Boulif se rend au port de Tanger Med    Séisme en Italie: Un Marocain admis à l'hôpital    Botola Pro : L'IRT annonce les couleurs face au DHJ (4-1)    Chefchaouen, eldorado des passionnés de la course à pied    TICAD: Le Japon envisage d'investir 30 milliards de dollars en Afrique    France: Deux ressortissants marocains expulsés    Un Marocain sur deux est connecté    La ligne Casablanca-Paris Orly en tête du trafic aérien    Ramadan, été, rentrée, Aid... dépenses à effet "boule de neige"    Turquie: arrestation de trois anciens hauts diplomates liés au putsch    Législatives: Benkirane pressenti tête de liste à Salé    Criminalité: Le dernier bilan    Immersion en plein chantier    Jazz au Chellah: La magie opère toujours!    Botola Maroc Telecom D1: Une première journée et, déjà, des matches qui manquent    Tennis : Les « Cheminots » annoncent les couleurs: C'est en « double voie »    Huit policiers turcs tués dans une attaque attribuée au PKK    Iran : Téhéran veut récupérer sa part du marché du brut    Champion's Leag / Tirage au sort le City de Guardiola retrouve Barcelone    Sofiane Boufal proche de Southampton    Législatives 2016 : Période électorale de 43 jours dans les médias audiovisuels        Suite au violent séisme qui a frappé l'Italie : Message de condoléances de SM le Roi au Président Sergio Mattarella    Rentrée scolaire : Garde des enfants, le grand calvaire des parents    Bienvenue à la Cop 22 : Quand nos jeunes citoyens innovent écolo    3ème festival Blouza à Oujda : Apport à l'inter-culturalité africaine    Affaire des deux prédicateurs arrêtés dans une situation compromettante: L'arrestation s'est faite de «manière fortuite» selon la BNPJ    Mode alimentaire des Marocains : Entre modernité et attachement à l'art culinaire ancestral    Kerry annonce une nouvelle initiative de paix pour le Yémen    Le Onze national à Tirana, dimanche à bord d'un vol spécial    Divers sportifs    News    Le Bureau politique examine les préparatifs des législatives et loue le contenu du discours Royal    Déclin des pollinisateurs sauvages exposés aux pesticides néonicotinoïdes    En harmonisant les points d'accès Wi-Fi, on peut faire tripler le débit    La garde des enfants, un grand calvaire pour les parents    La politique gouvernementale de l'autruche balise le terrain aux spéculateurs    Les alliances impossibles d'une majorité éclatée    Insolite : Un opéra dans le métro    Al Pacino Le New-Yorkais qui crève l'écran    Khal Drogo de retour dans la saison 7 de Game of Thrones    France: L'interdiction du burkini officiellement suspendue    Assaad Bouab dans la saison 2 de «Dix pour cent» sur France 2 !    Le Maroc et la douleur de la France    Nouvelles stratégies d'apprentissage et de gestion du comportement pour les personnes autistes    Divers    Le dernier adieu des Ittihadis à Driss Mohamed Bouizgar    Jennifer Lawrence, l'actrice la mieux payée au monde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Habitat Vers la simplification des procédures d'octroi des autorisations de construire
Publié dans Jeunes du Maroc le 14 - 03 - 2013

Le travail de réflexion initié par les pouvoirs publics pour favoriser la simplification des procédures d'octroi des autorisations de construire et des permis et des certificats de conformité a atteint un stade avancé, au vu des résultats d'un atelier tenu dans ce sens, dernièrement à Rabat, sous la présidence du ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la politique de la ville, Nabil Benabdellah, et du ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Najib Boulif. Il s'agit d'un atelier de réflexion dédié aux conditions d'octroi des autorisations de construire, des permis d'habiter et des certificats de conformité ainsi qu'à la mise en place d'indicateurs de performance des procédures de construire, qui s'inscrit dans la nouvelle vision du département concerné visant notamment à encourager les investissements et consacrer la transparence et la bonne gouvernance.
