Dématérialisation des cautions douanières : La solution d'Attijariwafa bank opérationnelle en phase pilote    «OCP Africa» aspire à une agriculture moderne et créatrice de valeur en Afrique    Comptables agréés : La liste définitive publiée    Relation client : Nouvelle plateforme pour Outsourcia à Madagascar    Aziz Bouhaddouz opérationnel avec Sankt Pauli dès ce lundi ? Spécial    El Jadida : Quatre étudiants séquestrent un policier    Médicaments génériques fabriqués au Maroc : La commercialisation pour très bientôt    L'heure est à la mobilisation (5)    Des nouvelles rassurantes sur la blessure de Mehdi Benatia Spécial    CIV - Maroc : Les Lions de l'Atlas se prépareront à Rabat    France : Un fiché "S" marocain expulsé    La Chine déroule ses orientations    Festival de Fès de la culture soufie: Un «Davos spirituel» est né    Salon du cheval d'El Jadida: Poste Maroc émet un timbre commémoratif    Rakka – Le début de la fin    Forum euro-méditerranéen des jeunes leaders à Essaouira    News    Nouveaux pourparlers de paix sur la Syrie à Astana    Najib El Khadi élu vice-président de l'ASGP de l'Union interparlementaire    Une délégation émiratie s'enquiert des opportunités d'investissement dans la région de Casablanca-Settat    18 certificats négatifs délivrés en septembre dernier à Essaouira    Divers Economie    Ligue des champions : Paris compte déjà un petit chelem    L'IRT, un sacré client pour le KACM    Plateau relevé au 10ème MIC    Le gouvernement espagnol enclenchera samedi l'article 155    Rapport mi-figue mi-raisin de l'UE sur les droits de l'Homme au Maroc    Le lancer de hache, le nouveau loisir qui monte aux Etats-Unis    Insolite : Le Japon pleure son manchot amoureux    Pour un enseignement en crise : Il faut plutôt voir du côté des gouvernements    Catalogne : Merkel et Macron soutiennent le gouvernement espagnol    La justice spatiale en débat à Khénifra    Andrej Babis, le "Trump tchèque" au seuil du pouvoir    Les meilleurs films de tous les temps    Beau succès du 12ème concert pour la Tolérance    Casablanca: Les auteurs du braquage d'une agence de transfert d'argent arrêtés    Marathon International de Casablanca : Déjà la 10ème édition    Souad Mkhennet : «Mon livre sera édité en arabe à la fin du mois d'octobre»    La Princesse Lalla Salma prend part à la Conférence mondiale de l'OMS    La J.S à Sotchi... Un intrus se met à côté de la plaque!    Don d'organes: Un problème de sensibilisation    La RDC membre du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU    Après la guerre, le parti distribue les dividendes    Casablanca : présentation du livre « Maroc, culture, art et mémoire » en hommage à feu Mohamed Sijelmassi    SM le Roi reçoit l'envoyé personnel du SG de l'ONU    Casablanca accueille la 4e édition de street art «Sbagha Bagha»    PRÈS DE 67 MILLIARDS DE DIRHAMS DU PIB DU TOURISME AU MAROC    Ahizoune reçoit le Prix de reconnaissance de la culture amazighe au titre de l'année 2016    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agadir ISIAM DISTINCTION Aziz Bouslikhane Honoris Causa de l’ENIM.
Publié dans GoAgadir le 21 - 07 - 2010

Grâce à sa formation au Canada, Aziz Bouslikhane, est resté imprégné par les valeurs et les principes de la pédagogie nord-américaine. Son engagement social, ses réalisations entrepreneuriales et ses contributions académiques lui ont valu plusieurs titres et gratifications. Il a ainsi été nommé par Sa Majesté le Roi du Maroc Mohamed VI membre de l'Observatoire National de Développement Humain. Il a également été décoré « Feuille d'Or de Mérite » par le Gouvernement Canadien pour services rendus à la coopération maroco-canadienne et nommé Consul Honoraire canadien (Représentant de l'ambassade du Canada dans la Région d'Agadir Souss Massa).
