Beckenbauer : " Benatia est un plus pour n'importe quel club "    Discours royal, l'économie marocaine ne peut pas lâcher prise    BENI MELLAL Pour le développement régional    BENI MELLAL : Consécration    Chamakh, toujours sans coach ?    O. El Kaddouri:«Jouer le plus de matchs possible»    Il fait l'actu : Najib Boulif    Festival National de l'Art de la Ayta : Y'a de la joie !    Agenda / Gestion déléguée et nouvelles dispositions de facturation : Conférence de presse de la Lydec le 27 août    61ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple : SM le Roi prononce un discours à forte connotation économique    Maroc – Palestine : Une délégation du PPS se rendra à Ramallah    Fête de la Jeunesse : Grâce royale au profit de 310 condamnés    Solidarité avec le peuple palestinien : 130 tonnes d'aides humanitaires acheminées    Agroalimentaire : 190 exposants attendus aux Salon CFIA Maroc    Tourisme : Une hausse de 4,80% pour Agadir    Discours du 20 août: Maturité du modèle de développement marocain    Tempêtes orageuses: Deux morts et plusieurs douars isolés à Taroudant    La résistance continue de bombarder les colonies sionistes    Obama appelle les Irakiens à s'unir contre les jihadistes    Coup dur pour Schweinsteiger !    Transfert : Rojo rejoint Manchester United    Violences contre les migrants subsahariens: Il faut s'attaquer aux marchands de sommeil    Youssef Maaroufi : Un rêve qui tient sur deux-roues    Les cadres et employés des Agences de développement dénoncent les décisions irresponsables de Benkirane    Les fonds alloués par la Fondation Mohammed VI des champions sportifs    Lancement de la IVème phase de formation des participants au RGPH    Un quart des ménages américains en stress économique    Plusieurs projets sociaux voient le jour à Dakhla    La démocratie africaine est-elle au bout du canon ?    News    ONG et loi antiterroriste aggravent les pénuries alimentaires en Somalie    L‘heure de la rentrée a sonné pour les sélections nationales    Le premier acte de la Supercoupe d'Espagne accouche d'un nul    Divers    Nouvelles appréciées de la littérature arabe Fouzia Lbakr : Le collier en or    Divers    Théocratie populiste L'alternance, une transition démocratique?    La jeunesse marocaine a une place de choix dans les politiques publiques    Clôture en beauté du Festival de l'humour à Safi    Les femmes à l'honneur à Tétouan    Les arts populaires s'invitent à Marrakech    On est loin du compte ! par ( Jamal Berraoui )    61è anniversaire de la révolution du Roi et du Peuple : Grâce royale de 292 personnes    Le Festival Voix de Femmes de Tétouan : Une 7ème édition dédiée à la méditerranée    Il fait l'actu : Samih al-Qasssim    Casablanca : Nouvelle saisie de comprimés psychotropes    Forum mondial des Droits de l'Homme : Marrakech abritera la 2ème édition en novembre    Tahar Ben Jelloun: Je ne serai jamais ministre, parce que c'est un métier, et moi je ne suis pas compétent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Abdelouahed Souhail, le «self-made-man»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 01 - 2012

Abdelouahed Souhail a su gravir les échelons et faire preuve d'audace, chose qui lui a valu une large confiance et l'a mené jusqu'à son poste actuel. Une charge sans doute lourde mais ce militant socialiste a les atouts pour l'assurer.
Il est membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et ancien directeur du CIH. Ce fin connaisseur du monde des affaires succède à Jamal Rhmani. Le nouveau ministre de l'emploi Abdelouahed Souhail aura à relever de grands défis durant le mandat du gouvernement Benkirane. Un homme sérieux, pondéré et à l'écoute, tels sont les mots qui décrivent Abdelouahed Souhail. Ce fils de banquier a su gravir les échelons et faire preuve d'audace, chose qui lui a valu une large confiance et l'a mené jusqu'à son poste actuel. Une charge sans doute lourde mais ce militant socialiste a les atouts pour l'assurer. Cet originaire de Casablanca est né en 1946, il est lauréat de la Faculté de droit et des sciences économiques de Casablanca où il a obtenu une licence en économie pour ensuite intégrer sur concours la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE) en novembre 1967 comme attaché de direction. Il a forgé en lui le banquier et le leader en passant trente années dans cette même banque. Période durant laquelle il s'est vu confier plusieurs responsabilités de gestion et d'animation de réseaux régionaux d'agences. Après la privatisation de la BMCE en 1995, il devient directeur du réseau national et mènera des activités de développement de marketing. Une année plus tard, il est nommé directeur général de l'exploitation, se retrouvant à la tête d'un réseau de plus de 180 agences et de 2.000 agents à travers le Royaume. Et ce n'est qu'en février 1998 que cet économiste verra les fruits de ses efforts. Il est nommé président-directeur général du Crédit immobilier et hôtelier, par le feu SM le Roi Hassan II. Fonction qu'il occupera jusqu'en 2001. Abdelouahed Souhail a parcouru un long chemin. Cet homme qui a commencé comme attaché de direction à la BMCE est devenu l'un des hommes incontournables dans le champ économique marocain dont les rouages lui sont tout sauf inconnus. Parallèlement à sa carrière professionnelle, il est très actif sur le plan politique et associatif. Alors qu'il était étudiant, il a intégré le Parti communiste marocain (PCM) en 1963. Il a également été membre du bureau de la corporation des étudiants en droit de 1965 à 1967 et secrétaire général de la section de Casablanca de l'Union nationale des étudiants du Maroc. Ce banquier hors pair milite au sein du PPS depuis le 1er congrès national du parti, tenu en 1975. Il a été président de la commission politique des 5e et 6e congrès. Son parcours économique a fait de lui le profil adéquat pour représenter son parti dans le monde des affaires. Khalid Naciri, qui est lui aussi membre du bureau politique du PPS, décrit le nouveau ministre de l'emploi comme étant «un homme d'écoute qui ne s'attache jamais à l'aspect superficiel des choses. Il prend le temps de mûrir ses positions et agit toujours pour faire triompher les valeurs auxquelles il croit». Ce n'est pas tout, Abdelouahed Souhail a été élu conseiller de la ville de Casablanca de 2003 à 2009. Il a également été administrateur de plusieurs sociétés, notamment la Société nationale d'électrolyse et de pétrochimie (SNEP), Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Il a aussi été membre de la commission bancaire du Groupement professionnel des banques du Maroc où il a pris une part active à tous les projets de modernisation, de régulation et de réforme du système bancaire. Une chose est sûre, ce militant et banquier a un parcours des plus riches. Sa nomination à la tête d'un département aussi tendu que celui de l'emploi n'est pas du tout fortuite. Ceci dit, en sa qualité de banquier, Abdelouahed Souhail n'aura pas à se tromper de calculs pour rafraîchir le département qui lui a été confié.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.