Hamid Chabat devant le 7ème Conseil national: L'Istiqlal sur la voie de remporter les prochaines échéances électorales: La force des Marocains réside dans leur diversité culturelle    Maroc / Banque Mondiale : Elargissement de l'accès aux soins médicaux et promotion des énergies vertes    ONU : Sahara : Le polisario expulsé de la 3ème conférence sur les armes nucléaires    Grèce: L'Eurogroupe hausse le ton    Syrie: Une ville frontalière de la Turquie tombe aux mains d'Al Qaïda    1er congrès médical de l'Association Régionale de Médecine du Sport de Rabat-Salé : « La médecine du sport, de la pratique quotidienne à la performance »: Quels rôles pour la médecine du sport    C sur Lface    ElitePro : 27ème journée : OCS-MAS : 0-1 : les supporters taclent Fertout    Casablanca: Encore une saisie de chira au port    Etude: La valeur immatérielle des espaces forestiers perdue et occultée par cession à titre de valeur immobilière: L'échange immobilier : « Abus de biens sociaux » ou « banqueroute »du capital immatériel des espaces forestiers    L'Entraide nationale souffle sa 58ème bougie au service de l'assistance sociale    La superstar Jennifer Lopez se produira en ouverture du festival: Mawazine entre dans la légende du R&B    La charte d'éducation et sa malformation congénitale : Dénoncée dès sa première année d'application / 2001 (1)    Ciné - Script : Le cadrage: un facteur de création    L'agriculture tient ses Assises    Les fonds marins de la méditerranée devenus une catacombe du XXIe siècle    Le suspens est toujours là au sein de la Botola    «La 1re édition du festival nous rend optimistes»    Une belle pérennité à revigorer    Mohamed Sajid aux commandes de l'UC    Le climat général des affaires jugé normal au 1er trimestre 2015    Destinations préférées des Espagnols : Cinq villes marocaines dans le top 10    Société muette cherche porte-parole    Capital-investissement : Maroc, première destination en Afrique du Nord    Hakim Benchemach: «Les séances annuelles auront lieu avant juin»    Nespresso lance «Peru Secreto»    Office des changes : Driss Benchikh assure l'intérim    Bonheur : Le Maroc au 92ème rang mondial    Agenda : Forum de Partenariat Maroc France, 20 et 21 mai 2015 à Paris    Un jeune marocain parmi les vainqueurs du concours mondial du Coran    Macky Sall participera aux 8èmes Assises de l'agriculture de Meknès    Pas de solution militaire à la tragédie en Méditerranée pour Ban Ki-moon    Pour un espace pharmaceutique sécurisé destiné à lutter contre les médicaments contrefaits ou de contrebande    Divers    Les Marocaines de condition modeste, premières victimes de l'avortement clandestin    L'EI revendique un attentat meurtrière à la frontière irako-jordanienne    News    L'étau se resserre sur les migrants irréguliers de Nador    L'éducation à la citoyenneté passée au crible fin    Cuisant échec de la diplomatie algérienne à l'ONU    Campagne d'assainissement à Casablanca: En 24h, arrestation de 1.458 malfrats et retrait de 1.354 permis de conduire    Prêts pour l'accueil du Grand Prix Lalla Meryem mais aussi pour le retour à Marrakech de l'autre GP Hassan II    Nador rythme au son du rire    Un enfant africain meurt toutes les 30 secondes    Le batteur d'AC/DC Phil Rudd plaide coupable de menaces de mort    Sandra Bullock désignée "Plus belle femme du monde" en 2015    Ben Affleck explique pourquoi il a caché ses origines    Automobile : Toyota reste le premier constructeur mondial    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Zone euro: Une croissance qui frôle le zéro
Maigre hausse du PIB de la zone euro au 2e trimestre Une croissance proche du point mort en Allemagne, aux Pays-Bas ....
Publié dans L'Economiste le 17 - 08 - 2011

La situation se resserre de plus en plus dans la zone euro. En effet, durant le deuxième trimestre, la croissance économique a ralenti à 0,2% après 0,8% au premier trimestre, selon l'office européen des statistiques Eurostat. D'autres statistiques ont indiqué que la croissance s'est rapprochée du point mort en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne. Tandis qu'en France la tendance a stagné, mais pourrait revoir à la baisse ses prévisions annuelles.
En Allemagne, ce ralentissement est lié au PIB qui a brusquement freiné à 0,1% par rapport au premier trimestre. Ce qui est inhabituel pour un pays champion des exportations. D'ailleurs, un effet de surprise a été ressenti auprès des économistes qui tablaient en moyenne sur une croissance de 0,4%. Le commerce extérieur a ainsi apporté une contribution négative au PIB allemand qui reste néanmoins en nette hausse sur un an (+2,8%). Même son de cloche en Espagne. La croissance s'est ralentie à un modeste taux de 0,2% contre 0,3% au premier trimestre. Sauf que ces chiffres étaient relativement attendus puisqu'ils correspondent aux prévisions de la Banque d'Espagne. L'institut national de la statistique explique que cette croissance est tirée par la demande extérieure partiellement compensée par une contribution négative de la demande intérieure. Par ailleurs, cette faible croissance ne permet toujours pas de créer d'emploi sachant que le pays affiche le taux de chômage le plus élevé, soit 20,89%, parmi les pays industrialisés. Pour y remédier, le gouvernement espagnol envisage d'avaliser de nouvelles réformes. La croissance a également été proche de zéro aux Pays-Bas. Sauf qu'en glissement annuel, le PIB est en hausse de 1,5% sur la période. Les investissements sont ressortis en hausse de 4,2% par rapport au 2e trimestre de l'année précédente.
Le Portugal ne s'en sort pas mieux. L'économie s'est contractée de 0,9% du PIB au 2e trimestre par rapport à 2010. Selon l'institut national des statistiques, ce recul est lié à une nette diminution de l'investissement et des dépenses de consommation des ménages.
Ces croissances économiques aussi maigres soient elles, ont permis à la zone euro d'enregistrer un excèdent commercial de 900 millions d'euros selon Eurostat. En fait, les exportations corrigées des variations saisonnières ont diminué de 4,7% et les importations de 4,1%. Ainsi, l'ensemble de l'UE a enregistré un déficit commercial de 12,2 milliards d'euros en juin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.