REGION TADLA AZILAL L'UNESCO décerne le Label « Global Geopark » au Géoparc du M'Goun, au cours d'une cérémonie qui s'est tenue au Canada le 22 septembre 2014    Meknès : M. l'Ambassadeur du Royaume-Uni visite le centre de médiation social    Tourisme: Des assises au goût d'inachevé    Céréales : Les investisseurs appelés à stocker    Entretien avec Hassan Baraka, Jeune sportif marocain    Michael Phelps arrêté pour conduite en état d'ébriété    Saab va de plus en plus mal    La motivation, ça change tout au PSG    Congrès de la Fédération internationale de hockey à Marrakech    Le Maroc appelle au recensement des populations des camps de Tindouf    Insolite    Essaouira se mobilise contre la déperdition scolaire    Et si on passait l'Aid Al Adha dans un hôtel ?    Divers    Aux Etats-Unis, les fusillades progressent par un phénomène d'imitation    Le Complexe Moulay Abdellah flambant neuf de nouveau    Divers Economie    La Banque populaire et l'ONMT promeuvent la destination Maroc    Le marché mondial dépassera bientôt 100 millions de voitures    Don Bigg prend part à Mission Impossible V    Bouillons de culture    20 ans après sa disparition, la légende Hassni reste omniprésente    Maroc Telecom souhaite investir en Côte d'Ivoire    L'Istiqlal et l'USFP en rangs de bataille serrés : Pompiers contre pyromanes    Le mot pour rire: Jamais d'eux sans toi...    Royal    ONU: les Palestiniens accusent Netanyahu de "manipulation grossière"    Un premier cas d'Ebola confirmé aux Etats-Unis    Crise libyenne: Première réunion de dialogue "positive", selon l'ONU    J'aime, je partage: Musulman, justifie-toi...    Dette : l'Argentine poursuit sa stratégie    Dakhla : 5 personnes arrêtées pour leur implication dans des actes de vandalisme consécutifs au décès d'un détenu    Romao de retour : Pourquoi il était parti...    Inconstitutionnalité de l'interdiction à certains fonctionnaires de jouir de leur droit syndical    Enseignement privé : Aucune disposition concernant les congés annuels n' est prévue    Hassan Ouriagli, nouveau PDG du holding SNI    Golf : Répétition de la jugada    Incroyable car vrai ! : A l'insu de Guezzaz, les FAR avaient joué à 12    La proposition d'un colloque mondial, à Oujda, sur les zones frontalières, prend forme    Nabyl Lahlou, perturbateur ou génie incompris    Dracula Untold, en avant-première exclusive à la salle Imax du Morocco Mall    "Masterchef Maroc" à partir du 7 octobre courant sur 2M    «Il nous reste un long chemin à faire pour ‘'«normaliser'' le Métal au Maroc»    De la chirurgie esthétique au monde des arts plastiques    El Khalfi veut soigner l'image des femmes    Pose de deux prothèses totales de la cheville : Une première au Maroc    Dr F. Weisgerber sur les pistes des Chaouia    Driss Lachguar appelle les Ittihadis à renforcer leur présence lors des prochaines échéances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Le général Housni Benslimane reconduit à l'unanimité
Publié dans La Gazette du Maroc le 25 - 07 - 2005

Assemblée générale du Comité national olympique marocain (CNOM)
En reconduisant le Général Housni Benslimane à la présidence du CNOM, les présidents des fédérations Royales sportives marocaines, réunis samedi à Rabat, ont choisi la continuité au niveau de la présidence, tout en ouvrant une ère nouvelle dans la marche de la plus haute instance sportive du pays .
Historique, l'Assemblée générale du Comité national olympique marocain (CNOM) tenue dans l'après-midi du samedi 24 septembre au club du ministère de l'Equipement à Rabat, l'aura été à plus d'un titre. Pour une fois les présidents des 35 fédérations présentes ( sur 41 fédérations olympiques ou non) ne se sont pas trop attardés sur le bilan, moral ou financier de la plus haute instance sportive nationale tout au long des cinq dernières années , mais se sont solennellement engagés à tourner la page et ouvrir une ère nouvelle dans la marche du CNOM et à travers lui, du sport national dans son ensemble.
Sous le signe de l'INDH
On a eu cette impression dès l'ouverture des travaux. D'abord à travers l'intervention de Abderrahman Zidouh, l'omniprésent secrétaire général du département du sport, lequel n'a pas manqué de situer ces assises dans le contexte particulier dans lequel elles se tiennent : celui de l'Initiative nationale du développement humain (INDH) où la famille du sport incarnée par les présidents des fédérations royales sportives marocaines entend jouer un rôle central pour mettre la pratique du sport et sa gestion optimale selon des critères modernes, au service de cette initiative audacieuse du Souverain.
Tout en soulignant que le CNOM " s'est fortement investi dans l'œuvre de développement et de mise à niveau du secteur du sport " , il a souligné aussi bien le rôle dévolu aux dirigeants du sport dans l'encadrement des jeunes, que l'action menée discrètement et efficacement par le CNOM et son président pour la mise en place de centres de formation permanents de sportifs de haut niveau, qui bénéficient déjà à l'Athlétisme, au basket-ball, au handball et au volley, en attendant le fameux projet Gool en Football en partenariat avec la FIFA.
