80,5 millions d'euros pour améliorer l'éducation    LA BCP LEVE SON GREEN BOND EN DEVISE ETRANGERE !    Climat : Comment Macron exploite le filon après la défection américaine    Le bahreïni Terra Sola quitte le Maroc    «Nous menons des actions promouvant le PPP aux fins de protection de la ressource en eau»    Démantèlement d'une cellule terroriste de 4 membres à Essaouira    Conseil de Bank Al-Maghrib : Les vérités de Jouahri    Des jeunes reporters excellent à l'international    Présentation à Paris d'un projet de création d'un village solaire autonome à Essaouira    Agadir : Riche programmation pour la 14ème édition du festival Timitar    En kiosque N° 1216: OTHMANI ES-TU LA ?    Le Roi Mohammed VI félicite le Prince Mohammed Ben Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud    Imane Touil, meilleure bachelière du Maroc    Coopération antiterroriste : Le Maroc, un partenaire privilégié pour les Etats-Unis et l'Europe    Casablanca : Vernissage de l'exposition d'art contemporain « Préface » de Ryad Mouline    Afin de rendre accessible la participation à toutes les régions du Royaume, les inscriptions et le dépôt des prestations sont simplifiés et se font sur le site internet orangetalents.ma. Vous avez un talent ? Orange va le révéler grâce au lancement de sa    PREMIÈRES IMAGES DES FAMILLES SYRIENNES AUTORISEES PAR LE ROI À ENTRER AU MAROC    LAYLAT AL-QADR: LE ROI PRESIDE UNE VEILLEE RELIGIEUSE À LA MOSQUEE HASSAN II    Espagne: la justice convoque Cristiano Ronaldo pour fraude fiscale    Munir El Haddadi enfin sélectionnable avec le Maroc    NBA: Golden State remporte le 5e titre de son histoire    La 3e édition du MOROCCO SWIM TREK SAHARA à Dakhla    JAMAÂ EL FNA: UN SINGE ENVOIE UNE TOURISTE À LA CLINIQUE    AUDIENCES TV: LE SITCOM "AL KHAWA" SUR 2M ECRASE LA CONCURRENCE    Accidents de la route : 27 morts et 1.765 blessés en une semaine    Les plages de Jbila III, Miami et Oued Merzeg non conformes pour la baignade    DECHETS MENAGERS: 90% COLLECTES D'ICI 2022    Prévarication    Le Libanais Ghassan Salamé nommé émissaire onusien en Libye    Gaza: l'Egypte livre du carburant pour relancer la production électrique    REGIONALISATION: EL OTHMANI ANNONCE LA CREATION DE DEUX FONDS SUPPLEMENTAIRES    Zeroual prend les rennes des assurances Takaful    Entente sur les prix du carburant : Le gouvernement met le holà    Coupe des confédérations: le Mexique bat la Nouvelle-Zélande    Divers Economie    Amnesty International fustige Alger sur la liberté de culte    Habib El Malki : Rénover notre législation en la libérant des complications qui se dressent devant la dynamique politique et sociale    Au Pakistan, une mystérieuse civilisation antique peine à sortir de l'ombre    Bronzer avec du coca : la fausse bonne idée    Des drones pourraient sauver des vies en livrant plus vite des défibrillateurs    Transfert de Pogba : Manchester United blanchi, procédure contre la Juve    Le Wydad et le Fath restent dans la course en Champions League et en Coupe de la CAF    Garrido aux commandes du Raja    L'auteur de l'attaque de Bruxelles serait un Marocain    Participation du CNDH au processus d'élaboration du Pacte mondial sur la migration    Bill Cosby reste une idole déchue malgré l'absence de condamnation    French Montana au festival de Casablanca    L'Association Essaouira-Mogador, le cœur battant de la culture, de la tolérance et du dialogue entre civilisations    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





A vous la parole LAHCEN DAOUDI
Publié dans La Gazette du Maroc le 31 - 10 - 2005


BIO EXPRESS
Pour le moment, il n'y a qu' une seule idée qui le fait courir, au propre et au figuré: réussir la caravane des «Retrouvailles».
