Le sommet contre Daeche entre consensus et divergences    La marmite syndicale en ébullition    L'OFPPT chasse les licences professionnelles    MRE: TangerMed domine la phase retour    Une étude plaide pour une croissance sobre en carbone d'ici à 2030    Insolite    Une épave découverte en Arctique pourrait mettre fin à 170 ans de mystère    Stages    Adhésion du SDJ à l'Union européenne des greffiers    Les ONG tirent à boulets rouges sur le projet de loi afférent au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire    L'enseignement supérieur prochainement en grève    Les surnoms des sportifs : Usain Bolt, "la Foudre"    Le Festival international du film de Tanger souffle sa 7ème bougie    La culture en quête d'une politique    Divers    Al jisr lance la 3ème édition du projet Assoclic    Au Maroc, la mortalité infantile continue de baisser mais sans rassurer    La 2ème journée diffusée sur 90 pays sur les cinq continents    Le Raja dans de beaux draps et le WAC hors compétition    Les exportateurs ne sont pas au bout de leur peine    Divers Economie    Les exportations et les importations marocaines jouent au yo-yo    Entretien avec Lillian Boutté Ambassadrice musicale de la Nouvelle-Orléans    1er meeting africain pour les arts, les cultures et les droits de l'Homme    Exposition «Voies croisées» à Tanger    Catalogne : Gerard Piqué en faveur d'un vote    Ligue des champions : Le Real expédie Bâle pour reprendre confiance    France : Le gouvernement de Valls 2 obtient la confiance de l'Assemblée nationale    A l'occasion de la tenue du 41ème Congrès de l'Association Internationale des Hydrologues    Intenses activités du groupe parlementaire istiqlalien dans la région de l'Oriental    Mohamed Diaré, ministre d'Etat, ministre de l'Economie et des Finances : Redynamiser le partenariat Guinée-Maroc    Affaire Ali Aarrass: Des faits proéminents que les gesticulations ne sauraient occulter    Ebola: Obama appelle le monde à "agir vite"    Special Olympics International : Le Conseil Consultatif en conclave à Skhirat    Ajax-PSG: El Ghazi fait ses débuts en C1 sous les yeux de scouts français    L'Ecosse décide du "Yes or no" à l'indépendance    Classement mondial FIFA: la Colombie sur le podium, le Maroc 87e    Installation du nouveau Pacha d'El Ksiba.    La barre des 3 milliards d'internautes bientôt franchie dans le monde.    L'art marocain à l'Institut du monde arabe    Corniche de Casablanca : Quand les gardiens de parking font la loi    BCP, prêt syndiqué de 227 millions de dollars    « A contre-courant » par ( Jamal Berraoui )    La Loi organique sur les collectivités : Un avant-projet qui fait peur... pourquoi ?    La méthode porte-t-elle ses fruits ?    ARCHIVES : L'arbre et l'oral    Crédit du Maroc se porte bien    Smara: Une famille blessée dans l'explosion d'une mine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

YASMINA BADDOU : Ministre de la Santé
Publié dans La Gazette du Maroc le 20 - 10 - 2007


L'ancienne secrétaire d'Etat du gouvernement Jettou a amplement mérité ses nouveaux galons de ministre du pôle très sensible de la Santé au regard du bilan convaincant de son mandat gouvernemental pendant le dernier lustre. C'est que Yasmina Baddou sait tout faire, tellement elle connaît parfaitement les difficultés du terrain social dans le Royaume, en sa qualité de députée et de présidente de la commune urbaine d'Anfa. Dans sa mission de secrétaire d'Etat en charge des questions sociales, de la femme, de la famille et de l'enfant dans le gouvernement Jettou, elle a enrichi une moisson de résultats confortés par son implication soutenue et suivie dans l'action associative et de la société civile. À ces qualités d'une militante nationaliste chevronnée qui a fait ses preuves «tous-terrains», se greffent, incontestablement, des attributs de citoyenneté et de fibre en matière de solidarité sociale dont elle sait à en détenir le secret de la longévité. Yasmina peut se targuer d'avoir multiplié les réalisations dans le gouvernement et fait montre de toute sa volonté de fer pour s'attaquer à une des problématiques les plus épineuses de la société marocaine : la santé publique à laquelle elle compte redonner toutes ses lettres de noblesse en concrétisant la règle démocratique «Le droit aux soins pour tous».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.