Le secrétaire général du département du sport rappellera également l'action de cette instance " pour promouvoir un dialogue constructif entre fédérations et département de tutelle, en vue de l'émergence d'une nouvelle gouvernance dans le secteur du sport et ouvrir un certain nombre de chantiers dont il importe de citer les réseaux d'infrastructures sportives dont notamment leurs pistes d'athlétisme, les salles couvertes et les infrastructures de proximité destinées aussi bien au milieu rural qu'aux agglomérations urbaines défavorisées ". Il ne manqua surtout pas d'évoquer les textes réglementaires, dont le but est de mieux adapter notre sport aux évolutions rapides que le sport mondial a connues. Des textes sont déjà déposés auprès du secrétariat général du gouvernement et attendent d'être officiellement adoptés par le cabinet Driss Jettou .
Lutter contre l'exode des sportifs
Après quoi, c'est au général Housni Benslimane, le double président du Comité olympique marocain et de la FRMF, de prendre la parole pour rappeler avec force les grands axes de l'action de cette instance, notamment pour stimuler l'activité sportive nationale en oeuvrant à ce que les fédérations puissent accomplir leur mission dans un cadre imprégné de sagesse, de transparence et d'efficacité. En dirigeant sportif avisé et expérimenté, le président du CNOM insista tout particulièrement sur le déficit juridique dont souffre le sport national. Après avoir regretté le fait que "les fédérations sportives semblent privilégier le recours à la justice officielle à celle de juridictions spécifiquement sportives pour régler leurs contentieux internes ", il a surtout profité de cette occasion pour appeler à une Assemblée générale extraordinaire du CNOM, consacrée cette fois à la mise en place de nouveaux statuts à même d'enrichir la législation sportive et garantir une meilleure adaptation des règlements au contexte actuel que vit notre sport.
En dirigeant responsable, le général Benslimane ne manquera pas d'exprimer ses regrets pour constater que "l'exode des sportifs marocains d'élite et leur naturalisation portent un sérieux préjudice au sport national " .
Doter le CNOM d'un siège à la mesure de sa stature
Si les rapports moral et financier présentés respectivement par le secrétaire général, le Colonel Zekri et l'expert comptable mandaté par le CNOM, ont établi le bilan des activités de cette instance durant la période allant de l'an 2000 à 2004 , il va sans dire que le point le plus important est que la trésorie du Comité olympique dispose actuellement d'un excédent de 9 millions de Dirhams accumulés tout au long des cinq dernières années. Un pactole que le général Housni Benslimane a demandé à l'Assemblée générale de l'utiliser en vue de doter le CNOM d'un siège à la mesure de sa stature et du rôle qu'il est appelé à jouer pour un développement autocentré de notre sport.
Une fois les deux rapports adoptés, et alors que l'on s'acheminait, comme le prévoit le règlement, vers l'élection du président et des membres du bureau, c'est Kamal Lahlou, président de la fédération marocaine d'Haltérophilie qui prendra la parole pour demander à ses collègues présidents de fédérations que "l'assemblée générale du Comité national olympique marocain (CNOM) survient à un moment crucial dans la marche du sport national".
Kamal Lahlou prône la continuité
Après avoir rendu un vibrant hommage à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce parcours exemplaire de notre sport et en particulier au président Housni Benslimane, il souligna que " le fait que le président du CNOM se soit trop impliqué dans le mouvement sportif national en dépit de ses multiples responsabilités, aura été très bénéfique pour notre sport ".
Après avoir énuméré un certain nombre de ses œuvres, Kamal Lahlou a demandé à l'ensemble de ses collègues présidents de renouveler leur confiance au général Housni Benslimane.
Car, a-t-il, souligné " Le président du CNOM est sans doute le mieux placé pour conduire l'œuvre de réforme du sport national, surtout s'il est entouré d'une équipe opérationnelle au sein d'un bureau exécutif, choisi parmi les dirigeants connaisseurs, expérimentés et compétents".
Unanimité autour du président Housni Benslimane
Il fera surtout remarquer que " si le présient Housni Bernslimane a la possibilité de choisir son propre bureau pour le prochain mandat parmi les dirigeants qui ont démontré à la fois leur compétence et leur abnégation au service du sport, il est légitime que l'occasion leur soit donnée pour affirmer et poursuivre l'œuvre de renouveau que notre sport va connaître. Le Maroc aura enfin les moyens de ses grandes ambitions ".
Reprise par le président de la Fédération de Handball, Me Jawhari, la proposition de Kamal Lahlou sera adoptée à l'unanimité des présidents, permettant ainsi au CNOM d'envisager l'avenir dans un esprit de sagesse, de continuité et d'efficacité.
Le président du CNOM devrait annoncer dans les jours qui viennent la composition de son bureau parmi les présidents de fédérations.
Un bureau qui sera chargé de baliser le terrain vers une ère nouvelle dans la gestion et la rentabilisation des potentialités de la jeunesse sportive marocaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.