Comment le Maroc a fait le choix d'un Islam moderne    Crise dans l'immobilier: «BAM ne sera pas sapeur-pompier»    Sécurité des barrages: Le privé à la rescousse    Soutien de l'UE aux efforts de l'ONU au Sahara    Insolite    News    Les Etats-Unis bombardent près de Tikrit en soutien aux forces irakiennes    Les réfugiés syriens, des âmes errantes du Levant    La Belgique tente de forcer la main au Maroc dans le dossier des migrants irréguliers    Les investissements en capital au Maroc s'élèvent à près de 700MDH    Le Groupe BP renforce sa présence en Afrique subsaharienne    Le PGPM permettra d'élaborer de nouvelles politiques, selon la BAD    Le lion fait son retour au Gabon    Les jeunes Américains avides d'informations    Halima Zine El Abidine : Certains principes de parité, de justice sociale et d'égalité des chances se heurtent à un esprit rétrograde et obscurantiste    Le Maroc nouveau pôle universitaire en Afrique du Nord    Matches tests pour les locaux et les Olympiques    Les grosses raquettes seront de la partie au Grand Prix Hassan II de tennis    Cech veut quitter Chelsea    Les festivals à voir une fois dans sa vie : Le festival du "Saut de bébés" (Espagne)    Quand arts et développement vont de pair    "Peter Pan On Ice", un spectacle sur glace mêlant chant, danse et comédie    Le Maroc envoie ses forces armées au Yémen    Crash A320: Le copilote aurait volontairement provoqué l'accident    Liberté de la presse    El Aïoune Sidi Mellouk : Saisie de bijoux en or de contrebande    Mawazine: Majida El Roumi chantera au Théâtre National Mohammed V à Rabat    Cancer : les implants mammaires inquiètent    Jazzablanca 2015, une dixième édition aux grandes promesses    «Un 3e tome, à paraître en 2016, portera sur la fin du champ colonial de 1945 à 1961»    Lisez si vous voulez qu'on vous lise    Meknès : 3 membres d'une famille morts dans l'explosion d'une bonbonne de gaz    Virgin Kitesurf World Championships 2015 : Cap sur Dakhla !    Livre : La sélection de la semaine    Mawazine: De grands interprètes se réunissent à Chellah    La loi de nomination dans les hautes fonctions de nouveau amendée en commission    Tunisie: Deux marocains parmi les complices de l'attentat du Bardo    La forêt marocaine renferme 4.700 espèces végétales    Les indicateurs économiques au vert    Crash de l'Airbus A320 de Germanwings    Le Pro-AM remporté par l'équipe de Maha Haddioui    Un ministre recherché...    Stadium    Pays-Bas, les Marocains très touchés par le chômage    Implémentation d'«un cluster dédié à l'eau» à la FST de Fès    Quelles assurances pour les évènements sportifs ?    Immobilier : La VEFA finalement amendée    Investissements : Le Maroc, 6ème pays africain le plus prometteur selon Havas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

MoneyGram et Wafacash accompagnent les écoliers
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 09 - 2012


Dans le cadre de leur engagement pour la scolarisation des enfants, MoneyGram et Wafacash parrainent une opération d'envergure nationale. En effet, selon un communiqué de presse, à travers l'opération «Vive l'école», l'une des priorités de MoneyGram et Wafacash est d'apporter aux enfants les outils nécessaires à leur éducation via la distribution de fournitures scolaires, soit un cartable et un cahier pour chaque écolier, leur donnant ainsi toutes les chances de réussir leur scolarité. Cette action de soutien concernera pour l'année scolaire 2012-2013, 25 écoles publiques à travers le Maroc. Ce sont ainsi plus de 5.000 écoliers qui bénéficieront de cette opération qui se déroule jusqu'au 3 octobre prochain. Le convoi passera par les villes de Casablanca, Salé, Fès, Tétouan, Béni Mellal, Agadir et Oujda, précise le communiqué. Aussi, côté logistique, chaque école visitée par les deux entreprises se verra remettre deux kits de premier secours pour l'infirmerie. Ainsi, en lançant pour la première fois au Maroc l'opération «Vive l'école», MoneyGram s'engage, aux côtés de Wafacash, non seulement à offrir aux écoliers défavorisés des fournitures scolaires, mais aussi à accompagner l'école dans ses efforts de mise à niveau.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.