Le Maroc vise la qualification au Mondial    Brèves Internationales    Création d'un ministère délégué chargé des Affaires africaines: Une exigence pour la politique étrangère du Maroc    Etudes supérieures: Le coup de pouce de Bridge to study away    Mohamed Sijelmassi: Une vie au service de la culture    Le WAC plus que jamais déterminé à passer l'obstacle de l'USMA    Babaliste signe son premier million    L'ANP obtient le feu vert pour un emprunt obligataire de 500 MDH    S.M le Roi reçoit l'envoyé personnel du S.G de l'ONU pour le Sahara    Deux vaccins expérimentaux prometteurs contre le virus Ebola    Khamenei met en garde les Etats-Unis à propos de l'accord nucléaire    News    La Chambre des représentants approuve neuf dispositions de son règlement intérieur    Trapero, chef de la police catalane, héros, martyr ou traître à la nation ?    Ligue des champions : Le Real stoppé par Tottenham    Une étape-reine de 65 kilomètres au Tour de France 2018    Divers sportifs    La jaunisse fusarienne du bananier menace le fruit le plus vendu au monde    Insolite : Excédée par le foot    Kiné, ostéopathe ou bien chiropracteur, qui consulter ?    Divers    Plus de 8 millions de touristes ont visité le Maroc à fin août    Les meilleurs films de tous les temps    L'art contemporain marocain sublimé à Paris par l'œuvre d'Ilham Laraki Omari    "Only the Brave" porte à l'écran le dur métier de pompier    Les écoles tenus de publier les noms des enseignants absents    Samaa Marrakech pour les Rencontres et Musiques Soufies    Dentistes, attention aux déchets toxiques !    Le «Daniel Pearl 2017» décerné à une journaliste marocaine    L'ONSSA alerte contre la commercialisation d'une huile d'olives non conforme    El Othmani: «Le remaniement élargi n'est pas à l'ordre du jour»    Dar Al Amane, l'enseigne de la fenêtre participative de la SGMB, déjà opérationnelle    Législatives Autrichiennes: Sebastian Kurz devient le plus jeune dirigeant au monde    Classement FIFA : Le Maroc dans le Top 50    Sanad s'offre un nouveau look    L'amazighe est-il en danger?    RABAT: LE ROI INAUGURE LE CENTRE DE CARDIOLOGIE DE L'HÔPITAL MILITAIRE    TETOUAN: ARRESTATION D'UN TRAFIQUANT EN POSSESSION DE 120 CAPSULES D'HEROINE    Catalogne: Madrid confirme qu'une suspension de l'autonomie est sur la table    L'ONEE met en service de nouveaux modes de paiement électronique    Raqa, Kirkouk : Le problème kurde de Washington    Pour le Qatar, la crise du Golfe a affecté la lutte antijihadiste    HAUSSE DES SALAIRES: LES SYNDICATS POSENT UN ULTIMATUM À EL OTHMANI    Le Salon du cheval d'El Jadida : Une première décennie pleine de succès et de passion    Le Roi Mohammed VI reçoit Horst Kohler    Muséologie: Mehdi Qotbi en voyage d'information à Londres    Festival de la Culture soufie: Le Samaâ, de tariqa en tariqa    Amical : Le Maroc affrontera l'Ecosse fin mars 2018    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Oriental met le cap sur l'agriculture durable...
Publié dans L'Economiste le 21 - 12 - 2016

L'agriculture bio nécessite un accompagnement spécifique et un savoir-faire attesté pour bénéficier des certifications indispensables à son développement (Ph. A.K)
Favoriser une dynamique multisectorielle autour de l'agriculture durable dans l'Oriental, est l'objectif recherché par les organisateurs du 5e forum régional d'agriculture durable: agriculture biologique, agroécologie, permaculture. Cette rencontre qui a réuni plusieurs partenaires dont le Conseil régional de l'Oriental (CRO) et le réseau des initiatives agroécologiques au Maroc (RIAM) sensibilise à l'importance de la culture biologique et aux actions à entreprendre pour consolider une agriculture durable. Des actions de proximité qui s'inscrivent dans une démarche d'éco-développement territorial durable. L'engagement interpelle ainsi l'ensemble des acteurs pour assurer une production agricole rurale, périurbaine et urbaine via des politiques d'économie d'eau et recours aux énergies renouvelables. «En amont assurer une commercialisation certifiée en circuits courts, de coûts de transports réduits, d'éco-construction, d'activités complémentaires comme l'agro-tourisme ou l'écotourisme, sans oublier la juste rémunération des agriculteurs et de leurs travailleurs», préconisent les organisateurs.
Ce forum cherche à enclencher une dynamique multisectorielle autour de l'agriculture durable sur le plan régional. C'est également une rencontre qui s'inscrit dans la continuité d'évènements régionaux liés à la promotion de l'agriculture biologique, en rapport avec les défis des changements climatiques, aux recommandations de la Précop réalisées en juillet 2016. L'Oriental qui compte quelques fermes écologiques, au niveau des provinces de Berkane, Nador, Jerada et Oujda, attend des actions d'envergure pour la généralisation d'une culture solidaire et respectueuse de l'environnement. «Il est temps que les petits agriculteurs, regroupés en coopératives, bénéficient des avancées scientifiques réalisées dans le domaine et des subventions mises à leurs dispositions par le Conseil régional et les départements de l'agriculture», souligne Abdenbi Bioui président du CRO.
Et pour valoriser le travail réalisé par des petits agriculteurs un marché de vente de produits bio sera organisé en marge de ce forum qui s'articulera autour de 6 thématiques: production végétale et élevage; commercialisation, valorisation et certification ; organisation, formation et renforcement de capacité ; sécurité alimentaire et alimentation et santé; éco et agro tourisme et accompagnement des projets de transition écologique. «Les produits bio sont de plus en plus prisés et représentent une alternative de valorisation notamment pour les agricultures familiales et vivrières dans les zones les plus vulnérables», explique un fermier qui exposera ses produits lors de ce forum.
Ce que préconise le RIAM
L'agroécologie, dans son approche systémique, prend en compte les produits locaux de saison et propose des alternatives d'atténuation et d'adaptation aux changements climatiques actuels: favoriser la biodiversité naturelle et cultivée, restaurer et maintenir les sols nourriciers vivants (capteurs de carbone et d'eau), préserver les forêts existantes et développer l'agroforesterie et la reforestation à tous les niveaux. Juste après le 5e forum d'Oujda, le réseau des initiatives agroécologiques au Maroc conduira trois autres forums régionaux jusqu'en mai 2017. Ils seront organisés dans les régions du Souss, de Draa Tafilelt et du grand sud. Des rencontres pour préparer les assises nationales de l'agriculture durable au Maroc qui auront lieu en automne 2017, événement de dimension nationale, mettant en exergue le mouvement de transition vers une agriculture durable au Maroc.
De notre correspondant,
Ali KHARROUBI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.