Indice des prix à la consommation : Une hausse de 0,6%    BritCham signe un partenariat avec «UK Trade & Investment»    32 familles humiliées à Essaouira par Barid Al-Maghrib    Le marché devrait couvrir la demande    Inauguartion de la mine d'argent Zgounder : 193 millions de dirhams d'investissement    L'APRAM et le Cluster Maritime Marocain : « La responsabilité des intervenants dans le transport maritime ».    Une famille de Smara blessée par l'explosion d'une mine antipersonnel    Les pharmacologues arabes tiennent leur première réunion à Rabat    Le Salon du cheval tient sa 7e édition    Le Maroc exclu des derniers traitements de l'hépatite C    Les Prix Tanger Med pour l'excellence décernés aux meilleurs bacheliers de la région    Une gestion durable des nappes phréatiques doit être assurée    Table ronde d'Economia : Economie d'information et information économique    OCP lance les IMACID Shared Performance Awards    Les autorités locales interdisent "la Marche mondiale pour le climat"    L'UMT prépare sa grève nationale    L'Etat de droit, base d'une citoyenneté pleine et entière    Hypocrisie    Le mot pour rire: Un fruit rouge de honte    Médiouna : Arrestation du SG de la commune El Majatéa-Ouled Taleb pour corruption    Insolite : Les "Anti-Nobel"    UMT, le Conseil national hausse le ton    PLF, le changement ?    Moubarak Ammane : Au début fut l'empreinte    La semaine culturelle de Meknès    L'arbitre international algérien Mounir Bitam fait éclater un scandale de manipulation des matchs en Algérie    Marcus Ehning a remporté le Grand Prix de saut d'obstacles de Vienne    L'équipe olympique marocaine de football en concentration    Secteurs public et privé: L'enseignement supérieur à l'heure de l'évaluation    Le Raja ré-accueille les FAR et le MAT reçoit le DHJ    Terrorisme: retrait de la nationalité espagnole aux personnes condamnées pour terrorisme jihadiste    60.000 déplacés kurdes syriens arrivent en Turquie    Criminalisation et répression des ralliements des camps terroristes    Oui au «Non» écossais    Mohammédia en Division Amateurs: Souvenir...souvenir    Ebola : La Sierra Leone confine sa population, l'ONU mobilise    Entre délices et toxines des fritures, pesez le pour et le contre    A savoir    Irak: Premières frappes aériennes françaises contre les jihadistes    Ecosse: Après le non à l'indépendance, des pouvoirs accrus pour les 4 pays du Royaume-Uni    Ce samedi, la CAF tranchera à Adis-Abeba sur la CAN : Qui aura 2017/2019/2021    Les marocaines se démarquent : Une Marocaine, cinquième dauphine de Miss World    Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain : Plus qu'un espace d'exposition, un centre de la vie artistique    La moitié des super-riches chinois projettent de partir à l'étranger    Cinq Marocains parmi les milliardaires de l'UBS    La chronique parisienne : Un concours pour dénicher des auteurs de talent    56 courts-métrages en lice au Festival méditerranéen de Tanger    Les Haddarates d'Essaouira font vibrer Copenhague    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Décès de Mohamed Taieb Naciri. Un grand juriste nous quitte.
Publié dans La Nouvelle Tribune le 29 - 05 - 2012

L'ancien ministre de la Justice, Mohamed Taieb Naciri, est décédé, mardi à Rabat, des suites d'une crise cardiaque, a-t-on appris auprès du Département de la Justice et des libertés.
Le défunt (73 ans) a été admis, plus tôt dans la journée, dans un hôpital de Rabat suite à un malaise cardiaque l'ayant pris lors de la réunion de la Haute instance du dialogue national sur la réforme de la Justice.
Né en 1939 à Casablanca, feu Mohamed Naciri a occupé le poste de ministre de la Justice de janvier 2010 à janvier 2012.
Licencié ès- lettres et en droit et diplômé de l'Institut des Hautes études marocaines, le défunt était inscrit au barreau de Casablanca depuis 1964.
Il a été Premier secrétaire, puis Directeur de la conférence du stage du barreau de Casablanca.
Bâtonnier de l'Ordre des avocats au barreau de Casablanca, il était plusieurs fois membre du Conseil de l'Ordre puis, en 1993, membre de la Chambre Constitutionnelle de la Cour Suprême et, entre 1994 et 1999, membre du Conseil Constitutionnel.
Le défunt a exercé en tant qu'avocat Conseil de plusieurs départements ministériels, établissements publics et collectivités locales. Il a également été membre du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA).
Décoré du Wissam Al Arch de l'ordre de Chevalier, il dirigea la “Gazette des Tribunaux” du Maroc pendant six ans et publia un “Traité pratique de procédure civile”, ainsi que de nombreux articles.
En cette douloureuse circonstance, La Nouvelle Tribune et lnt.ma présentent leurs condoléances affligées à la famille du défunt, puisse Dieu l'accueillir en sa sainte Miséricorde.
Feu Me Naciri laissera le souvenir d'un grand avocat, d'un homme de Droit et du Droit, d'un patriote intransigeant et d'un humaniste sincère.
A Dieu nous sommes, à Lui nous retournons.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.