Fête du Trône: Les FAR annoncent des shows aériens à Rabat    L'aéronautique marocain se dote de quatre premiers écosystèmes    30 filières de recrutement de jihadistes démantelées depuis 2013    Fausse alerte à un sac suspect à Tanger    Ces clubs européens qui aiment les duos marocains Spécial    La Turquie déclare la guerre totale à Daech    Moha Lyoussi: «Nous sommes victimes de notre ego»    Elections locales et régionales du 4 septembre    Fès: Une 2e chance pour les malvoyants    «Les enfants perdus de Casablanca»    Festival international amazigh    Barack Obama s'adresse à l'Afrique    Le Sultanat de Bahrein touché par le barbarisme Deux policiers ont été tués et six autres blessés mardi à Bahreïn dans un attentat "terroriste" perpétré dans le quartier à majorité chiite de Sitra, près de la capitale Manama, a annoncé le ministère    Vaste opération de l'armée tchadienne contre Boko Haram    L'immobilier fait grise mine dans la cité des fleurs    Le Raja se rabat sur un petit tournoi régional pour faire oublier le ratage continental    Participation du Maroc aux premiers Jeux méditerranéens de plage en Italie    Didier Drogba, nouveau sociétaire de l'Impact Montréal    Campagne agricole record à Doukkala-Abda    Prémices de reprise à la Bourse de Casablanca    La fille illégitime d'Albert de Monaco parle pour la première fois de leur relation    Les étudiants maghrébins invités à révéler leur talent    Contribution à la préservation des milieux naturels    Signature d'un mémorandum d'entente entre les académies diplomatiques marocaine et tchèque    Trouver des solutions africaines aux problèmes africains    La Fouine attaqué par un requin au Maroc    Le père de Michael et Janet Jackson victime d'un AVC    A 19 ans, Ghita Khamlichi transforme la musique en couleurs    Larbi Messari, adieu confrère !    Réunion du Bureau politique du PPS    Libye : Seif Al-Islam Kadhafi condamné à mort    Le solaire marocain s'exporte en Afrique    FMI : La croissance devrait reprendre en 2015 au Maroc    CAN U23: H'maidat absent face à la Tunisie    Le Maroc s'impose au sud de la Méditerranée comme le chef de file de l'Islam du juste milieu dans la lutte contre le terrorisme    Amine Sbihi promet une plus grande participation des artistes marocains    300 Marocains morts dans les rangs des jihadistes    Médias numériques : Une opportunité pour faire face au terrorisme    Crimes et tentatives d'assassinat : Un MRE arrêté à Marrakech    De nouveaux écosystèmes à créer avant fin 2015    
Boussaid revoit la croissance à la hausse    Coupe Champion's League/ Un décevant nul (1-1) du MAT devant un solide Hilal    Le nouveau modèle pédagogique dans la « Vision 2015-2030 » / Adopter un nouveau concept de l'université en phase avec l'évolution de la société    Accident sur l'autoroute Mohammedia-Casablanca / Une quarantaine de blessés, dont six grièvement    Championnat du Maroc seniors / Ali Al Ahrach remporte le Grand Prix SM le Roi Mohammed VI de saut d'obstacles    Le TIBU qui se met debout / Camp, Street Basket et NBA    Maroc Cultures: El Majidi passe le relais de la présidence à Ahizoune    L'esclavage moderne touche 2,5 millions de personnes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Lahcen Daoudi : «Ils sont négligeables, il faut les ignorer»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 11 - 06 - 2010

Selon Lahcen Daoudi, l'AMDH ne représente rien dans la société et sa position n'a pas à être prise en considération.
ALM : Pourquoi le PJD est resté silencieux et n'a pas réagi aux positions de l'AMDH?
Lahcen Daoudi : Nous n'avons jamais voulu donner de l'importance à ces gens qui ne cherchent que des occasions pour faire parler d'eux. Ils veulent attirer la sympathie et l'attention des organismes internationaux à travers la polémique. Ces gens ne représentent rien dans la société et leurs positions n'ont pas à être prises en considération. Ils sont négligeables, il faut les ignorer. C'est notre position à leur égard.
Que pensez-vous de la position de l'AMDH par rapport aux droits de l'Homme ?
Bien sûr, l'AMDH est libre d'avoir son point de vue, mais cela doit se faire sans empiéter les droits des Marocains et de la société marocaine au nom du droit des individus. Il y a une réelle confusion chez l'AMDH entre l'idéologie et les droits de l'Homme. Chez eux, la question des droits de l'Homme est un four-tout, où elle commence et où elle finit ? On n'en sait rien. Au Maroc, on n'a pas le même concept des droits de l'individu que celui né en 1789 en réaction à une église totalitaire. On ne doit pas greffer bêtement, comme le fait l'AMDH, ce modèle aujourd'hui en 2010 dans un contexte différent qui est le nôtre. Parce que, chez nous, il y a aussi, en plus du droit des individus, l'Islam et le droit du groupe. Et il faut trouver un consensus entre les deux.
Selon vous, l'AMDH porte-t-elle atteinte aux causes sacrées de la Nation ?
On a des fondamentaux dans ce pays. Notre devise c'est «Dieu, la Patrie, le Roi». Petit à petit , c'est l'Islam, une fois c'est le Sahara, une autre fois c'est la Monarchie. Si on commence à remettre en cause ces fondamentaux, qu'est-ce qui unira alors les Marocains? Qu'est-ce qui fera la nation ? Ceci est un débat de fond qu'il ne faut pas prendre à la légère, sinon c'est toute la stabilité du Royaume qui est en jeu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.