Casablanca : SM le Roi lance le projet de réaménagement du vélodrome d'Anfa    SM le Roi inaugure un terrain de sport de proximité à Ain Sebâa    Une année 2016 record pour BMCE Bank    Recapitalisation massive chez la filiale marocaine du leader mondial de la relation client    Le Maroc et 15 pays s'engagent pour « sauver » les ressources de la Méditerranée    Les manifestations d'Al Hoceima de plus en plus violentes    Najat Bensalem: «Pour gagner ma vie, je continue de vendre des cigarettes à l'unité»    La Loft Art Gallery au Grand Palais de Paris    Stop Drogue : Un message par l'image !    Le Maroc et l'OMS signent leur stratégie de coopération 2017-2021    Une «Charte de l'imam» pour contrer les prêches radicaux    Complexe solaire de Ouarzazate : Une centaine de jeunes formés d'ici fin 2017    FICMT : Le cinéma chinois fêté à Tétouan    Un avion privé s'écrase à l'aéroport de Guelmim    En kiosque N° 1204 : OBJECTIF 2021    Kenza Hokimi: «L'art-thérapie rend le patient acteur et constructeur d'une nouvelle réalité»    Un carnet de commandes de 2,46 MMDH pour DLM    Une marocaine offre la demi-finale de la Champions League au FC Barcelone    «Mille et un Chevaux» célèbre le patrimoine équestre à Fkih Ben Saleh    Elle fait l'actu : Hadeel Ibrahim, nouvelle administratrice indépendante de BMCE Bank    Une femme blessée dans l'effondrement d'une maison à Rabat    L'Argentine légalise l'usage médicinal du cannabis    Portugal : L'aéroport de Madère rebaptisé au nom de Cristiano Ronaldo    El Othmani apporte son éclairage sur la liste des portefeuilles ministériels    La 9e édition des Assises de l'agriculture le 17 avril à Meknès    Chambre des représentants : Nouveau groupe de travail chargé de la parité    McDonald's Maroc s'associe au Marrakech du rire    Le CESE prépare un rapport sur «la durabilité des villes marocaines»    Coupe du monde 2026. L'organisation par le Maroc est «possible», selon le président de la CAF    Irak: Un Attentat suicide fait au moins 17 morts dans le sud de Bagdad    Clairvoyance diplomatique    Chute spectaculaire du président libanais au 28ème Sommet arabe    Des Marocaines à l'assaut du Kilimandjaro    Gdim Izik : Fausses informations et prétendues tortures    L'hommage du rappeur Wiz Khalifa à Escobar passe mal    Réunions préparatoires au Xème Congrès national de l'USFP    Le traité mondial antitabac a permis de réduire le tabagisme    Insolite : Mise en scène macabre    Neuvième Forum national du handicap à Salé    Anne Frank : Un symbole du bien dans une époque d'horreurs    Un second test concluant pour le Onze national : Le satisfecit de Hervé Renard    Le semi-marathon de Berkane mise sur une forte participation féminine    Divers sportifs    Theresa May donne le coup d'envoi du Brexit    Ellie Goulding en concert d'ouverture à Mawazine    Après New York et Washington, les gnaouas enflamment la mythique salle du Bataclan à Paris    Une œuvre de Tayeb Saddiki ouvre le bal du Festival national du théâtre à Hay Mohammadi    Ahmad Ahmad, nouveau président de la Confédération Africaine de Football :    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Primes Mezouar/Bensouda, illégales selon des fonctionnaires des Finances
Publié dans Lakome le 26 - 02 - 2013

Des témoins dans l'affaire des fuites ont présenté à la Justice des éléments de taille défendant l'illégalité des primes versées réciproquement par les anciens ministre des Finances et Trésorier général du royaume.
Les primes perçues par Salaheddine Mezouar, ancien ministre des Finances et Noureddine Bensouda, Trésorier général du royaume « n'étaient pas régies par une règle clairement définie, mais répondaient à des ordres oraux émis dans la discrétion, et les versements étaient exécutés en dehors de la hiérarchie prévue par la Trésorerie générale du royaume »... C'est ce qu'ont déclaré Aziz Bouazzaoui et Abdelilah Zahar, deux hauts fonctionnaires au ministère des finances, appelés à témoigner dans le cadre de l'affaire des fuites des documents internes d'ordres de primes donnés par Bensouda et Mezouar sous le mandat de celui-ci.
Le témoin Aziz Bouazzaoui, cité à comparaître par la force publique à l'audience de vendredi dernier, a déclaré devant le juge que les montants des primes dépendaient de l'humeur du Trésorier général, « aucune instruction écrite à propos de ces primes n'était émise ». De son côté, Mohamed Achik, également haut-fonctionnaire au ministère, a révélé que les primes rapportées dans les documents que la presse a diffusés n'étaient pas les seules, et que d'autres, « complémentaires », étaient versées à un petit cercle de fonctionnaires, dans les mêmes conditions précitées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.