Tanger-Med: plus de 2 tonnes de chira saisies au port    Le Vigipirate en place dès aujourd'hui    Emploi du temps des ménages    Economie numérique    Divers sportifs    Duel à distance entre l'IRT qui reçoit le RBM et la JSM de sortie à Oulad Taïma    Solidarité mondiale avec les Palestiniens    Journée de la fidélité aux martyrs : La communion des Ittihadis    Le gouvernement et sa majorité squattent les médias nationaux    Rencontre entre le ministre de l'Intérieur et les partis de l'opposition    Stockholm plante un olivier...    Jessica Biel et Justin Timberlake vont être parents    La grève entre Abdelilah, Mustapha et Soumya    Divers    Moha Souag, Abdellah Baida et Halima Hamdane lauréats du Prix Grand Atlas 2014    "Moroccan Spirit: 1874 - 2014", un événement qui célèbre 140 ans de création marocaine    Farah Chaoui expose ses œuvres à Marrakech    Procès des pro-Gbagbo : Un couteau à double tranchant pour la justice ivoirienne    Le Maroc en finale : Championnat du monde de bridge    Divers Economie    Les femmes contribuent à la création de 21% de la richesse nationale    R. Natali : Le Maroc, un hub économique entre l'Italie et l'Afrique    Turquie : Erdogan s'offre un palais à 350 millions de dollars    Radiations en Bourse : Les raisons d'un retrait en masse    Croissance : «Nous avons un problème au niveau de notre tissu entrepreneurial»    Des baraques de commerces ravagées par le feu El Jadida    Belgique : SAR la Princesse Lalla Meryem représente SM le Roi aux commémorations du 100ème anniversaire du début de la 1ère Guerre mondiale    La Suède reconnaît officiellement l'Etat Palestinien    Coupe du Trône de Football : La RSB et le FUS prennent une option pour la finale    5ème édition de Artqaida au cinéma Renaissance de Rabat    Semaines du film européen au Maroc : Comédie, émotions et romance au programme    Beyoncé : Une autobiographie non autorisée va faire grand bruit    Hassad joue les pompiers avec l'opposition    Maroc-UE : Destinés à vivre «ensemble»    Le plan «Hadar», une mesure concrète pour parer à une menace réelle    Championnat du monde de bridge : le Maroc en finale pour la première fois de son histoire    célébration de la Marche Verte en Floride    Les 4 saisons    Al Qods-est: la poursuite de la colonisation israélienne préoccupe l'ONU    15ème Salon international du Bâtiment : 650 exposants attendus à Casablanca    Les Néerlandais d'origine marocaine boudent les Marocaines    11e festival Cinéma et migrations    Report de la CAN 2015 : Le Maroc explique ses raisons à la CAF    Le mot pour rire: Marche ou grève    Maroc : 16 morts et 1 339 blessés dans 1 042 accidents en une semaine !    Il fait l'actu : Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement    Alliance de cœur    Montréal : 15ème édition du Festival du Monde Arabe : Le dialogue des cultures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Abdelouahed Souhail, le «self-made-man»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 01 - 2012

Abdelouahed Souhail a su gravir les échelons et faire preuve d'audace, chose qui lui a valu une large confiance et l'a mené jusqu'à son poste actuel. Une charge sans doute lourde mais ce militant socialiste a les atouts pour l'assurer.
Il est membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et ancien directeur du CIH. Ce fin connaisseur du monde des affaires succède à Jamal Rhmani. Le nouveau ministre de l'emploi Abdelouahed Souhail aura à relever de grands défis durant le mandat du gouvernement Benkirane. Un homme sérieux, pondéré et à l'écoute, tels sont les mots qui décrivent Abdelouahed Souhail. Ce fils de banquier a su gravir les échelons et faire preuve d'audace, chose qui lui a valu une large confiance et l'a mené jusqu'à son poste actuel. Une charge sans doute lourde mais ce militant socialiste a les atouts pour l'assurer. Cet originaire de Casablanca est né en 1946, il est lauréat de la Faculté de droit et des sciences économiques de Casablanca où il a obtenu une licence en économie pour ensuite intégrer sur concours la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE) en novembre 1967 comme attaché de direction. Il a forgé en lui le banquier et le leader en passant trente années dans cette même banque. Période durant laquelle il s'est vu confier plusieurs responsabilités de gestion et d'animation de réseaux régionaux d'agences. Après la privatisation de la BMCE en 1995, il devient directeur du réseau national et mènera des activités de développement de marketing. Une année plus tard, il est nommé directeur général de l'exploitation, se retrouvant à la tête d'un réseau de plus de 180 agences et de 2.000 agents à travers le Royaume. Et ce n'est qu'en février 1998 que cet économiste verra les fruits de ses efforts. Il est nommé président-directeur général du Crédit immobilier et hôtelier, par le feu SM le Roi Hassan II. Fonction qu'il occupera jusqu'en 2001. Abdelouahed Souhail a parcouru un long chemin. Cet homme qui a commencé comme attaché de direction à la BMCE est devenu l'un des hommes incontournables dans le champ économique marocain dont les rouages lui sont tout sauf inconnus. Parallèlement à sa carrière professionnelle, il est très actif sur le plan politique et associatif. Alors qu'il était étudiant, il a intégré le Parti communiste marocain (PCM) en 1963. Il a également été membre du bureau de la corporation des étudiants en droit de 1965 à 1967 et secrétaire général de la section de Casablanca de l'Union nationale des étudiants du Maroc. Ce banquier hors pair milite au sein du PPS depuis le 1er congrès national du parti, tenu en 1975. Il a été président de la commission politique des 5e et 6e congrès. Son parcours économique a fait de lui le profil adéquat pour représenter son parti dans le monde des affaires. Khalid Naciri, qui est lui aussi membre du bureau politique du PPS, décrit le nouveau ministre de l'emploi comme étant «un homme d'écoute qui ne s'attache jamais à l'aspect superficiel des choses. Il prend le temps de mûrir ses positions et agit toujours pour faire triompher les valeurs auxquelles il croit». Ce n'est pas tout, Abdelouahed Souhail a été élu conseiller de la ville de Casablanca de 2003 à 2009. Il a également été administrateur de plusieurs sociétés, notamment la Société nationale d'électrolyse et de pétrochimie (SNEP), Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Il a aussi été membre de la commission bancaire du Groupement professionnel des banques du Maroc où il a pris une part active à tous les projets de modernisation, de régulation et de réforme du système bancaire. Une chose est sûre, ce militant et banquier a un parcours des plus riches. Sa nomination à la tête d'un département aussi tendu que celui de l'emploi n'est pas du tout fortuite. Ceci dit, en sa qualité de banquier, Abdelouahed Souhail n'aura pas à se tromper de calculs pour rafraîchir le département qui lui a été confié.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.