Le Plan national de l'eau nécessitera plus de 200 milliards DH à l'horizon 2030    Nouveau plan royal pour lutter contre la pauvreté dans les communes rurales les plus démunies    N° 1130 en kiosque : Maîtres-Chanteurs    La production industrielle en berne    Parlons foot    Internet, nouveau terrain de la bataille électorale    Les étudiants en médecine boycottent la rentrée universitaire    De grâce Catherine Graciet, séchez vos larmes !    Vidéo: Chamakh s'essaie au Dizzy Goal Challenge    Il lui rappelle un mauvais souvenir, il le tue    Ben Ensar :Une mineure enceinte de son frère de quinze ans    Festival L'Boulevard : 20 groupes sélectionnés pour le tremplin    Film documentaire à Asilah : La Chine à l'honneur de la troisième édition du festival    L'argent sale brouille le jeu des élections dans la région    «Les candidats du PPS étaient quasiment les seuls à faire eux-mêmes du porte à porte»    Direction Al Ittihad pour Mbark Boussoufa    Mama Oughanem, mère de Mahtat Rakass, n'est plus    Turquie: quatre policiers tués dans l'explosion d'une bombe dans le sud-est    Coupe du Trône : KAC Kénitra bat Wydad de Casablanca    La FRMB fête les boxeurs marocains sacrés aux Championnats d'Afrique seniors    Conjoncture difficile pour BMCI    Opportunités d'affaires assurées chez CEED Morocco !    chirurgie mini-invasive : 3 questions au Dr Anis Achergui    Le Maroc bon élève    Les pharmaciens élisent leurs représentants    un vote sanction : 3 questions à Ahmed Bouz, politologue    Implication et rôle accrus du Parlement dans le processus budgétaire    Budget fondé sur la performance    Nouveau talk-show quotidien en direct : Medi1TV annonce le lancement de «60 minutes pour comprendre»    Record à Tanger-Med    Myriam El Khomri, nouvelle ministre du Travail en France    Belmokhtar réoriente les troncs communs    Les prix des licences de chasse fixés    Revue de presse du jeudi 03 septembre 2015    «Les enfants perdus de Casablanca»,    Série de rapts en Irak    La CIA et les forces spéciales à l'oeuvre contre l'EI en Syrie    Khalid Bensaria : L'objectif du MCO est de réaliser une bonne saison    Permettre aux jeunes filles de découvrir d'autres horizons    Une campagne aux forts relents d'argent sale    Coup d'envoi à Casablanca du championnat du monde des jeunes du sport boules    Coupe du Trône : RB-OCK non joué    Plus d'un demi-siècle d'engagement pour la promotion de la démocratie locale    El Hassan Lachguar : Les habitants de l'arrondisement de Youssoufia sont tous les matins là pour Rabat mais Rabat n'est jamais là pour eux    Divers Economie    Gad El Maleh ne participera pas à "Brice de nice 3"    JLO a un palais pour ses fringues    "La nuit entr'ouverte" de Tala Hadid enfin en salles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Ahmed Réda Chami : Cartésien…pragmatique
Publié dans La Gazette du Maroc le 02 - 01 - 2009


D'abord, le ministre de l'Industrie et du Commerce a sauvé la mise en comblant une énorme carence du Plan Emergence pour le compléter du volet ciblant aux clusters des nano-bio-micro-technologies étrangement occultés par le fameux Cabinet Mc Kinsey et passés sous silence par l'ancienne équipe aux commandes. Mieux encore, le Plan Impact dédié aux nouvelles technologies doté d'un fonds de 500 millions DH est en phase d'exécution pour accoucher de ses premiers résultats en 2009, les chercheurs ont rappliqué de l'autre rive à ces fins. Ahmed Réda Chami est un excellent marketeur dans les tribunes et forums internationaux et domestiques et un séduisant et convaincant communicateur faisant toujours l'unanimité autour de ses convictions. Celles-ci portent sur l'opérationnalisation régionale des métiers mondiaux du Maroc dont la première plate-forme intégrée, une autre innovation de taille signée Chami, est la métropole casablancaise. Cartésien, il l'est aussi autant qu'il s'avère un pragmatique privilégiant l'action pour se démarquer en faisant la différence avec les tenants de l'attentisme, des effets d'annonce et des conceptualisation discursives récurrentes. Quant à Rawaj pour la modernisation du commerce intérieur, l'aventure le passionne et il est capable de la mener à bout.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.