Presse écrite: Entrée en vigueur du nouveau contrat-programme    Les candidats du Livre sérieusement à l'œuvre    Méditel lance «Fatourati»    Business... iranien    Une locomotive de taille    Une voix, une vie    Le Grand Prix S.M. le Roi Mohammed VI de Kick-Boxing, à Tanger le 8 août    Les notaires de Casa se partagent le territoire    La RAM a engrangé, en week-end, un trafic record    «Anarouz» plébiscité à l'Université d'Eté du Cinéma    Sécurité des barrages, le projet de loi déposé au Parlement    Elections, le réseau des écoles publiques identifié    Risque incendie, les nouvelles exigences deviennent obligatoires    Revue quotidienne des éditos    Haro sur les nihilistes !    Les Marocains s'illustrent aux Jeux mondiaux d'été à Los Angeles    ONU: Il faudra nourrir 8,5 milliards de personnes en 2030!    Elections: La bataille des grandes villes    Transparence fiscale : Le Forum mondial diffuse de nouvelles notes    Météo    Aden tombée, le chef des rebelles chiites yéménites, Abdelmalek Al-Houthi, cherche le compromis    John Kerry rassure les pays arabes et vante l'accord sur le nucléaire iranien    Un droit au séjour en France pour les étrangers aisés    Des premiers écosystèmes qui donnent des ailes à l'aéronautique    Sissoko et Sissé, les dernières recrues maliennes du WAC    Le Raja et Antalyaspor se neutralisent    Divers    La nouvelle réforme du droit des étrangers en France    La Catalogne s'approche d'élections décisives, inquiétude à Madrid    La plage d'Essaouira prise d'assaut par les parasols du privé    Divers    La règle des 49/51% en matière d'IDE en Algérie    Sécurité, économie et écologie, enjeux des législatives au Canada    Angelina Jolie : Je n'ai jamais aimé être actrice    Woody Allen évoque son mariage controversé pour la première fois    Michelle Obama a un rêve: être Beyonce    Jean Zaganiaris, sociologue : «L'évocation publique de ces violences gagnerait à être interrogée»    Football : Match historique entre Gaza et la Cisjordanie    Mark Zuckerberg bientôt papa !    Melillia : Un Clandestin marocain mort asphyxié dans une valise    Achraf Baznani : «Nous avons des expériences incomplètes pour certains arts visuels»    Le Maroc n'ira pas au Sénégal ni aux JO 2016 de Rio    Essaouira : Décès du maâlem Mahmoud Guinea    AMO : 260.000 étudiants assurés dès la rentrée universitaire    Championnat d'Afrique d'Haltérophilie : les filles et les garçons marocains surclassent tout le monde !    Crimes fictifs : 4 personnes arrêtées à Casablanca    Palestine: Israël approuve la construction de plus de 700 logements en Cisjordanie: Israël a définitivement approuvé mercredi le projet de construction de 300 nouveaux logements en Cisjordanie occupée, dans la colonie de Beit El.    Migration: 4 Subsahariens meurent noyés en tentant de rejoindre Sebta    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Marrakech : 44ème édition du Festival national des arts populaires du 16 au 24 juillet.
Publié dans GoAgadir le 04 - 07 - 2010

44ème édition du Festival national des arts populaires du 16 au 24 juillet. «Mosaïque Musicale du Patrimoine ».
A moins de quelques jours du coup d'envoi de la 45ème édition du Festival National des Arts populaires (FNAP), l'une des manifestations artistiques les plus anciennes du Maroc contemporain, la mobilisation se montre de taille à Marrakech pour réunir toutes les conditions de succès de cet événement. Prévue du 16 au 24 juillet courant, cette nouvelle édition qui a choisi pour thème ( Mosaïque Musicale du Patrimoine ».
