Découverte d'un réseau international d'immigration : Arrestation de trois Afghans porteurs de lettres à charge jihadiste à l'aéroport de Marrakech    DHJ/ A bride abattu avec Mohsine Daraâoui, nouveau préparateur physique du Diffaa / « Travailler en symbiose pour fournir de plus en plus d'informations pour aider l'entraîneur à prendre les meilleures décisions... »    Evacuation des appartements occupés illégalement à Tanger: Les 400 migrants subsahariens dispatchés entre différentes villes du Maroc    Lutte contre le terrorisme : La Belgique approuve une convention avec le Maroc    Bibliotram au Forum mondial de la langue française    Africains du Maroc : Co-développement Maroc-Cameroun, un exemple de coopération sud-sud    Gestion de l'affaire des viols en Centrafrique / L'ONU rouvre le dossier et lance une enquête    Guinée, une alliance contre nature    Tourisme: Aucune annulation n'a été enregistrée après l'attentat en Tunisie    En clôture de la saison sportive de l'U.S. Cheminots / L'apothéose... en kermesse !    Le sport meknassi... parent pauvre du sport national    S'inscrire dans une démarche qualité normée    Alerte météo : Il fera très chaud de samedi au jeudi    Interrogations sur les capacités d'opérationnalisation de la loi    La Fondation Attijariwafa bank célèbre l'art du Melhoun    Pourparlers inter-libyens à Skhirat : La délégation de Tripoli devrait rejoindre le dialogue    Distinctions et partenariat à l'international: Mazagan accueillera les 22èmes World Travel Awards    Energies renouvelables : Platinium Power opère aussi au Cameroun    Fuite des épreuves du Bac: Les enquêtes toujours en cours    La critique de la télévision    Migrants évacués à Tanger : El Khalfi dément tout incident alors que le Gadem déplore un mort    Le PPS milite pour l'avènement d'une société de démocratie, de modernité, de progrès, de dignité et d'égalité    Hôpital Ibn Sina de Rabat : Les urgences font peau neuve    Un intellectuel prolifique et une carrière aussi riche que variée !    251,95 millions de dollars accordés par la BM au Maroc    Affaire de la jupe, 28 avocats pour la défense des filles d'Inezgane    Saisie de 320 tonnes de produits impropres à la consommation    Santé mentale, les nouvelles propositions de Louardi    RAM devient le transporteur officiel du Festival Ecrans Noirs    L'Europe contre la démocratie grecque    La RAM recrute en Guinée Bissau    Attaques meurtrières sans précédent de l'EI contre l'armée égyptienne dans le Sinaï    La Grèce, surprenante experte des règles du FMI    Le Polisario sens dessus dessous    Peut-on contester un refus de visa ?    Consolider les capacités institutionnelles des associations    La communauté marocaine au Mali cultive la ferveur d'une spiritualité commune aux deux pays    L'affaire Chaïmaa met en lumière les contradictions de Louardi    Divers    Libertés individuelles et droit à la différence malmenés    Mohamed Boudrika rempile pour un nouveau mandat à la tête des Verts    Echos de l'OCK    Les Marocains principaux bénéficiaires du passeport européen en 2013    Aziz Sahmaoui, né pour composer    Nocturnes ramadanesques au Musée Mohammed VI d'Art moderne et contemporain    Cinq bonnes raisons d'aller voir «Les Profs 2» avec Kev Adams    Entre dynamisation et sécurisation des échanges commerciaux    Les clubs maghrébins dominent, d'autres s'inclinent dont le MAT...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Vignette: Après le 31 janvier, les pénalités
Publié dans L'Economiste le 18 - 01 - 1999

Le délai de paiement de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles court depuis le début du mois de janvier. Les montants de cette taxe varient selon la puissance du véhicule. En cas de retard de versement, des pénalités sont prévues.
AutomobilisteS à vos bourses! Cette période de l'année est synonyme de versement de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles. Pour la majorité des automobilistes, c'est une période peu clémente. Quoi qu'il en soit, les voitures de différentes catégories se préparent à recevoir l'ornement de l'année: le petit autocollant de la vignette. Le délai de paiement est ouvert depuis le premier de ce mois. Une date butoir est fixée par les texte: le 31 janvier passé, des majorations s'ajoutent à la note.
Concrètement, les pénalités de retard représentent 10% du montant de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles (communément connue sous l'appellation de vignette).
Plus le délai de retard de paiement se prolonge, plus les pénalités augmentent. Au-delà de cinq mois de retard, la majoration est de l'ordre de 20% du montant de la taxe. Dépassant les onze mois, la pénalité atteint les 50% du montant de la vignette. Pis encore, si le retard est constaté par procès-verbal, la pénalité est de 100% du montant de la taxe.
Selon l'article 5 du dahir du 13 juillet 1957 instituant cette taxe, celle-ci "couvre le véhicule assujetti pour la période d'imposition même en cas de changement de propriétaire au cours de cette période''. Si le véhicule est vendu pendant la période d'imposition "les cessionnaires successifs sont solidairement responsables du paiement de la taxe et des droits supplémentaires...''. La valeur de la vignette est déterminée en fonction de sa puissance fiscale. Cette dernière est elle-même tributaire de deux autres critères: le type de carburant utilisé et la nature juridique du propriétaire.
Pour un véhicule à moteur essence, dont la puissance est inférieure à huit chevaux, appartenant à une personne physique, ou à des entreprises de location de voiture sans chauffeur, la vignette est fixée à 350 DH. Le même montant est à verser dans le cas d'un véhicule utilitaire (pick-up) à moteur diesel appartenant à des personnes physiques et bénéficiant d'une police d'assurance agricole.
Le montant de la vignette peut augmenter en fonction du nombre de chevaux. Il sera fixé à 3.200 DH dans le catégorie supérieure à 19 chevaux. Si le véhicule est à moteur diesel, la taxe commence à 700 DH pour la catégorie inférieure à huit chevaux. Dans la catégorie dépassant les 19 chevaux la taxe est de 8.000 DH.
En revanche, pour un véhicule inférieur à huit chevaux, mais appartenant à une personne morale, la taxe est de 3.000 DH. Elle passe à 4.500 DH pour un véhicule de puissance égale ou supérieure à huit chevaux (respectivement 6.000 et 9.000 DH pour un moteur diesel).
Néanmoins, les textes prévoient des exonérations. Elles touchent les véhicules destinés au transport en commun de personnes, les utilitaires pesant en charge plus de 3.000 kilos et les automobiles de place ou taxis régulièrement autorisés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.