L'école en 2030 : les NTIC ne remplaceront pas les enseignants    Adidas et le WAC lancent le nouveau maillot pour la saison 2014-2015    Mehdi Bennani fêté par les siens à El Jadida    Une trajectoire de vol pour une carrière en aviation    Virus Ebola: L'OMS salue le maintien des vols marocains vers l'Afrique    Crime ignoble à El Aïoun Sidi Mellouk    Agriculture : le Maroc et la FAO signent deux conventions    14ème FIFM : Isabelle Huppert tiendra le rôle de présidente du Jury    Japon : Le gouvernement fragilisé par la démission de deux femmes    Conjoncture : Le marché du ciment toujours morose : Les professionnels pronostiquent un ralentissement de la consommation d'ici 2017    Arrestation à l'aéroport de Casablanca d'un ressortissant ivoirien soupçonné de paiements frauduleux    Les îles Canaries souhaitent établir des lignes maritimes régulières avec le Maroc        Les Doukkalis en route pour défendre leur titre    Foot...aises !    Exposition : "Le Maroc Médiéval": Une illustration de la place de la culture dans le projet civilisationnel marocain    Report de la CAN 2015 : Polémique entre la CAF et Michel Platini    Diplomatie : Mezouar en visite en Mauritanie    Tsunami: le Maroc se prépare    Le bouton «je n'aime pas» n'existera jamais sur Facebook!    Grève nationale: le gouvernement tente le dialogue    Canada: fusillade au Parlement d'Ottawa    DGST : Abdellatif Hammouchi décoré de « La croix honorifique » à Madrid    L'appel à la rescousse des dispensaires ruraux    Le Maroc, les USA et le monde    Enseignement Lancement de la 2ème session de formation du PAGESM    Inflation – L'enseignement et Fès aux premiers rangs    A la rescousse de l'investissement industriel    Energie – Le pétrole au plus bas depuis juin 2012 à New York    Le protectionnisme peut-il protéger le Cameroun ?    Le Groupe socialiste saisit le chef de l'Exécutif des provocations algériennes    Le Maroc, de plus en plus attractif pour les investissements étrangers    Fès tremble à l'idée de recevoir les Militaires    Des billets à prix abordables    Poker menteur du député islamiste Mohamed Yatim    Pour se distinguer de son homonyme belge, une commune française change de nom    News    Les maux de l'université demeurent les mêmes    A Kaboul, les mariages collectifs anti "bling bling" ont le vent en poupe    Insolite    Les limites de la responsabilité en Afrique    Divers sportifs    Le film de guerre "Fury" en tête du box-office    Des troupes russes ouvrent le bal du Festival international de la danse expressive de Fès    Trois films marocains à l'affiche du Festival du cinéma arabe de Bruxelles    Marocains du monde : L'enseignement de l'arabe au Canada : Les écoles marocaines, un lien solide avec l'identité    La comédienne française Isabelle Huppert présidera le Jury Long Métrage    Le Maroc, l'un des dix pays à visiter en 2015    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Agadir: Kayouh tâte le pouls des artisans
Le ministre fait le point sur l'alphabétisation fonctionnelle Un programme de commerce équitable à l'étude
Publié dans L'Economiste le 27 - 02 - 2012

«Les cours d'alphabétisation ont changé ma vie. Auparavant, je ne savais pas écrire, aujourd'hui, je suis en mesure de remplir un chèque, et cela me motive pour développer mon activité». Ces quelques mots d'un artisan quingénaire de la commune d'Aourir traduisent
les petites transformations d'un programme d'alphabétisation sur toute une activité.
Le sujet était au cœur du débat vendredi dernier à Agadir lors d'une rencontre entre Abdessamad Kayouh, le nouveau ministre de l'Artisanat et la profession. Un meeting sur l'alphabétisation fonctionnelle et le renforcement des capacités professionnelles des artisans, organisé par le département de l'Artisanat en partenariat avec l'Agence du partenariat pour le progrès (APP). Et ce, dans le cadre du programme MCA-Maroc financé par le Millennium Challenge Corporation (MCC).
De l'avis des institutionnels ce programme avance bien. Le volet alphabétisation fonctionnelle est même bouclé. Ce dernier a ciblé 30.000 artisans à l'échelle nationale. Aussi la rencontre de vendredi dernier avait pour objectif de sensibiliser les artisans à adhérer à la démarche mais aussi d'évaluer ce qui a été réalisé. Pour le ministre, c'était l'occasion aussi de les écouter.
Il prône en effet la concertation pour avancer sur les chantiers et satisfaire les besoins des artisans. La priorité aujourd'hui est de mettre en place le commerce équitable dans le secteur pour que le mono-artisan bénéficie véritablement du fruit de son travail. Ce dossier est aujourd'hui en phase d'étude, précise-t-il. Il est question aussi de trouver des solutions au problème de l'approvisionnement en métal argent des bijoutiers notamment de Tiznit.
Cette activité étant un des principaux secteurs de cette ville. Par conséquent, il est indispensable aujourd'hui pour les ministères des Mines et des Finances de trouver une issue à ce frein au développement de la filière car ce problème d'approvisionnement encourage l'importation informelle.
Chantiers
Pour le ministre Abdessamad Kayouh, il y a du pain sur la planche. Le contrat-programme qui court jusqu'en 2015, devrait être renforcé d'une manière globale par la mise à niveau de l'élément humain, la couverture sociale, l'accès au financement et aux intrants et la réglementation des métiers de l'artisanat… A l'ordre du jour également, l'aménagement des zones d'activité dédiées à l'artisanat. La tutelle est appelée aussi à défendre la spécificité des produits de l'artisanat, notamment en luttant contre la contrefaçon. Ce qui nécessitera la mise en place de normes, de labels de qualité et un système de certification. Au niveau régional, il est question d'apporter quelques amendements à la stratégie du secteur. Une décision prise lors de la rencontre entre les professionnels et la tutelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.