Hervé Renard confie à Mustapha Hadji sa mission initiale Spécial    Brèves    Much loved: publicité    Zagora/Oued Drâa    « DAYF WA KADIYA » : Les fonctions et les mécanismes de fonctionnement de l'ONSSA    M. Rabbah : La région Fès-Meknès a besoin d'axes routiers    CAN Cadet 2017 : Le Maroc hérite de la Mauritanie    Entretiens maroco-portugais pour donner un nouvel élan au partenariat bilatéral    Présentation à Paris de la 2-ème édition du raid féminin solidaire Sahraouiya    Virus Zika : Aucun cas enregistré au Maroc    Quotidien algérien El Khabar : «L'essor spectaculaire» du Maroc «sans pétrole ni gaz»    Découverte des charmes de Marrakech : Des célébrités suédoises conviées    Salon International de l'Edition et du Livre de Casablanca : SAR le Prince Moulay Rachid inaugure la 22ème édition    Commerce extérieur agroalimentaire : L'Union européenne, principal débouché des produits marocains    Casablanca: SM le Roi lance les projets de restructuration et d'intégration urbaine    Pacte Qualit'Air : SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie de signature    Chronique : L'autre révolution solaire    Comité de pilotage de la COP22 : Le Souverain approuve la désignation des membres    Champion's League : L'OCK bat Gamtel 2-1 Spécial    Mohamed El Hayni destitué par le Conseil supérieur de la magistrature    Secteur du cuir : 4 MMDHd'exportations en 2014    Le trou financier de la CMR demeurera béant malgré la réforme à la Benkirane    Les élus USFP plaident en faveur des attentes des Souiris    Le bas goût de Badou n'aura pas suffi à redonner de l'appétit aux Lions de l'Atlas    L'heure africaine a sonné pour le Wydad    Renard moins coûteux que Zaki    Symposium sur le développement de la coopération universitaire entre le Maroc et les USA    Washington et Moscou d'accord sur une cessation des hostilités en Syrie    La péninsule coréenne semble plus divisée que jamais    Etoffer le choix d'orientation pour les jeunes Marocains    Soutien aux associations œuvrant dans les domaines d'intervention du Pôle social au titre de 2015    Divers    Un second tour de la présidentielle en Centrafrique pour sortir de la crise    Les drogues illicites encouragent la violence et entravent le développement durable    L'empreinte culturelle des marques en débat    Lever de rideau à Tanger sur la 1ère édition du Festival de théâtre de jeunes
    Au milieu de polémiques raciales en Amérique, les Grammys devraient célébrer le rap    Pluies sur le Nord et l'Est du Royaume avec chutes de neige et baisse des températures à partir de dimanche    SM le Roi accomplit la prière du vendredi à la mosquée Abi Al-Abbas Sebti à Casablanca    La date du sommet arabe est-elle reportée ?    «Journée Espagne» à l'Université internationale de Rabat    COP22 : «La place des O.N.G dans le paysage institutionnel»    Le soutien de l'Etat aux manifestations cinématographiques    Du cinéma colonial au cinéma social    200 millions de dollars pour la lutte contre l'EI en Afrique du Nord    Le vélo de Mme Taubira    Festival des musiques sacrées du monde: une 22è édition en hommage aux « femmes fondatrices »    Agenda culturel du 12 au 18 Février 2016    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zone euro: Une croissance qui frôle le zéro
Maigre hausse du PIB de la zone euro au 2e trimestre Une croissance proche du point mort en Allemagne, aux Pays-Bas ....
Publié dans L'Economiste le 17 - 08 - 2011

La situation se resserre de plus en plus dans la zone euro. En effet, durant le deuxième trimestre, la croissance économique a ralenti à 0,2% après 0,8% au premier trimestre, selon l'office européen des statistiques Eurostat. D'autres statistiques ont indiqué que la croissance s'est rapprochée du point mort en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne. Tandis qu'en France la tendance a stagné, mais pourrait revoir à la baisse ses prévisions annuelles.
En Allemagne, ce ralentissement est lié au PIB qui a brusquement freiné à 0,1% par rapport au premier trimestre. Ce qui est inhabituel pour un pays champion des exportations. D'ailleurs, un effet de surprise a été ressenti auprès des économistes qui tablaient en moyenne sur une croissance de 0,4%. Le commerce extérieur a ainsi apporté une contribution négative au PIB allemand qui reste néanmoins en nette hausse sur un an (+2,8%). Même son de cloche en Espagne. La croissance s'est ralentie à un modeste taux de 0,2% contre 0,3% au premier trimestre. Sauf que ces chiffres étaient relativement attendus puisqu'ils correspondent aux prévisions de la Banque d'Espagne. L'institut national de la statistique explique que cette croissance est tirée par la demande extérieure partiellement compensée par une contribution négative de la demande intérieure. Par ailleurs, cette faible croissance ne permet toujours pas de créer d'emploi sachant que le pays affiche le taux de chômage le plus élevé, soit 20,89%, parmi les pays industrialisés. Pour y remédier, le gouvernement espagnol envisage d'avaliser de nouvelles réformes. La croissance a également été proche de zéro aux Pays-Bas. Sauf qu'en glissement annuel, le PIB est en hausse de 1,5% sur la période. Les investissements sont ressortis en hausse de 4,2% par rapport au 2e trimestre de l'année précédente.
Le Portugal ne s'en sort pas mieux. L'économie s'est contractée de 0,9% du PIB au 2e trimestre par rapport à 2010. Selon l'institut national des statistiques, ce recul est lié à une nette diminution de l'investissement et des dépenses de consommation des ménages.
Ces croissances économiques aussi maigres soient elles, ont permis à la zone euro d'enregistrer un excèdent commercial de 900 millions d'euros selon Eurostat. En fait, les exportations corrigées des variations saisonnières ont diminué de 4,7% et les importations de 4,1%. Ainsi, l'ensemble de l'UE a enregistré un déficit commercial de 12,2 milliards d'euros en juin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.