Et de 4 pour Taarabt    Attention aux trouble fête !    Echos Gharbaouis    Tensions dans le Golfe: Accord entre le Qatar et les autres monarchies    Les provinces du Sud, un espace économique prometteur voué à un avenir meilleur sous l'impulsion de SM le Roi    Mémorandum d'entente entre le Maroc et le Panama : Etablissement de consultations politiques et accord-cadre de coopération    L'Observatoire des Etudes Géopolitiques (OEG) à Paris: : Le polisario, une des principales sources de déstabilisation dans la région    Mme Amina Msafer, Présidente de l'association Hadaf : : L'insertion professionnelle, grande problématique des personnes en situation d'handicap mental    Un CAM, pour que les autistes jouissent de tous les droits    Un projet de loi relatif aux personnes en situation de handicap toujours dans les tiroirs    Interdiction provisoire de la commercialisation des huîtres issues de la lagune d'Oualidia    Cession par l'Etat de 6,0187% du capital de la Banque Centrale Populaire aux Banques populaires régionales    Stress hydrique dans les bassins versants du Tensift, du Ksob et d'Igouzoulene : Déficit pluviométrique prononcé    Auassar décisif et victorieux face à El Hasnaoui    Ilias Haddad se distingue à nouveau    Divers    «Medersa», un nouveau think thank est né à Salé    L'exception marocaine en est-elle une ?    Le Conseil de sécurité inquiet pour les civils bloqués à Homs    La double peine des Palestiniens de Syrie    Fauteuil roulant et impotence, absent et si présent, Bouteflika vote gagnant    Légalisation de l'avortement : La volte-face de Benkirane    Pour la promotion de l'usage pédagogique des ressources numériques    Accident mortel près de Lâattaouia    Jamel Debbouze et Malik Bentalha sur scène pour la 16ème édition des "Mazagan Nights"    Bouillons de culture    Le prix Nobel de littérature Gabriel Garcia Marquez n'est plus    Le KACM reçoit le Raja avec pour enjeu une place de dauphin    Tableau relevé pour la 14ème édition    Divers sportifs    Zakaria Fahim : promouvoir des modèles de rupture    Lancement d'une étude pour la mise en place de l'Observatoire du BTP    Divers Economie    Interview avec Jamel Debouzze pour la 16ème édition de Mazagan Nights    RAM formera ses employés aux droits de l'homme    Un policier reçoit un coup de fusil    8e Festival Awaln'Art    Droits de l'homme    Un Monde Fou    Festival Gnaoua    Assurance affinitaire, un nouveau moteur pour le secteur        Présidentielle algérienne : Bouteflika réélu sans surprise avec 81,53%    8ème Forum national d'arts plastiques: Hommage à Abdellatif Zine, l'artiste qui libère celui qui regarde sa toile    Les Algériens élisent leur président, Bouteflika favori: Un moment de théâtralisation politique    Rencontre avec Maria Zaki autour de sa pièce de théâtre « Malgré la lumière du phare » : L'intelligence contre le formatage            







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Redal aide la Maison d'enfants d'Akkari
Publié dans La Nouvelle Tribune le 14 - 09 - 2012

Une action citoyenne, c'est la démarche choisie par la Redal, filiale du groupe Veolia Environnement Maroc, pour décrire ses activités sociales. Chaque année, de multiples activités sont menées en direction des associations caritatives, des établissements scolaires ou encore d'autres centres dédiés à la jeunesse.
Pour la rentrée scolaire 2012-2013, Redal récidive en distribuant des cartables et des fournitures scolaires au profit des enfants de la maison Akkari, communément appelé Dar atfal Akkari, hier mercredi, en présence des élus, des représentants de la société civile, de l'autorité et des membres du bureau administratif de l'association. La cérémonie a été marquée par la signature d'une convention de partenariat entre Redal et la maison d'enfants Akkari de Rabat.
Pour comprendre la portée de cet événement, il faut rappeler que la Maison d'Enfants de Rabat a ouvert ses portes depuis 1927 aux garçons orphelins, abandonnés ou en situation de grande détresse. Il se trouve à côté des abattoirs.
L'orphelinat s'étend sur une superficie d'environ trois hectares. Le premier souci de ses responsables est d'assurer une ambiance sereine à ces enfants. Dans cette optique, les pensionnaires bénéficient de plusieurs activités dont entre autres le dessin, les contes, la lecture, le théâtre ou la chorale... Dans chaque salle où les garçons passent leurs journées, un éducateur se charge d'écouter attentivement les enfants et de les orienter dans leurs études et dans leur vie personnelle.
Chaque pensionnaire a un tempérament particulier. En 2011, les pensionnaires de l'orphelinat ont atteints les 300 enfants sans oublier que l'institution a été réhabilitée par une subvention de l'INDH doublée par une visite royale.
Pour ce qui est de Redal, filiale de Veolia Environnement Maroc, elle est quotidiennement au service des citoyens de la Wilaya de Rabat-Salé-Zaër-Zemmour pour l'amélioration de leur cadre de vie.
Chargée depuis 1999 de la gestion déléguée des services d'assainissement liquide et de distribution d'eau potable et d'électricité, l'entreprise dessert près de deux millions d'habitants et compte plus de 1 700 collaborateurs.
Avec un investissement de près de 14 milliards de DH sur toute la durée du contrat, Redal contribue à un environnement plus sain et à une meilleure qualité de vie. Une initiative qui devrait faire tâche d'huile auprès des entreprises


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.