan II, que Dieu les ait en Sa Sainte Miséricorde, que sous Notre règne prospère. Il est resté un symbole de fidélité et de dévouement dans l'accomplissement des responsabilités qu'il a assumées, en tant qu'historiographe du Royaume, directeur des archives royales, conservateur du mausolée Mohammed V et membre de l'Académie du Royaume, devenant ainsi l'une des références officielles en matière de documentation et de recherche sur l'histoire du Maroc», écrit le Souverain. Feu Benmansour est né en 1920 à Fès, où il a fait ses études primaires, secondaires et supérieures.
Licencié en littérature et en droit islamique, il a rallié le Mouvement national dès son jeune âge, avant de quitter le Maroc pour s'engager dans les mouvements patriotiques nord-africains. Rentré au Royaume après le retour d'exil de Feu SM Mohammed V, le défunt, qui a exercé comme professeur de l'enseignement secondaire en 1956, a été nommé directeur-adjoint de la Radiodiffusion nationale en février 1957, puis membre du cabinet de Feu SM Mohammed V en septembre de la même année. Le défunt a été nommé par Feu SM Hassan II historiographe du Royaume, directeur du Cabinet royal, puis directeur des Affaires politiques au ministère de l'Intérieur (1963), avant d'occuper le poste de directeur général de la RTM (1965).
En janvier 1967, Feu Benmansour a été nommé conservateur du Mausolée Mohammed V, une fonction qu'il a accumulée avec celle de directeur des archives royales, à partir de 1975. Membre fondateur de l'Académie du Royaume du Maroc, le défunt est l'auteur de plusieurs ouvrages et articles sur l'histoire du Maroc, ainsi que d'études et recherches publiées dans plusieurs revues marocaines et étrangères. Feu Benmansour avait reçu plusieurs décorations et distinctions nationales et étrangères, dont le Wissan du Trône de l'ordre de commandeur, le Cordon de mérite égyptien de première catégorie et le Cordon de mérite sénégalais.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.