Maroc-Zambie : De nouvelles opportunités à saisir    Maroc-Zambie : 19 accords gouvernementaux et de partenariat économique signés    Aziz Cherkaoui, président du directoire de Salafin    Et le meilleur employeur au Maroc est...    Les exportations des produits d'artisanat ont le vent en poupe    Liquidation de la Samir : Le mystère demeure entier    Plus de 200.000 Marocains naturalisés en Espagne entre 2000 et 2016    Sécurité routière : 15 MDH pour développer la recherche scientifique    Stratégie digitale 2020: Les membres de l'Apebi énumèrent les urgences    Majida Maârouf: «Le cadre juridique est dans le circuit»    Maroc-Zambie : dix-neuf accords gouvernementaux signés à Lusaka    Ligue des Champions d'Afrique : Le WAC et le FUS connaissent leurs adversaires    Football : signature d'une convention entre les fédérations marocaine et sierra-léonaise    Egypte : Dix peines de mort confirmées pour la tuerie du stade de Port-Saïd    Flash hebdomadaire    Code de la famille : Une stratégie pour la protection de la famille en gestation    SIEL 2017 : plus de 345.000 visiteurs    Mohamed El Khayari signe son retour avec «Les riches pensables»    Ma'Click lance «Dans le village»    La ville d'Errachidia s'apprête à fêter son centenaire    240.000 enfants bénéficieront des colonies de vacances en 2017    Mohammed VI : «Le dialogue social est le pilier d'une justice sociale»    Aéroport de Casablanca : un colombien arrêté en possession de plus de 4,2 kg de cocaïne    Marrakech : les Obsèques de Feu M'hamed Boucetta (vidéo)    Botola D1 : Le Difaa El Jadida tenu en échec par Olympic Safi    Maroc-Ghana: Signature de 25 accords bilatéraux    Obsèques de feu M'hamed Boucetta en présence de Moulay El Hassan et de Moulay Rachid    Une Secousse dans la province de Chtouka Ait Baha    Donald Trump invente un attentat en Suède    Usurpation de fonction, extorsion et séquestration : Trois arrestations à Tétouan    Affaire de vol d'une œuvre d'art historique volée d'une cathédrale en Italie : Quatre individus déférés devant le parquet    Poursuivies pour des actes de terrorisme: Dix femmes déférées devant la Chambre criminelle près la Cour d'appel de Salé    Botola Pro Maroc Telecom D1 :19ème journée : Le Raja du technique qui prend le meilleur sur le Raja de la gestion : Les buts avant les chèques !    Dans son message de condoléances adressé aux membres de sa famille : SM le Roi exalte les qualités politiques, humaines et morales de Me M'hamed Boucetta    12ème session plénière de l'Académie Hassan II des Sciences et Techniques: «Océan et climat, cas du Maroc»    A chaque instant, Luis Enrique pense au Paris SG    Pour Mourinho, les entraîneurs étrangers ne comprennent pas la FA Cup    Les abonnés du haut du tableau du championnat s'en tirent à bon compte    Quatre individus devant le Parquet pour implication dans le vol d'une œuvre d'art    L'Algérie retire ses passeports aux Sahraouis Levée de boucliers dans les camps    Dimensions culturelles et conception des politiques au Maroc    Cérémonie d'investiture du Président de la Gambie    La centralité stratégique de la Méditerranée dans la PEV soulignée par Youssef Amrani    Mohammed Berrada : Les œuvres d'Edmond Amran El Maleh mettent en lumière l'histoire individuelle et collective de la société marocaine    Majid Bekkas envoûte le public d'Athènes    Grand prix du jury pour l'unique film africain de la Berlinale    Grandioses funérailles du regretté M'hamed Boucetta    Loin de la compétition...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Najib Boulif, le stratège
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 18 - 01 - 2012

Najib Boulif, de par sa profonde maîtrise du champ écono- mique, aura à gérer les affaires générales et à assurer la bonne gouvernance du pays durant le mandat du gouvernement Benkirane.
Mohamed Najib Boulif est sans conteste l'atout financier du PJD. Son parcours et son expérience ont fait de lui le pressenti numéro 1 à la tête du ministère des finances. A en décevoir quelques-uns, cet expert en économie a été nommé ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé des affaires générales et de la gouvernance depuis janvier 2012. Un économiste de renom, de surcroît scientifique et politologue chevronné, tels sont les mots qui décrivent notre ministre délégué. Successeur à Nizar Baraka, Najib Boulif, de par sa profonde maîtrise du champ économique, aura à gérer les affaires générales et à assurer la bonne gouvernance du pays durant le mandat du gouvernement Benkirane. Chose qui, selon les observateurs, s'avère impérative afin d'atténuer les retombées de la crise financière et économique qui ne cesse de s'accentuer chez des pays des plus puissants économiquement. Pour ce faire, Najib Boulif table sur les richesses du pays qui, d'après lui, si bonne gérance il y a, pourra réussir le pari de franchir de grands pas vers une réelle croissance.
Dans cette même vision, Boulif a été l'un des économistes qui ont insisté sur l'obligation de développer des offres sociales pour la population, sur l'urgence d'une réforme de la Caisse de compensation ainsi que celle de la rationalisation de l'endettement au Maroc. Il faut dire que le parcours de Najib Boulif ne laisse pas de doutes sur ses capacités à assurer la mission qui lui a été confiée. Il est titulaire d'une maîtrise en gestion des entreprises et d'une autre en économétrie de l'Université de Dijon en 1985. Une année plus tard, il obtient son diplôme de l'Institut français de pétrole, spécialisé en économie de l'énergie pour ensuite soutenir sa thèse de doctorat national, dans la même spécialité de l'Université de Paris II en 1989 et un PhD de l'Université de Fès en 1996. Parallèlement à ce parcours académique, M. Najib Boulif a été très actif sur le plan politique. Depuis 2002, il assure la fonction de député à la Chambre des représentants. Cet économiste du Parti de la justice et du développement a été réélu aux Législatives de novembre dernier. Il est vice-président de la commission chargée des questions économiques à la Chambre des représentants et président du groupe d'amitié maroco-turque. Il est aussi membre de l'Assemblée parlementaire de la francophonie et membre fondateur du Forum mondial des parlementaires islamiques. Ce n'est pas tout, Najib Boulif est membre fondateur du Forum international d'Al Qods, membre de l'Organisation pour la sécurité et la coopération de l'Europe et de l'Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption. Une chose est sûre, le gouvernement actuel devra faire face à des défis majeurs. La tâche s'avère difficile mais les atouts sont là.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.