Fès-Meknès : La région séduit les investisseurs    PME&TPME : Les grands chantiers de la rentrée    L'union africaine : Mohammed V, le père fondateur    Le Maroc devient partenaire de l'ASEAN    Barack Obama dit son admiration pour Hillary Clinton, la mieux à assumer les responsabilités de la présidence    Al Omrane : 1.000 enfants de bidonvilles en colonie de vacances    Importation des déchets : quel régime juridique ?    Statut de l'artiste : La loi adoptée    Comptes spéciaux : Plus de transparence dans le PLF 2017    Meknès : Des étudiants écopent de peines de 2 à 6 ans de prison    Le locatif peut-il relancer le secteur de l'immobilier ?    Commando de choc    Code de la famille : Le bilan décennal dévoilé    Hausse du résultat net part du Groupe Maroc Telecom    L'iPhone 7 pourrait être commercialisé le 16 septembre    Rachida Dati : Allô l'Europe, ici le Maroc    Marocains de fait, Espagnols de cœur    Omar Hilale : Le Conseil de sécurité satisfait du package conclu avec le Maroc au sujet de la MINURSO    Influencé par Bernie Sanders, le programme des démocrates marqué à gauche    Les représentants religieux demandent une sécurité renforcée des lieux français de culte    Sécurité : 52 individus placés en détention provisoire    Traité d'Amitié et de Coopération de l'ASEAN : Les ministres des AE de l'Asie du Sud-est approuvent l'adhésion du Maroc    Plus de cent sportifs russes dopés ou supposés dopés déjà exclus des JO de Rio    Premier match et premier but pour Mehdi Benatia avec la Juventus    Au coin des transferts    Fair-play financier    Tibu forme 60 jeunes filles au basket    Après Al Ahly, retrouver le... Zamalek : 40 000 Wydadis ce soir à Rabat    En route pour Rio : Historique de la participation marocaine: Los Angeles 1984    Il rencontre ce soir le Wydad : Il était une fois Al Ahly, le National du Caire    Les causes de la mauvaise gestion des entités publiques marocaines    Arrestation à Fès de quatre personnes impliquées dans différents délits    Les universités marocaines et portugaises font le point de leur coopération    350 usines de fabrication de sacs en plastique à l'arrêt et 50.000 emplois perdus    Un éléphant derrière le décès d'une fille au Jardin zoologique de Rabat    Travail domestique: Les contours du projet de loi    El Hajeb : Démantèlement d'un réseau criminel spécialisé dans le vol qualifié    La DGAPR dément la grève de la faim de 60 détenus à la prison locale de Fès    Le Festival Jawhara célèbre le modernisme d'El Jadida    Le court métrage en fête à Azrou et Ifrane    Beyoncé en tête des nomination aux MTV Video Awards    De la musique, encore et encore!    Un cliché pour la planète....    David Bloch Gallery Marrakech    Festival Timizart: Coup d'envoi demain    Quand les Oudayas fêtent les arts et la culture    Les thèses séparatistes démontées devant la Cour de justice européenne    News    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vignette: Après le 31 janvier, les pénalités
Publié dans L'Economiste le 18 - 01 - 1999

Le délai de paiement de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles court depuis le début du mois de janvier. Les montants de cette taxe varient selon la puissance du véhicule. En cas de retard de versement, des pénalités sont prévues.
AutomobilisteS à vos bourses! Cette période de l'année est synonyme de versement de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles. Pour la majorité des automobilistes, c'est une période peu clémente. Quoi qu'il en soit, les voitures de différentes catégories se préparent à recevoir l'ornement de l'année: le petit autocollant de la vignette. Le délai de paiement est ouvert depuis le premier de ce mois. Une date butoir est fixée par les texte: le 31 janvier passé, des majorations s'ajoutent à la note.
Concrètement, les pénalités de retard représentent 10% du montant de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles (communément connue sous l'appellation de vignette).
Plus le délai de retard de paiement se prolonge, plus les pénalités augmentent. Au-delà de cinq mois de retard, la majoration est de l'ordre de 20% du montant de la taxe. Dépassant les onze mois, la pénalité atteint les 50% du montant de la vignette. Pis encore, si le retard est constaté par procès-verbal, la pénalité est de 100% du montant de la taxe.
Selon l'article 5 du dahir du 13 juillet 1957 instituant cette taxe, celle-ci "couvre le véhicule assujetti pour la période d'imposition même en cas de changement de propriétaire au cours de cette période''. Si le véhicule est vendu pendant la période d'imposition "les cessionnaires successifs sont solidairement responsables du paiement de la taxe et des droits supplémentaires...''. La valeur de la vignette est déterminée en fonction de sa puissance fiscale. Cette dernière est elle-même tributaire de deux autres critères: le type de carburant utilisé et la nature juridique du propriétaire.
Pour un véhicule à moteur essence, dont la puissance est inférieure à huit chevaux, appartenant à une personne physique, ou à des entreprises de location de voiture sans chauffeur, la vignette est fixée à 350 DH. Le même montant est à verser dans le cas d'un véhicule utilitaire (pick-up) à moteur diesel appartenant à des personnes physiques et bénéficiant d'une police d'assurance agricole.
Le montant de la vignette peut augmenter en fonction du nombre de chevaux. Il sera fixé à 3.200 DH dans le catégorie supérieure à 19 chevaux. Si le véhicule est à moteur diesel, la taxe commence à 700 DH pour la catégorie inférieure à huit chevaux. Dans la catégorie dépassant les 19 chevaux la taxe est de 8.000 DH.
En revanche, pour un véhicule inférieur à huit chevaux, mais appartenant à une personne morale, la taxe est de 3.000 DH. Elle passe à 4.500 DH pour un véhicule de puissance égale ou supérieure à huit chevaux (respectivement 6.000 et 9.000 DH pour un moteur diesel).
Néanmoins, les textes prévoient des exonérations. Elles touchent les véhicules destinés au transport en commun de personnes, les utilitaires pesant en charge plus de 3.000 kilos et les automobiles de place ou taxis régulièrement autorisés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.