Solution négociée au Sahara marocain : Le Salvador salue les efforts «sérieux et crédibles» déployés par le Maroc    Maroc- Côte d'Ivoire : Accords cadre de partenariat    Une conférence ministérielle en préparation du volet agricole de la COP22    Les innovations de Maroc Telecom au SIAM 2016    Botola Pro, 26e journée: Enjeux de taille et faux pas interdit Spécial    Baccalauréat : Le MEN met les documents à la disposition des candidats    Le Derby Casablancais Raja-WAC se joueura à huit clos    WAC, les caisses renflouées    Sécurité routière : Un plan stratégique pour Marrakech    Médicaments : Mise sur le marché d'un nouveau traitement contre le VIH    Alliance électorale : Le PJD et le MP se concertent    L'Openshop débarque à Casablanca !    Démantèlement d'une cellule terroriste de trois membres s'activant à Nador et liés à l'EI    L'AFD met à la disposition du GCAM une 3e ligne de crédit    Le Rotary fait son café littéraire    Papa Wemba    Le monde a perdu son dernier Prince !    Exposition : Faouzi Laatiris présente «ses volumes»    Le Kenya se mobilise contre le commerce illégal d'ivoire    Le CESE pour une véritable politique intégrée de protection de l'enfance et des plans d'action déclinés au niveau régional    Le PJD et le MP confirment leur alliance jusqu'après les prochaines législatives    SIAM 2016 : Les stands à ne pas rater !    Iconoclaste...    Entretiens entre Sa Majesté le Roi et l'Emir de l'Etat du Qatar    Volte-face américaine ?    Mehdi Carcela dans le viseur du PSV Eindhoven Spécial    Les Espagnols de nouveau appelés aux urnes    Brèves    Festival international du documentaire    Arrivée de SM le Roi Mohammed VI à Qatar    L'opposition rassemble des signatures contre Maduro au Venezuela    Prison à vie pour huit personnes accusées de "terrorisme" à Bahreïn    Brèves    L'USFP et le PPS réitèrent leur volonté d'assurer l'union de la gauche    La FDT appelle les salariés à manifester en masse contre la politique antisociale du gouvernement    Arrestation à Casablanca de six personnes pour une affaire de vol qualifié, abus de confiance et escroquerie    Davantage de pics d'ozone en raison du réchauffement    Les stars les mieux payées : Woody Harrelson    De Mistura veut "revitaliser" le cessez-le-feu avec l'aide de Washington et Moscou    Insolite    L'Atlético assure l'essentiel    Le WAC piégé à Marrakech    Hatem Al Iraqi et Waleed Al Shami pour une soirée placée sous le signe de l'excellence    Le Maroc représenté au Festival culturel et littéraire à Grenade    CAN-2016 de futsal : SM le Roi Mohammed VI félicite l'équipe nationale, championne d'Afrique    Ciné Script: 30 millions d'amis    Cinéma marocain : " The sea is behind " de Hicham Lasri    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un grand commis de l'Etat s'en va
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 14 - 11 - 2008

Abdelouahab Benmansour, historiographe du Royaume, est décédé mercredi après-midi 12 novembre à Rabat. En ces douloureuses circonstances, SM le Roi adresse un message de condoléances à la famille du défunt.
Abdelouahab Benmansour, historiographe du Royaume et l'un des ouléma, penseurs et historiens qui ont eu à assumer, durant un demi-siècle de l'histoire du Maroc des charges suprêmes, est décédé mercredi après-midi 12 novembre à Rabat. Les obsèques du défunt ont eu lieu jeudi 13 novembre après la prière d'Al Asr au cimetière Achouhada à Rabat. SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de Abdelouahab Benmansour. Dans ce message, SM le Roi souligne avoir appris avec une profonde affliction et une grande tristesse la nouvelle de la disparition de feu Abdelouahab Benmansour, historiographe du Royaume et l'un des serviteurs dévoués du Trône. «En cette douloureuse circonstance, Nous vous exprimons et à travers vous, à tous les proches du regretté disparu, ses amis et ses disciples, Nos vives condoléances et Notre sincère compassion en cette perte cruelle, la volonté de Dieu étant imparable», ajoute le Souverain. «Avec sa disparition, le Maroc aura perdu l'un de ses ouléma, penseurs et historiens dévoués qui ont eu à assumer, durant un demi-siècle de l'histoire du Maroc, des charges suprêmes tant des temps de Notre regretté grand-père et de Notre vénéré père, feu SM Mohammed V et feu SM Hassan II, que Dieu les ait en Sa Sainte Miséricorde, que sous Notre règne prospère. Il est resté un symbole de fidélité et de dévouement dans l'accomplissement des responsabilités qu'il a assumées, en tant qu'historiographe du Royaume, directeur des archives royales, conservateur du mausolée Mohammed V et membre de l'Académie du Royaume, devenant ainsi l'une des références officielles en matière de documentation et de recherche sur l'histoire du Maroc», écrit le Souverain. Feu Benmansour est né en 1920 à Fès, où il a fait ses études primaires, secondaires et supérieures.
Licencié en littérature et en droit islamique, il a rallié le Mouvement national dès son jeune âge, avant de quitter le Maroc pour s'engager dans les mouvements patriotiques nord-africains. Rentré au Royaume après le retour d'exil de Feu SM Mohammed V, le défunt, qui a exercé comme professeur de l'enseignement secondaire en 1956, a été nommé directeur-adjoint de la Radiodiffusion nationale en février 1957, puis membre du cabinet de Feu SM Mohammed V en septembre de la même année. Le défunt a été nommé par Feu SM Hassan II historiographe du Royaume, directeur du Cabinet royal, puis directeur des Affaires politiques au ministère de l'Intérieur (1963), avant d'occuper le poste de directeur général de la RTM (1965).
En janvier 1967, Feu Benmansour a été nommé conservateur du Mausolée Mohammed V, une fonction qu'il a accumulée avec celle de directeur des archives royales, à partir de 1975. Membre fondateur de l'Académie du Royaume du Maroc, le défunt est l'auteur de plusieurs ouvrages et articles sur l'histoire du Maroc, ainsi que d'études et recherches publiées dans plusieurs revues marocaines et étrangères. Feu Benmansour avait reçu plusieurs décorations et distinctions nationales et étrangères, dont le Wissan du Trône de l'ordre de commandeur, le Cordon de mérite égyptien de première catégorie et le Cordon de mérite sénégalais.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.