Tout dernièrement, il a eu le titre honorifique d'Ingénieur Honoris Causa de l'Ecole Nationale d'Ingénieurs de Metz. Le parcours entrepreneurial de M.Bouslikhane se distingue par une approche intégrée alliant le développement économique au développement social et humain. Il a été le premier entrepreneur marocain à investir dans l'enseignement supérieur basé le modèle nord-américain. Sa vision innovatrice ne se limitait pas seulement à la nature du concept mais également à son étendue.
Ainsi, il a fait de l'ISIAM Agadir (sa première création) un point de rencontre de plus de 15 nationalités africaines. Plus de 2000 jeunes lauréats en Management de l'ISIAM contribuent activement au développement de tout un continent. La réussite du modèle ISIAM a nourri les ambitions de cet homme en quête de nouveaux défis dans le secteur de l'enseignement. Il a ainsi introduit avec le Consortium International de Développement en Education l'approche par compétence dans la formation professionnelle au Maroc, en Algérie et en Tunisie.
Puis, il a apporté sa contribution et son soutien en tant qu'un des principaux opérateurs d'enseignement privé aux grands chantiers du gouvernement marocain à savoir le plan « Emergence » et le plan « Azur ». Le premier chantier vise à promouvoir les secteurs technologiques et industriels et mise sur la formation de 10.000 ingénieurs par an. A cette période la Maroc en formait 4.000 et avait besoin de l'implication d'opérateurs privés. M. Bouslikhane investi dans la formation d'ingénieurs et crée l'Ecole Polytechnique d'Agadir avec l'ambition de former 200 ingénieurs par an.
Deux années plus tard, il crée l'Ecole Supérieur de Tourisme pour accompagner le deuxième grand chantier du pays et qui vise à accueillir 10 millions de touriste en 2010. Après 20 ans de contribution au secteur d'enseignement privé au Maroc, M. Bouslikhane a bénéficié des encouragements de SM le Roi et du soutien des responsables publiques pour la création du premier campus universitaire privé intégrant un parc technologique au Maroc. Un projet qui se distingue par une philosophie qui allie l'enseignement et la recherche à l'entrepreneuriat et l'innovation.
Le parcours entrepreneurial de M. Bouslikhane ne s'est pas limité au secteur de l'enseignement. Il a également créé le premier cabinet certifié ISO 9001 et accompagné plus de 80 entreprises marocaine dans leur démarches de restructuration, de mise en place de système d'amélioration continue et de certification qualité. Une expérience qui lui a valu une nomination entant que Conseiller du Ministère de Commerce et de l'Industrie pour l'introduction et la mise en place des normes qualité au Maroc.
Depuis son retour au Maroc, l'engagement social et le développement humain était l'un de ses soucis majeurs. Le phénomène d'analphabétisme qui régnait au pays en a été un principal. M. Bouslikhane a créé le Centre National de Développement et d'Alphabétisation ( CNDA) qui a réussi à lutter contre le phénomène de l'analphabétisme dans plus de 520 villages et auprès de 60.000 femmes dans milieu rural. Ayant pris le leadership dans ce domaine, ce centre est devenu une référence nationale en matière d'alphabétisation fonctionnelle et de développement d'activités génératrices de revenu.
Mais au-delà de ses réalisations, le centre a été également un pionnier dans la professionnalisation du travail associatif en comptant plus 160 salariés formateurs, encadrants et administratifs. Toutes nos sincères félicitations à M. Aziz Bouslikhane pour cette distinction honorifique qui reflette la confiance dont il jouit auprès de ses partenaires internationaux, grâce à son ouverture d'esprit, à son dynamisme et son implication entreprenariale jumelée à des actions citoyennes de valeur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.