Ebola : Rapatriement à Madrid d'un deuxième missionnaire espagnol contaminé    Hamid Chabat:L'Histoire retiendra l'attitude hostile des dirigeants algériens envers la cohabitation, la coopération, la paix et la stabilité au Maghreb    La création artistique marocaine à l'honneur au 9ème festival des cultures de l'Islam à Paris    La Fondation Tanger-Med promeut la culture de l'excellence et du mérite    Gilles Kepel à Rabat: Le discours de Daech est polarisant    Energie éolienne : GE fournira 56 éoliennes GE 1.7-100 pour l'extension du parc éolien d'Akhfennir    La CGEM lance un nouveau site web    Loi de Finances 2015: Les propositions de la CGEM    Volley-Ball : La Pologne championne du Monde    Prix Littéraire de la Mamounia : "Le Job" de Réda Dalil consacré    Formule 1 : Hamilton remporte le Grand Prix de Singapour    L'indice des prix à la consommation en légère hausse    Newsletter du 22 Septembre 2014 : Conseil d'administration de la CGEM : Le plan du patronat pour relancer l'investissement et l'emploi    CFC occupe désormais la 51e place mondiale    L'art de fixer l'insaisissable    Hayat Saidi défend la création au féminin au Maroc    Beaucoup d'artistes vont à la facilité    Intercontinental Dubaï Cup : Les nationaux se préparent    La coopération maroco-canadienne fait école à Azrou    La RSB et le HUSA se quittent sur un score de parité    MAT-DHJ: Le champion en titre a enfin ses trois points!    Maroc: 7,7 millions de têtes pour l'Aïd    Bourse : Alibaba enfièvre Wall Street    Enfin une loi claire    Le climat a déplacé trois fois plus de personnes que les conflits    Couvre... maladie    Les surnoms des sportifs : Diego Maradona, "El pibe de oro"    News    Divers sportifs    Le tour de taille augmente chez les adultes américains depuis 1999    Divers Economie    Kamal Daissaoui: Un Exécutif qui se respecte se doit de procéder par anticipation    Table ronde d'Economia : Economie d'information et information économique    Le Salon du cheval tient sa 7e édition    Les pharmacologues arabes tiennent leur première réunion à Rabat    Une famille de Smara blessée par l'explosion d'une mine antipersonnel    Le Maroc exclu des derniers traitements de l'hépatite C    Une gestion durable des nappes phréatiques doit être assurée    L'Etat de droit, base d'une citoyenneté pleine et entière    Hypocrisie    Le mot pour rire: Un fruit rouge de honte    Médiouna : Arrestation du SG de la commune El Majatéa-Ouled Taleb pour corruption    UMT, le Conseil national hausse le ton    Moubarak Ammane : Au début fut l'empreinte    PLF, le changement ?    Irak: Premières frappes aériennes françaises contre les jihadistes    Ebola : La Sierra Leone confine sa population, l'ONU mobilise    Entre délices et toxines des fritures, pesez le pour et le contre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Agadir: Kayouh tâte le pouls des artisans
Le ministre fait le point sur l'alphabétisation fonctionnelle Un programme de commerce équitable à l'étude
Publié dans L'Economiste le 27 - 02 - 2012

«Les cours d'alphabétisation ont changé ma vie. Auparavant, je ne savais pas écrire, aujourd'hui, je suis en mesure de remplir un chèque, et cela me motive pour développer mon activité». Ces quelques mots d'un artisan quingénaire de la commune d'Aourir traduisent
les petites transformations d'un programme d'alphabétisation sur toute une activité.
Le sujet était au cœur du débat vendredi dernier à Agadir lors d'une rencontre entre Abdessamad Kayouh, le nouveau ministre de l'Artisanat et la profession. Un meeting sur l'alphabétisation fonctionnelle et le renforcement des capacités professionnelles des artisans, organisé par le département de l'Artisanat en partenariat avec l'Agence du partenariat pour le progrès (APP). Et ce, dans le cadre du programme MCA-Maroc financé par le Millennium Challenge Corporation (MCC).
De l'avis des institutionnels ce programme avance bien. Le volet alphabétisation fonctionnelle est même bouclé. Ce dernier a ciblé 30.000 artisans à l'échelle nationale. Aussi la rencontre de vendredi dernier avait pour objectif de sensibiliser les artisans à adhérer à la démarche mais aussi d'évaluer ce qui a été réalisé. Pour le ministre, c'était l'occasion aussi de les écouter.
Il prône en effet la concertation pour avancer sur les chantiers et satisfaire les besoins des artisans. La priorité aujourd'hui est de mettre en place le commerce équitable dans le secteur pour que le mono-artisan bénéficie véritablement du fruit de son travail. Ce dossier est aujourd'hui en phase d'étude, précise-t-il. Il est question aussi de trouver des solutions au problème de l'approvisionnement en métal argent des bijoutiers notamment de Tiznit.
Cette activité étant un des principaux secteurs de cette ville. Par conséquent, il est indispensable aujourd'hui pour les ministères des Mines et des Finances de trouver une issue à ce frein au développement de la filière car ce problème d'approvisionnement encourage l'importation informelle.
Chantiers
Pour le ministre Abdessamad Kayouh, il y a du pain sur la planche. Le contrat-programme qui court jusqu'en 2015, devrait être renforcé d'une manière globale par la mise à niveau de l'élément humain, la couverture sociale, l'accès au financement et aux intrants et la réglementation des métiers de l'artisanat… A l'ordre du jour également, l'aménagement des zones d'activité dédiées à l'artisanat. La tutelle est appelée aussi à défendre la spécificité des produits de l'artisanat, notamment en luttant contre la contrefaçon. Ce qui nécessitera la mise en place de normes, de labels de qualité et un système de certification. Au niveau régional, il est question d'apporter quelques amendements à la stratégie du secteur. Une décision prise lors de la rencontre entre les professionnels et la tutelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.