Un artiste marocain réalise un monument en hommage aux victimes des attentats de Paris et de Bruxelles    Le changement climatique rend les végétaux moins sensibles à la sécheresse    Insolite : Une carotte pour Seagal    Divers sportifs    Divers    Comme les humains, les chiens distinguent mots et intonations    Emmanuelle Chriqui à l'affiche de "Super Troopers 2"    RedOne sur le nouvel album de Lady Gaga    Depardieu: La France? Un Disneyland "peuplé d'imbéciles"    Répartition géographique de la population: 50% des communes ont une population de moins de 9286 personnes: Cinq régions concentrent les trois quarts des ménages    40ème session du Conseil des gouverneurs des banques centrales et des instituts d'émission arabes : Conception d'un système arabe de compensation et de régularisation des dépenses    Domaine de la communication : 6 milliards de dirhams d'investissements en 2015    Sofitel Tamuda Bay Beach and Spa : Temple du raffinement    Ling Ling by Hakkasan au Mandarin !    Affaire «Atlantic Beach Paradise Resort» : Les avocats de la société livrent leur plaidoyer    Lancement à New York d'une initiative mondiale pour l'investissement dans l'adaptation face au changement climatique    Législatives : Le MP promet d'agir en faveur du monde rural    Immigration : Plus de 85% des demandes de régularisation ont été acceptées    Marocains du Canada : La presse multiethnique et son apport aux médias canadiens    Gabon : En attendant le verdict de la Cour, la tension persiste    Mise en œuvre de l'accord politique de Skhirat pour sortir la Libye de la crise : Rabat, Washington et d'autres capitales réaffirment leur soutien    Union Européenne/Etats-Unis : Le traité de libre échange en débat à Bratislava    Immigration : Podemos tacle la coopération maroco-espagnole    Le Gabon à l'écoute de la cour constitutionnelle    Pour manquement à ses missions sécuritaires : Le chef du la sûreté régionale d'Errachidia relevé de ses fonctions    Mohamed El Hankouri convoqué avec les Lionceaux Spécial    CAN 2017 : Le barème des primes allouées aux Lions de l'Atlas    Busquets va prolonger son contrat au Barça    UGTM : Programme des réunions des Conseils provinciaux    Coupe de la CAF : Le FUS à 90 minutes d'une finale méritée... : La qualification, rien que la qualification    Ligue des Champions / Samedi, WAC-Zamalek : Croire au miracle !    Nabil Maâloul s'éloigne du WAC    Fès-Meknès : Une caravane pour convaincre les électrices    Elections : Le PAM promet des réformes de fond    La rentrée universitaire 2016/2017 à L'Université Sultan Moulay Slimane.    Le Roi donne à Tanger le coup d'envoi officiel de la rentrée scolaire    L'Istiqlal œuvre pour la réalisation de la parité et le bannissement de toute discrimination contre les femmes : Garantir les droits fondamentaux et les libertés    Accord Maroc-USA sur la réforme pénitentiaire : 3 millions de dollars additionnels au financement initial    Médecine légale    Tanger : SM le Roi donne le coup d'envoi de la rentrée scolaire et lance l'Initiative Un million de cartables    Mogherini : Le Maroc, un partenaire clé de l'UE dans la lutte antiterroriste    Un projet de décret relatif à l'assujettissement des fonctionnaires de la Direction générale de la Protection civile    Huawei intègre 12 étudiants au « Huawei Seeds for the Future »    Le Jedi marocain des platines    Enseignement : Do you speak english ?    Décès de l'artiste marocain Mohamed El Idrissi à l'âge de 83 ans à Paris    COP22: Le SOS d'une baleine en détresse    Noutayel Belkadhi en apesanteur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Portrait d'Ahmed Akhchichine : Le pédagogue au service du politique
Publié dans La Gazette du Maroc le 02 - 05 - 2008

Ahmed Akhchichine, 53 ans. Pilier du MTD, ministre de l'Education Nationale, il tombe à point nommé pour secouer le mammouth. Avec comme feuille de route le dernier rapport du Conseil Supérieur de l'Enseignement.
Contrairement à ses collègues du gouvernement, Akhchichine est bien au four et au moulin. Le patron du département le plus sensible du pays, est aussi l'un des patrons du Mouvement pour tous les démocrates (MTD), le mouvement qui perce. Il croit dur comme fer que l'avenir du pays appartient à ceux qui croient en la proximité en politique. Il n'hésite pas à défendre le projet du MTD pour aider les jeunes à s'engager en politique et à trouver leur place dans la société. L'homme bat le pavé avec ses compagnons de route politiques. Le Mouvement de tous les Démocrates est tributaire d'une campagne de communication ciblée. Ce Diplomé en Journalisme de l'ISJ de Rabat, de l'IFP à Paris et docteur en Sciences de l'Information et de la Communication de l'Université de Paris II, fait parfaitement l'affaire. L'homme a également occupé le poste d'enseignant chercheur à l'ISJ à Rabat et à l'ISIC. Consultant International en Communication (UNICEF, FNUAP, OMS, USAID-GTZ…), il est souvent sollicité pour expliquer les tenants et les aboutissants du MTD. Ce pédagogue connaît l'art et la manière. Ce Marrakchi de souche est aussi expert des Nations Unies, chargé des projets de communication et développement en Afrique de l'Ouest. L'ex-directeur général du cabinet d'étude « Leger & Leger » au Maroc (1997-2001), a aussi une fibre du droit de l'hommiste, puisqu'il est membre fondateur du conseil National de l'Organisation Marocaine des droits de l'Homme (OMDH). Directeur Général de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) de 2003 à 2007. Le 15 Octobre 2007, l'homme est choisi par le Souverain pour s'occuper du département de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique. Sur ce plan là, l'homme est réellement en train de bousculer les choses. Peut-être un peu trop vite pour ce mamouth si fatigué. «Au moment où le ministre de l'Education Nationale, rencontre de sérieuses difficultés avec tout ce que compte l'enseignement comme bras cassés, la majorité des profs constatent que, pour la première fois, un ministre s'intéresse vraiment à l'école», rappelle un enseignant. L'idée développée par Akhchichine, de dépasser l'opposition traditionnelle entre conservateurs et pédagogues de la rénovation est intéressante . Parmi les intentions affichées, quelles sont les priorités ? «Améliorer certes les conditions de travail des enseignants, mais qu'en échange, ceux-ci acceptent de travailler mieux et davantage». Vaste programme !

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.