Nouvelles interpellations en lien avec la cellule terroriste pro-Daech démantelée dernièrement    Vernissage à Casablanca de l'exposition « Arkane Afrika »    Salon du cheval : Beau spectacle !    Ligue des champions : WAC – Al Ahly, remake de la finale 2015    Flash hebdomadaire    Sukuk souverains : Encore du retard !    Driss El Yazami plaide pour une nouvelle dynamique    Consommation : Légère hausse des prix en septembre    Propos calomnieux de Messahel : Forte indignation de la RAM    Le WAC de Casablanca compte ses millions de dirhams    Le projet des écoles polytechniques définitivement enterré    La CNSS lance une campagne de communication sur ses e-services    Fatim Zahra Mansouri : « Le discours du trône a mis le doigt sur les dysfonctionnements de la pratique politique »    Convention de coopération entre l'UEMF et l'IDATE (DigiWorld)    Tannane souffre d'une dépression et d'une déchirure à l'adducteur Spécial    Baisser de rideau du Festival des Jeunes et des étudiants en Russie    Maroc Telecom dépasse la barre des 56 millions de clients    «L'Ours» d'Ouissaden débarque dans les librairies    Remise des prix par le prince Moulay El Hassan au salon du cheval d'El Jadida    Torture aux mains d'éléments de la police: La DGSN dément    Boussaïd attendu demain sous la coupole    ACQUITTEMENT DU DIRECTEUR D'ECOLE ACCUSE D'AVOIR HARCELE LA MÈRE D'UNE ELÈVE    Un délire de plus    METEO: BRUME SUR LES CÔTES, SOLEIL SUR LE RESTE DU PAYS    Madagascar-Peste : aide sanitaire d'urgence sur décision royale    Japon : Abe rempile avec succès    Crans Montana s'enracine à Dakhla    Le Barça continue de gagner malgré la crise catalane    Le Bayern rejoint Dortmund en tête de la Bundesliga    L'IRT arrache le nul à Marrakech    Fin des pourparlers interlibyens à Tunis sans percée notable    News    Look militaire et symboles rebelles inspirent la mode en Ukraine    Les parcs éoliens en pleine mer pourraient fournir le monde entier en énergie    Signature à Washington d'une convention visant à faciliter l'accès des femmes aux services financiers    Société et droit, sous la loupe à Kelaât des Sraghna    Divers    Insolite : Des jours de congés pour soigner un animal    Le pouvoir fort, source de corruption en Afrique du Sud    Horst Köhler interpellé à propos des 50 filles séquestrées par le Polisario    Le "fake-news'' en débat à Essaouira    Les Saoudiens impatients de renouer avec le grand écran    "Mon Oncle" de Nassim Abassi projeté à Washington    Mogadiscio – Le pire attentat de l'Histoire    En fin de mandat, Janet Yellen défend son bilan à la FED    Clôture réussie du 10è festival de la Culture Soufie à Fès    Sans Filtre⎜ André Azoulay, le sage de Mogador    L'Académie du Royaume du Maroc s'ouvre à l'Amérique latine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'INFO
Publié dans L'Economiste le 02 - 03 - 2017

Pour assurer de l'eau à certains centres isolés, l'ABHM réalise des forages jusqu'à 350 mètres de profondeur (Ph .A.K)
L'Agence du bassin hydraulique de la Moulouya (ABHM) et le ministère délégué chargé de l'eau, en collaboration avec leurs partenaires, mènent des actions tous azimuts pour assurer à l'Oriental son autosuffisance en eau et le prémunir contre les aléas des saisons à faibles précipitations. Plusieurs travaux sont en cours de réalisation en matière de protection contre les inondations, assainissement, apports des barrages, contribution aux programmes de dépollution industrielle, recherches de l'eau et abreuvement du cheptel.
En matière de réalisation des barrages pour l'irrigation et la protection contre les inondations, plus de 507 millions de DH ont servi à la réalisation de 5 barrages. Deux barrages de taille moyenne à Tamalout et Rkiza, sont achevés et ont nécessité 50 millions de DH chacun. 3 autres barrages collinaires pour le stockage de l'eau et la protection contre les inondations sont également opérationnels à Sid Almandri, Oulad Chrif et Saidia.
