Signature à Rabat d'une convention de coopération islamique entre le Maroc et Tchad    RAM : Première concrétisation pour Hamid Addou    Ouverture d'une enquête avec un policier pour détournement d'une quantité de drogue saisie    Mauritanie: un nouveau ministre des AE après un remaniement partiel    Adoption de deux projets de lois relatifs au statut des journalistes professionnels    Caravane médicale au profit de plus 600 personnes à El Hajeb    Circulaire des impôts    De Bonnes Sources    Etats-Unis: Le chômage recule en janvier    Bourse : L'Asie fait encore grise mine    Conseil de régence: Ce qui va changer    Acwa Power    Florilège de décisions coûteuses    Théâtre: Une vérité peut en cacher une autre    Entretien avec Abdelaziz Ioui, membre du Bureau central de la Fédération démocratique du travail    Disparitions forcées : Un dossier ô combien douloureux    News    La fusée tirée par la Corée du Nord semble plus puissante que la précédente    Des dizaines de blessés dans une émeute à Hong Kong    Le basket national au pied du mur    Création de la Fédération Royale marocaine de hockey sur glace    Divers sportifs    Marche de la FDT à Essaouira    Carte RAMED : Couverture médicale gratuite ou chèque en bois ?    Benkirane s'échine à passer au forceps sa réforme de la CMR    Le mercure dans les fruits de mer sans effet sur le risque d'Alzheimer    Insolite    Les drôles exigences des stars en tournée : Mariah Carey    Recul des prix des produits alimentaires à l'échelle mondiale    Le périple du nom propre    Ouled Mogador en résidence musicale à Essaouira    Au 23 Brook Street, dans la chambre de Jimi Hendrix    Dakhla: SM le Roi inaugure d'importants projets d'assainissement liquide et d'alimentation en eau potable    Ligue 1: Oussama Tannane pas satisfait de sa prestation    Du 16 au 26 février à Casablanca: Exposition rétrospective "Lahbabi ou l'Architecture Poétique"    Parution du 2ème volume du nouvel ouvrage d'Ami Bouganim: "Tarédant, sous protectorat"    L'ONSSA et la FAO luttent contre les pesticides obsolètes    Démantèlement d'un réseau criminel spécialisé dans l'escroquerie: Trois femmes arrêtées à Oued Zem et Meknès    Taekwondo : Tournoi pré-olympique africain d'Agadir: Les Marocains ont raté le « 4/4 »: Une gendarme à Rio 2016    Football : Le complexe sportif Mohammed V sera finalement réouvert jusqu'à la fin de la saison : On a évité le «clash...ico»    En marge de la 22ème édition du Salon international de l'édition et du livre : Lancement officiel de la Fondation LAABI pour la culture    Vers un retour de Hachim Mastour en Italie    La littérature et l'étrangeté    La Palestine accuse Israël de « judaïser » la vie culturelle et éducative à Al Qods    Les ambitions de la nouvelle Fédération royale marocaine de hockey sur glace    Le Parlement clôture sa session aujourd'hui    La Corée du Nord poursuit ses provocations    Funérailles à Casablanca du célèbre dramaturge marocain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agadir: Kayouh tâte le pouls des artisans
Le ministre fait le point sur l'alphabétisation fonctionnelle Un programme de commerce équitable à l'étude
Publié dans L'Economiste le 27 - 02 - 2012

«Les cours d'alphabétisation ont changé ma vie. Auparavant, je ne savais pas écrire, aujourd'hui, je suis en mesure de remplir un chèque, et cela me motive pour développer mon activité». Ces quelques mots d'un artisan quingénaire de la commune d'Aourir traduisent
les petites transformations d'un programme d'alphabétisation sur toute une activité.
Le sujet était au cœur du débat vendredi dernier à Agadir lors d'une rencontre entre Abdessamad Kayouh, le nouveau ministre de l'Artisanat et la profession. Un meeting sur l'alphabétisation fonctionnelle et le renforcement des capacités professionnelles des artisans, organisé par le département de l'Artisanat en partenariat avec l'Agence du partenariat pour le progrès (APP). Et ce, dans le cadre du programme MCA-Maroc financé par le Millennium Challenge Corporation (MCC).
De l'avis des institutionnels ce programme avance bien. Le volet alphabétisation fonctionnelle est même bouclé. Ce dernier a ciblé 30.000 artisans à l'échelle nationale. Aussi la rencontre de vendredi dernier avait pour objectif de sensibiliser les artisans à adhérer à la démarche mais aussi d'évaluer ce qui a été réalisé. Pour le ministre, c'était l'occasion aussi de les écouter.
Il prône en effet la concertation pour avancer sur les chantiers et satisfaire les besoins des artisans. La priorité aujourd'hui est de mettre en place le commerce équitable dans le secteur pour que le mono-artisan bénéficie véritablement du fruit de son travail. Ce dossier est aujourd'hui en phase d'étude, précise-t-il. Il est question aussi de trouver des solutions au problème de l'approvisionnement en métal argent des bijoutiers notamment de Tiznit.
Cette activité étant un des principaux secteurs de cette ville. Par conséquent, il est indispensable aujourd'hui pour les ministères des Mines et des Finances de trouver une issue à ce frein au développement de la filière car ce problème d'approvisionnement encourage l'importation informelle.
Chantiers
Pour le ministre Abdessamad Kayouh, il y a du pain sur la planche. Le contrat-programme qui court jusqu'en 2015, devrait être renforcé d'une manière globale par la mise à niveau de l'élément humain, la couverture sociale, l'accès au financement et aux intrants et la réglementation des métiers de l'artisanat… A l'ordre du jour également, l'aménagement des zones d'activité dédiées à l'artisanat. La tutelle est appelée aussi à défendre la spécificité des produits de l'artisanat, notamment en luttant contre la contrefaçon. Ce qui nécessitera la mise en place de normes, de labels de qualité et un système de certification. Au niveau régional, il est question d'apporter quelques amendements à la stratégie du secteur. Une décision prise lors de la rencontre entre les professionnels et la tutelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.