« Cette réunion s'intéresse, en premier lieu, aux procédures de délivrance de l'autorisation de construire, du permis d'habiter et du certificat de conformité, qui sont extrêmement compliquées », a déclaré M. Benabdellah à la presse en marge de la réunion, ajoutant que « dans le cadre de la simplification de ces procédures, de l'encouragement des investissements, de la transparence et de la bonne gouvernance, des efforts sont consentis par l'ensemble des parties concernées afin de simplifier les procédures et d'accélérer leurs délais, mais aussi en vue de lutter contre les pratiques frauduleuses nuisant aux intérêts des citoyens et des investisseurs marocains et étrangers ». Cet atelier de réflexion intervient au moment où les promoteurs immobiliers tirent à boulets rouges sur le gouvernement et mettent en garde contre une éventuelle crise aiguë dans le secteur. Ils soulignent que la loi sur le notariat, qui contient des procédures administratives supplémentaires, a provoqué en deux mois une baisse des ventes de 100 000 unités de logement.
Répondant à ces propos, le directeur de l'urbanisme au ministère de l'Habitat, de l'urbanisme et de la politique de la ville, Taoufik Benali, a justement précisé que le but de cette rencontre était de partager des indicateurs de performance qui concernent le domaine de la construction d'une manière générale, via un débat « autour des différents aspects et procédures concernant le circuit d'autorisation, depuis la phase de la constitution du dossier jusqu'à l'obtention du certificat du permis d'habitat et du certificat de conformité ». Un ensemble de problématiques ont été abordées à cette occasion, notamment « celles liées aux contrôles publics exercés sur la construction, marqués par de fortes variations géographiques et l'excessivité de la marge de discrétion des opérateurs publics régionaux en la matière ».
La réunion développe de fortes synergies avec l'initiative soutenue par l'Agence américaine pour le développement international (USAID) visant à promouvoir, dans plusieurs grandes villes marocaines (Oujda, Rabat), un programme informatique de grille de qualification des documents permettant d'améliorer la transparence et d'accélérer les délais d'obtention des autorisations pour les grands projets. Elle a pour principaux objectifs d'appréhender au mieux l'état d'avancement des réformes en cours, de présenter la vision du projet sur les indicateurs de performance et ses principes directeurs, de proposer un plan d'action et d'exploiter des initiatives en synergie avec le projet, outre l'identification, la sélection et la validation du choix d'indicateurs pertinents capables de mesurer les points critiques dans la procédure d'autorisation de construire. Le résultat de ces discussions devrait conduire à une validation des principaux indicateurs susceptibles d'être retenus pour la phase de test et de mise en œuvre expérimentale du projet.
Organisée en partenariat avec la Banque mondiale, l'USAID et le secteur privé, cette réunion vient en prolongement de celles organisées successivement par la Commission nationale de l'environnement des affaires (CNEA) (novembre 2012) et le ministère des Affaires générales et de la gouvernance (janvier 2013).
Nécessité d'ouvrir à l'urbanisation de nouvelles zones
Nabil Benadellah, a récemment mis l'accent à Beni Mellal, sur la nécessité d'ouvrir à l'urbanisation de nouvelles zones et régions du royaume pour assurer en plus de l'habitat et des services publics, des prestations sociales et des espaces verts aux citoyens qui auront ainsi l'occasion de s'approprier un logement décent de manière légale. S'exprimant à l'occasion de la tenue de la 13e session du Conseil d'administration de l'Agence urbaine de Beni Mellal, M. Benadellah a souligné que le ministère mène une politique volontariste de lutte contre l'habitat insalubre qui s'inscrit dans une approche globale de la politique de la ville. Le ministère a réussi le défi de réduire, au niveau national, de plus de 60% le nombre de bidonvilles, a-t-il dit, précisant que la plupart de l'habitat anarchique est construit en dur. Notant que 14 projets de logements seront réalisés au niveau de la région de Tadla-Azilal en dépit des ressources modestes dont dispose le Fonds de développement rural, le ministre a appelé à l'adoption d'une approche participative nouvelle visant l'encadrement du secteur de l'habitat et de l'urbanisme en milieu rural.
www.lematin.ma


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.