À ces barrages de moyennes et petites tailles, s'ajoute le futur grand barrage de la région qui est en phase de réalisation à Targaoumadi, sur l'Oued Zabzite. Un barrage d'une capacité de 280 millions de m3 et qui nécessite 1,5 milliard de DH pour sa réalisation. Il servira essentiellement à desservir toutes les localités et centres de la province de Guercif confrontés à d'énormes difficultés pour leur alimentation en eau potable. Il contribuera également à l'irrigation des petits et moyens périmètres d'irrigation au niveau des provinces de Guercif et Taourirt, à la lutte contre l'envasement du barrage Mohammed V et à la production de l'électricité. La réalisation de ce barrage tombe à point nommé pour atténuer les effets négatifs des années de sécheresse. Idem, pour la modernisation des petites et moyennes hydrauliques existantes et la redynamisation des activités économiques des provinces de Taourirt et Guercif.
Le budget 2017 de l'Agence du bassin hydraulique de la Moulouya, se veut complémentaire aux actions entreprises par le ministère délégué chargé de l'eau et du CRO (Source: ABHM)
En parallèle, l'ABHM, débloque chaque année 10 millions de DH pour l'entretien des anciens barrages de la région. Des travaux qui englobent également la préservation de la qualité des eaux contre les rejets domestiques et industriels de l'agroalimentaire au niveau des villes de Taourirt, Driouch et Guercif. «Des études ont aussi été réalisées pour les centres qui ne disposent pas d'étude d'assainissement et dépollution des eaux usées comme à Guenfouda et Tiouli. Pour 2017, c'est le centre rural de Mestegmer qui bénéficiera de ce savoir faire», explique Boubker El Haoudi, directeur de l'ABHM.
En matière de protection contre les inondations, le ministère chargé de l'eau a réalisé des programmes de 17 millions de DH, alors que les interventions de l'Agence hydraulique couvrent 13 centres dans 6 provinces de l'Oriental avec un montant de 12 millions de DH. D'autres programmes sont en cours et s'élèvent à 110 millions de DH. Ils concernent l'aménagement des Oueds Ennchaef et Isly qui traversent Oujda et qui s'inscrivent dans la vision 20/20 lancée par le Wali de la région. 9 autres centres sont aussi concernés par l'embellissement de leurs bordures au niveau des provinces de Driouch et Jerada. Tous ces programmes seront achevés en avril 2017.
En ce qui concerne la recherche et le développement des eaux souterraines, plusieurs actions sont menées pour les préserver et rationaliser leurs exploitations tout en assurant le renouvellement des nappes phréatiques. «Un grand effort est consenti en matière de prospection des nappes et forage des puits. 80 forages ont été réalisés en 2 ans au profit de 37 localités rurales et ont nécessité 18 millions de DH» précise El Haoudi. S'ajoutent les 8 millions de DH/an qui seront alloués par le Conseil régional de l'Oriental (CRO) pour le forage et la prospection des eaux souterraines.
En 2017, l'ABHM débloquera 160 millions de DH dont 135 millions de DH pour l'investissement. Ils seront engagés dans la protection contre les inondations, la préservation de la qualité des ressources en eau, la planification et gestion des ressources et l'entretien des ouvrages hydrauliques.
Une convention-cadre pour 1,8 milliard de DH
Une convention-cadre en matière de développement des ressources en eau, étalée sur cinq ans (2016/2020), engage plusieurs départements dont le ministère délégué chargé de l'eau et le Conseil régional de l'Oriental. Son coût global s'élève à 1,8 milliard de DH et s'articule autour de 7 axes. La construction des barrages avec valorisation des eaux superficielles, l'alimentation en eau potable des populations rurales et la réalisation des points d'eau pour l'abreuvement du cheptel, constituent ses trois points prioritaires. Ils sont suivis par des actions ciblées pour la protection des centres vulnérables contre les inondations, l'assainissement et la dépollution des eaux usées. Le reboisement des bassins versants pour lutter contre le charriage et la recherche scientifique en constituent les deux derniers points.
De notre correspondant,


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.