Enseigner la religion «L'école doit s'ouvrir aux humanités»    Fès-Meknès    Loi sur la grève    COP22 : Un sommet sur l'initiative "Triple A" à Marrakech    La hausse se maintient    BAM revoit la croissance à la hausse    Débat télévisé : Clinton remporte la 1re manche    Rallye: Un nouveau «Dakar» pour Oilibya    Handicap et employabilité    Pollution de l'air : Fortes inquiétudes    Mortalité infantile : Les objectifs toujours pas atteints    Final éclectique pour Tanjazz    Fédération internationale des acteurs: Le Maroc élu membre du Comité exécutif    Législatives 2016 : Tous, vivement interpellés    Stratégie marocaine de lutte antiterroriste: Fruit d'un long processus entamé après les attentats de Casablanca    32ème édition du Festival d'Alexandrie du film: Plusieurs films marocains en lice    Vivre ensemble dans un monde nouveau, développer la solidarité et la justice sociale : Participation active de l'USFP au séminaire de l'Alliance Progressiste    Dans la course à la timbale, l'IZK à l'assaut de l'imperturbable leader tangérois    Des capés, des revenants et des bleus dans la liste définitive de Hervé Renard    Divers sportifs    Six régions enregistrent une prévalence du handicap plus élevée que la moyenne nationale    Insolite : Rocher déterré    Aggravation du déficit commercial du Maroc à fin août    Deux vaccins expérimentaux anti-Zika efficaces chez des singes    Pas plus de six médecins pour 10.000 habitants    Face à la politique de l'inculture, l'USFP reprend l'initiative    Interventions de l'USFP dans les médias publics    Attaques, piques et esquives ont caractérisé le débat des deux prétendants à la Maison Blanche    Le cinéma, peut-il remplacer la littérature?    Youssef Ksiyer : La comédie est un métier où l'on doit être exigeant avec soi-même    L'Orchestre Philharmonique du Maroc présente sa nouvelle série de concerts "Les religions à l'unisson" à Paris    Rentrée scolaire : 6,9 millions d'élèves en classe    Afrique du Nord : La problématique d'innovation au coeur du défi de compétitivité hors-prix    Botola Maroc Telecom D1 : 3ème journée : OCS-DHJ: 1-2 Arbitrage très contesté    Commerce mondial : L'OMC revoit ses prévisions à la baisse    Coup d'envoi à Manama de la semaine maroco- bahreïnie de l'artisanat    Qualifications au Mondial 2018: changement de l'horaire du match Gabon-Maroc    Ayach Al Toufoula au chevet de Nouasser    Abdelilah Bekirane représente SM le Roi à la cérémonie d'investiture du président gabonais    Promotion des Droits de la femme : Le Maroc, un modèle pour la région méditerranéenne    Représentation des femmes dans les instances élues, un droit à réaliser : Plaidoyer à Tétouan    Le Roi préside une séance de travail sur les énergies renouvelables    L'expérience picturale de Rachid Irhli: Dialogue silencieux des lettres    Ligue des champions d'Afrique : le WAC éliminé malgré une victoire d'anthologie face au Zamalek    Pour renforcer les capacités scientifiques des médecins dans toutes les spécialités    Le Salon du cheval d'El Jadida lance sa 9e édition    Divers    François Hollande : Nous devons démanteler complètement le camp de Calais    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le général Housni Benslimane reconduit à l'unanimité
Publié dans La Gazette du Maroc le 25 - 07 - 2005

Assemblée générale du Comité national olympique marocain (CNOM)
En reconduisant le Général Housni Benslimane à la présidence du CNOM, les présidents des fédérations Royales sportives marocaines, réunis samedi à Rabat, ont choisi la continuité au niveau de la présidence, tout en ouvrant une ère nouvelle dans la marche de la plus haute instance sportive du pays .
Historique, l'Assemblée générale du Comité national olympique marocain (CNOM) tenue dans l'après-midi du samedi 24 septembre au club du ministère de l'Equipement à Rabat, l'aura été à plus d'un titre. Pour une fois les présidents des 35 fédérations présentes ( sur 41 fédérations olympiques ou non) ne se sont pas trop attardés sur le bilan, moral ou financier de la plus haute instance sportive nationale tout au long des cinq dernières années , mais se sont solennellement engagés à tourner la page et ouvrir une ère nouvelle dans la marche du CNOM et à travers lui, du sport national dans son ensemble.
Sous le signe de l'INDH
On a eu cette impression dès l'ouverture des travaux. D'abord à travers l'intervention de Abderrahman Zidouh, l'omniprésent secrétaire général du département du sport, lequel n'a pas manqué de situer ces assises dans le contexte particulier dans lequel elles se tiennent : celui de l'Initiative nationale du développement humain (INDH) où la famille du sport incarnée par les présidents des fédérations royales sportives marocaines entend jouer un rôle central pour mettre la pratique du sport et sa gestion optimale selon des critères modernes, au service de cette initiative audacieuse du Souverain.
