Attention à vos oreilles    Dynamiser le renouveau des relations bilatérales    Cummins Inc. s'installe à Casablanca    Interception de 23 clandestins subsahariens dans le sud de l'Espagne    Quelle com' politique ?    Mélilia, une ONG critique le rapatriement des mineurs marocains    Dissension autour de la darija à l'école    Ouverture du Salon international du livre de Ryad avec la participation d'éditeurs marocains    Promotion touristique: Le Maroc renforce sa dynamique aérienne    ANRT : Nouvelle plate-forme de gestion pour les noms de domaine «.ma»    Rabai Al Madhoun : Le territoire préoccupe les auteurs palestiniens au pays et à l'étranger    Clivage    Rallye Aïcha des Gazelles : A vos marques, Mesdames !    Abdelhakim Challot, directeur de la communication de la RAM : Un journaliste politique devenu communicant    Le CESE renouvelle ses instances    Forte présence marocaine au congrès de Cordoue    100 entreprises seront accompagnées cette année    Cinéma africain : Royal Air Maroc lance le prix Ibn Battuta    Cannabis: Le Maroc très compétitif à l'export    Prise en charge du handicap    Le CNDH propose que les militaires et les étrangers aient le droit de voter    Le gaz moutarde va-t-il enflammer les relations maroco-espagnoles ?    Les équipes du haut à labeur face à plus petit que soi    Heinzinger s'adjuge l'Open de Dar Es Salam 1    Le MAT et l'OCK se neutralisent    Divers Economie    La présidente de l'OPIC en prospection dans le Royaume    Journée régionale du consommateur à El Jadida    Le Maroc condamne les violations des droits humains à Tindouf    Caravane médicale au profit des habitants du village de Kerrouchen au Moyen-Atlas    Le Maroc premier producteur de résine de cannabis en Afrique    Divers    Les défis de la création d'une Cour africaine de justice et des droits de l'Homme    Lego affiche des profits en hausse    Racisme et islamophobie, fonds de commerce du Front national    Insolite    Le Festival Oyoun du théâtre de rue rend hommage à Touria Jabrane    Le Libanais Melhem Zein en concert à Rabat    Reprise du dialogue libyen ce jeudi au Maroc    TADLA AZILAL Célébration de la journée mondiale de la protection civile.    Point de vue : Il faudra les planquer    Coopération entre les chambres de commerce et d'industrie du Maroc et de France en Côte d'Ivoire    Zagora célébre la 12e édition du Festival international des nomades.    Hausse de 4,6% du trafic passager mondial    Royal Air Maroc, transporteur officiel du Fespaco    Italie : L'AS Rome a de l'orgueil, mais la Juventus voit le titre    Le Maroc de 0 à 4.167 m d'altitude, le périple original d'un alpiniste croate    La Ligue nationale de football professionnel démarre le 25 mars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

APRÈS L'AMÈRE DEFAITE : Les contradictions de Driss Lachgar
Publié dans La Gazette du Maroc le 22 - 12 - 2007


Nous connaissions l'ancien chef du groupe parlementaire Ittihadie en fin politicien expérimenté au sein des joutes bicamérales et chevronnées dans les rouages dirigeants du parti du démissionnaire Mohamed El Yazghi. Mais nous fûmes, tout simplement, étonnés de découvrir, sur le plateau de l'émission Tiyarat, un Driss Lachgar qui, apparemment, n'a pas encore digéré l'amertume d'une défaite électorale et l'effondrement de l'école cacique de l'USFP. Sinon, pourquoi s'est-il acharné, jeudi dernier sur la seconde chaîne télévisée, en parlant de renouveau partisan en dépit de la crise interne profonde qui n'a fait que commencer ? Ni à dresser courageusement un mea culpa des «dérapages» politiques de la ligne de l'option démocratique tracée par feu Abderrahim Bouabid en 1975 ? Ni du bilan peu reluisant de l'équipe Ittihadie aux commandes exécutives durant les deux formations de l'alternance ? Ni encore plus, pourquoi Lachgar a-t-il assimilé, avec hâte et précipitation la «crise de l'USFP à celle de tout un pays», notamment lorsqu'il tentât de persuader les téléspectateurs que le Maroc vit une «crise d'Etat» ? Avant d'ajouter que «nous sommes en train de bâtir une nouvelle USFP» ? Ah, amertume, quand tu nous tiens…

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.