Portefeuille public : 7,4 Mds de DH versés à l'Etat à fin septembre    L'industrie du Viagra menace la baie de Dakhla    Aéroport Fès-Saiss : Légère amélioration du trafic à fin septembre 2014    Compétition motos : Le Stunt Championship s'invite au Morocco Mall    Le concept de tourisme équestre s'enracine au Maroc    L'initiative Wessal Capital et le Fonds marocain de développement touristique à l'honneur à Londres    Les TIC s'introduisent dans le système éducatif    Father and Son    Films à l'affiche au cinéma, semaine du 24 au 31 octobre 2014    Le second oral de Boussaid cette semaine    Raja Store voit le jour    L'hommage Espagnol à Hammouchi, une gifle pour Paris    6ème journée du championnat national : AS-FAR, CAK, OCS et KAC en quête de rachat    «Ahlan Korea» : Une journée coréenne au Maroc    Nouveaux permis de séjour UE : Les Marocains classés 6èmes parmi les bénéficiaires    L'application mobile des Editions de la Gazette dans le top 10 MENA    Relation-client : Les centres d'appels ont désormais leur charte de déontologie et de responsabilité sociale    Entrepreneuriat : Marrakech abrite le 5ème Global Entrepreneurship Summit    Coup de massue II !    Tadla-Azilal    La destination Maroc pèche en termes de rapport qualité-prix    La méthode Merah et Nemmouche s'exporte au Canada    Le COC s'offre deux ITF seniors en simultané    Divers sportifs    Le DHJ barre le chemin au KACM    Divers    Marrakech, rendez-vous des PME mondiales    Le Maroc, un acteur économique de premier plan en Afrique    Le mariage tente de moins en moins les Marocains    Les droits des détenus passés au peigne fin à Rabat    Les démêlés judiciaires des stars : Samy Naceri    L'école en 2030 : les NTIC ne remplaceront pas les enseignants    El Bouihi Hmati appelle à la mise en œuvre du Plan d'autonomie    News    Divers Economie    Un problème technique ou une censure délibérée au Musée d'art moderne et contemporain ?    Le Maroc invité d'honneur du Festival des musiques et des cultures du monde    Beyoncé et Jay-Z optent pour la France    Virus Ebola: L'OMS salue le maintien des vols marocains vers l'Afrique    Crime ignoble à El Aïoun Sidi Mellouk    Foot...aises !        Japon : Le gouvernement fragilisé par la démission de deux femmes    Exposition : "Le Maroc Médiéval": Une illustration de la place de la culture dans le projet civilisationnel marocain    Le Maroc participe à un exercice d'alerte au tsunami    Canada: fusillade au Parlement d'Ottawa    Energie – Le pétrole au plus bas depuis juin 2012 à New York    La comédienne française Isabelle Huppert présidera le Jury Long Métrage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Habitat Vers la simplification des procédures d'octroi des autorisations de construire
Publié dans Jeunes du Maroc le 14 - 03 - 2013

Le travail de réflexion initié par les pouvoirs publics pour favoriser la simplification des procédures d'octroi des autorisations de construire et des permis et des certificats de conformité a atteint un stade avancé, au vu des résultats d'un atelier tenu dans ce sens, dernièrement à Rabat, sous la présidence du ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la politique de la ville, Nabil Benabdellah, et du ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Najib Boulif. Il s'agit d'un atelier de réflexion dédié aux conditions d'octroi des autorisations de construire, des permis d'habiter et des certificats de conformité ainsi qu'à la mise en place d'indicateurs de performance des procédures de construire, qui s'inscrit dans la nouvelle vision du département concerné visant notamment à encourager les investissements et consacrer la transparence et la bonne gouvernance.
