Tourisme : Les détails du programme «Bladi F'Bali» dédié aux MRE    Fouzi Lekjaa: La FRMF procédera au parachèvement de ses instances sur la base d'une approche participative    Maître Gims dévoile son clip tourné au Maroc    Ahmed Mansour VS journalistes marocains: Les éditeurs de journaux s'indignent    Le Chili décroche la Copa America pour la première fois de son histoire    Ministre de l'Intérieur espagnol :il existe un "risque élevé" d'attentat terroriste    La RAM transporteur officiel du Festival Ecrans Noirs    Timitar 2015 : Hindi Zahra chantera auprès des Rayssate    Nouvelle Audi A4 : Les commandes bientôt lancées en Europe    Sébastien Loeb: «Je ne dirais pas que ce fut un bon week-end pour moi au Castellet»    VACANCES D'ETE TOUT COMPRIS A MAZAGAN !    Indépendance d'Algérie : SM le Roi Mohammed VI félicite M. Abdelaziz Bouteflika    Renault : Celle qui remplacera la Laguna s'appellera Talisman    «Marhaba 2015» : 37.590 MRE ont transité par Bab Sebta    Un nouveau service des urgences    Le vendeur de poisson ambulant    Wimbledon : La saison noire continue pour Nadal    ASS/Al Ahram / Quiproquo autour du transfert de Laâchir / La fuite en avant...    Tennis : Reconstitution du Bureau fédéral / Moins... trois !    Egypte : Daesh est-il en train d'ouvrir un front au Sinaï    Une chasse aux sorcières à n'en plus finir!    Canicule et jeûne    Le Maroc, cadre approprié en matière d'égalité des sexes    Les Grecs votent sur leur avenir politique et financier    Etats-Unis / Cuba / Rétablissement des relations diplomatiques entre Washington et La Havane    Boudrika reconduit même s'il n'est pas crédible...    Ciné-Script: Acteur: les risques du métier    Ciné - scope : Actuellement en salles : "Un voisin trop parfait" de Rob Cohen    Ciné - star/ Festival de Marrakech 2015 : Francis Ford Coppola Président du jury    Zorba le Grec    Mise en œuvre de la Constitution et des engagements pris par le gouvernement    Wanted T'es où Bassima?    Foire commerciale de Ramadan: 200.000 visiteurs attendus avant la fin du mois sacré    Il tue son oncle par erreur    Hamid Chabat invité de l'émission « Daïf Al Oula »/ Appel à des débats nationaux sur les grandes questions qui préoccupent les Marocains    Coopération dans la lutte contre le terrorisme / Le gouvernement belge approuve une convention avec le Maroc    Hôpital Ibn Sina de Rabat/ Inauguration des services des urgences et de la radiologie des urgences    Offensive de grande ampleur des insurgés sur Alep    News    Paris SG : Pogba, Di Maria pour entrer dans la cour des grands    La justice espagnole refuse que Belhaj purge le reliquat de sa peine au Maroc    Soubresaut, mais important !    Reportage : Se shooter bon marché, le triste quotidien des accros à la colle    Ahmed Soultan dans «l' African Top 10» au Nigeria, au Ghana et en Namibie    Le marché chinois dope les recettes des productions hollywoodiennes    Africains du Maroc : Co-développement Maroc-Cameroun, un exemple de coopération sud-sud    Peut-on contester un refus de visa ?    Libertés individuelles et droit à la différence malmenés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Abdelouahed Souhail, le «self-made-man»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 01 - 2012

Abdelouahed Souhail a su gravir les échelons et faire preuve d'audace, chose qui lui a valu une large confiance et l'a mené jusqu'à son poste actuel. Une charge sans doute lourde mais ce militant socialiste a les atouts pour l'assurer.
Il est membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et ancien directeur du CIH. Ce fin connaisseur du monde des affaires succède à Jamal Rhmani. Le nouveau ministre de l'emploi Abdelouahed Souhail aura à relever de grands défis durant le mandat du gouvernement Benkirane. Un homme sérieux, pondéré et à l'écoute, tels sont les mots qui décrivent Abdelouahed Souhail. Ce fils de banquier a su gravir les échelons et faire preuve d'audace, chose qui lui a valu une large confiance et l'a mené jusqu'à son poste actuel. Une charge sans doute lourde mais ce militant socialiste a les atouts pour l'assurer. Cet originaire de Casablanca est né en 1946, il est lauréat de la Faculté de droit et des sciences économiques de Casablanca où il a obtenu une licence en économie pour ensuite intégrer sur concours la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE) en novembre 1967 comme attaché de direction. Il a forgé en lui le banquier et le leader en passant trente années dans cette même banque. Période durant laquelle il s'est vu confier plusieurs responsabilités de gestion et d'animation de réseaux régionaux d'agences. Après la privatisation de la BMCE en 1995, il devient directeur du réseau national et mènera des activités de développement de marketing. Une année plus tard, il est nommé directeur général de l'exploitation, se retrouvant à la tête d'un réseau de plus de 180 agences et de 2.000 agents à travers le Royaume. Et ce n'est qu'en février 1998 que cet économiste verra les fruits de ses efforts. Il est nommé président-directeur général du Crédit immobilier et hôtelier, par le feu SM le Roi Hassan II. Fonction qu'il occupera jusqu'en 2001. Abdelouahed Souhail a parcouru un long chemin. Cet homme qui a commencé comme attaché de direction à la BMCE est devenu l'un des hommes incontournables dans le champ économique marocain dont les rouages lui sont tout sauf inconnus. Parallèlement à sa carrière professionnelle, il est très actif sur le plan politique et associatif. Alors qu'il était étudiant, il a intégré le Parti communiste marocain (PCM) en 1963. Il a également été membre du bureau de la corporation des étudiants en droit de 1965 à 1967 et secrétaire général de la section de Casablanca de l'Union nationale des étudiants du Maroc. Ce banquier hors pair milite au sein du PPS depuis le 1er congrès national du parti, tenu en 1975. Il a été président de la commission politique des 5e et 6e congrès. Son parcours économique a fait de lui le profil adéquat pour représenter son parti dans le monde des affaires. Khalid Naciri, qui est lui aussi membre du bureau politique du PPS, décrit le nouveau ministre de l'emploi comme étant «un homme d'écoute qui ne s'attache jamais à l'aspect superficiel des choses. Il prend le temps de mûrir ses positions et agit toujours pour faire triompher les valeurs auxquelles il croit». Ce n'est pas tout, Abdelouahed Souhail a été élu conseiller de la ville de Casablanca de 2003 à 2009. Il a également été administrateur de plusieurs sociétés, notamment la Société nationale d'électrolyse et de pétrochimie (SNEP), Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Il a aussi été membre de la commission bancaire du Groupement professionnel des banques du Maroc où il a pris une part active à tous les projets de modernisation, de régulation et de réforme du système bancaire. Une chose est sûre, ce militant et banquier a un parcours des plus riches. Sa nomination à la tête d'un département aussi tendu que celui de l'emploi n'est pas du tout fortuite. Ceci dit, en sa qualité de banquier, Abdelouahed Souhail n'aura pas à se tromper de calculs pour rafraîchir le département qui lui a été confié.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.