Un Conseil de gouvernement ce vendredi    La vie démocratique enrichie    Mohamed FIKRAT Pdg de COSUMAR    Le CHU Hassan II de Fès se dote d'un centre d'excellence pour améliorer la prise en charge des maladies de l'intestin    Un projet écologique au Sahara marocain remporte le Prix Elan pour le changement climatique des Nations Unies    Le Maroc invité d'honneur du salon du livre du Caire    En kiosque N° 1179 : POUR QUEL MAROC VOTER ?    «Triple A», l'Afrique veut défendre son agriculture à la COP22    « Le Maroc premier Etat non dépendant d'un contrat de compensation, à avoir signé avec Boeing »    Conjoncture : Le diagnostic de Jouahri    Câblerie: Nexans lance sa filiale ivoirienne    Turquie : 32.000 arrestations après le putsch avorté    Angela Merkel attendue au Maroc début 2017    Ali Bongo change son gouvernement    Assemblée générale de l'AIEA à Vienne : Le Maroc plaide pour le renforcement des capacités des pays du sud    Nos meilleurs vœux    Le Morocco Royal Tour lance sa 7ème édition    SPORTFIVE acquiert les droits de la CAF jusqu'en 2028    DROIT AU BUT: La bonne gouvernance du mouvement paralympique marocain    Coupe du Trône/Quarts de finale «aller» : MAS–FAR: 0-1 : Des Fassis orphelins, des FAR pétaradants...    La HACA relance les opérateurs médias pour le respect du pluralisme politique    Le drapeau du Maroc remis au Président du National Press Club de Washington    Le nouveau-né enlevé, retrouve sa famille en présence M. Abdellatif Hamouchi    Chute mortelle d'un jeune homme du balcon de sa chambre d'hôtel à Meknès: La thèse de la mort accidentelle ou du suicide fortement privilégiée    « Ma thèse en 180 secondes » Rabat : Université Mohammed V: La finale internationale aujourd'hui au théâtre Mohammed V    Sidi Slimane : Rentrée Scolaire: Quand l'opération ''1 Million de cartables'' fait la joie des élèves !    Entretien avec Hamid Chabat à l'occasion des législatives du 7 octobre 2016 : L'Istiqlal n'a cessé d'incarner la conscience vive de la nation pendant 90 ans    BENI MELLAL: la rentrée scolaire 2016/2017    Inondations au Burkina : Le Maroc à la rescousse    Une nouvelle franchise de langues s'installe    Divers sportifs    L'USFP œuvre pour en finir avec les entraves dressées devant les femmes    30.000 demandeurs d'asile en Grèce doivent être répartis dans l'UE d'ici fin 2017    Réinvesti, Ali Bongo tourne la page des violences post-électorales    Le Maroc détaille à Varsovie son expérience en matière de tolérance    Driss Lachguar lors du meeting électoral organisé par l'USFP à Kénitra    Lancement du programme P-Tech au Maroc    Le troisième Forum Maroc-USA pour le commerce et l'investissement à Seattle    Partenariat entre le CHU Hassan II et l'Hôpital universitaire tchèque de Motol    Le Real stoppé à Dortmund et la Juve cartonne à Zagreb    Modalité du tirage au sort de la CAN 2O17    Vingt candidats issus de dix pays en finale de "Ma thèse en 180 secondes"    Lancement de la caravane scientifique d'astronomie "Space bus"    Norman Thavaud en spectacle à Casablanca    Orchestre philharmonique du Maroc : Nouvelle série de concerts «Les religions à l'unisson» à Paris    Le tourbillon Norman s'abbat sur Casablanca    Quand Hicham Berrada interpelle les sens...    Le Salon du Cheval d'El Jadida met en valeur le Cèdre du Moyen Atlas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Conseil supérieur des oulémas condamne vigoureusement le film visant à porter atteinte à la personne du Prophète Sidna Mohammed
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 13 - 09 - 2012

Le Conseil supérieur des oulémas a condamné vigoureusement le film qui vise à attenter à la personne du Messager de Dieu, le Prophète Sidna Mohammed, et à dénaturer la teneur de Son Message, basé sur la paix et la quiétude, l'amour et la concorde entre les humains, quelles que soient leurs races et leurs confessions.
Dans un communiqué parvenu mercredi à la MAP, le Conseil souligne que cet acte ignoble dénote la malveillance et l'intention de susciter la discorde, ainsi qu'un déni de la responsabilité humaine qui engage l'ensemble des individus et des peuples à respecter les religions, les croyances et les idées. Voici la traduction de ce communiqué:
"Le Conseil supérieur des oulémas, instance qui a l'insigne honneur d'être placée sous la présidence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L'assiste, et qui exprime l'avis des oulémas du Royaume du Maroc, en apprenant la sortie d'un film qui vise à attenter à la personne du Messager de Dieu, Prière et bénédiction sur Lui, et à dénaturer la teneur de Son Message, basé sur la paix et la quiétude, l'amour et la concorde entre les humains quelles que soient leurs races et leurs confessions, condamne vigoureusement cet acte ignoble qui dénote la malveillance et l'intention de susciter la discorde, ainsi qu'un déni de la responsabilité humaine qui engage l'ensemble des individus et des peuples à respecter les religions, les croyances et les idées.
De même, le Conseil supérieur des Oulémas tient à exprimer sa position intangible en ce que toutes les tentatives de provocation des Musulmans et d'offense à leurs sacralités ne peuvent aucunement affecter leur foi en Dieu, ni leur attachement au Message sublime apporté par le Prophète-Messager Mohammed Ibn Abdallah, prière et paix sur Lui, exhortant au bien et guidant dans le droit chemin, tel que cela est consigné dans le Saint Coran : Dieu appelle à la demeure de la paix.
Le Conseil supérieur des oulémas, mu par la foi en les nobles idéaux promus dans ce pays sous l'égide de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L'assiste, et derrière Lui la Nation marocaine avec au premier rang les Oulémas de la Nation, affirme que la riposte à l'offense ne se fait pas par l'offense et la réponse à la provocation ne se fait pas par le recours à la violence et au crime, mais par la voie de la sagesse et du dialogue serein, et l'entente entre les sages du monde parmi l'ensemble des peuples et des religions, en vue de favoriser la concertation et la coopération pour la protection des sacralités et l'instauration de la compréhension entre les humains, en bannissant les sources de mésentente et d'agression".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.