Mecque : SM le Roi accomplit le rituel de la Omra    Le GPD interpelle le ministre de l'Intérieur    Une nouvelle législation pour l'exploitation minière    Maroc Telecom renoue avec la croissance des revenus    La production céréalière est la plus faible sur les cinq dernières années    La situation à Gaza devant le Conseil des droits de l'Homme    Syndicat : Fenajic voit le jour    Subventions aux ONG, le gouvernement établit son diagnostic    Edito: Valeur ajoutée    Le mot pour rire: Des chiffres et des êtres    La saison de la chasse démarre le 28 septembre    Keep calm and kill Hamas !    Les indignations des jdidis face aux stratagèmes orchestrés le dimanche 20 juillet au parc Mohammed V d'El Jadida On n'est pas dupe mesdames et messieurs les organisateurs des Nuits du Ramadan    Filiale de BMCE Bank : Bank Of Africa Niger procède à une augmentation de capital    Régionalisation: L'opposition contre le projet de loi    L'institut Français d'El-Jadida et ses nuits de la honte    Maroc Telecom : La 4G sera lancée au Gabon avant le Maroc.    UMAQ : Ahmed Bouhaouali, nouveau président    Tunisie : Le Premier ministre Mehdi Jomaâ mardi en Algérie    La crise du BTP impacte les autres secteurs    Salah Laâraïbi: Les camps s'acheminent vers l'implosion    Le livre : Théocratie populiste, Puissance de l'Etat-Makhzen    Les gens cultivés vont à la mosquée, les autres regardent les feuilletons    Taarabt décidé à mettre une croix sur la Premier League    Des joueurs étrangers du Shakhtar et du Metalist refusent de rentrer en Ukraine    C'est parti pour les Mondiaux juniors d'athlétisme    Mercato : Alvaro Morata à la Juve    SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside la finale du programme national «Abtal Al Hay»    Mercato Botola : Le HUSA annonce trois nouvelles recrues    Divers    Gilles Bourbao : Les relations franco- marocaines sont faites pour durer    Khadija Noumar : Pour être un vrai réalisateur, il faut un don, une formation et beaucoup de hardiesse    Clôture en apothéose de Ramadaniat Sidi Belyout    Le musée d'art contemporain de Rabat ouvre ses portes en septembre    Jennifer Lopez : Selfie no make-up pour la bombe de 45 ans    Shakira reine absolue de Facebook !    News    Vu d'ici : Groggy France    Un livre... une question : Islam et Occident entre conflits et dialogue    Le plus ancien cas de trisomie 21 identifié sur un squelette trouvé en France    Les odeurs des couleurs    Insolite : Cambriolage des vacanciers    SM le Roi inaugure une exposition-vente des produits réalisés par les pensionnaires des établissements pénitentiaires    Accidents de la circulation : La route continue à faucher des vies    On n'est pas obligé de suivre la mode à la lettre    Hassan Baraka traverse le Bosphore pour relier les cinq continents    Mers Sultan aux enchères    Maroc-Palestine en octobre ? Spécial    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Abdelouahed Souhail, le «self-made-man»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 01 - 2012

Abdelouahed Souhail a su gravir les échelons et faire preuve d'audace, chose qui lui a valu une large confiance et l'a mené jusqu'à son poste actuel. Une charge sans doute lourde mais ce militant socialiste a les atouts pour l'assurer.
Il est membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et ancien directeur du CIH. Ce fin connaisseur du monde des affaires succède à Jamal Rhmani. Le nouveau ministre de l'emploi Abdelouahed Souhail aura à relever de grands défis durant le mandat du gouvernement Benkirane. Un homme sérieux, pondéré et à l'écoute, tels sont les mots qui décrivent Abdelouahed Souhail. Ce fils de banquier a su gravir les échelons et faire preuve d'audace, chose qui lui a valu une large confiance et l'a mené jusqu'à son poste actuel. Une charge sans doute lourde mais ce militant socialiste a les atouts pour l'assurer. Cet originaire de Casablanca est né en 1946, il est lauréat de la Faculté de droit et des sciences économiques de Casablanca où il a obtenu une licence en économie pour ensuite intégrer sur concours la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE) en novembre 1967 comme attaché de direction. Il a forgé en lui le banquier et le leader en passant trente années dans cette même banque. Période durant laquelle il s'est vu confier plusieurs responsabilités de gestion et d'animation de réseaux régionaux d'agences. Après la privatisation de la BMCE en 1995, il devient directeur du réseau national et mènera des activités de développement de marketing. Une année plus tard, il est nommé directeur général de l'exploitation, se retrouvant à la tête d'un réseau de plus de 180 agences et de 2.000 agents à travers le Royaume. Et ce n'est qu'en février 1998 que cet économiste verra les fruits de ses efforts. Il est nommé président-directeur général du Crédit immobilier et hôtelier, par le feu SM le Roi Hassan II. Fonction qu'il occupera jusqu'en 2001. Abdelouahed Souhail a parcouru un long chemin. Cet homme qui a commencé comme attaché de direction à la BMCE est devenu l'un des hommes incontournables dans le champ économique marocain dont les rouages lui sont tout sauf inconnus. Parallèlement à sa carrière professionnelle, il est très actif sur le plan politique et associatif. Alors qu'il était étudiant, il a intégré le Parti communiste marocain (PCM) en 1963. Il a également été membre du bureau de la corporation des étudiants en droit de 1965 à 1967 et secrétaire général de la section de Casablanca de l'Union nationale des étudiants du Maroc. Ce banquier hors pair milite au sein du PPS depuis le 1er congrès national du parti, tenu en 1975. Il a été président de la commission politique des 5e et 6e congrès. Son parcours économique a fait de lui le profil adéquat pour représenter son parti dans le monde des affaires. Khalid Naciri, qui est lui aussi membre du bureau politique du PPS, décrit le nouveau ministre de l'emploi comme étant «un homme d'écoute qui ne s'attache jamais à l'aspect superficiel des choses. Il prend le temps de mûrir ses positions et agit toujours pour faire triompher les valeurs auxquelles il croit». Ce n'est pas tout, Abdelouahed Souhail a été élu conseiller de la ville de Casablanca de 2003 à 2009. Il a également été administrateur de plusieurs sociétés, notamment la Société nationale d'électrolyse et de pétrochimie (SNEP), Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Il a aussi été membre de la commission bancaire du Groupement professionnel des banques du Maroc où il a pris une part active à tous les projets de modernisation, de régulation et de réforme du système bancaire. Une chose est sûre, ce militant et banquier a un parcours des plus riches. Sa nomination à la tête d'un département aussi tendu que celui de l'emploi n'est pas du tout fortuite. Ceci dit, en sa qualité de banquier, Abdelouahed Souhail n'aura pas à se tromper de calculs pour rafraîchir le département qui lui a été confié.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.