Frida Kahlo et Diego Rivera : L'engagement, l'art, l'amour....    Action de solidarité citoyenne : SM le Roi Mohammed VI effectue un don de sang    Benatia est arrivé à Munich    Déraillement d'un train de l'ONCF à Casablanca    Barrada: «C'est difficile de refuser une telle proposition»    Rabat abrite une réunion de l'UAFA    « Je ne suis pas d'accord » par ( Jamal Berraoui )    Il fait l'actu : Abdelkader Amara    Trois chocs entre clubs de la Division 1 dont celui du tenant titre    Back to School 2014 au Morocco Mall : La rentrée sera joyeuse et studieuse avec le Morocco Mall    Barrages : Un taux de remplissage de 57,8%    Lutte anti terroriste : 9 membres d'une cellule devant la justice    Des rencontres avec les responsables palestiniens et des visites de terrain    Kiosque: Les employés du Tramway de Rabat-Salé en grève    Accord d'interligne entre RAM et Linhas Aéreas Inteligentes (GOL) : Cap sur l'Amérique latine    Le Japon veut investir au Maroc    Laetitia Casta, inspirée par Ségolène Royal!    A dire vrai : En attendant une éclaircie...    S'il suffisait d'aimer...    Un acte de civisme et de citoyenneté    Tanger: interpellation de 320 personnes impliquées dans divers crimes    Le 1er Dou Al Qiida correspond au jeudi 28 août 2014    Défendre notre intégrité territoriale est un devoir national    BMCE Capital Bourse favorable aux immobiliers cotés    Le long chemin à parcourir    Maroc/Japon, les préparatifs du forum économique bouclés    Fièvre électorale    Le Salon du Cheval d' El Jadida présent aux Jeux Equestres Mondiaux 2014    Le livre : Théocratie populiste, L'alternance, une transition démocratique?    Dame Coupe nouvelle version : Qui du MAT, FUS, OCK, ASFAR, HUSA et DHJ en sortira entier ?    Le miel dans tous ses états à Ida Outanane    Des projets hydrauliques de grande envergure dans la région de Fès-Boulemane    Munir El Haddadi affiche ses intentions ... jouera-t-il pour le Maroc ?    Divers sportifs    Les Emmy Awards braquent les projecteurs sur les séries américaines    Les stars d'Hollywood brillent à la TV    Le triomphe de "Breaking Bad"    Le facteur humain a contribué pour 70% à la fonte des glaciers en 20 ans    L'Inde des charmeurs de serpents appartient au passé    News    L'Université d'été Cap Démocratie Maroc lance sa 4ème édition    Les accidents font perdre 14 milliards de DH au Maroc    Insolite    Nouvelles appréciées de la littérature arabe : Hassouna Lmasbahi : Les envies de l'œil (2)    Bab Sebta : Saisie de 16 kg de chira    Hommage à Charafat Afailal    L'art est une méditation quotidienne    L'Université d'été Capdema décrypte l'identité marocaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Lahcen Daoudi : «Ils sont négligeables, il faut les ignorer»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 11 - 06 - 2010

Selon Lahcen Daoudi, l'AMDH ne représente rien dans la société et sa position n'a pas à être prise en considération.
ALM : Pourquoi le PJD est resté silencieux et n'a pas réagi aux positions de l'AMDH?
Lahcen Daoudi : Nous n'avons jamais voulu donner de l'importance à ces gens qui ne cherchent que des occasions pour faire parler d'eux. Ils veulent attirer la sympathie et l'attention des organismes internationaux à travers la polémique. Ces gens ne représentent rien dans la société et leurs positions n'ont pas à être prises en considération. Ils sont négligeables, il faut les ignorer. C'est notre position à leur égard.
Que pensez-vous de la position de l'AMDH par rapport aux droits de l'Homme ?
Bien sûr, l'AMDH est libre d'avoir son point de vue, mais cela doit se faire sans empiéter les droits des Marocains et de la société marocaine au nom du droit des individus. Il y a une réelle confusion chez l'AMDH entre l'idéologie et les droits de l'Homme. Chez eux, la question des droits de l'Homme est un four-tout, où elle commence et où elle finit ? On n'en sait rien. Au Maroc, on n'a pas le même concept des droits de l'individu que celui né en 1789 en réaction à une église totalitaire. On ne doit pas greffer bêtement, comme le fait l'AMDH, ce modèle aujourd'hui en 2010 dans un contexte différent qui est le nôtre. Parce que, chez nous, il y a aussi, en plus du droit des individus, l'Islam et le droit du groupe. Et il faut trouver un consensus entre les deux.
Selon vous, l'AMDH porte-t-elle atteinte aux causes sacrées de la Nation ?
On a des fondamentaux dans ce pays. Notre devise c'est «Dieu, la Patrie, le Roi». Petit à petit , c'est l'Islam, une fois c'est le Sahara, une autre fois c'est la Monarchie. Si on commence à remettre en cause ces fondamentaux, qu'est-ce qui unira alors les Marocains? Qu'est-ce qui fera la nation ? Ceci est un débat de fond qu'il ne faut pas prendre à la légère, sinon c'est toute la stabilité du Royaume qui est en jeu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.