Programme de la 27è journée de la Botola Pro    Mar 15h16 Conseil de gouvernement jeudi : exploitation des carrières, Tanger-Med, TVA    Maroc-Gabon    Obama en tournée asiatique    Brèves Internationales    France: Manuel Valls dévoile son plan de stabilité    Christophe Maé au Mazagan Beach le samedi 10 Mai    Benyakhlef fait son show au musée d'Agadir    Mar 12h26 Ciblage des programmes RAMED et Tayssir : Convention ONDH, ONU, BM    Mar 13h07 SIAM- Arrivée à Fès du président de la République de Guinée, Alpha Condé    L'AMO étendue aux soins dentaires    Le Masi reprend des couleurs        CAN Maroc 2015: la commission d'inspection de la CAF "très satisfaite" et "confiante"    Violences sexuelles contre les enfants: Une étude nationale en cours ...    Ligue des champions : Atletico-Chelsea, des retrouvailles avec des caractéristiques similaires    Alpha Condé, le président de la Guinée prend part au SIAM    Parlement : la composition des groupes de députés annoncée vendredi    Edito: Franchise    Les avances sur les marchés publics débarquent au Maroc    Algérie : Main basse sur une « démocratie »    Maroc-Libye : Rapatriement du Marocainblessé àTripoli    La journée mondiale du livre, coïncidant avec le 23 avril, célébrée à la Bibliothèque Mohamed Sekkat    Hamid Chabat préside la cérémonie de clôture de la 40ème rencontre d'« Al Mahid Al Akbar » à la Maâmora : Eloge de l'immense action sociale du Scout marocain    Stratégie nationale de développement durable : Nécessité de promouvoir une économie verte    La Coupe Lalla Meryem reflète l'image du tennis au Maroc    Une courte victoire pour calmer la tempête    Le MAT conserve son leadership, le KACM et le Raja ratent le coche...    «Arrabouz» ranime l'art de la halqa    Renforcer les capacités intellectuelles de l'enfant par les mathématiques et les jeux créatifs    Advocaat dans le viseur de la FRMF pour entrainer les Lions de l'Atlas    Partenariat stratégique : RAM et Casablanca Finance City main dans la main    Deuxième édition du Festival de la palmeraie    Terreur sur la ville : Immersion dans le monde interlope des malfaiteurs casablancais    Flashs    Les mariages de stars à venir    Les arts de la rue, un genre artistique à part entière    "Welcome to New York", un film inspiré de l'affaire DSK            News    Stage de l'EN des juniors    L'ONCF maintient le cap de la croissance    «LH Aviation» va s'implanter au Maroc    L'autre face des parlementaires    Le Maroc à la London School of Economics    Le scénario égyptien par ( Jamal Berraoui )    Mohammed VI félicite A.Bouteflika suite à sa réélection    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

YASMINA BADDOU : Ministre de la Santé
Publié dans La Gazette du Maroc le 20 - 10 - 2007


L'ancienne secrétaire d'Etat du gouvernement Jettou a amplement mérité ses nouveaux galons de ministre du pôle très sensible de la Santé au regard du bilan convaincant de son mandat gouvernemental pendant le dernier lustre. C'est que Yasmina Baddou sait tout faire, tellement elle connaît parfaitement les difficultés du terrain social dans le Royaume, en sa qualité de députée et de présidente de la commune urbaine d'Anfa. Dans sa mission de secrétaire d'Etat en charge des questions sociales, de la femme, de la famille et de l'enfant dans le gouvernement Jettou, elle a enrichi une moisson de résultats confortés par son implication soutenue et suivie dans l'action associative et de la société civile. À ces qualités d'une militante nationaliste chevronnée qui a fait ses preuves «tous-terrains», se greffent, incontestablement, des attributs de citoyenneté et de fibre en matière de solidarité sociale dont elle sait à en détenir le secret de la longévité. Yasmina peut se targuer d'avoir multiplié les réalisations dans le gouvernement et fait montre de toute sa volonté de fer pour s'attaquer à une des problématiques les plus épineuses de la société marocaine : la santé publique à laquelle elle compte redonner toutes ses lettres de noblesse en concrétisant la règle démocratique «Le droit aux soins pour tous».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.