Tout en soulignant que le CNOM " s'est fortement investi dans l'œuvre de développement et de mise à niveau du secteur du sport " , il a souligné aussi bien le rôle dévolu aux dirigeants du sport dans l'encadrement des jeunes, que l'action menée discrètement et efficacement par le CNOM et son président pour la mise en place de centres de formation permanents de sportifs de haut niveau, qui bénéficient déjà à l'Athlétisme, au basket-ball, au handball et au volley, en attendant le fameux projet Gool en Football en partenariat avec la FIFA.
Le secrétaire général du département du sport rappellera également l'action de cette instance " pour promouvoir un dialogue constructif entre fédérations et département de tutelle, en vue de l'émergence d'une nouvelle gouvernance dans le secteur du sport et ouvrir un certain nombre de chantiers dont il importe de citer les réseaux d'infrastructures sportives dont notamment leurs pistes d'athlétisme, les salles couvertes et les infrastructures de proximité destinées aussi bien au milieu rural qu'aux agglomérations urbaines défavorisées ". Il ne manqua surtout pas d'évoquer les textes réglementaires, dont le but est de mieux adapter notre sport aux évolutions rapides que le sport mondial a connues. Des textes sont déjà déposés auprès du secrétariat général du gouvernement et attendent d'être officiellement adoptés par le cabinet Driss Jettou .
Lutter contre l'exode des sportifs
Après quoi, c'est au général Housni Benslimane, le double président du Comité olympique marocain et de la FRMF, de prendre la parole pour rappeler avec force les grands axes de l'action de cette instance, notamment pour stimuler l'activité sportive nationale en oeuvrant à ce que les fédérations puissent accomplir leur mission dans un cadre imprégné de sagesse, de transparence et d'efficacité. En dirigeant sportif avisé et expérimenté, le président du CNOM insista tout particulièrement sur le déficit juridique dont souffre le sport national. Après avoir regretté le fait que "les fédérations sportives semblent privilégier le recours à la justice officielle à celle de juridictions spécifiquement sportives pour régler leurs contentieux internes ", il a surtout profité de cette occasion pour appeler à une Assemblée générale extraordinaire du CNOM, consacrée cette fois à la mise en place de nouveaux statuts à même d'enrichir la législation sportive et garantir une meilleure adaptation des règlements au contexte actuel que vit notre sport.
En dirigeant responsable, le général Benslimane ne manquera pas d'exprimer ses regrets pour constater que "l'exode des sportifs marocains d'élite et leur naturalisation portent un sérieux préjudice au sport national " .
Doter le CNOM d'un siège à la mesure de sa stature
Si les rapports moral et financier présentés respectivement par le secrétaire général, le Colonel Zekri et l'expert comptable mandaté par le CNOM, ont établi le bilan des activités de cette instance durant la période allant de l'an 2000 à 2004 , il va sans dire que le point le plus important est que la trésorie du Comité olympique dispose actuellement d'un excédent de 9 millions de Dirhams accumulés tout au long des cinq dernières années. Un pactole que le général Housni Benslimane a demandé à l'Assemblée générale de l'utiliser en vue de doter le CNOM d'un siège à la mesure de sa stature et du rôle qu'il est appelé à jouer pour un développement autocentré de notre sport.
Une fois les deux rapports adoptés, et alors que l'on s'acheminait, comme le prévoit le règlement, vers l'élection du président et des membres du bureau, c'est Kamal Lahlou, président de la fédération marocaine d'Haltérophilie qui prendra la parole pour demander à ses collègues présidents de fédérations que "l'assemblée générale du Comité national olympique marocain (CNOM) survient à un moment crucial dans la marche du sport national".
Kamal Lahlou prône la continuité
Après avoir rendu un vibrant hommage à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce parcours exemplaire de notre sport et en particulier au président Housni Benslimane, il souligna que " le fait que le président du CNOM se soit trop impliqué dans le mouvement sportif national en dépit de ses multiples responsabilités, aura été très bénéfique pour notre sport ".
Après avoir énuméré un certain nombre de ses œuvres, Kamal Lahlou a demandé à l'ensemble de ses collègues présidents de renouveler leur confiance au général Housni Benslimane.
Car, a-t-il, souligné " Le président du CNOM est sans doute le mieux placé pour conduire l'œuvre de réforme du sport national, surtout s'il est entouré d'une équipe opérationnelle au sein d'un bureau exécutif, choisi parmi les dirigeants connaisseurs, expérimentés et compétents".
Unanimité autour du président Housni Benslimane
Il fera surtout remarquer que " si le présient Housni Bernslimane a la possibilité de choisir son propre bureau pour le prochain mandat parmi les dirigeants qui ont démontré à la fois leur compétence et leur abnégation au service du sport, il est légitime que l'occasion leur soit donnée pour affirmer et poursuivre l'œuvre de renouveau que notre sport va connaître. Le Maroc aura enfin les moyens de ses grandes ambitions ".
Reprise par le président de la Fédération de Handball, Me Jawhari, la proposition de Kamal Lahlou sera adoptée à l'unanimité des présidents, permettant ainsi au CNOM d'envisager l'avenir dans un esprit de sagesse, de continuité et d'efficacité.
Le président du CNOM devrait annoncer dans les jours qui viennent la composition de son bureau parmi les présidents de fédérations.
Un bureau qui sera chargé de baliser le terrain vers une ère nouvelle dans la gestion et la rentabilisation des potentialités de la jeunesse sportive marocaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.