L'économie nationale affiche une croissance en hausse de 4,1%    Tendre est la nuit    Grèce/ Les marchés financiers en pleine tourmente    Iran/ Zarif rentre consulter, les experts continuent à travailler    L'Argentine, ou plutôt un Argentin, a déjà gagné    Droits TV : La CAF a-t-elle fait une bonne affaire    Entretien avec le Pr Hassan Errihani, chef du département d'Oncologie à l'Institut National d'Oncologie-Université Mohammed V: «On traite mieux le cancer avec moins d'effets secondaires » : Un taux de guérison de 60%, tous cancers confondus    Le Groupe Crédit Agricole du Maroc récompensé par la Commerzbank    Les nuits magnétiques du Ramadan: : La musique andalouse s'illustre à Tiflet    Ciné - Script: 2M : un Ramadan sans cinéma    Ciné - Star/ Elles nous ont quittés cette semaine    Fortunes diverses pour les clubs et un championnat dit professionnel...    Alerrrte ?    Ces endroits qui me sont désormais interdits!    Le Maroc et l'Arctique    40 tonnes de cannabis saisies à Algesiras : La douane marocaine pointée du doigt    Nouaceur: L'Institut des Métiers de l'Aéronautique double sa capacité    Tanger : des subsahariens sommés d'évacuer les appartements qu'ils squattent    Fatima Zaoui élue présidente et Youssef Kouari secrétaire général    Constitution 2011 : Les MRE s'impatientent    Santé mentale, une commission nationale projetée    La SMIT tient son Conseil de surveillance ...    Application mobile, 1,3 millions de Marocains adeptes de Truecaller    Détention d'armes, la DGSN dément    Attijariwafa bank s'allie à la BERD    Francis Ford Coppola à Marrakech !    Sonarges au bord de la faillite    La justice interdit les émetteurs télécoms    Bac : 179.604 élèves admis et 176.000 passeront la session de rattrapage    12 sujets d'auto-saisines au menu du CESE    Prix du médicament : le chantier encore inachevé    Affaire des filles d'Inezgane: le patron du RNI réagit    Tanger: Des migrants sommés d'évacuer des appartements à Boukhalef    Il y a chiffres et chiffres    Non au diktat obscurantiste    Les opposants à la nomenklatura polisarienne montent au créneau    Combattre les stéréotypes sur l'islam à travers le dialogue et le débat    L'intégration des masculinités dans les questions de genre    Les marchands ambulants font de Casablanca un supermarché à ciel ouvert    Opérations caritatives auprès des populations démunies de Marrakech et sa région    Toujours pas d'accord entre Parlements rivaux libyens aux premiers pourparlers directs    Le MAT débute du mauvais pied la phase de poules de la Ligue des champions    Mehdi Bennani au Top 10 au Grand Prix de France    Divers sportifs    News    Ben Affleck, le nouveau Batman    "Rock the Casbah" ouvre le bal de la première Semaine du cinéma arabe de Rosario    Le Marrakech du rire enregistre son meilleur record d'audience    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Agadir: Kayouh tâte le pouls des artisans
Le ministre fait le point sur l'alphabétisation fonctionnelle Un programme de commerce équitable à l'étude
Publié dans L'Economiste le 27 - 02 - 2012

«Les cours d'alphabétisation ont changé ma vie. Auparavant, je ne savais pas écrire, aujourd'hui, je suis en mesure de remplir un chèque, et cela me motive pour développer mon activité». Ces quelques mots d'un artisan quingénaire de la commune d'Aourir traduisent
les petites transformations d'un programme d'alphabétisation sur toute une activité.
Le sujet était au cœur du débat vendredi dernier à Agadir lors d'une rencontre entre Abdessamad Kayouh, le nouveau ministre de l'Artisanat et la profession. Un meeting sur l'alphabétisation fonctionnelle et le renforcement des capacités professionnelles des artisans, organisé par le département de l'Artisanat en partenariat avec l'Agence du partenariat pour le progrès (APP). Et ce, dans le cadre du programme MCA-Maroc financé par le Millennium Challenge Corporation (MCC).
De l'avis des institutionnels ce programme avance bien. Le volet alphabétisation fonctionnelle est même bouclé. Ce dernier a ciblé 30.000 artisans à l'échelle nationale. Aussi la rencontre de vendredi dernier avait pour objectif de sensibiliser les artisans à adhérer à la démarche mais aussi d'évaluer ce qui a été réalisé. Pour le ministre, c'était l'occasion aussi de les écouter.
Il prône en effet la concertation pour avancer sur les chantiers et satisfaire les besoins des artisans. La priorité aujourd'hui est de mettre en place le commerce équitable dans le secteur pour que le mono-artisan bénéficie véritablement du fruit de son travail. Ce dossier est aujourd'hui en phase d'étude, précise-t-il. Il est question aussi de trouver des solutions au problème de l'approvisionnement en métal argent des bijoutiers notamment de Tiznit.
Cette activité étant un des principaux secteurs de cette ville. Par conséquent, il est indispensable aujourd'hui pour les ministères des Mines et des Finances de trouver une issue à ce frein au développement de la filière car ce problème d'approvisionnement encourage l'importation informelle.
Chantiers
Pour le ministre Abdessamad Kayouh, il y a du pain sur la planche. Le contrat-programme qui court jusqu'en 2015, devrait être renforcé d'une manière globale par la mise à niveau de l'élément humain, la couverture sociale, l'accès au financement et aux intrants et la réglementation des métiers de l'artisanat… A l'ordre du jour également, l'aménagement des zones d'activité dédiées à l'artisanat. La tutelle est appelée aussi à défendre la spécificité des produits de l'artisanat, notamment en luttant contre la contrefaçon. Ce qui nécessitera la mise en place de normes, de labels de qualité et un système de certification. Au niveau régional, il est question d'apporter quelques amendements à la stratégie du secteur. Une décision prise lors de la rencontre entre les professionnels et la tutelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.