Le Maroc compte 19 millions d'abonnés Internet    APM Terminals Tangier fait le bilan de ses 10 ans d'activité    Cash Plus cherche acquéreur    Message de condoléances de SM le Roi à la famille de Abdelmjid Dolmy    Diapo. Minusca: qui étaient les trois Casques bleus marocains tombés cette semaine?    Mehdia : Arrestation d'un individu pour escroquerie et organisation d'immigration clandestine    Palestine : Le roi interpelle de l'instance onusienne    Diplomatie royale : Le Maroc renforce ses partenariats    Dolmy, l'Empire du milieu    Indépendance du Parquet : La loi votée dans les délais    Campagne de solidarité : Favoriser le travail plutôt que l'assistanat    Cinéma, musique, théâtres,... : Enfin une feuille de route pour la culture    PSG-Monaco : La fédération dédie la recette du match à la famille d'Abdelmajid Dolmy    Jeux de la Francophonie : Les Marocains dominent les courses de demi-fond    Prière sous haute tension à Al-Qods ce vendredi    Le dossier des Hydrocarbures risque d'embraser la majorité    Cité Mohammed VI Tanger Tech : Le foncier identifié    L'économie marocaine devrait enregistrer une croissance de 4,8% en 2017    Energie solaire : Le dernier cap est franchi    Revue du Web: Daly Hassan, la chanteuse que toute l'Egypte trouve "vulgaire"    PAM: une révolution se prépare dans le parti pour la prochaine rentrée    Régionalisation avancée : Un processus au service du développement    Benatiq : «La traite d'êtres humains est une forme d'esclavage moderne»    Les forces syriennes poursuivent leur percée dans l'est de Rakka    Vivo Energy Maroc et CNPAC sensibilisent à la sécurité routière    Le discours    Décés du légendaire Abdelmajid Dolmy    Un hacker britannique recherché par Interpol arrêté à Tanger    Le groupe Renault Maroc et l'Ittihad Tanger scellent leur coopération    Infos    L'hélicoptère, la solution anti-bouchons à Sao Paulo    Recevant l'ambassadeur de la Palestine à Rabat Habib El Malki : La question palestinienne est une cause centrale pour toutes les composantes du peuple marocain    Le président de la Chambre des représentants plaide pour la promotion de la culture de la paix parmi les générations futures    Stars les mieux payées : Ellen DeGeneres (77 M$)    Illustration d'élèves marocains lors des Olympiades internationales de mathématiques au Brésil    Les éléphants de mer sensibles au rythme et au ton des cris de leurs congénères    Financer la forestation en Afrique, nouvelle stratégie contre le réchauffement    Marilyn Monroe était atteinte d'une endométriose    WAC-FUS en prologue    Insolite : La moustache de Dali    L'application "Paint" de Microsoft bientôt abondonnée    Le Maroc écoute son "environnement"    Un nouveau festival dans la préfecture de Skhirate-Témara    Exposition «Face à Picasso» : Entrée gratuite du 27 au 31 juillet    Imad Kotbi en mode bonne humeur    Centrafrique : Deux nouveaux tués et un blessé dans les rangs des FAR    Droits d'auteur: le barème de taxation des ordinateurs et smartphones revu à la baisse    Ahmed Dahmani : Le retour des Marocains de Daech est dangereux à plusieurs titres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vignette: Après le 31 janvier, les pénalités
Publié dans L'Economiste le 18 - 01 - 1999

Le délai de paiement de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles court depuis le début du mois de janvier. Les montants de cette taxe varient selon la puissance du véhicule. En cas de retard de versement, des pénalités sont prévues.
AutomobilisteS à vos bourses! Cette période de l'année est synonyme de versement de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles. Pour la majorité des automobilistes, c'est une période peu clémente. Quoi qu'il en soit, les voitures de différentes catégories se préparent à recevoir l'ornement de l'année: le petit autocollant de la vignette. Le délai de paiement est ouvert depuis le premier de ce mois. Une date butoir est fixée par les texte: le 31 janvier passé, des majorations s'ajoutent à la note.
Concrètement, les pénalités de retard représentent 10% du montant de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles (communément connue sous l'appellation de vignette).
Plus le délai de retard de paiement se prolonge, plus les pénalités augmentent. Au-delà de cinq mois de retard, la majoration est de l'ordre de 20% du montant de la taxe. Dépassant les onze mois, la pénalité atteint les 50% du montant de la vignette. Pis encore, si le retard est constaté par procès-verbal, la pénalité est de 100% du montant de la taxe.
Selon l'article 5 du dahir du 13 juillet 1957 instituant cette taxe, celle-ci "couvre le véhicule assujetti pour la période d'imposition même en cas de changement de propriétaire au cours de cette période''. Si le véhicule est vendu pendant la période d'imposition "les cessionnaires successifs sont solidairement responsables du paiement de la taxe et des droits supplémentaires...''. La valeur de la vignette est déterminée en fonction de sa puissance fiscale. Cette dernière est elle-même tributaire de deux autres critères: le type de carburant utilisé et la nature juridique du propriétaire.
Pour un véhicule à moteur essence, dont la puissance est inférieure à huit chevaux, appartenant à une personne physique, ou à des entreprises de location de voiture sans chauffeur, la vignette est fixée à 350 DH. Le même montant est à verser dans le cas d'un véhicule utilitaire (pick-up) à moteur diesel appartenant à des personnes physiques et bénéficiant d'une police d'assurance agricole.
Le montant de la vignette peut augmenter en fonction du nombre de chevaux. Il sera fixé à 3.200 DH dans le catégorie supérieure à 19 chevaux. Si le véhicule est à moteur diesel, la taxe commence à 700 DH pour la catégorie inférieure à huit chevaux. Dans la catégorie dépassant les 19 chevaux la taxe est de 8.000 DH.
En revanche, pour un véhicule inférieur à huit chevaux, mais appartenant à une personne morale, la taxe est de 3.000 DH. Elle passe à 4.500 DH pour un véhicule de puissance égale ou supérieure à huit chevaux (respectivement 6.000 et 9.000 DH pour un moteur diesel).
Néanmoins, les textes prévoient des exonérations. Elles touchent les véhicules destinés au transport en commun de personnes, les utilitaires pesant en charge plus de 3.000 kilos et les automobiles de place ou taxis régulièrement autorisés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.