L'e-recrutement en première place    Ecole Française Internationale : le compte à rebours    Entrepreneur « pionnier », motard    215.366 Marocains affiliés à la sécurité sociale en Espagne à fin janvier    L'italien Easly en prospection au Maroc    Formation : Cinq pays africains bénéficient de l'expérience de l'ONEE    Hausse de 5,2% du résultat net de Wafa Assurance    S.M le Roi et le chef de l'Etat zambien président la cérémonie de signature de 19 accords    Des Marocains et des Algériens dans le lot des jihadistes qui profitent des aides sociales en Espagne    Ancelotti prié de s'expliquer sur son doigt d'honneur    LeWAC et le FUS à un tour de la phase de poules de la Ligue des champions    Mondial à 48 : Infantino en Afrique du Sud    Abdelhamid Fatihi : Le message Royal redonne toute son aura au mouvement syndical marocain    Arrestation à Casablanca et à Témara de dealers de comprimés psychotropes    Sensibilisation à la sécurité routière dans les établissements scolaires de Marrakech    Reprise du secteur touristique au quatrième trimestre    Roberto Fonseca, la Blue Note du Jazzablanca 2017    Plus de 345.000 visiteurs au SIEL 2017, une édition placée sous les couleurs de l'Afrique    SM le Roi adresse une invitation au président ghanéen pour effectuer une visite officielle au Maroc dans le plus bref délai    Le ministère de la Fonction publique et le PNUD signent pour la lutte contre la corruption    Export : L'artisanat cartonne    Une famille agressée à Nador : deux morts et deux blessés    Plus de 221.000 élèves bénéficiaires du programme «Mon école : valeurs et créativité»    Hommage national à une grande figure de la politique marocaine ayant voué sa vie au service de la patrie    Botola Pro Maroc Telecom D1 : 18ème journée : La course en tête s'enflamme...    Coupe de la CAF : IRT-AS Douanes : 1-0 : Victoire courte des Tangérois    Gnaoua Festival Tour: Les maîtres gnaoua à la rencontre des publics français et américain    Lionel Messi en Egypte    Arrestation de trois individus soupçonnés de préparer un attentat en France    Hôpital marocain de campagne au camp Zaatari en Jordanie: Plus de 11.000 réfugiés syriens ont bénéficié des services médicaux    Mise en place d'une coalition sécuritaire de lutte contre le crime organisé    Les Chinois cherchent à investir au Maroc    Cuisine : Les produits de mer marocains au service du Sushi japonais    Nestlé forme des pédiatres marocains    Coupe d'Angleterre: Mourinho retrouve Chelsea en quart    Ceuta, l'éternelle ligne de fracture entre le Maroc et l'UE    Une coalition voit le jour à Abu Dhabi : Sept pays dont le Maroc en front commun contre le crime organisé    Australie : 5 morts dans le crash d'un avion sur un centre commercial (Vidéo)    Ahmed Zabita, Président de l'Aassociation Nationale des Arts Plastiques : United Artists    Agriculture : Alerte à la Xylella Fastidiosa !    Œuvres de lumière à la 6.4 Gallery    Marc Trenteseau, nouvel ambassadeur de Belgique à Rabat    Les jihadistes de l'EI ont aussi violé des femmes sunnites en Irak    SIEL : La DIDH et Edisoft remportent le Prix du stand le plus accessible aux PESH    Formation et renforcement des capacités des journalistes à Laâyoune    Vers un refroidissement de l'Atlantique Nord plus rapide que prévu    "Lego Batman" toujours en tête du box-office    Théâtre : Les jeunes de Hay Mohammadi en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abdelouahed Souhail, le «self-made-man»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 01 - 2012

Abdelouahed Souhail a su gravir les échelons et faire preuve d'audace, chose qui lui a valu une large confiance et l'a mené jusqu'à son poste actuel. Une charge sans doute lourde mais ce militant socialiste a les atouts pour l'assurer.
Il est membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et ancien directeur du CIH. Ce fin connaisseur du monde des affaires succède à Jamal Rhmani. Le nouveau ministre de l'emploi Abdelouahed Souhail aura à relever de grands défis durant le mandat du gouvernement Benkirane. Un homme sérieux, pondéré et à l'écoute, tels sont les mots qui décrivent Abdelouahed Souhail. Ce fils de banquier a su gravir les échelons et faire preuve d'audace, chose qui lui a valu une large confiance et l'a mené jusqu'à son poste actuel. Une charge sans doute lourde mais ce militant socialiste a les atouts pour l'assurer. Cet originaire de Casablanca est né en 1946, il est lauréat de la Faculté de droit et des sciences économiques de Casablanca où il a obtenu une licence en économie pour ensuite intégrer sur concours la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE) en novembre 1967 comme attaché de direction. Il a forgé en lui le banquier et le leader en passant trente années dans cette même banque. Période durant laquelle il s'est vu confier plusieurs responsabilités de gestion et d'animation de réseaux régionaux d'agences. Après la privatisation de la BMCE en 1995, il devient directeur du réseau national et mènera des activités de développement de marketing. Une année plus tard, il est nommé directeur général de l'exploitation, se retrouvant à la tête d'un réseau de plus de 180 agences et de 2.000 agents à travers le Royaume. Et ce n'est qu'en février 1998 que cet économiste verra les fruits de ses efforts. Il est nommé président-directeur général du Crédit immobilier et hôtelier, par le feu SM le Roi Hassan II. Fonction qu'il occupera jusqu'en 2001. Abdelouahed Souhail a parcouru un long chemin. Cet homme qui a commencé comme attaché de direction à la BMCE est devenu l'un des hommes incontournables dans le champ économique marocain dont les rouages lui sont tout sauf inconnus. Parallèlement à sa carrière professionnelle, il est très actif sur le plan politique et associatif. Alors qu'il était étudiant, il a intégré le Parti communiste marocain (PCM) en 1963. Il a également été membre du bureau de la corporation des étudiants en droit de 1965 à 1967 et secrétaire général de la section de Casablanca de l'Union nationale des étudiants du Maroc. Ce banquier hors pair milite au sein du PPS depuis le 1er congrès national du parti, tenu en 1975. Il a été président de la commission politique des 5e et 6e congrès. Son parcours économique a fait de lui le profil adéquat pour représenter son parti dans le monde des affaires. Khalid Naciri, qui est lui aussi membre du bureau politique du PPS, décrit le nouveau ministre de l'emploi comme étant «un homme d'écoute qui ne s'attache jamais à l'aspect superficiel des choses. Il prend le temps de mûrir ses positions et agit toujours pour faire triompher les valeurs auxquelles il croit». Ce n'est pas tout, Abdelouahed Souhail a été élu conseiller de la ville de Casablanca de 2003 à 2009. Il a également été administrateur de plusieurs sociétés, notamment la Société nationale d'électrolyse et de pétrochimie (SNEP), Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Il a aussi été membre de la commission bancaire du Groupement professionnel des banques du Maroc où il a pris une part active à tous les projets de modernisation, de régulation et de réforme du système bancaire. Une chose est sûre, ce militant et banquier a un parcours des plus riches. Sa nomination à la tête d'un département aussi tendu que celui de l'emploi n'est pas du tout fortuite. Ceci dit, en sa qualité de banquier, Abdelouahed Souhail n'aura pas à se tromper de calculs pour rafraîchir le département qui lui a été confié.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.