ONCF- Consortium Thales/ Huawei /Imet 30 millions d'euros pour moderniser le réseau ferroviaire marocain    Il fait l'actu : Abdelali Benamour    « International Five Star Diamond Et de deux pour la RAM    Aïd Al-Fitr : Grâce Royale au profit de 277 personnes    Aïd al-Fitr célébré mardi au Maroc    « L'été meurtrier » par ( Jamal Berraoui )    L'Allemagne, championne du monde de l'efficacité énergétique    Divers    Loi de Finances 2015 : Les priorités de la rentrée    Divers sportifs    Raad aux comandes du SCCM    Marjane et Joudar tirent leur épingle du jeu au Loto Polish Open    Les chiens errants menacent les habitants de Dakhla    La plasmaphérèse s'effectue désormais au Maroc    Soutien aux anciens prisonniers détenteurs de projets    Meknès : le rendez vous des élèves brillants    Aymane Salim : Collaborer avec Paco Dimitri était une très belle expérience musicale et humaine    Festival international des jeunes et des arts populaires à Asilah    Insolite : Concours de prières bouddhistes    Le programme complet du Moussem Moulay Abdellah Amghar du 08 au 16 Août 2014    Un livre en question    L'expérience marocaine en matière de lutte contre les inégalités présentée par l'USFP à Montevideo    Abdo Saibari élu à l'unanimité à la tête de la Chabiba Ittihadia    Marrakech : le Palais Namaskar a obtenu le label «Clef verte»    Abdelmonaim Elbarri, directeur du Festival « Twiza » : « Twiza progresse en parallèle avec le développent de Tanger- Métropole »    Atlas Cold Port implante son unité de froid à Tanger-Med    Le RCA et l'Espanyol Barcelone se quittent dos à dos    13 immigrants algériens interceptés dans les eaux d'Almeria    Trois marocains morts en Espagne    Un autre missile de la Corée du Nord lancé en l'air !    le Hamas a rejeté la prolongation pour 24 heures de "la trêve humanitaire"    Fête du trône: Show aérien pour les Forces Royales Air    Strandberg à Dortmund?    Mounia Nejm-Eddine Boutaleb expose à Casablanca : A la rechercher de l'équilibre intérieur    Stephen Keshi reconduit à la tête des Super Eagles    Marcher dans la lumière.    Laâyoune ; Cervantès s'installe au Sahara marocain    Interview Kaddouri : "Je me sens marocain avant tout." Spécial    700 millions de femmes dans le monde sont concernées par le mariage forcé    La jalousie entre frères et sœurs, quelles limites    Schizophrénie : Une vaste étude génétique offre un nouvel éclairage    Casablanca : L'art déco, ressuscité avec le Tram, revalorise «l'oublié» casablancais    Sahara marocain : Alger: le problème !    Maroc-UE : Les CESE marocain et européen créent un comité de suivi des relations bilatérales    Partenariat public privé    Insolite : Hillary Clinton préfère travailler de chez elle...    L'horloge ultra-précise    Hamid Chabat, dans le cadre de la discussion du bilan d'étape du gouvernement :Un bilan empreint de contre-vérités et d'appropriation busive d'initiatives et de réalisations de l'Institution royale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Vignette: Après le 31 janvier, les pénalités
Publié dans L'Economiste le 18 - 01 - 1999

Le délai de paiement de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles court depuis le début du mois de janvier. Les montants de cette taxe varient selon la puissance du véhicule. En cas de retard de versement, des pénalités sont prévues.
AutomobilisteS à vos bourses! Cette période de l'année est synonyme de versement de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles. Pour la majorité des automobilistes, c'est une période peu clémente. Quoi qu'il en soit, les voitures de différentes catégories se préparent à recevoir l'ornement de l'année: le petit autocollant de la vignette. Le délai de paiement est ouvert depuis le premier de ce mois. Une date butoir est fixée par les texte: le 31 janvier passé, des majorations s'ajoutent à la note.
Concrètement, les pénalités de retard représentent 10% du montant de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles (communément connue sous l'appellation de vignette).
Plus le délai de retard de paiement se prolonge, plus les pénalités augmentent. Au-delà de cinq mois de retard, la majoration est de l'ordre de 20% du montant de la taxe. Dépassant les onze mois, la pénalité atteint les 50% du montant de la vignette. Pis encore, si le retard est constaté par procès-verbal, la pénalité est de 100% du montant de la taxe.
Selon l'article 5 du dahir du 13 juillet 1957 instituant cette taxe, celle-ci "couvre le véhicule assujetti pour la période d'imposition même en cas de changement de propriétaire au cours de cette période''. Si le véhicule est vendu pendant la période d'imposition "les cessionnaires successifs sont solidairement responsables du paiement de la taxe et des droits supplémentaires...''. La valeur de la vignette est déterminée en fonction de sa puissance fiscale. Cette dernière est elle-même tributaire de deux autres critères: le type de carburant utilisé et la nature juridique du propriétaire.
Pour un véhicule à moteur essence, dont la puissance est inférieure à huit chevaux, appartenant à une personne physique, ou à des entreprises de location de voiture sans chauffeur, la vignette est fixée à 350 DH. Le même montant est à verser dans le cas d'un véhicule utilitaire (pick-up) à moteur diesel appartenant à des personnes physiques et bénéficiant d'une police d'assurance agricole.
Le montant de la vignette peut augmenter en fonction du nombre de chevaux. Il sera fixé à 3.200 DH dans le catégorie supérieure à 19 chevaux. Si le véhicule est à moteur diesel, la taxe commence à 700 DH pour la catégorie inférieure à huit chevaux. Dans la catégorie dépassant les 19 chevaux la taxe est de 8.000 DH.
En revanche, pour un véhicule inférieur à huit chevaux, mais appartenant à une personne morale, la taxe est de 3.000 DH. Elle passe à 4.500 DH pour un véhicule de puissance égale ou supérieure à huit chevaux (respectivement 6.000 et 9.000 DH pour un moteur diesel).
Néanmoins, les textes prévoient des exonérations. Elles touchent les véhicules destinés au transport en commun de personnes, les utilitaires pesant en charge plus de 3.000 kilos et les automobiles de place ou taxis régulièrement autorisés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.