L'AMO intègre les soins dentaires en janvier    La RAM reprend des couleurs    Les journées du patrimoine    Décentraliser pour donner le pouvoir aux peuples du Printemps arabe    MU limite la casse chez WBA    KACM-DHJ et CRA-RSB : Des chocs sous le signe de l'équilibre    Le trophée de la Coupe du monde des clubs de football fait escale à Buenos Aires    L'aigle rabaisse ses ailes face aux turbulences, une idée à creuser pour l'aéronautique    Le kidnappeur de Nada derrière les barreaux    La promotion de la santé,un projet politique    La Chambre des représentants libyenne s'allie avec Khalifa Haftar    Activités du parti    La hausse de la TVA augure d'une nouvelle flambée des prix    Un "Halaltest" pour vérifier la teneur des aliments en viande porcine et en alcool    Le Maroc dégringole dans l'Indice mondial de la paix    Les déclarations irresponsables visant les syndicats formulées par le porte-parole du gouvernement vont à l'encontre de toutes les pratiques démocratiques    Isabelle Huppert présidera le jury long métrage de la 14ème édition du FIFM    David Guetta : "Non ! Je ne prends pas de drogue !"    Les démêlés judiciaires des stars : Nagui    Ebola : Samsung fait un don de 8 MDH en smartphones    Import/export: le Maroc et le Qatar misent 220 MDH    Alger perd ses... barils et les nerfs    Du pétrole au large d'Ifni : ONHYM parle d'indices positives    Isabelle Huppert, présidente du jury du FIFM 2014    USFP: « La Promotion de la Santé : Projet Politique » thème d'une rencontre animé par le Pr. Moulay Ahmed El Iraqi    31,19 MDH pour la compensation en 2015    Le projet de la charte de la déconcentration dévoilée en décembre    Nouveau magistrat pour l'affaire Hammouchi    Province d'Ifrane : Trois écoles primaires décrochent le label Pavillon Vert    Sidi Ali au Congrès national de nutrition médicale    Le mot pour rire: Ascension bloquée    Ebola : L'OMS annonce officiellement la fin de l'épidémie au Nigeria    Palestine: L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles    Salon du cheval d'El Jadida : Le show commence    Open d'Afrique du Sud : Bonne prestation de Maha Haddioui    Points chauds en Europe : Le Bayern Munich et le Real Madrid cartonnent    CAF : Lagos accueillera la cérémonie des Awards GLO-CAF 2014 en janvier 2015    Une rencontre très agitée... : Des blessés, des arrestations et une défaite amère    Entre Ebola, Da'ech et soucis quotidiens des Marocains : Atmosphère délétère    Agression de citoyens marocains par des soldats algériens : Le Comité exécutif de l'Istiqlal condamne, et interpelle le gouvernement pour prendre les mesures qui s'imposent    La presse internationale décortique le régime algérien : «Léthargie», «malaise général», «colère sourde» et... pronostic vital «engagé»    Syrie : L'armée américaine largue des armes aux Kurdes près de Kobané    Éducation : Alertes et critiques    De la question culturelle...    Agriculture : Crédit Agricole du Maroc soutient des projets d'irrigation    News    Patrimoine culturel: une délégation palestinienne visite le Maroc    L'Institut Français d'El Jadida baptise sa Médiathèque: " Feu Driss Chraïbi"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Abdelouahed Souhail, le «self-made-man»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 01 - 2012

Abdelouahed Souhail a su gravir les échelons et faire preuve d'audace, chose qui lui a valu une large confiance et l'a mené jusqu'à son poste actuel. Une charge sans doute lourde mais ce militant socialiste a les atouts pour l'assurer.
Il est membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et ancien directeur du CIH. Ce fin connaisseur du monde des affaires succède à Jamal Rhmani. Le nouveau ministre de l'emploi Abdelouahed Souhail aura à relever de grands défis durant le mandat du gouvernement Benkirane. Un homme sérieux, pondéré et à l'écoute, tels sont les mots qui décrivent Abdelouahed Souhail. Ce fils de banquier a su gravir les échelons et faire preuve d'audace, chose qui lui a valu une large confiance et l'a mené jusqu'à son poste actuel. Une charge sans doute lourde mais ce militant socialiste a les atouts pour l'assurer. Cet originaire de Casablanca est né en 1946, il est lauréat de la Faculté de droit et des sciences économiques de Casablanca où il a obtenu une licence en économie pour ensuite intégrer sur concours la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE) en novembre 1967 comme attaché de direction. Il a forgé en lui le banquier et le leader en passant trente années dans cette même banque. Période durant laquelle il s'est vu confier plusieurs responsabilités de gestion et d'animation de réseaux régionaux d'agences. Après la privatisation de la BMCE en 1995, il devient directeur du réseau national et mènera des activités de développement de marketing. Une année plus tard, il est nommé directeur général de l'exploitation, se retrouvant à la tête d'un réseau de plus de 180 agences et de 2.000 agents à travers le Royaume. Et ce n'est qu'en février 1998 que cet économiste verra les fruits de ses efforts. Il est nommé président-directeur général du Crédit immobilier et hôtelier, par le feu SM le Roi Hassan II. Fonction qu'il occupera jusqu'en 2001. Abdelouahed Souhail a parcouru un long chemin. Cet homme qui a commencé comme attaché de direction à la BMCE est devenu l'un des hommes incontournables dans le champ économique marocain dont les rouages lui sont tout sauf inconnus. Parallèlement à sa carrière professionnelle, il est très actif sur le plan politique et associatif. Alors qu'il était étudiant, il a intégré le Parti communiste marocain (PCM) en 1963. Il a également été membre du bureau de la corporation des étudiants en droit de 1965 à 1967 et secrétaire général de la section de Casablanca de l'Union nationale des étudiants du Maroc. Ce banquier hors pair milite au sein du PPS depuis le 1er congrès national du parti, tenu en 1975. Il a été président de la commission politique des 5e et 6e congrès. Son parcours économique a fait de lui le profil adéquat pour représenter son parti dans le monde des affaires. Khalid Naciri, qui est lui aussi membre du bureau politique du PPS, décrit le nouveau ministre de l'emploi comme étant «un homme d'écoute qui ne s'attache jamais à l'aspect superficiel des choses. Il prend le temps de mûrir ses positions et agit toujours pour faire triompher les valeurs auxquelles il croit». Ce n'est pas tout, Abdelouahed Souhail a été élu conseiller de la ville de Casablanca de 2003 à 2009. Il a également été administrateur de plusieurs sociétés, notamment la Société nationale d'électrolyse et de pétrochimie (SNEP), Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Il a aussi été membre de la commission bancaire du Groupement professionnel des banques du Maroc où il a pris une part active à tous les projets de modernisation, de régulation et de réforme du système bancaire. Une chose est sûre, ce militant et banquier a un parcours des plus riches. Sa nomination à la tête d'un département aussi tendu que celui de l'emploi n'est pas du tout fortuite. Ceci dit, en sa qualité de banquier, Abdelouahed Souhail n'aura pas à se tromper de calculs pour rafraîchir le département qui lui a été confié.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.