Une camionnette fonce dans la foule dans le centre-ville Barcelone : plusieurs blessés    Guelmim-Oued Noun: L'Absurdistan du sud    Attentats de Paris : Les nouvelles révélations sur le rôle de Salah Abdeslam    «Dakhla en couleurs… été 2017», un événement pour les arts plastiques    Hommage à Hamid Kharbouchi au Caire    Championnat du monde junior de karting : Le Marocain Zanfari 2e en Autriche    Grand Prix de Pau de golf : Excellentes performances des juniors marocains    Affaire de corruption et d'extorsion : Deux fonctionnaires de police arrêtés à Marrakech    Opération «Marhaba 2017» : 2,20 millions MRE ont regagné le Maroc via les différents points de passage    Khémisset : Un mort et un blessé dans un accident de la route    Pour Sellami, rien ne sera gagné d'avance lors du match contre l'Egypte    PJD: le parti dévasté par une guerre intestine    Préparation du projet de loi de Finances 2018: Un déficit budgétaire à 3% et un taux de croissance à 3,2%    Plan Maroc Vert : Agenda chargé de Aziz Akhannouch à Ouarzazate    Lions de l'Atlas: fin de la tournée européenne de Hadji et Beaumelle    Le déficit commercial se creuse de plus en plus    La vérité sans détours : Nos adversaires cherchent à porter atteinte à ce qui fait notre force    Parlement: pourquoi une session extraordinaire en septembre    Haj : L'Arabie Saoudite rouvre sa frontière avec le Qatar    A cause de travaux exceptionnels : La gare de Casa-port sera fermée le 20 août à la circulation des trains    Al Hoceima: la vérité sur le transfert de Abdelhafid El Haddad à l'hôpital Mohammed V    Reptiles et insectes venimeux: le Maroc en pénurie d'antidotes    Météo: chaleur, nuages et orages    Horst Köhler succède à Ross comme envoyé personnel du SG de l'ONU pour le Sahara    Des bus en plus pour remplacer le tramway interrompu à Casablanca    L'IRT rétribue les donneurs de sang avec des billets gratuits    Insolite : Ado gouverneur    Démarrage sur les chapeaux de roue pour Liverpool en Ligue des champions    Zidane contrarié par la lourde sanction infligée à Ronaldo    Vers une réduction de la période des transferts en Angleterre    Le désamour grandit entre Trump et les patrons américains    Attentats suicides dans le nord-est du Nigeria : 28 morts et plus de 80 blessés    Lorsque les Hommes intègres parlent du Royaume...    Une délégation parlementaire chinoise au Maroc en septembre prochain    Divers Economie    Une hormone dope mémoire et capacités motrices, un espoir pour Alzheimer    Des "bonnes" marocaines déguisées en épouses    Le savoir-faire artisanal exposé à Ifrane    A Larache, Mohamed Choubi se ressource auprès de Genet et Goytisolo    Exposition au Guatemala d'œuvres de calligraphie arabe d'Abdelhamid Az-zubair    "Dakhla en couleurs... Eté 2017"    «15 Minutes de guerre» de Fred Grivois en plein tournage au Maroc    Divers    Tom Cruis blessé lors d'une cascade de Mission Impossible 6    L'Iran menace de sortir de l'accord de 2015 en cas de nouvelles sanctions américaines    Attaque terroriste à Ouagadougou: message de condoléances du roi Mohammed VI    Décès du grand journaliste et écrivain marocain Abdelkrim Ghallab    Abdelkrim Ghallab, l'un des piliers du mouvement national, n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oujda lance un nouveau concept de villas économiques
Publié dans L'Economiste le 28 - 12 - 2016

Pour résoudre la crise qui frappe le secteur de l'immobilier il fallait renouveler les concepts et adapter les prix aux bourses des classes moyennes (Source: AO)
Un nouveau concept immobilier vient d'être lancé à Oujda. Il consiste en des mini-villas socioéconomiques réalisées par une jeune société immobilière qui a fait de l'innovation son cheval de bataille. Le secteur de l'immobilier connaît une crise sans précédent à Oujda car les spéculateurs et certaines grosses entreprises ont provoqué la chute vertigineuse de la demande. La qualité des travaux et le dépassement des délais de livraison en sont les principales causes. Les nouvelles villas proposées s'inspirent du concept économique et social. Elles sont commercialisées à 250.000 DH. Une offre sous forme de petites villas de 70 m2 en duplex individuel (R+1) avec trois chambres, salon, cuisine open, salle de bains et petite cour. L'atout supplémentaire de l'offre réside dans la qualité de sa finition. Un plus qui a encouragé les acquéreurs à s'engager dans des temps record. En moins de 40 jours, 75% de ces villas sont déjà vendues. Un succès qui a poussé plusieurs spéculateurs à vouloir tout acheter. Demande rejetée par la société «Aakar Orient» qui avance que le fait de casser les prix est un atout compétitif pour elle. D'autant plus, elle ne compte pas se contenter à ce premier produit et de se limiter à Oujda. Son objectif est de vulgariser l'acquisition des villas sociales et économiques avec une grille tarifaire qui défie toute concurrence.
La première offre est lancée au niveau de la ville d'Oujda (à Sidi Yahia). Suivront d'autres villes de l'Oriental: Nador, Saïdia et Berkane. La société projette également de lancer la même offre à Casablanca et Rabat. À Bouskoura, elle a déjà réservé des terrains pour la construction de ces villas. Hicham Essghir, directeur général d'Aakar Orient, explique qu'il est possible de résoudre le handicap de la cherté du foncier au niveau des centres urbains en optant pour les périphériques. «Dans les zones périurbaines ou nouvellement ouvertes à l'urbanisation, le prix du mètre carré brut est à 100 dirhams/m2. Ce qui laisse une marge bénéfique importante pour les sociétés immobilières citoyennes. Il suffit que les pouvoirs publics encouragent cette alternative»
En parallèle à ces villas économico-sociales, une autre offre sera lancée en mars prochain. Elle consiste en des villas pour les classes moyennes avec des prix qui gravitent autour de 500.000 DH. Des villas, bâties sur 150 m2 avec 3 chambres, 2 salles de bains, 2 salons, garage, cuisine américaine et 2 petites cours. Cette seconde offre sera développée surtout au niveau des villes de Casablanca et de Rabat.
De notre correspondant,
Ali KHARROUBI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.