Marsa Maroc recule mais draine les volumes!    Sommet de la Ligue arabe ce lundi en Mauritanie    Attentat à la bombe en Allemagne    Un incendie ravage environ 40 hectares de forêt près de Larache    Préparation des épreuves, le juteux business des écoles    Affaire Laftite. La recette Benkirane    Un haut dignitaire du Polisario accusé de détournement de fripes    S.M le Roi Mohammed VI, un Souverain visionnaire et humaniste    Tenue du 27ème Sommet arabe à Nouakchott    Bombardements aériens sur des hôpitaux d'Alep et tirs de roquettes sur Damas    Semaine sanglante en Allemagne où une tuerie en chasse une autre    La décision du CIO sur la Russie divise le mouvement sportif    Al Ahly ou l'accroc égyptien sur le chemin de gloire du Wydad    Abdeslam Bennani Smires domine le Grand Prix SM le Roi Mohammed VI de saut d'obstacles    La BAD s'engage à accompagner les différentes initiatives du Groupe OCP en faveur du continent africain    Evolution positive des recettes touristiques    Mounia Boutaleb : Un tableau doit représenter une émotion née de la vie    La mode s'invite au Moussem culturel international d'Assilah    "Star Trek sans limite" largement en tête du box-office    Hausse de 3,2% du résultat net part de Maroc Telecom    Lutte contre le dopage : Le Maroc muscle sa loi    Accord agricole: Alem revient sur l'audience à la Cour de l'UE    Yahoo! cède ses parts Internet à Verizon    Interpellation à Meknès de 827 personnes en deux semaines    Ouverture d'une enquête judiciaire contre un policier pour dénonciation calomnieuse d'acte criminel    Divers    Marrakech : 60 MDH pour l'INDH    Le Maroc adhère au Traité d'amitié et de coopération de l'ASEAN    L'Intérieur allergique aux propositions de l'opposition    La COP22 fera la part belle à la mer    Tanjazz : Une édition glamour !    L'OCP et la BAD s'allient pour l'Afrique    Oualidia décroche le « Pavillon bleu »    Hassad et Boussaid dénoncent des allégations visant le Wali de Rabat    ENTRETIEN : «Il y a une grande attente du continent par rapport au retour du Maroc au sein de l'UA»    Le FMI accorde une LPL de 3.4 milliards $ au Maroc    8è championnat arabe de kick-boxing à Amman: Le Maroc s'adjuge 12 médailles, dont 10 en or    Les danses Guadra et Ahidous à l'honneur au festival africain en République Tchèque    Le sosie de PSY bluffe le public au festival d'Oujda !    Kristen Nairn met le feu à Maison B    « De l'Atlas au chemin de Compostelle » Adam LOTFI    SAR le Prince Moulay Rachid préside la cérémonie de remise des prix SM de saut d'obstacles    Zéro «grissage»*    Nador : Des migrants illégaux incendient une forêt !    Murmure coupable    INNOV INVEST a été pensé de façon à offrir aux startups une solution de financement adaptée    Sit-in à Rabat contre le projet de réforme des régimes de retraite    Le LOSC refuse une offre de Watford pour Boufal Spécial    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





IRCAM–Ministère de l'Education nationale : Habib El Malki freine-il l'Amazighité à l'école ?
Publié dans La Gazette du Maroc le 07 - 11 - 2006

Nabil Benabdallah n'est pas le seul membre du gouvernement pris à parti par une majorité des membres de l'IRCAM. Le ministre de l'Education Nationale Habib El Malki et certains membres du gouvernement représentant notamment l'USFP et l'Istiqlal sont mis dans le même sac.
"Reculer pour mieux sauter», avait notamment souligné Habib El Malki, lors de sa traditionnelle conférence de presse, à l'occasion de l'ouverture de la saison scolaire 2006-2007, allusion au retard pris dans le processus de l'enseignement de la langue amazighe dans les établissements scolaires et pour évoquer la nouvelle stratégie de son département tendant à préparer de meilleures conditions d'application et de réussite de cette opération.. Lancée depuis trois années déjà et appliquée dans quelque 300 établissements scolaires touchant presque toutes les régions du Maroc, en particulier le monde rural, la généralisation progressive de la langue amazighe dans les écoles publiques semble avoir du plomb dans l'aile. Plusieurs problèmes restent sans solution notamment en termes de manuels scolaires, de formation des formateurs, de disponibilité des instituteurs et cadres enseignants.
Ce qui ne manque pas d'irriter davantage les membres de l'IRCAM dont bon nombre sont porteurs de projets de création d'écoles et d'instituts d'enseignement privé de l'Amazighe et bien sûr de maisons de production audiovisuels ciblées sur les méthodes d'enseignement de l'Amazighe. Raison pour laquelle, ils se rebiffent et reviennent souvent à la charge pour reprocher à des «milieux occultes» au sein du gouvernement Jettou de retarder, là encore, la généralisation promise de l'Amazighe, à tous les niveaux de l'enseignement à l'horizon 2010 ou 2012.
En définitive, tous les ministres de la Koutla sont taxés d'anti-amazighes par certains membres de l'IRCAM. De Nabil Benabdallah (PPS) le R'bati du PPS, à Habib El Malki, le socialiste, universitaire et député arabophone de Boujaâd.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.