Résultats semestriels : Label'Vie en plein essor    Crédit bancaire/croissance : Jouahri : «Un léger mieux»    Assurance internationale : lancement de «Vital Santé International»    Le yuan désormais monnaie de réserve du FMI    ONU : Le Maroc préside une réunion de haut niveau sur la lutte contre le terrorisme    Un investissement de 37 MDH pour un nouveau centre médical à Tanger    Arrestation de plusieurs personnes qui guettent le passage du cortège royal dans plusieurs villes du Royaume    26 mesures ittihadies sont proposées en vue de booster le développement de l'économie sociale et solidaire    Divers    Habib El Malki à Khouribga : Les Marocains sont appelés à défendre leur identité culturelle lors des prochaines législatives    Interventions de l'USFP dans les médias publics    La Russie poursuit impassiblement la guerre en Syrie    News    Ankara hostile à une conquête de Rakka par les Kurdes    United se contente du strict minimum en Europa League    Issa Hayatou : Se projeter vers l'avenir et asseoir définitivement l'arrimage du football africain à la modernité    Déconfiture du Polisario au Parlement européen    L'USFP propose d'octroyer des subventions à l'auto-emploi des chômeurs et aux jeunes créateurs d'entreprises individuelles    Ahmed Chahid, tête de liste de l'USFP à Zagora La proximité est notre grand atout    Pour une protection maximale contre les maladies dangereuses    Nouveau télescope à l'Observatoire de l'Oukaimeden    « Ma thèse en 180 secondes » : Chaimae Samtal remporte le Prix du public    Said Khallaf primé aux Etats-Unis    Disney annonce une version animée ultra-réaliste du "Roi Lion"    Stromae est mort à New York    Arrestation à Rabat d'un individu recherché au niveau national pour trafic de drogue    2,26 MMDH de chiffre d'affaires pour Saham Assurance    Le Barça se projette en 2017    Le président du Bundesrat salue le niveau de la coopération maroco-allemande en matière de gestion de la migration illégale    Une délégation de l'APCE observera les élections législatives dans le royaume    Une circulaire pour les personnes âgée et celles en situation de handicap    Code de la presse : Une solution du «moindre mal» selon la FMEJ    Sa Majesté aide le Burkina Faso touché par des inondations    Ségolène Royal souligne l'urgence de la ratification par l'UE et ses Etats membres de l'accord de Paris    Pétrole: L'OPEP trouve un compromis    Enseignement supérieur : L'agence d'évaluation élargit ses missions    Parafiscalité : Le patronat veut élargir la déductibilité    Le PPS s'excuse après avoir utilisé une chanson de Lamjarred pour sa campagne    Le Real cible Aubameyang    Et la culture dans tout ça?    L'Atlético trop fort pour le Bayern, le Celtic tient City en échec    Le Maroc invité d'honneur du salon du livre du Caire    DROIT AU BUT: La bonne gouvernance du mouvement paralympique marocain    Coupe du Trône/Quarts de finale «aller» : MAS–FAR: 0-1 : Des Fassis orphelins, des FAR pétaradants...    Le Morocco Royal Tour lance sa 7ème édition    Orchestre philharmonique du Maroc : Nouvelle série de concerts «Les religions à l'unisson» à Paris    Le tourbillon Norman s'abbat sur Casablanca    Quand Hicham Berrada interpelle les sens...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





APRÈS L'AMÈRE DEFAITE : Les contradictions de Driss Lachgar
Publié dans La Gazette du Maroc le 22 - 12 - 2007


Nous connaissions l'ancien chef du groupe parlementaire Ittihadie en fin politicien expérimenté au sein des joutes bicamérales et chevronnées dans les rouages dirigeants du parti du démissionnaire Mohamed El Yazghi. Mais nous fûmes, tout simplement, étonnés de découvrir, sur le plateau de l'émission Tiyarat, un Driss Lachgar qui, apparemment, n'a pas encore digéré l'amertume d'une défaite électorale et l'effondrement de l'école cacique de l'USFP. Sinon, pourquoi s'est-il acharné, jeudi dernier sur la seconde chaîne télévisée, en parlant de renouveau partisan en dépit de la crise interne profonde qui n'a fait que commencer ? Ni à dresser courageusement un mea culpa des «dérapages» politiques de la ligne de l'option démocratique tracée par feu Abderrahim Bouabid en 1975 ? Ni du bilan peu reluisant de l'équipe Ittihadie aux commandes exécutives durant les deux formations de l'alternance ? Ni encore plus, pourquoi Lachgar a-t-il assimilé, avec hâte et précipitation la «crise de l'USFP à celle de tout un pays», notamment lorsqu'il tentât de persuader les téléspectateurs que le Maroc vit une «crise d'Etat» ? Avant d'ajouter que «nous sommes en train de bâtir une nouvelle USFP» ? Ah, amertume, quand tu nous tiens…

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.