20% des associations s'accaparent 80% du financement public    Le capital humain, facteur clé de succès des grands chantiers engagés au Maroc    Le caïd du 2e arrondissement urbain n'en fait qu'à sa tête !    Un choix de raison    Un mois de janvier aux parfums du deuil    Réunion du BP du PPS    Disposer d'une vision claire du marché immobilier    Des pluies sont attendues en fin de semaine    Risque-pays : La Coface confiante pour le Maroc et la Tunisie    HCP : Croissance en hausse en 2015    La conformité : une fonction qui monte en gamme dans les banques    Reconstruction de Gaza: l'ONU n'a plus d'argent    Etats-Unis : Extradition d'un "méga-hacker" russe    La Cour de cassation, labo d'une réforme    Marrakech: Carton plein pour le 26e Marathon    Demis Roussos: Un demi-siècle de légende    Accord pour soutenir les PME et TPE marocaines et françaises    Retrouvailles, 41 ans après, entre les deux Congo    Le spectre du hooliganisme plane de nouveau sur le derby casablancais    Noyés sous le déluge, Cap-Vert et Zambie éliminés    Pour un référentiel des prix des transactions immobilières    Divers Economie    L'islam marocain étend son influence en Afrique    Un touriste français retrouvé mort à Casablanca    La caravane nationale du judo fait escale à Essaouira    L'employabilité des jeunes marginalisés sous la loupe    Report de la séance mensuelle sur la politique générale    Islam, judaïsme et Satan des temps modernes    Bahaa Trabelsi s'essaye à la nouvelle    Nina Simone à l'honneur au Festival de Sundance    Bouillons de culture    Coopération judiciaire Maroc/France : Ramid et Taubira doivent se rencontrer cette semaine    Basket-ball/Epilogue des Huitièmes de finale de la Coupe du Trône : Le MAS stoppé à Berkane    Presse Sportive : Aid N° 5 Ben Atiya, Ouadar, Timoumi à l'honneur    L'oral de Benkirane chez les Conseillers reporté    La Guinée Equatoriale dit merci au Maroc : L'Algérie tremblera face au Sénégal    SAR la Princesse Lalla Meryem préside la rencontre nationale «Pour la consolidation des mécanismes de protection des enfants»    Hicham El Fanni, alias « Tikouta », est décédé    Un café avec...Nacer Ibn Abdeljalil Spécialiste des sports d'endurance    Une tempête de neige paralyse New York    Les peines des 19 hooligans du match FAR-DHJ confirmées en appel    Marrakech : Un fraudeur condamné pour détournement de trafic téléphonique    Des fortunes diverses...    Ce n'est que le début de l'aventure !    Journée culturelle hispano-marocaine à Madrid    «American Sniper» déclenche des tensions islamophobes accrues aux Etats-Unis    La leçon grecque : Pour la défense de la dignité des peuples contre l'austérité appauvrissante    Arrestation d'un Algérien soupçonné d'appartenance au groupe terroriste "Jund Al-Khilafa"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Redal aide la Maison d'enfants d'Akkari
Publié dans La Nouvelle Tribune le 14 - 09 - 2012

Une action citoyenne, c'est la démarche choisie par la Redal, filiale du groupe Veolia Environnement Maroc, pour décrire ses activités sociales. Chaque année, de multiples activités sont menées en direction des associations caritatives, des établissements scolaires ou encore d'autres centres dédiés à la jeunesse.
Pour la rentrée scolaire 2012-2013, Redal récidive en distribuant des cartables et des fournitures scolaires au profit des enfants de la maison Akkari, communément appelé Dar atfal Akkari, hier mercredi, en présence des élus, des représentants de la société civile, de l'autorité et des membres du bureau administratif de l'association. La cérémonie a été marquée par la signature d'une convention de partenariat entre Redal et la maison d'enfants Akkari de Rabat.
Pour comprendre la portée de cet événement, il faut rappeler que la Maison d'Enfants de Rabat a ouvert ses portes depuis 1927 aux garçons orphelins, abandonnés ou en situation de grande détresse. Il se trouve à côté des abattoirs.
L'orphelinat s'étend sur une superficie d'environ trois hectares. Le premier souci de ses responsables est d'assurer une ambiance sereine à ces enfants. Dans cette optique, les pensionnaires bénéficient de plusieurs activités dont entre autres le dessin, les contes, la lecture, le théâtre ou la chorale... Dans chaque salle où les garçons passent leurs journées, un éducateur se charge d'écouter attentivement les enfants et de les orienter dans leurs études et dans leur vie personnelle.
Chaque pensionnaire a un tempérament particulier. En 2011, les pensionnaires de l'orphelinat ont atteints les 300 enfants sans oublier que l'institution a été réhabilitée par une subvention de l'INDH doublée par une visite royale.
Pour ce qui est de Redal, filiale de Veolia Environnement Maroc, elle est quotidiennement au service des citoyens de la Wilaya de Rabat-Salé-Zaër-Zemmour pour l'amélioration de leur cadre de vie.
Chargée depuis 1999 de la gestion déléguée des services d'assainissement liquide et de distribution d'eau potable et d'électricité, l'entreprise dessert près de deux millions d'habitants et compte plus de 1 700 collaborateurs.
Avec un investissement de près de 14 milliards de DH sur toute la durée du contrat, Redal contribue à un environnement plus sain et à une meilleure qualité de vie. Une initiative qui devrait faire tâche d'huile auprès des entreprises


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.