Instruments financiers : De grands bouleversements attendus avec l'IFRS 9    Lions de l'Atlas: Le Maroc va affronter l'Albanie en amical Spécial    Ismail Aissati de retour en Turquie    En kiosque N° 1175 : UN ROI ZEN    « Rabat Ville Lumière » enfouit ses lignes Haute Tension    Attaque terroriste perpétrée contre une église près de Rouen : L'Union des Mosquées de France condamne avec «la plus grande vigueur»    Soupçonnés de financement de Daech : Deux Marocains arrêtés en Espagne    SM le Roi adresse samedi un discours à la Nation à l'occasion de la Fête du Trône    Hommage au Roi    Le Maroc et le secrétariat de l'ONU sont parvenus à un accord au sujet de la MINURSO : Le Maroc félicité pour ses efforts par le Conseil de sécurité    Pour arrêter un individu armé d'un couteau : Un policier contraint de faire usage de son arme de service à Rabat    Surcoût de certaines alternatives aux sacs en plastique : A «la charge des enseignes» commerciales    Moudawana : Grande contribution à l'amélioration des relations maritales    Festival Jawhara : Faudel au menu    Les PME face au défi de l'internationalisation    CAN 2017: La CAF satisfaite des travaux    Le Festival des plages de Maroc Telecom de retour    Le Maroc devient partenaire de l'ASEAN    Dernière ligne droite avant le lancement d'Android Nougat    L'union africaine : Mohammed V, le père fondateur    Al Omrane : 1.000 enfants de bidonvilles en colonie de vacances    Fès-Meknès se positionne en tant que locomotive de l'artisanat    Barack Obama dit son admiration pour Hillary Clinton, la mieux à assumer les responsabilités de la présidence    Comptes spéciaux : Plus de transparence dans le PLF 2017    Statut de l'artiste : La loi adoptée    Le locatif peut-il relancer le secteur de l'immobilier ?    Importation des déchets : quel régime juridique ?    Meknès : Des étudiants écopent de peines de 2 à 6 ans de prison    Code de la famille : Le bilan décennal dévoilé    Commando de choc    Fair-play financier    Influencé par Bernie Sanders, le programme des démocrates marqué à gauche    News    Marocains de fait, Espagnols de cœur    Plus de cent sportifs russes dopés ou supposés dopés déjà exclus des JO de Rio    Les universités marocaines et portugaises font le point de leur coopération    Un éléphant derrière le décès d'une fille au Jardin zoologique de Rabat    Travail domestique: Les contours du projet de loi    Premier match et premier but pour Mehdi Benatia avec la Juventus    Au coin des transferts    Le Festival Jawhara célèbre le modernisme d'El Jadida    Le court métrage en fête à Azrou et Ifrane    Beyoncé en tête des nomination aux MTV Video Awards    De la musique, encore et encore!    David Bloch Gallery Marrakech    Festival Timizart: Coup d'envoi demain    Sourire    News    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agadir: Kayouh tâte le pouls des artisans
Publié dans L'Economiste le 27 - 02 - 2012

«Les cours d'alphabétisation ont changé ma vie. Auparavant, je ne savais pas écrire, aujourd'hui, je suis en mesure de remplir un chèque, et cela me motive pour développer mon activité». Ces quelques mots d'un artisan quingénaire de la commune d'Aourir traduisent
les petites transformations d'un programme d'alphabétisation sur toute une activité.
Le sujet était au cœur du débat vendredi dernier à Agadir lors d'une rencontre entre Abdessamad Kayouh, le nouveau ministre de l'Artisanat et la profession. Un meeting sur l'alphabétisation fonctionnelle et le renforcement des capacités professionnelles des artisans, organisé par le département de l'Artisanat en partenariat avec l'Agence du partenariat pour le progrès (APP). Et ce, dans le cadre du programme MCA-Maroc financé par le Millennium Challenge Corporation (MCC).
De l'avis des institutionnels ce programme avance bien. Le volet alphabétisation fonctionnelle est même bouclé. Ce dernier a ciblé 30.000 artisans à l'échelle nationale. Aussi la rencontre de vendredi dernier avait pour objectif de sensibiliser les artisans à adhérer à la démarche mais aussi d'évaluer ce qui a été réalisé. Pour le ministre, c'était l'occasion aussi de les écouter.
Il prône en effet la concertation pour avancer sur les chantiers et satisfaire les besoins des artisans. La priorité aujourd'hui est de mettre en place le commerce équitable dans le secteur pour que le mono-artisan bénéficie véritablement du fruit de son travail. Ce dossier est aujourd'hui en phase d'étude, précise-t-il. Il est question aussi de trouver des solutions au problème de l'approvisionnement en métal argent des bijoutiers notamment de Tiznit.
Cette activité étant un des principaux secteurs de cette ville. Par conséquent, il est indispensable aujourd'hui pour les ministères des Mines et des Finances de trouver une issue à ce frein au développement de la filière car ce problème d'approvisionnement encourage l'importation informelle.
Chantiers
Pour le ministre Abdessamad Kayouh, il y a du pain sur la planche. Le contrat-programme qui court jusqu'en 2015, devrait être renforcé d'une manière globale par la mise à niveau de l'élément humain, la couverture sociale, l'accès au financement et aux intrants et la réglementation des métiers de l'artisanat... A l'ordre du jour également, l'aménagement des zones d'activité dédiées à l'artisanat. La tutelle est appelée aussi à défendre la spécificité des produits de l'artisanat, notamment en luttant contre la contrefaçon. Ce qui nécessitera la mise en place de normes, de labels de qualité et un système de certification. Au niveau régional, il est question d'apporter quelques amendements à la stratégie du secteur. Une décision prise lors de la rencontre entre les professionnels et la tutelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.