Eliminatoires CAN U23: La Tunisie met fin aux rêves des Lionceaux    Des volontaires coréens égaient des élèves du village de Ben Smime    L'ancien N° 10 veut devenir N° 1, malgré les tacles    Revue de presse hebdomadaire    Les autorités maliennes réitèrent leur profonde gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour les efforts du Maroc en faveur du développement de leur pays    La voie royale de la réforme    Un vecteur novateur pour combler le déficit infrastructurel en Afrique    Omar Halli, un président plébiscité    Le PPS présente 640 candidats    Réduction de la pauvreté : Lahlimi vante le modèle marocain à Rio    40 millions dhs pour la restructuration de l'ordre national des médecins    A propos d'une soi-disant circulaire restreignant le droit d'accès à certains commerces publics / Démenti de la Direction Générale de la Sûreté Nationale    Relations migratoires euro-marocaines / Hisser au niveau stratégique    Revue éditoriale quotidienne de la presse digitale    Officiers lauréats des grandes écoles militaires et paramilitaires : SM le Roi préside la cérémonie de prestation de serment de la promotion «Moulay Ali Chrif»    Afin de faciliter l'accès aux prestations AMO / Convention de partenariat entre la CNOPS et l'Association Nationale des Cliniques Privées    Ordre national des médecins / 40 millions Dhs pour la restructuration et doublement de la subvention annuelle    Championnat d'Afrique U-23: le Maroc n'ira pas en phase finale    Réunion au ministère de l'Intérieur sur les prochaines élections    Brèves    Le FMI confirme l'éclaircie dans la zone euro    Cisjordanie: Un bébé brûlé vif    Selfati ou quand l'art se fait violence...    Festival International « Eté des Oudayas » des Arts et de la Culture : Rencontre avec Hassan Mégri, Président du Comité National de la Musique : Pour une ville des Lumières festive et culturelle    « Le festival Intenational Jawhar a pour valeur première l'excellence», souligne le, président de l'Association des Doukkala    Eliminatoires CAN U23: Tunisie - Maroc diffusé sur Arryadia TNT et satellite    OL: Jean-Michel Aulas parle de la rumeur Younés Belhanda    L'heure de vérité a sonné pour les Olympiques marocains    Sigueni s'adjuge le 3000 m steeple au meeting de Stockholm    Joudar et Saissi s'illustrent au Lotos Polish Open de golf    Al Nosra aurait enlevé dans le nord de la Syrie le chef d'un groupe allié des Etats-Unis    Le SDJ peaufine sa prochaine campagne de protestation contre Ramid    Contribution marocaine au Fonds Africa50    Quand la Jeunesse et Sport fait dans l'arbitraire    La cochenille du cactus ne représente aucun danger pour la santé humaine    Mistral gagnant pour la Russie    Un bébé palestinien brûlé vif lors d'une attaque de colons israéliens    Rihanna interdite de concert à Baltimore    Ben Affleck n'a pas lâché sa femme pour la nounou    Madonna et la reine d'Angleterre au nouveau musée Grévin    L'équilibre entre besoins infinis et ressources limitées en matière d'enseignement est le «nerf de la guerre» des politiques éducatives    Mohammed VI veut désenclaver les douars    «Nous avons perdu le sens de la nature et celui du cosmos»    Feu d'artifice géant au Morocco Mall    En application d'un mandat d'arrêt international émis par la Suisse/ Arrestation d'un Portugais à l'aéroport Mohammed V    Nabilla et Thomas Vergara bel et bien ensemble cet été    VŒUX : Spécial Fête du Trône    La politique anticipative du Maroc a permis le démantèlement de 30 filières de recrutement de jihadistes depuis 2013    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

A vous la parole LAHCEN DAOUDI
Publié dans La Gazette du Maroc le 31 - 10 - 2005


BIO EXPRESS
Pour le moment, il n'y a qu' une seule idée qui le fait courir, au propre et au figuré: réussir la caravane des «Retrouvailles».
