Casablanca : SM le Roi lance le projet de réaménagement du vélodrome d'Anfa    SM le Roi inaugure un terrain de sport de proximité à Ain Sebâa    Une année 2016 record pour BMCE Bank    Recapitalisation massive chez la filiale marocaine du leader mondial de la relation client    Le Maroc et 15 pays s'engagent pour « sauver » les ressources de la Méditerranée    Les manifestations d'Al Hoceima de plus en plus violentes    Najat Bensalem: «Pour gagner ma vie, je continue de vendre des cigarettes à l'unité»    La Loft Art Gallery au Grand Palais de Paris    Stop Drogue : Un message par l'image !    Le Maroc et l'OMS signent leur stratégie de coopération 2017-2021    Une «Charte de l'imam» pour contrer les prêches radicaux    Complexe solaire de Ouarzazate : Une centaine de jeunes formés d'ici fin 2017    FICMT : Le cinéma chinois fêté à Tétouan    Un avion privé s'écrase à l'aéroport de Guelmim    En kiosque N° 1204 : OBJECTIF 2021    Kenza Hokimi: «L'art-thérapie rend le patient acteur et constructeur d'une nouvelle réalité»    Un carnet de commandes de 2,46 MMDH pour DLM    Une marocaine offre la demi-finale de la Champions League au FC Barcelone    «Mille et un Chevaux» célèbre le patrimoine équestre à Fkih Ben Saleh    Elle fait l'actu : Hadeel Ibrahim, nouvelle administratrice indépendante de BMCE Bank    Une femme blessée dans l'effondrement d'une maison à Rabat    L'Argentine légalise l'usage médicinal du cannabis    Portugal : L'aéroport de Madère rebaptisé au nom de Cristiano Ronaldo    El Othmani apporte son éclairage sur la liste des portefeuilles ministériels    La 9e édition des Assises de l'agriculture le 17 avril à Meknès    Chambre des représentants : Nouveau groupe de travail chargé de la parité    McDonald's Maroc s'associe au Marrakech du rire    Le CESE prépare un rapport sur «la durabilité des villes marocaines»    Coupe du monde 2026. L'organisation par le Maroc est «possible», selon le président de la CAF    Irak: Un Attentat suicide fait au moins 17 morts dans le sud de Bagdad    Clairvoyance diplomatique    Chute spectaculaire du président libanais au 28ème Sommet arabe    Des Marocaines à l'assaut du Kilimandjaro    Gdim Izik : Fausses informations et prétendues tortures    L'hommage du rappeur Wiz Khalifa à Escobar passe mal    Réunions préparatoires au Xème Congrès national de l'USFP    Le traité mondial antitabac a permis de réduire le tabagisme    Insolite : Mise en scène macabre    Neuvième Forum national du handicap à Salé    Anne Frank : Un symbole du bien dans une époque d'horreurs    Un second test concluant pour le Onze national : Le satisfecit de Hervé Renard    Le semi-marathon de Berkane mise sur une forte participation féminine    Divers sportifs    Theresa May donne le coup d'envoi du Brexit    Ellie Goulding en concert d'ouverture à Mawazine    Après New York et Washington, les gnaouas enflamment la mythique salle du Bataclan à Paris    Une œuvre de Tayeb Saddiki ouvre le bal du Festival national du théâtre à Hay Mohammadi    Ahmad Ahmad, nouveau président de la Confédération Africaine de Football :    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abdelouahed Souhail, le «self-made-man»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 01 - 2012

Abdelouahed Souhail a su gravir les échelons et faire preuve d'audace, chose qui lui a valu une large confiance et l'a mené jusqu'à son poste actuel. Une charge sans doute lourde mais ce militant socialiste a les atouts pour l'assurer.
Il est membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et ancien directeur du CIH. Ce fin connaisseur du monde des affaires succède à Jamal Rhmani. Le nouveau ministre de l'emploi Abdelouahed Souhail aura à relever de grands défis durant le mandat du gouvernement Benkirane. Un homme sérieux, pondéré et à l'écoute, tels sont les mots qui décrivent Abdelouahed Souhail. Ce fils de banquier a su gravir les échelons et faire preuve d'audace, chose qui lui a valu une large confiance et l'a mené jusqu'à son poste actuel. Une charge sans doute lourde mais ce militant socialiste a les atouts pour l'assurer. Cet originaire de Casablanca est né en 1946, il est lauréat de la Faculté de droit et des sciences économiques de Casablanca où il a obtenu une licence en économie pour ensuite intégrer sur concours la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE) en novembre 1967 comme attaché de direction. Il a forgé en lui le banquier et le leader en passant trente années dans cette même banque. Période durant laquelle il s'est vu confier plusieurs responsabilités de gestion et d'animation de réseaux régionaux d'agences. Après la privatisation de la BMCE en 1995, il devient directeur du réseau national et mènera des activités de développement de marketing. Une année plus tard, il est nommé directeur général de l'exploitation, se retrouvant à la tête d'un réseau de plus de 180 agences et de 2.000 agents à travers le Royaume. Et ce n'est qu'en février 1998 que cet économiste verra les fruits de ses efforts. Il est nommé président-directeur général du Crédit immobilier et hôtelier, par le feu SM le Roi Hassan II. Fonction qu'il occupera jusqu'en 2001. Abdelouahed Souhail a parcouru un long chemin. Cet homme qui a commencé comme attaché de direction à la BMCE est devenu l'un des hommes incontournables dans le champ économique marocain dont les rouages lui sont tout sauf inconnus. Parallèlement à sa carrière professionnelle, il est très actif sur le plan politique et associatif. Alors qu'il était étudiant, il a intégré le Parti communiste marocain (PCM) en 1963. Il a également été membre du bureau de la corporation des étudiants en droit de 1965 à 1967 et secrétaire général de la section de Casablanca de l'Union nationale des étudiants du Maroc. Ce banquier hors pair milite au sein du PPS depuis le 1er congrès national du parti, tenu en 1975. Il a été président de la commission politique des 5e et 6e congrès. Son parcours économique a fait de lui le profil adéquat pour représenter son parti dans le monde des affaires. Khalid Naciri, qui est lui aussi membre du bureau politique du PPS, décrit le nouveau ministre de l'emploi comme étant «un homme d'écoute qui ne s'attache jamais à l'aspect superficiel des choses. Il prend le temps de mûrir ses positions et agit toujours pour faire triompher les valeurs auxquelles il croit». Ce n'est pas tout, Abdelouahed Souhail a été élu conseiller de la ville de Casablanca de 2003 à 2009. Il a également été administrateur de plusieurs sociétés, notamment la Société nationale d'électrolyse et de pétrochimie (SNEP), Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) et la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Il a aussi été membre de la commission bancaire du Groupement professionnel des banques du Maroc où il a pris une part active à tous les projets de modernisation, de régulation et de réforme du système bancaire. Une chose est sûre, ce militant et banquier a un parcours des plus riches. Sa nomination à la tête d'un département aussi tendu que celui de l'emploi n'est pas du tout fortuite. Ceci dit, en sa qualité de banquier, Abdelouahed Souhail n'aura pas à se tromper de calculs pour rafraîchir le département qui lui a été confié.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.