Elections: Ce qui va changer après le 4 septembre    L'opposition triomphe aux élections professionnelles    Commande publique    Les Bourses mondiales restent dans le doute    «Ce qui nous somme»    La guerre des monnaies, un enjeu politique    «Les enfants perdus de Casablanca»Vingtième épisode: Ratonnade dans la médina    27 août 2015 : le jour où le Maroc et la presse se sont affranchis du joug des "médias" occidentaux    UEFA CL: Un duel Benatia-Da Costa en phase poules    HAC: Issam Chebake prolonge jusqu'en 2018    Allaitement maternel : Nestlé prône le sein, même au travail    Kévin Malcuit va signer à Saint-Etienne    Rencontre Tchat Photo à l'Institut français de Casablanca    Deux journalistes américains abattus en direct en Virginie    L'émissaire américain pour la Syrie attendu à Moscou, Ryad et Genève    Israël réplique à un tir de roquette depuis la bande de Gaza    Douze arrestations dans l'enquête sur les explosions de Tianjin    L'insémination artificielle se démocratise au Mali grâce à l'assistance du Maroc    Les préparatifs du championnat des startups marocaines vont bon train    Coupe du Trône    Gad Elmaleh, fervent supporter des Lions de l'Atlas    Karim Benzema insulte des journalistes    Sortie de deux nouvelles promotions des attachés de justice    Appel à la création de cliniques juridiques dans toutes les régions du Royaume    Divers    La politique de la ville en point de mire    Driss Lachguar à Midelt : L'USFP ne ménagera aucun effort pour que la ville retrouve la place qui lui sied    Chris Brown se fait tatouer le crâne    Les excuses de Dr.Dre pas sincères ?    Emmanuelle Chriqui, «guest star» d'une nouvelle série américaine    Imilchil : 9 cas de la maladie du charbon cutané détectés    Afrobasket 2015 : Le Maroc quitte la compétition mais force le respect    ISESCO-UNESCO : Un camp d'excellence scientifique pour jeunes filles à l'UIR    Accidents de la route : Ces chiffres qui font toujours peur    Aéroport international Mohammed V : Le trafic de passagers en hausse de plus de 21%    Incident survenu à l'aéroport d'Agadir : La RAM exhorte les médias d'éviter d'y associer ses avions    Démantèlement d'un réseau de recruteurs pour Da'ech : 13 membres interpellés au Maroc et un autre en Espagne    Poésie spirituelle en peinture    Visitent l'Instance Centrale de Prévention de la Corruption    Label'Vie anime ses actions en bourse    Mourad, aventurier dans l'âme, ouvre sa boutique de jus de fruits en septembre    Le Maroc présente son cinéma engagé en Colombie    Cinéma : L'ESAV Marrakech parmi les 15 meilleures écoles au monde    Immatriculation de voitures : 1,5 million de documents traités par an    Eliminatoires CAN 2017: les 25 joueurs retenus    Election: l'Intérieur dément "tout usage de la violence"    L'ire des habitants de Hay Moulay Rachid    Après des négociations marathon, les deux Corées ont trouvé un accord    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Zone euro: Une croissance qui frôle le zéro
Maigre hausse du PIB de la zone euro au 2e trimestre Une croissance proche du point mort en Allemagne, aux Pays-Bas ....
Publié dans L'Economiste le 17 - 08 - 2011

La situation se resserre de plus en plus dans la zone euro. En effet, durant le deuxième trimestre, la croissance économique a ralenti à 0,2% après 0,8% au premier trimestre, selon l'office européen des statistiques Eurostat. D'autres statistiques ont indiqué que la croissance s'est rapprochée du point mort en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne. Tandis qu'en France la tendance a stagné, mais pourrait revoir à la baisse ses prévisions annuelles.
En Allemagne, ce ralentissement est lié au PIB qui a brusquement freiné à 0,1% par rapport au premier trimestre. Ce qui est inhabituel pour un pays champion des exportations. D'ailleurs, un effet de surprise a été ressenti auprès des économistes qui tablaient en moyenne sur une croissance de 0,4%. Le commerce extérieur a ainsi apporté une contribution négative au PIB allemand qui reste néanmoins en nette hausse sur un an (+2,8%). Même son de cloche en Espagne. La croissance s'est ralentie à un modeste taux de 0,2% contre 0,3% au premier trimestre. Sauf que ces chiffres étaient relativement attendus puisqu'ils correspondent aux prévisions de la Banque d'Espagne. L'institut national de la statistique explique que cette croissance est tirée par la demande extérieure partiellement compensée par une contribution négative de la demande intérieure. Par ailleurs, cette faible croissance ne permet toujours pas de créer d'emploi sachant que le pays affiche le taux de chômage le plus élevé, soit 20,89%, parmi les pays industrialisés. Pour y remédier, le gouvernement espagnol envisage d'avaliser de nouvelles réformes. La croissance a également été proche de zéro aux Pays-Bas. Sauf qu'en glissement annuel, le PIB est en hausse de 1,5% sur la période. Les investissements sont ressortis en hausse de 4,2% par rapport au 2e trimestre de l'année précédente.
Le Portugal ne s'en sort pas mieux. L'économie s'est contractée de 0,9% du PIB au 2e trimestre par rapport à 2010. Selon l'institut national des statistiques, ce recul est lié à une nette diminution de l'investissement et des dépenses de consommation des ménages.
Ces croissances économiques aussi maigres soient elles, ont permis à la zone euro d'enregistrer un excèdent commercial de 900 millions d'euros selon Eurostat. En fait, les exportations corrigées des variations saisonnières ont diminué de 4,7% et les importations de 4,1%. Ainsi, l'ensemble de l'UE a enregistré un déficit commercial de 12,2 milliards d'euros en juin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.