"Silat Arrahim", initiée à l'occasion du 30ème anniversaire de la Marche verte et du 50ème anniversaire de l'indépendance, concentre à ses yeux tout le sens de l'actualité. Rien n'y prime, sauf cette caravane dont il est le président du comité politique. Docteur en économie, Lahcen Daoudi est aussi membre du Secrétariat général du Parti de la Justice et du Développement (PJD. Monsieur «économie» des islamistes légalistes est aussi troisième vice-président de la première chambre.
La caravane “Silat Arrahim” qui a vu le jour, il y a bientôt deux semaines fait son chemin. A chacun de ses moments, chacune de ses étapes, elle établit la preuve, si besoin est, que les Marocains sont unanimement mobilisés, dans l'enthousiasme et la communion pour défendre leur intégrité territoriale. Que ce soit au moment de notre arrivée à Smara, Tantan ou Dakhla, des bains de foule nous attendaient. Les familles du sud qui font le déplacement vers le nord ont été royalement accueillies. A Dakhla par exemple, des foules énormes les attendaient à l'extérieur de la ville. Manière on ne peut plus manifeste pour les populations afin de saluer l'initiative.
Vendredi, trois meetings ont eu lieu simultanément dans les trois villes susmentionnées. En dépit du regrettable et malheureux accident qui a coûté la vie à deux membres des responsables de la caravane, les familles issues du sud, de Tantan, Smara, Laâyoune, Boujdour continuent leurs chemins. Tiznit sera la première ville à les accueillir. Et c'est le conseil municipal, dirigé par le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) qui se chargera de superviser l'opération, à l'image d'autres conseils dans d'autres villes, dirigés par d'autres formations politiques. Après, ce sera le tour de la ville de Settat, ville dont le conseil communal est sous les couleurs du Parti National Démocratique (PND). Il est prévu que la caravane sera à Fès le 5 novembre prochain, à la veille de la célébration de l'anniversaire de la Marche verte. Tout un symbole, donc. Au programme: une rencontre avec des journalistes étrangers qui ont brillé par leur soutien, sinon l'intérêt porté à la cause marocaine. L'étape ultime aura lieu à Casablanca deux jours après. Si la caravane a été un franc succès, force est de constater que c'est à un vrai travail de dégel qu'elle a fait face. Effectivement, on a brisé des glaces, et bousculer tout le monde.
Le couronnement de cette belle initiative que tout le monde appelle de ses vœux sera la création à Laâyoune d'une Fondation dédiée au débat entre les différentes couches de la société et notamment les jeunes sahraouis. Nous comptons énormément sur le soutien des médias pour faire prévaloir ce débat, plus que nécessaire, où c'est la liberté de l'expression qui l'emporte et toutes les idées ont droit de cité, y compris celles très minoritaires. Si les jeunes ne trouvent pas d'espace rationnel pour se défouler ; ils le feront ailleurs et de manière souvent incivique, sinon violente. L'Etat a ses prérogatives et moyens pour faire régner l'ordre et la quiétude, mais c'est aux partis politiques et à la société civile d'animer, assurer et faire aboutir ce débat. Il est un fait indéniable que tout Marocain ne peut passer sous silence : le conflit est désormais à l'intérieur de nos murs à travers la communication et par le truchement des idées. L'Etat, il faut le reconnaître, est incompétent en la matière. A nous, donc d'investir le terrain afin d'en finir avec l'amalgame et l'infiltration. Les gens des villes que nous avons rencontrés en sont conscients, ils n'en sont pas moins très critiques vis-à-vis des partis politiques et de la société civile. L'unité nationale vient en tête des priorités et que le signe de cette "deuxième marche pour la paix, l'amitié et la fraternité" reflète bien cette conviction. Encore faut-il que les partis et les acteurs de la vie civile s'impliquent beaucoup plus et avec efficacité pour barrer la route à la récupération séparatiste.
Le signe sous lequel est organisée la caravane qui, comme tout un chacun le sait, se déroule sous le haut patronage de S.M le roi “un peuple uni, un destin commun” est plus qu'éloquent. Cette initiative s'inscrit dans une logique de rapprochement entre les familles du Nord et du Sud pour véhiculer un message au niveau interne et externe et dire au monde que le peuple marocain est uni autour de la cause nationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.