ONEE: Nouvelle ligne à "très haute tension" entre Tiznit et Laâyoune    TAGZIRTH, province de BENI MELLAL: Pose de la première pierre d'un Centre d'Hémodialyse .    Coupe des clubs de l'UNAF: la journée d'ouverture décalée au 14 août    Vidéo: IR Tanger 2-1 Granada CF    Migrants à Calais    La Bourse reprend son souffle    Pour Athènes, les ennuis continuent    Enseignement : Les détachés syndicaux sommés de reprendre leur poste    Le légendaire héritage de Maâlem Mahmoud Guinea    Taounate: «Les amis de Laâroussi» en ouverture du festival des arts d'El Aita El Jabalia    Commission Paritaire de la Presse Ecrite / 58,9 millions de Dhs pour le nouveau contrat programme entré en vigueur    La ville: Nos villes sont-elles vraiment originales    Inauguration en grande pompe de la seconde voie du canal de Suez    Première frappe américaine pour "défendre" des insurgés en Syrie    Nette progression des flux des IDE    Le Maroc présent au 60ème Congrès mondial de la statistique à Rio    Chelsea dense, Manchester United valse    Hassan Benabicha poussé vers la sortie    Divers    Le marché des services Cloud connaît une timide évolution    Mohammed El Hark : Les Chambres professionnelles doivent constituer un vrai levier de développement    News    Haro sur les taxes qui ruinent la santé    Concours national des meilleures vidéos exploitant le matériel didactique numérique    Fanfaronnades à pleins tubes    Obama part en guerre contre le changement climatique    La culture, un enjeu sérieux    Snoop Dogg arrêté en Italie avec plus de 400.000 dollars en espèces    Plaidoyer à Assilah pour la création de l'Union des auteurs et réalisateurs maghrébins, arabes et africains    Un couple mort dans des circonstances mystérieuses    Arsenal FC: Ismaïl Bennacer signe pour 5 ans    Les syndicats mobilisent l'opposition et la CGEM contre Benkirane    L'Unicef fait la promotion de l'allaitement en milieu de travail    Daech : Les nouveaux profils des recrues marocaines    Maroc: 43,7 millions d'habitants en 2050    Leçon de choses de Rires et insignifiance à Casablanca, nouvelles de Issam-Eddine Tbeur    Le passé recomposé    Le discours d'une grande importance sur le plan humain et politique    Le WAC et le Raja carburent au Portugal et en Turquie    Un roman sur les marginaux ou le retour de la littérature des «gueux»    Une locomotive de taille    Les candidats du Livre sérieusement à l'œuvre    Business... iranien    RAM, trafic record les1er et 2 août    Meditel lance «Fatourati»    Haro sur les nihilistes !    Les Marocains s'illustrent aux Jeux mondiaux d'été à Los Angeles    La Catalogne s'approche d'élections décisives, inquiétude à Madrid    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Zone euro: Une croissance qui frôle le zéro
Maigre hausse du PIB de la zone euro au 2e trimestre Une croissance proche du point mort en Allemagne, aux Pays-Bas ....
Publié dans L'Economiste le 17 - 08 - 2011

La situation se resserre de plus en plus dans la zone euro. En effet, durant le deuxième trimestre, la croissance économique a ralenti à 0,2% après 0,8% au premier trimestre, selon l'office européen des statistiques Eurostat. D'autres statistiques ont indiqué que la croissance s'est rapprochée du point mort en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne. Tandis qu'en France la tendance a stagné, mais pourrait revoir à la baisse ses prévisions annuelles.
En Allemagne, ce ralentissement est lié au PIB qui a brusquement freiné à 0,1% par rapport au premier trimestre. Ce qui est inhabituel pour un pays champion des exportations. D'ailleurs, un effet de surprise a été ressenti auprès des économistes qui tablaient en moyenne sur une croissance de 0,4%. Le commerce extérieur a ainsi apporté une contribution négative au PIB allemand qui reste néanmoins en nette hausse sur un an (+2,8%). Même son de cloche en Espagne. La croissance s'est ralentie à un modeste taux de 0,2% contre 0,3% au premier trimestre. Sauf que ces chiffres étaient relativement attendus puisqu'ils correspondent aux prévisions de la Banque d'Espagne. L'institut national de la statistique explique que cette croissance est tirée par la demande extérieure partiellement compensée par une contribution négative de la demande intérieure. Par ailleurs, cette faible croissance ne permet toujours pas de créer d'emploi sachant que le pays affiche le taux de chômage le plus élevé, soit 20,89%, parmi les pays industrialisés. Pour y remédier, le gouvernement espagnol envisage d'avaliser de nouvelles réformes. La croissance a également été proche de zéro aux Pays-Bas. Sauf qu'en glissement annuel, le PIB est en hausse de 1,5% sur la période. Les investissements sont ressortis en hausse de 4,2% par rapport au 2e trimestre de l'année précédente.
Le Portugal ne s'en sort pas mieux. L'économie s'est contractée de 0,9% du PIB au 2e trimestre par rapport à 2010. Selon l'institut national des statistiques, ce recul est lié à une nette diminution de l'investissement et des dépenses de consommation des ménages.
Ces croissances économiques aussi maigres soient elles, ont permis à la zone euro d'enregistrer un excèdent commercial de 900 millions d'euros selon Eurostat. En fait, les exportations corrigées des variations saisonnières ont diminué de 4,7% et les importations de 4,1%. Ainsi, l'ensemble de l'UE a enregistré un déficit commercial de 12,2 milliards d'euros en juin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.