Samedi, premier jour du mois sacré de Ramadan au Maroc    Les agents d'assurance veulent une augmentation    Situation tendue à Al Hoceima    Au moins 28 morts dans une attaque contre des coptes en Egypte    Le Barça a un nouvel entraîneur    Cravata revient avec «Yal Bnate», une ambiance enflammée à la marocaine    Viandes rouges    Province d'Al Hoceima    Nos meilleurs vœux    Enfants pauvres    L'espace francophone formule sa feuille de route    La CNSS en faveur de la généralisation des e-services    Botola Maroc Telecom D1 : Une dernière journée pour la forme !    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste de quatre membres affiliée à Daesh    Guelmim : Le cinéma au service des droits de l'Homme    Agadir accueille le premier village «Copain du monde» au Maroc    Dell EMC Maroc milite pour un monde mieux connecté    12ème étape du «Village itinérant» : L'Office national du conseil agricole s'invite à Jerada    Egypte : Au moins 23 morts dans une attaque contre des coptes    SAR la Princesse Lalla Salma reçoit à Rabat la médaille d'or de l'OMS    Laftit rejette les allégations sur la militarisation d'Al Hoceima    Belgique : un groupe d'imams marocains pour officier aux prières et animer des conférences    Un magistrat à la Cour d'appel de Rabat pris en flagrant délit de corruption    Arbitrage commercial : L'OMC prête à accompagner le Maroc    Khémisset : Arrestation d'un individu ayant mis en danger la vie des citoyens en les menaçant avec un chien dangereux    L'opportunité saoudienne    Ramadan: La Garde Royale organise la distribution du « Ftour » au profit des familles nécessiteuses    Sidi Bennour : Un père de famille tue son épouse et tente de se donner la mort    En kiosque N° 1212 : LE PRINTEMPS D'AL HOCEIMA    Virée continentale ratée pour le Wydad et le Fath    Divers sportifs    News    L'armée responsable des violences au Venezuela    L'amélioration des performances du secteur tertiaire booste l'activité économique nationale    Mohamed Benabdelkader : Il faut lutter contre les pratiques qui entravent l'efficacité du service public    Rencontre à Hay Hassani pour renforcer la citoyenneté des aveugles au Maroc    Divers    Venir en aide aux réfugiés syriens : Une caravane de solidarité vers Figuig et Bni Ounif    La fréquence des inondations côtières pourrait doubler    Manchester United a tout gagné    "Rêves d'un village" en clôture des activités du club santé et environnement au collège de Boudenib    L'œuvre de Maria Kermadi, une impressionnante peinture géométrique    Quand les livres font leur cinéma    Rodin sauvé par Vincent Lindon    Tanger : Un incendie se déclare au souk populaire "Bir Chifa"    Manchester United remporte la Ligue Europa malgré la tristesse    Décès de l'acteur britannique Roger Moore, "James Bond"    Divers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Primes Mezouar/Bensouda, illégales selon des fonctionnaires des Finances
Publié dans Lakome le 26 - 02 - 2013

Des témoins dans l'affaire des fuites ont présenté à la Justice des éléments de taille défendant l'illégalité des primes versées réciproquement par les anciens ministre des Finances et Trésorier général du royaume.
Les primes perçues par Salaheddine Mezouar, ancien ministre des Finances et Noureddine Bensouda, Trésorier général du royaume « n'étaient pas régies par une règle clairement définie, mais répondaient à des ordres oraux émis dans la discrétion, et les versements étaient exécutés en dehors de la hiérarchie prévue par la Trésorerie générale du royaume »... C'est ce qu'ont déclaré Aziz Bouazzaoui et Abdelilah Zahar, deux hauts fonctionnaires au ministère des finances, appelés à témoigner dans le cadre de l'affaire des fuites des documents internes d'ordres de primes donnés par Bensouda et Mezouar sous le mandat de celui-ci.
Le témoin Aziz Bouazzaoui, cité à comparaître par la force publique à l'audience de vendredi dernier, a déclaré devant le juge que les montants des primes dépendaient de l'humeur du Trésorier général, « aucune instruction écrite à propos de ces primes n'était émise ». De son côté, Mohamed Achik, également haut-fonctionnaire au ministère, a révélé que les primes rapportées dans les documents que la presse a diffusés n'étaient pas les seules, et que d'autres, « complémentaires », étaient versées à un petit cercle de fonctionnaires, dans les mêmes conditions précitées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.