300 Marocains morts dans les rangs des jihadistes    Médias numériques : Une opportunité pour faire face au terrorisme    Crimes et tentatives d'assassinat : Un MRE arrêté à Marrakech    Youssef Jaidi succède à Omar Amine à la tête de Valoris Securities    Revue de presse quotidienne    Marrakech, le parc d'attraction Palooza Land ouvre en août    1re chambre, 46 projets adoptés entre février et juillet 2015    Observation des élections, les candidatures bouclées le 30 juillet    Conseil supérieur de la chasse, les recettes en hausse de 12%    OFPPT, plus de 350.000 stagiaires formés en 2014    Communication et démocratie/ Contextes locaux et discours culturels/identitaires    Envahissement de la mosquée Al Aqsa par des groupes juifs extrémistes : Le Maroc condamne vigoureusement la violation de ce lieu sacré    Championnat du Maroc seniors / Ali Al Ahrach remporte le Grand Prix SM le Roi Mohammed VI de saut d'obstacles    Le TIBU qui se met debout / Camp, Street Basket et NBA    Coupe Champion's League/ Un décevant nul (1-1) du MAT devant un solide Hilal    Observatoire français d'études géopolitiques / Le Maroc s'impose comme le chef de file de l'Islam du juste milieu au sud de la Méditerranée    Grogne au sein des exportateurs des algues marines d'El Jadida / Des quotas attendus et des privilèges révolus    Enseignement supérieur / Plus de 120 universités publiques forment des diplômés toujours déconnectées des besoins réels de l'économie    Le nouveau modèle pédagogique dans la « Vision 2015-2030 » / Adopter un nouveau concept de l'université en phase avec l'évolution de la société    Accident sur l'autoroute Mohammedia-Casablanca / Une quarantaine de blessés, dont six grièvement    4ème édition de l'Expo Halal International / Relation acheteurs-centrales d'achats et exportateurs    Moussem Moulay Abdellah Amghar / Fantasia, soirées artistiques, chasse aux faucons, lutte libre traditionnelle    Affaire Lhaya: le verdict est tombé    Maroc Cultures: El Majidi passe le relais de la présidence à Ahizoune    Brèves    Le baril du pétrole restera sous les 50 dollars    Essaouira    Qualifications J.O Rio 2016: Mohamed Arjaoui rate le coche    Di Maria pratiquement parisien    Divers    CAN 2015-Volley-ball : La sélection nationale dans le dernier carré    Le FMI y va avec sa cornemuse...    Après le Kenya, Obama en Ethiopie    La Grèce face au dilemme de la recapitalisation de ses banques    Chute brutale et spectaculaire de 8,48% de la Bourse de Shanghai    L'AMDL met en chantier un contrat- programme avec l'Etat à l'horizon 2020    La MGPAP dresse un bilan positif de ses activités    Mieux apprécier les conditions de détention des prisonniers    Divers    L'esclavage moderne touche 2,5 millions de personnes    Un jeune Marocain sillonne l'Europe à moto pour la bonne cause    Bouillon de Culture    Le MAT s'emmêle les pinceaux en Ligue des champions    Jamel Debbouze incarnera Léon l'Africain dans une adaptation ciné    Don Bigg figure emblématique du rap marocain    «De l'eau et du sang», sélectionné en Alexandrie    Afghanistan : 21 morts dans un mariage après un accrochage entre invités    Débat à Asilah sur les nouvelles formes de conflictualité dans le monde: Le Maroc, un modèle en matière de stabilité politique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

IRCAM–Ministère de l'Education nationale : Habib El Malki freine-il l'Amazighité à l'école ?
Publié dans La Gazette du Maroc le 07 - 11 - 2006

Nabil Benabdallah n'est pas le seul membre du gouvernement pris à parti par une majorité des membres de l'IRCAM. Le ministre de l'Education Nationale Habib El Malki et certains membres du gouvernement représentant notamment l'USFP et l'Istiqlal sont mis dans le même sac.
"Reculer pour mieux sauter», avait notamment souligné Habib El Malki, lors de sa traditionnelle conférence de presse, à l'occasion de l'ouverture de la saison scolaire 2006-2007, allusion au retard pris dans le processus de l'enseignement de la langue amazighe dans les établissements scolaires et pour évoquer la nouvelle stratégie de son département tendant à préparer de meilleures conditions d'application et de réussite de cette opération.. Lancée depuis trois années déjà et appliquée dans quelque 300 établissements scolaires touchant presque toutes les régions du Maroc, en particulier le monde rural, la généralisation progressive de la langue amazighe dans les écoles publiques semble avoir du plomb dans l'aile. Plusieurs problèmes restent sans solution notamment en termes de manuels scolaires, de formation des formateurs, de disponibilité des instituteurs et cadres enseignants.
Ce qui ne manque pas d'irriter davantage les membres de l'IRCAM dont bon nombre sont porteurs de projets de création d'écoles et d'instituts d'enseignement privé de l'Amazighe et bien sûr de maisons de production audiovisuels ciblées sur les méthodes d'enseignement de l'Amazighe. Raison pour laquelle, ils se rebiffent et reviennent souvent à la charge pour reprocher à des «milieux occultes» au sein du gouvernement Jettou de retarder, là encore, la généralisation promise de l'Amazighe, à tous les niveaux de l'enseignement à l'horizon 2010 ou 2012.
En définitive, tous les ministres de la Koutla sont taxés d'anti-amazighes par certains membres de l'IRCAM. De Nabil Benabdallah (PPS) le R'bati du PPS, à Habib El Malki, le socialiste, universitaire et député arabophone de Boujaâd.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.