Casablanca: Les vandales des poubelles    Marrakech    Assises du tourisme    Avoirs des MRE    Limogeage de BENCHIKHA: "Ni Didi Ni Hablamlouk"    Dr F. Weisgerber sur les pistes des Chaouia    Driss Lachguar appelle les Ittihadis à renforcer leur présence lors des prochaines échéances    Arrestation de cinq personnes à Dakhla    Les folles exigences de stars pour leurs nounous : Les Beckham    De l'eau plus ancienne que le Soleil relance l'espoir de vie sur les exoplanètes    Il est temps de se faire vacciner contre la grippe saisonnière    Les supporters du Raja et ...Daech    Remise en question de la théorie sur l'évolution des outils de pierre de la Préhistoire    Nouvelle édition du Festival international du film transsaharien    Coup d'envoi de la Semaine culturelle marocaine à Séville    Entretiens entre le COL et la CAF : CAN Maroc 2015    FUS-OCS à Rabat en 1/4 aller et IZK-KACM à Kénitra en 1/8 retour    Le changement climatique au cœur des débats à Marrakech    Haddad réussit à faire les Assises les plus rapides de l'histoire    Les pêcheurs espagnols crient au loup    Rentabilité des sociétés cotées : Rester fidèle à une entreprise, c'est rentable !    Du nouveau pour El Bahri et les siens    Marrakech: démantèlement d'une bande de 14 voleurs    Barrada: "Je suis content d'être rentré"    Vie des traces    Une occasion pour ressusciter les liens familiaux et songer aux plus démunis    Le tabou est brisé    Un cas suspect d'Ebola en Turquie    Afghanistan : Le nouveau président convie les talibans à des pourparlers    Zaki dévoile la liste des 25 joueurs qui affronteront la Centrafrique et le Kenya    «Lorsque j'ai été élu président, j'ai exigé d'être entourés par ces jeunes amateurs»    Italie : jusqu'à 150 euros d'amende pour un mégot jeté dans la rue    Un voleur de codes de cartes bancaires arrêté    Fondation Esprit de Fès, Skali explique son départ    Un danger public en plein centre-ville    Tadla-Azilal : Le Géoparc du M'Goun labélisé par l'UNESCO    Indice des prix à la production du secteur des » Industries manufacturières » : Une baisse de 0,3% au mois d'août    Déception    3.072 migrants ont péri en Méditerranée en 2014    Sondage, 91% des Marocains plébiscitent les relations avec l'UE    Saham Assurance double ses bénéfices    Première rencontre nationale commune des cadres de l'Istiqlal et de l'USFP : «Nous sommes l'alternative attendue»    Nos meilleurs vœux    Tous coupables ?    Les Femmes Istiqlalienne et Ittihadie pour l'égalité et contre la ségrégation    ONU: Discours de SM le Roi devant la 69ème A.G : L'Afrique applaudit    Insolite    Le Maroc et l'Espagne resserrent l'étau autour des jihadistes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Quartier AYAT à BENI MELLAL: Haro sur les accidents de la circulation
Publié dans HibaPress le 02 - 08 - 2013

L'hécatombe des accidents de la circulation ne cesse de faire des victimes dans le monde. Le Maroc est l'un des pays où ce fléau social est encore à l'origine d'un grand nombre de victimes innocentes.
Le 28/07/2013, l'imprudence d'un chauffard a causé la mort d'une femme innocente sur la route qui mène à Ain Asserdoune. Situé non loin de la source, Ayat est devenu l'un des points noirs de la ville où le nombre d'accidents de la circulation ne cesse d'augmenter surtout en été. Les routes toujours bondées de gens, d'enfants…traversent le quartier. Ce qui constitue un danger irréversible pour la population de cette contrée touristique. Ayat a déjà vécu l'amertume d'un grand nombre d'accidents mortels. Ainsi, un grand nombre de citoyens ont demandé aux autorités locales de prendre les mesures qui s'imposent dans le but de mettre fin à cette hécatombe. Par conséquent, il a été décidé très récemment d'organiser une manifestation pacifique vers la Wilaya dans le but de solliciter l'intervention des autorités locales. Mais grâce à un travail de concertation entre Le Caid du troisième arrondissement urbain , la population du quartier Ayat et les Associations , il a été décidé de mettre l'accent sur tous les problèmes et les doléances des citoyens et de ne plus prendre l'organisation du sit-in en considération. Et c'est grâce à un dialogue franc et fructueux avec les gens du quartier que M le Caid précité est arrivé à répondre avec toute transparence aux demandes des citoyens qui lui ont demandé de transmettre leurs doléances aux autorités locales concernées.
Ainsi, nous rendons un vibrant hommage à ce genre de comportement portant sur un nouveau concept d'autorité ayant pour objectif d'être à l'écoute des citoyens en vue de répondre à leurs doléances.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.