Said Hasbane annonce la faillite du Raja de Casablanca !    Banques participatives : La BID partenaire d'un établissement marocain    Marhaba 2016 : Visite royale à Tanger Med    AWB accompagne les jeunes entrepreneurs gabonais    Education: Le geste fort des USA pour la parité    Succession de Cameron : La course commence    Mundiapolis lance la premier Master de Droit des Affaires en alternance au Maroc    Le Raja est en faillite, selon Saïd Hasbane    Agadir/Crocoparc    Quand les hommes défendent l'égalité en héritage    Le Maroc est-il insensible au Brexit ?    Bataille rangée pour la succession de Cameron    L'exposition des banques au risque du taux d'intérêt appelle à la vigilance    Le Maroc présent au FILOSES à Abidjan    Joe Allen: Xavi, Jésus mais aussi des poules    Ligue des champions : Le WAC s'impose en leader    Divers sportifs    L'insoutenable calvaire de Adel Outnil    Les destinations les plus spectaculaires du monde : Les caves de Devetashka - Bulgarie    Ces métiers ramadanesques en voie de disparition    Divers    Insolite : Petite grenouille    Abu l-Wafa L'astronome et le mathématicien    "A mile in my shoes" prend part au Festival d'Oran du film arabe    Justin Timberlake humilié par la communauté noire américaine    La fondation OCP parrainne Omaima Qassab, meilleure note au BAC    Au-delà des faits isolés    Saisie de plus de 6 tonnes de chira à la province de Tata    Elections du 7 octobre : Quand Benkirane préempte la première place... (2ème et dernière partie)    Coupe de la CAF (Groupe B): Bonne opération du FUS chez l'Etoile du Sahel (1-1)    Brexit : Quelles conséquences ?    Réforme des retraites : Les textes franchissent le cap de la Chambre des conseillers    Maroc-Algérie : L'histoire méconnue d'un tableau de Delacroix    Le scénario dans le cinéma africain passé à la loupe à Khouribga    Le Maroc à l'honneur à la Rencontre des cultures dans la ville portugaise de Sintra    Un appel du coeur à Votre Majesté    Le RNI plaide pour la dynamisation des investissements    Une rencontre au Hudson Institute met en avant le leadership du Maroc en matière de lutte anti-terroriste    Handball / 46ème édition de Partille Cup / Al Sadd Club Tétouan en Suède !    Soupçonnés d'avoir falsifiés les PV d'un hold-up à Meknès / 5 responsables de la police arrêtés, dont un chef de la P.J    Collège Royal de l'Enseignement Militaire Supérieur / SAR le Prince Moulay Rachid préside la cérémonie de sortie des nouvelles promotions    La Turquie frappée à onze reprises en une année    Alliances stratégiques    Iconoclaste...    Contraction du crédit bancaire aux entreprises / Nécessaires mesures de relance    Mohamed Belmahi, président de la FRMC : « Le cyclisme national : Mission accomplie »    «Warda Bine Nass» rafraîchit les ondes    Festival de Cannes : 3 documentaires dédiés au Maroc sélectionnés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quartier AYAT à BENI MELLAL: Haro sur les accidents de la circulation
Publié dans HibaPress le 02 - 08 - 2013

L'hécatombe des accidents de la circulation ne cesse de faire des victimes dans le monde. Le Maroc est l'un des pays où ce fléau social est encore à l'origine d'un grand nombre de victimes innocentes.
Le 28/07/2013, l'imprudence d'un chauffard a causé la mort d'une femme innocente sur la route qui mène à Ain Asserdoune. Situé non loin de la source, Ayat est devenu l'un des points noirs de la ville où le nombre d'accidents de la circulation ne cesse d'augmenter surtout en été. Les routes toujours bondées de gens, d'enfants…traversent le quartier. Ce qui constitue un danger irréversible pour la population de cette contrée touristique. Ayat a déjà vécu l'amertume d'un grand nombre d'accidents mortels. Ainsi, un grand nombre de citoyens ont demandé aux autorités locales de prendre les mesures qui s'imposent dans le but de mettre fin à cette hécatombe. Par conséquent, il a été décidé très récemment d'organiser une manifestation pacifique vers la Wilaya dans le but de solliciter l'intervention des autorités locales. Mais grâce à un travail de concertation entre Le Caid du troisième arrondissement urbain , la population du quartier Ayat et les Associations , il a été décidé de mettre l'accent sur tous les problèmes et les doléances des citoyens et de ne plus prendre l'organisation du sit-in en considération. Et c'est grâce à un dialogue franc et fructueux avec les gens du quartier que M le Caid précité est arrivé à répondre avec toute transparence aux demandes des citoyens qui lui ont demandé de transmettre leurs doléances aux autorités locales concernées.
Ainsi, nous rendons un vibrant hommage à ce genre de comportement portant sur un nouveau concept d'autorité ayant pour objectif d'être à l'écoute des citoyens en vue de répondre à leurs doléances.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.