Médiation: Pour la création d'un mécanisme international    France: des détonateurs et des explosifs dérobés sur un site de l'armée    Police d'Inzegane: «Les deux filles n'ont pas été maltraitées durant la garde à vue»    6ème édition du Prix de la Mamounia : cinq auteurs marocains en lice    COMA    Médiatisation de la victime    Le voleur du feu    Les sociétés politique et civile dont nécessairement complémentaires    Affaire de l'explorateur espagnol : L'autopsie contredit la version marocaine    La SOREC piste sa clientèle    Parlement, une séance mensuelle très chargée    Fitch Ratings : Al Istitmar Chaabi Trésorerie obtient la plus haute note marocaine    Un réseau de vol de voitures démantelé à Rabat    Lydec s'active pendant le Ramadan    ONDH, un nouveau plan stratégique pour les 5 prochaines années    La commercialisation des produits de la pêche en hausse à fin mai    Ramid-FDT : un nouveau bras de fer    Carton et emballage : Une étude sectorielle en gestation    L'erreur fatale    La mine de cuivre de Bouskour bientôt réouverte    Le dentellier français Noyon s'installera-t-il au Maroc?    Le verdict du Conseil constitutionnel est tombé    FUS: Des offres européennes pour Mourad Batna    Le football féminin, une des principales priorités de la FRMF    Gazon: Faouzi Lekjaa tacle le ministère de la Jeunesse et des sports Spécial    «Le secret des djinns» de Nadia Chafik    Don Bigg: «Nous sommes en train de noyer le poisson»    Brèves    Tsipras sacrifie son ministre des Finances après le non triomphal    La coalition bombarde le QG du parti de l'ex-président Saleh à Sanaa    La coalition dirigée par les Etats-Unis intensifie ses frappes contre le fief de l'EI en Syrie    Baisse du trafic aérien des passagers à l'aéroport Mohammed V    Journalistes et patrons de presse marocains dénoncent le langage ordurier d'Ahmed Mansour    Quand un instit. devient représentant de la Oumma    L'absence de volonté politique fait le bonheur des Farachas    Ramid, un sempiternel démissionnaire    Une hydre nommée contrefaçon    Hausse de la production agricole et baisse des prix    Greipel s'adjuge la deuxième étape du Tour de France    Le président de la FIFA limite ses déplacements tant que tout n'est pas clarifié    Omar El Kadouri convoité par l'Olympique Marseille    Lahcen Mahmoudi : Je voulais toujours marcher sur les traces de Cézanne    Lancement du programme "Bladi F'Bali" au profit des Marocains du monde    La Fondation Attijariwafa bank met le Melhoun à l'honneur à l'occasion du mois sacré du Ramadan    Tunisie : L'Etat d'urgence décrèté    L'éternel imbroglio !    Syrie : Le régime perd une importante position militaire à Alep    Nouveau dérapage d'Abou Naim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Editorial
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 03 - 2012

Il est étonnant cet attachement qu'ont nos voisins algériens à l'Histoire.
Il est étonnant cet attachement qu'ont nos voisins algériens à l'Histoire. Le 18 mars est l'anniversaire des accords d'Evian qui proclamaient le cessez-le-feu et préparaient à l'indépendance de l'Algérie en mettant fin à deux siècles de protectorat français. Et comme chaque année, la fête est l'occasion d'adresser à l'ancien colon, la France, une batterie de reproches, de lui rappeler tous les méfaits qu'il a commis durant ces deux siècles et de lui demander encore des excuses. Certaines ONG algériennes, entre autres, relancent chaque année aussi le débat sur la criminalisation de la colonisation. Mais étonnamment, nos voisins n'ont pas la même mémoire vive par rapport à tous les faits historiques. Autant ils n'ont pas encore fait le deuil du protectorat, autant ils ont effacé de leurs mémoires toute l'aide apportée durant des années par le Maroc au moment de leur lutte pour l'indépendance. Ils ont oublié aussi un certain accord, même verbal, passé avant le départ des Français, sur le tracé des frontières.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.