Mouhcine Iajour restera en Qatar Stars League    Finances publiques    L'Afrique de plus en plus urbanisée    Formation professionnelle    Universités: Après Meknès, «bled siba» à Fès    Le Maroc appelle à plus d'efficacité et de transparence dans l'action humanitaire internationale    Appel au renouvellement total des listes et à la révision du découpage électoral    Journée d'étude    Le Maroc présent à la Foire commerciale des Etats membres de l'OCI à Riyad    Repli des expéditions vers l'étranger et stagnation de celles destinées au marché local    Conférence internationale à Fès sur la gestion opérationnelle de la logistique    La fin des accords Suisse-UE coûterait 51 milliards de dollars à l'économie helvétique    Un élan solidaire sans faille    La pluie perturbe l'entame de Rolland Garros    Le chiffre de la semaine    Le Maroc apporte son appui à une proposition russe sur le désarmement    Nairobi, les 27 et 28 août : TICAD VI    Le FUS à la croisée des chemins face à l'IRT    C'est parti pour les Jeux nationaux de SOM    Stage de l'EN de futsal    Médicaments, les Algériens vont exporter vers l'Afrique    Des champignons hallucinogènes pour combattre la dépression    Promouvoir l'accès des femmes aux instances de gouvernance dans les pays méditerranéens    Divers    Campagne médicale pluridisciplinaire de l'Association "ASTA 21" pour le soutien des trisomiques    "Touche pas à mon enfant" lance un guide de sensibilisation sur la violence sexuelle contre mineurs    "Une femme nommée Rachid", ou le récit d'une vie    Tenue à Séville d'une réunion de la Commission mixte maroco-espagnole chargée de l'Opération Marhaba 2016    Premier sommet humanitaire mondial à Istanbul : S.A.R. le Prince Moulay Rachid représente SM le Roi Mohammed VI    Semaine africaine de l'UNESCO, édition 2016 : SAR la Princesse Lalla Hasnaa donne le coup d'envoi    Afghanistan / Obama confirme la mort du mollah Mansour    Tunisie / Ennahda sépare le religieux du politique    Palestine / Américains et Israéliens contre l'initiative française    FIAC Agadir : Le spectacle vivant dans tous ses états    Mawazine: Natasha Atlas chante et enchante    Débat sur le rôle du réseau national des médecins radiologues du secteur libéral: Partenariat Public-Privé pour une campagne élargie de dépistage du cancer du sein    Tennis : En clôture de l'I.T.F juniors du RUC (Grade 4) : Côté filles : La passe de deux pour la Serbe Vukovic Côté garçons : L'exploit de l'Espagnol Dugo Reyes    Colloque International à la Faculté Polydisciplinaire de l'Université Chouaïb Doukkali d'El Jadida : L'économie sociale et solidaire, un outil de développement    Réveilles-toi « Ba Driss »...: Notre progéniture rase les têtes et l'Histoire    Festival Mawazine-Rythmes du Monde : Deux jours de festivités exceptionnelles    La corruption compromet les fonctions essentielles de l'État et réduit ses capacités à collecter l'impôt    Premier Centre public de Procréation Médicalement Assistée    Benlaassel Abdeljalil à Chefchaouen : La matière et ses détours    La Destinée de l'art: Une poétique de la technologie    Le maire de Bordeaux Alain Juppé salue l'évolution que connait le Maroc    Travail des enfants El Kindi : «Non à la supercherie»    Hervé Renard annule la séance ouverte du mercredi matin    Un 21e joueur avec les Lionceaux U23    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zone euro: Une croissance qui frôle le zéro
Publié dans L'Economiste le 17 - 08 - 2011

La situation se resserre de plus en plus dans la zone euro. En effet, durant le deuxième trimestre, la croissance économique a ralenti à 0,2% après 0,8% au premier trimestre, selon l'office européen des statistiques Eurostat. D'autres statistiques ont indiqué que la croissance s'est rapprochée du point mort en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne. Tandis qu'en France la tendance a stagné, mais pourrait revoir à la baisse ses prévisions annuelles.
En Allemagne, ce ralentissement est lié au PIB qui a brusquement freiné à 0,1% par rapport au premier trimestre. Ce qui est inhabituel pour un pays champion des exportations. D'ailleurs, un effet de surprise a été ressenti auprès des économistes qui tablaient en moyenne sur une croissance de 0,4%. Le commerce extérieur a ainsi apporté une contribution négative au PIB allemand qui reste néanmoins en nette hausse sur un an (+2,8%). Même son de cloche en Espagne. La croissance s'est ralentie à un modeste taux de 0,2% contre 0,3% au premier trimestre. Sauf que ces chiffres étaient relativement attendus puisqu'ils correspondent aux prévisions de la Banque d'Espagne. L'institut national de la statistique explique que cette croissance est tirée par la demande extérieure partiellement compensée par une contribution négative de la demande intérieure. Par ailleurs, cette faible croissance ne permet toujours pas de créer d'emploi sachant que le pays affiche le taux de chômage le plus élevé, soit 20,89%, parmi les pays industrialisés. Pour y remédier, le gouvernement espagnol envisage d'avaliser de nouvelles réformes. La croissance a également été proche de zéro aux Pays-Bas. Sauf qu'en glissement annuel, le PIB est en hausse de 1,5% sur la période. Les investissements sont ressortis en hausse de 4,2% par rapport au 2e trimestre de l'année précédente.
Le Portugal ne s'en sort pas mieux. L'économie s'est contractée de 0,9% du PIB au 2e trimestre par rapport à 2010. Selon l'institut national des statistiques, ce recul est lié à une nette diminution de l'investissement et des dépenses de consommation des ménages.
Ces croissances économiques aussi maigres soient elles, ont permis à la zone euro d'enregistrer un excèdent commercial de 900 millions d'euros selon Eurostat. En fait, les exportations corrigées des variations saisonnières ont diminué de 4,7% et les importations de 4,1%. Ainsi, l'ensemble de l'UE a enregistré un déficit commercial de 12,2 milliards d'euros en juin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.