Dette: Le Trésor veut dégraisser    Rabbah relance la transmaghrébine    Discours royal    Tiznit: Les orfèvres réussissent leur show    Entrée réussie du Wydad    Zemmara, le feuilleton prend fin    Bielsa convoque Barrada    Raouf Mhenni, « managing director » des opérations internationales d'HR Access : En matière de RH, le Maroc a de l'avance sur le reste du Maghreb    VIDEO : Un sketch de Gad Elmaleh en anglais pour la première fois    Jean-Jaurès Mémoire et postérité    Théocratie populiste L'alternance, une transition démocratique?    Hamid Lechhab: Les conflits pour l'accession au pouvoir ont mis à nu les desseins des groupes religieux    Les services secrets marocains volent au secours de l'Espagne    Rénovation des hélicoptères Chinook des FRA    Divers    Di Maria demande à partir du Real    Balotelli sur le chemin de Liverpool    Divers    La planète en déficit écologique    Insolite : Drôles d'hébergements    Le nouvel opus de la saga Batman en tournage au Maroc    Bouillon de culture    La troupe théâtrale "Massrah al-founoun" sensibilise sur la sécurité routière    Divers    Un vaccin anti-grippe à haute dose plus efficace chez les personnes âgées    La momification artificielle en Egypte 1.500 ans plus ancienne qu'estimée    Forte solidarité avec la cause et le peuple palestinien    Casablanca : l'IGAT gratterait-elle ?    Province de Ouazzane : Ouverture du festival de Mokrisset    Tunisie : Annulation de tous les vols venant de certains aéroports libyens    JCI Maroc 2014 : Leadership Camp to unite, Leadership to impact    Air Algérie : L'affrètement, l'autre scandale    Décès d'un détenu à la prison de Salé suite à la détérioration de son état de santé    Egypte : 33 morts dans une collision de deux bus près de Charm el-Cheikh    La Commission européenne exhorte le gouvernement Benkirane à régler le problème des licences de pêche    Discours royal, l'économie marocaine ne peut pas lâcher prise    Festival National de l'Art de la Ayta : Y'a de la joie !    Il fait l'actu : Najib Boulif    Maroc – Palestine : Une délégation du PPS se rendra à Ramallah    Fête de la Jeunesse : Grâce royale au profit de 310 condamnés    Solidarité avec le peuple palestinien : 130 tonnes d'aides humanitaires acheminées    61ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple : SM le Roi prononce un discours à forte connotation économique    La résistance continue de bombarder les colonies sionistes    Tempêtes orageuses: Deux morts et plusieurs douars isolés à Taroudant    Coup dur pour Schweinsteiger !    Youssef Maaroufi : Un rêve qui tient sur deux-roues    Transfert : Rojo rejoint Manchester United    On est loin du compte ! par ( Jamal Berraoui )    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

IRCAM–Ministère de l'Education nationale : Habib El Malki freine-il l'Amazighité à l'école ?
Publié dans La Gazette du Maroc le 07 - 11 - 2006

Nabil Benabdallah n'est pas le seul membre du gouvernement pris à parti par une majorité des membres de l'IRCAM. Le ministre de l'Education Nationale Habib El Malki et certains membres du gouvernement représentant notamment l'USFP et l'Istiqlal sont mis dans le même sac.
"Reculer pour mieux sauter», avait notamment souligné Habib El Malki, lors de sa traditionnelle conférence de presse, à l'occasion de l'ouverture de la saison scolaire 2006-2007, allusion au retard pris dans le processus de l'enseignement de la langue amazighe dans les établissements scolaires et pour évoquer la nouvelle stratégie de son département tendant à préparer de meilleures conditions d'application et de réussite de cette opération.. Lancée depuis trois années déjà et appliquée dans quelque 300 établissements scolaires touchant presque toutes les régions du Maroc, en particulier le monde rural, la généralisation progressive de la langue amazighe dans les écoles publiques semble avoir du plomb dans l'aile. Plusieurs problèmes restent sans solution notamment en termes de manuels scolaires, de formation des formateurs, de disponibilité des instituteurs et cadres enseignants.
Ce qui ne manque pas d'irriter davantage les membres de l'IRCAM dont bon nombre sont porteurs de projets de création d'écoles et d'instituts d'enseignement privé de l'Amazighe et bien sûr de maisons de production audiovisuels ciblées sur les méthodes d'enseignement de l'Amazighe. Raison pour laquelle, ils se rebiffent et reviennent souvent à la charge pour reprocher à des «milieux occultes» au sein du gouvernement Jettou de retarder, là encore, la généralisation promise de l'Amazighe, à tous les niveaux de l'enseignement à l'horizon 2010 ou 2012.
En définitive, tous les ministres de la Koutla sont taxés d'anti-amazighes par certains membres de l'IRCAM. De Nabil Benabdallah (PPS) le R'bati du PPS, à Habib El Malki, le socialiste, universitaire et député arabophone de Boujaâd.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.