"Silat Arrahim", initiée à l'occasion du 30ème anniversaire de la Marche verte et du 50ème anniversaire de l'indépendance, concentre à ses yeux tout le sens de l'actualité. Rien n'y prime, sauf cette caravane dont il est le président du comité politique. Docteur en économie, Lahcen Daoudi est aussi membre du Secrétariat général du Parti de la Justice et du Développement (PJD. Monsieur «économie» des islamistes légalistes est aussi troisième vice-président de la première chambre.
La caravane “Silat Arrahim” qui a vu le jour, il y a bientôt deux semaines fait son chemin. A chacun de ses moments, chacune de ses étapes, elle établit la preuve, si besoin est, que les Marocains sont unanimement mobilisés, dans l'enthousiasme et la communion pour défendre leur intégrité territoriale. Que ce soit au moment de notre arrivée à Smara, Tantan ou Dakhla, des bains de foule nous attendaient. Les familles du sud qui font le déplacement vers le nord ont été royalement accueillies. A Dakhla par exemple, des foules énormes les attendaient à l'extérieur de la ville. Manière on ne peut plus manifeste pour les populations afin de saluer l'initiative.
Vendredi, trois meetings ont eu lieu simultanément dans les trois villes susmentionnées. En dépit du regrettable et malheureux accident qui a coûté la vie à deux membres des responsables de la caravane, les familles issues du sud, de Tantan, Smara, Laâyoune, Boujdour continuent leurs chemins. Tiznit sera la première ville à les accueillir. Et c'est le conseil municipal, dirigé par le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) qui se chargera de superviser l'opération, à l'image d'autres conseils dans d'autres villes, dirigés par d'autres formations politiques. Après, ce sera le tour de la ville de Settat, ville dont le conseil communal est sous les couleurs du Parti National Démocratique (PND). Il est prévu que la caravane sera à Fès le 5 novembre prochain, à la veille de la célébration de l'anniversaire de la Marche verte. Tout un symbole, donc. Au programme: une rencontre avec des journalistes étrangers qui ont brillé par leur soutien, sinon l'intérêt porté à la cause marocaine. L'étape ultime aura lieu à Casablanca deux jours après. Si la caravane a été un franc succès, force est de constater que c'est à un vrai travail de dégel qu'elle a fait face. Effectivement, on a brisé des glaces, et bousculer tout le monde.
Le couronnement de cette belle initiative que tout le monde appelle de ses vœux sera la création à Laâyoune d'une Fondation dédiée au débat entre les différentes couches de la société et notamment les jeunes sahraouis. Nous comptons énormément sur le soutien des médias pour faire prévaloir ce débat, plus que nécessaire, où c'est la liberté de l'expression qui l'emporte et toutes les idées ont droit de cité, y compris celles très minoritaires. Si les jeunes ne trouvent pas d'espace rationnel pour se défouler ; ils le feront ailleurs et de manière souvent incivique, sinon violente. L'Etat a ses prérogatives et moyens pour faire régner l'ordre et la quiétude, mais c'est aux partis politiques et à la société civile d'animer, assurer et faire aboutir ce débat. Il est un fait indéniable que tout Marocain ne peut passer sous silence : le conflit est désormais à l'intérieur de nos murs à travers la communication et par le truchement des idées. L'Etat, il faut le reconnaître, est incompétent en la matière. A nous, donc d'investir le terrain afin d'en finir avec l'amalgame et l'infiltration. Les gens des villes que nous avons rencontrés en sont conscients, ils n'en sont pas moins très critiques vis-à-vis des partis politiques et de la société civile. L'unité nationale vient en tête des priorités et que le signe de cette "deuxième marche pour la paix, l'amitié et la fraternité" reflète bien cette conviction. Encore faut-il que les partis et les acteurs de la vie civile s'impliquent beaucoup plus et avec efficacité pour barrer la route à la récupération séparatiste.
Le signe sous lequel est organisée la caravane qui, comme tout un chacun le sait, se déroule sous le haut patronage de S.M le roi “un peuple uni, un destin commun” est plus qu'éloquent. Cette initiative s'inscrit dans une logique de rapprochement entre les familles du Nord et du Sud pour véhiculer un message au niveau interne et externe et dire au monde que le peuple marocain est uni autour de la cause nationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.