« Cette réunion s'intéresse, en premier lieu, aux procédures de délivrance de l'autorisation de construire, du permis d'habiter et du certificat de conformité, qui sont extrêmement compliquées », a déclaré M. Benabdellah à la presse en marge de la réunion, ajoutant que « dans le cadre de la simplification de ces procédures, de l'encouragement des investissements, de la transparence et de la bonne gouvernance, des efforts sont consentis par l'ensemble des parties concernées afin de simplifier les procédures et d'accélérer leurs délais, mais aussi en vue de lutter contre les pratiques frauduleuses nuisant aux intérêts des citoyens et des investisseurs marocains et étrangers ». Cet atelier de réflexion intervient au moment où les promoteurs immobiliers tirent à boulets rouges sur le gouvernement et mettent en garde contre une éventuelle crise aiguë dans le secteur. Ils soulignent que la loi sur le notariat, qui contient des procédures administratives supplémentaires, a provoqué en deux mois une baisse des ventes de 100 000 unités de logement.
Répondant à ces propos, le directeur de l'urbanisme au ministère de l'Habitat, de l'urbanisme et de la politique de la ville, Taoufik Benali, a justement précisé que le but de cette rencontre était de partager des indicateurs de performance qui concernent le domaine de la construction d'une manière générale, via un débat « autour des différents aspects et procédures concernant le circuit d'autorisation, depuis la phase de la constitution du dossier jusqu'à l'obtention du certificat du permis d'habitat et du certificat de conformité ». Un ensemble de problématiques ont été abordées à cette occasion, notamment « celles liées aux contrôles publics exercés sur la construction, marqués par de fortes variations géographiques et l'excessivité de la marge de discrétion des opérateurs publics régionaux en la matière ».
La réunion développe de fortes synergies avec l'initiative soutenue par l'Agence américaine pour le développement international (USAID) visant à promouvoir, dans plusieurs grandes villes marocaines (Oujda, Rabat), un programme informatique de grille de qualification des documents permettant d'améliorer la transparence et d'accélérer les délais d'obtention des autorisations pour les grands projets. Elle a pour principaux objectifs d'appréhender au mieux l'état d'avancement des réformes en cours, de présenter la vision du projet sur les indicateurs de performance et ses principes directeurs, de proposer un plan d'action et d'exploiter des initiatives en synergie avec le projet, outre l'identification, la sélection et la validation du choix d'indicateurs pertinents capables de mesurer les points critiques dans la procédure d'autorisation de construire. Le résultat de ces discussions devrait conduire à une validation des principaux indicateurs susceptibles d'être retenus pour la phase de test et de mise en œuvre expérimentale du projet.
Organisée en partenariat avec la Banque mondiale, l'USAID et le secteur privé, cette réunion vient en prolongement de celles organisées successivement par la Commission nationale de l'environnement des affaires (CNEA) (novembre 2012) et le ministère des Affaires générales et de la gouvernance (janvier 2013).
Nécessité d'ouvrir à l'urbanisation de nouvelles zones
Nabil Benadellah, a récemment mis l'accent à Beni Mellal, sur la nécessité d'ouvrir à l'urbanisation de nouvelles zones et régions du royaume pour assurer en plus de l'habitat et des services publics, des prestations sociales et des espaces verts aux citoyens qui auront ainsi l'occasion de s'approprier un logement décent de manière légale. S'exprimant à l'occasion de la tenue de la 13e session du Conseil d'administration de l'Agence urbaine de Beni Mellal, M. Benadellah a souligné que le ministère mène une politique volontariste de lutte contre l'habitat insalubre qui s'inscrit dans une approche globale de la politique de la ville. Le ministère a réussi le défi de réduire, au niveau national, de plus de 60% le nombre de bidonvilles, a-t-il dit, précisant que la plupart de l'habitat anarchique est construit en dur. Notant que 14 projets de logements seront réalisés au niveau de la région de Tadla-Azilal en dépit des ressources modestes dont dispose le Fonds de développement rural, le ministre a appelé à l'adoption d'une approche participative nouvelle visant l'encadrement du secteur de l'habitat et de l'urbanisme en milieu rural.
www.lematin.ma


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.