Intempéries dans le Sud: 17 morts et 18 disparus    Vie des architectures géométriques    Que de nuls dont le choc du MAT face au WAC    Par où commencer ?    Lewis Hamilton champion du monde de F1    Conjoncture / Le ciment s'effrite : - 5,1% après un recul de 9,1%    I.S. : 8,415 MMDH de D.F., en hausse de 18,3%    Charafat Afailal appelle à s'investir davantage dans le développement local    Il reste beaucoup à faire    Terrorisme : six personnes arrêtées à Berkane    Des morts, des disparus et défaillance des infrastructures mise à nu    PLF, les conseillers entament leur débat    Politique migratoire : L'UE débloque 10 millions d'euros pour le Maroc    Le Brésil veut attirer les touristes marocains    Transport aérien : Quatre avions neufs (Embraer 190) renforcent la flotte de Royal Air Maroc    Formation en équipement industriel lourd : La Fondation OCP annonce la création d'une « académie régionale »    L'IRT tient bon, le MCO arrive : L'UST fonce...    SAR le Prince Héritier Moulay    Malgré les 22 milliards dépensés : Le Stade Moulay Abdallah est-il « jouable »    Le Parti de l'Istiqlal officiellement membre de l'UDI : Hamid Chabat reçu par la Présidente de la Corée du Sud    Trois personnes arrêtées à Berkane pour une vidéo incitant au terrorisme    SAR la Princesse Lalla Salma préside à Rabat la célébration de la Journée nationale de lutte contre le cancer    Plaidoyer en faveur d'une abrogation des taxes sur les soins médicaux    Syrie / Irak: La progression de Daech freinée    Cinéma : Abdou Achouba sur le toit du monde    Divers    Divers    Le WAC sauvegarde l'essentiel à Tétouan    Vers l'instauration d'un modèle de développement durable dans les provinces du Sud    Embrasement général des camps de Tindouf    Communiqué de la Commission de communication du Bureau politique    L'OCK force le nul à El Jadida    L'obésité coûte huit milliards de dollars par an en productivité perdue aux USA    Absence criante d'infrastructures dans les plages périphériques d'Essaouira    Les fast-foods ciblent de façon disproportionnée les enfants noirs    Hicham El Guerrouj intronisé au panthéon de l'athlétisme de l'IAAF    Clôture à Dubaï du Salon international "Big 5 Show"    Le FIFM, une vitrine du cinéma mondial    Mel Gibson à la réalisation d'un film sur la Seconde Guerre mondiale    Nouvelle édition de la rencontre du livre et de l'auteur à M'diq    Guelmim: Trois morts et 12 disparus dans les crues de l'Oued Tamsourt    Ciné-Mémoire / Lettre à Jean-Luc Godard    Berkane: 3 personnes arrêtées pour une vidéo incitant au terrorisme    Deuxième mystérieux «trou géant» en Russie    Des Mirage français en Jordanie pour frapper l'Etat Islamique    Séisme au Japon de magnitude de 6,8    Un concert de rock jordanien à l'honneur    Les caricaturistes ont leur festival    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

APRÈS L'AMÈRE DEFAITE : Les contradictions de Driss Lachgar
Publié dans La Gazette du Maroc le 22 - 12 - 2007


Nous connaissions l'ancien chef du groupe parlementaire Ittihadie en fin politicien expérimenté au sein des joutes bicamérales et chevronnées dans les rouages dirigeants du parti du démissionnaire Mohamed El Yazghi. Mais nous fûmes, tout simplement, étonnés de découvrir, sur le plateau de l'émission Tiyarat, un Driss Lachgar qui, apparemment, n'a pas encore digéré l'amertume d'une défaite électorale et l'effondrement de l'école cacique de l'USFP. Sinon, pourquoi s'est-il acharné, jeudi dernier sur la seconde chaîne télévisée, en parlant de renouveau partisan en dépit de la crise interne profonde qui n'a fait que commencer ? Ni à dresser courageusement un mea culpa des «dérapages» politiques de la ligne de l'option démocratique tracée par feu Abderrahim Bouabid en 1975 ? Ni du bilan peu reluisant de l'équipe Ittihadie aux commandes exécutives durant les deux formations de l'alternance ? Ni encore plus, pourquoi Lachgar a-t-il assimilé, avec hâte et précipitation la «crise de l'USFP à celle de tout un pays», notamment lorsqu'il tentât de persuader les téléspectateurs que le Maroc vit une «crise d'Etat» ? Avant d'ajouter que «nous sommes en train de bâtir une nouvelle USFP» ? Ah, amertume, quand tu nous tiens…

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.