 En plus du palais Badii et du théâtre royal, trois autres sites ont été retenus pour abriter de grandes scènes professionnelles : Bab Ighli, Akioud et Place Harti;
 Une nouvelle mise en scène du spectacle patrimoniale du Palais Badii par le réalisateur Monsieur Abdessamad DINIA, sous le thème ‘l'Age des Saisons' ;
Pour marquer le 45ème anniversaire du Festival National des Arts Populaires, la Fondation a arrêté une programmation artistique riche et diversifiée qui reflète la richesse du patrimoine musicale du royaume :
 le 16 juillet 2010 à 20H30 : Une grande parade aux sons des instruments et aux chants et danses des troupes participantes au festival (500 artistes), en annonce de l'événement, le long du boulevard Mohamed V.
 le 17 juillet 2010 à 22H00 : L'ouverture officielle du festival par le grand show du Palais Badii, qui regroupera 21 troupes traditionnelles de différentes régions du Maroc (Abidat R'ma, Ahidous Ain Orma, Ahouach Imintanout, Ahouach Ait Hdidou, Ahouach Ouarzazate, Ahouach Tissint, Aissawa, Assala, Ait Boughemaz, Dekka, Gnaoua, Guedra, Haiti, Hassada, Houara, Menghouchi, Ouled Sidi Hmed Oumoussa, Rokba, Taskiouine, Tazouite, Tkitikat et Ghiata), et se reproduira chaque soir jusqu'au 24 juillet, jour de la clôture.
 Du 20 au 24 juillet à 22H00 : la grande scène de Bab Ighli abritera chaque soir de grands artistes marocains : Abdelhadi BELKHAYAT, Latéfa RAAFAT, SENHAJI, STATI, Fatima TIHIHIT, Hamid BOUCHNAK, NOURI et les groupes de fusion MAZAGAN, Casa Crew et Ribab Fusion.
 Du 18 au 22 juillet à 22H00 : la grande scène d'Akioud vibrera pendant 5 jours aux rythmes de la chanson populaire chaabi avec des orchestres de renom comme Tahour, Hadj Abdelmoghit, Ghninou, Tagada, Al Bidaoui, Cheb Amine Jad, Amayno, Basma et Fiegta.
 Du 18 au 22 juillet à 22H00 : Plusieurs groupes de musique pop nouvelle génération animeront la grande scène fusion d'El Harti, tels que : Mwansa, Tiraline, Mayara Band, Chouf T Chouf, Ach7ele, Shabka, Gnaoua Stone, Zazz Band et Style Souss.
 Du 17 au 19 juillet à 22H00 : Au théâtre royal, se sont les meilleures groupes de l'art populaire l'Aita qui vont se produire chaque soir, à savoir :
 Hadda Ouaakki, représentant « l'aïta Zayania »
 Mohamed Lâroussi, représentant « l'aïta Jablia »
 Oulad Benaaguida, représentant l'aïta AL Marssaouia
 Khadija Al Bidaouia, représentant « l'aïta Al Abdia »
 Oulad El khabcha, représentant « l'aïta Al Haouzia »
 Satsa, représentant « l'aïta mellalia »
 Abderrazak lakhribgui, représentant « l'aïta lakhribguia ».
Le Festival National des Arts Populaires constitue le plus ancien évènement du Royaume, comme il reste le seul évènement national à mettre en valeur le patrimoine folklorique en provenance des différentes régions de notre pays.
Les artistes qui s'y présentent pratiquent des danses et chants magnifiques, l'art constituant un des éléments de vie quotidienne dans leur environnement propre. Le grand Show du Palais Badii, lieu culte pour ce spectacle magique en son et lumières constitue encore cette année, une occasion unique pour découvrir, apprécier et s'émerveiller durant 90mn dans un cadre exceptionnel.
Les hôtels de la ville de Marrakech en association avec la Fondation vont offrir également durant la période des festivités, des packages incitatifs pour les nationaux leur permettant de séjourner durant le mois de juillet 2010 à des prix très compétitifs.
Marrakech le 4 juillet 2010
Contact presse : Abdellatif ABOURICHA GSM 06 61 61 09 51
Site web : www.marrakechfestival.com


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.