Assiaqa Card: Modernisation des permis de conduire et des cartes grises    Grand prix du Prince Moulay El Hassan de kiteboarding : Fin de la compétition, début d'un grand avenir    Handicap: 100 entreprises casablancaises prêtes à embaucher    Essaouira : Quatre adolescents cambrioleurs et agresseurs sous les verrous    Tanger : Saisie de 3 tonnes de haschich à bord d'un autocar de transport du personnel    Le Coran, objet d'une chaire au Collège de France    Entre Orient et Occident    Miss Maroc 2015 : Rendez-vous le 16 mai pour la finale!    Tunisie : Marche nationale et internationale contre le terrorisme    Syrie : L'armée se repositionne autour de la ville d'Idlib    Nigéria: Irrégularités et meurtres ont émaillé le déroulement du scrutin électoral    Selon la presse espagnole : Une sélection marocaine «nettement supérieure» perd devant une équipe uruguayenne «sans idées»    30ème édition du Marathon des sables : 1.350 athlètes y prendront part    Marathon International de Rabat : Vétérans, rejoignez-nous le 19 avril à la Capitale    Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan : Hommage posthume aux acteurs décédés au cours de l'année    Barrages du Maroc: taux de remplissage de 82,8 % au 31 mars 2015    Réunion du Bureau politique du PPS    Karim Ghellab coordonnera son élaboration: Le programme électoral du PI fin avril    Péage : Les autoroutes du Maroc ont empoché 2,325 milliards DH en 2014    Une première pour l'Ecossais Ramsay, la Française Nocera récidive et signe son 14 succès sur le LET    Intenses activités de l'Organisation de la Jeunesse socialiste    Zagora séduit plus les étrangers du Maroc    Gajmoula Bent Abbi, Leila Ghandi et Loubna Mouna racontent leurs parcours    78 Etats et 40 organisations internationales pour colleter 8,4 milliards de dollars    Des chefs et représentants de partis politiques réitèrent la solidarité du Maroc avec la Tunisie sœur    Biadillah participe à la 132ème Assemblée de l'UIP    Accidents de la route : 8 morts et 5 blessés graves en moins de 24h    RAM lance Tanger-Gibraltar    Nouveau système d'agrément des BET    Faire comprendre aux Américains...    Alternance    Le patrimoine de Casablanca aux couleurs de Ramallah    Il fait l'actu : Mohamed Benchaaboun, Président de la Banque Populaire    Déontologie: le coup de gueule de l'Ordre des médecins    Tenue des Congrès provinciaux de l'USFP à M'diq-Fnidek et Benslimane    News    Rebonds : Bémols    Divers    Renforcer le dépistage de la tuberculose parmi les populations à haut risque    Les hommes sont plus motivés que les femmes pour faire du sport    Divers sportifs    Le Portugal s'empare de la tête, l'Allemagne fait le boulot    Les Pays-Bas et Hiddink au bord de la crise de nerf    Benky realpoliticien ?    Bisbilles maroco-espagnoles à propos du séjour de Zapatero à Dakhla    Arts sans frontières célèbre la journée internationale de la poésie à Errachidia    Achraf Beznani remporte le deuxième Prix au Park Arts Fair d'Allemagne    "Fièvres" de Hicham Ayouch, primé au Festival du film oriental de Genève    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Vignette: Après le 31 janvier, les pénalités
Publié dans L'Economiste le 18 - 01 - 1999

Le délai de paiement de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles court depuis le début du mois de janvier. Les montants de cette taxe varient selon la puissance du véhicule. En cas de retard de versement, des pénalités sont prévues.
AutomobilisteS à vos bourses! Cette période de l'année est synonyme de versement de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles. Pour la majorité des automobilistes, c'est une période peu clémente. Quoi qu'il en soit, les voitures de différentes catégories se préparent à recevoir l'ornement de l'année: le petit autocollant de la vignette. Le délai de paiement est ouvert depuis le premier de ce mois. Une date butoir est fixée par les texte: le 31 janvier passé, des majorations s'ajoutent à la note.
Concrètement, les pénalités de retard représentent 10% du montant de la taxe annuelle spéciale sur les véhicules automobiles (communément connue sous l'appellation de vignette).
Plus le délai de retard de paiement se prolonge, plus les pénalités augmentent. Au-delà de cinq mois de retard, la majoration est de l'ordre de 20% du montant de la taxe. Dépassant les onze mois, la pénalité atteint les 50% du montant de la vignette. Pis encore, si le retard est constaté par procès-verbal, la pénalité est de 100% du montant de la taxe.
Selon l'article 5 du dahir du 13 juillet 1957 instituant cette taxe, celle-ci "couvre le véhicule assujetti pour la période d'imposition même en cas de changement de propriétaire au cours de cette période''. Si le véhicule est vendu pendant la période d'imposition "les cessionnaires successifs sont solidairement responsables du paiement de la taxe et des droits supplémentaires...''. La valeur de la vignette est déterminée en fonction de sa puissance fiscale. Cette dernière est elle-même tributaire de deux autres critères: le type de carburant utilisé et la nature juridique du propriétaire.
Pour un véhicule à moteur essence, dont la puissance est inférieure à huit chevaux, appartenant à une personne physique, ou à des entreprises de location de voiture sans chauffeur, la vignette est fixée à 350 DH. Le même montant est à verser dans le cas d'un véhicule utilitaire (pick-up) à moteur diesel appartenant à des personnes physiques et bénéficiant d'une police d'assurance agricole.
Le montant de la vignette peut augmenter en fonction du nombre de chevaux. Il sera fixé à 3.200 DH dans le catégorie supérieure à 19 chevaux. Si le véhicule est à moteur diesel, la taxe commence à 700 DH pour la catégorie inférieure à huit chevaux. Dans la catégorie dépassant les 19 chevaux la taxe est de 8.000 DH.
En revanche, pour un véhicule inférieur à huit chevaux, mais appartenant à une personne morale, la taxe est de 3.000 DH. Elle passe à 4.500 DH pour un véhicule de puissance égale ou supérieure à huit chevaux (respectivement 6.000 et 9.000 DH pour un moteur diesel).
Néanmoins, les textes prévoient des exonérations. Elles touchent les véhicules destinés au transport en commun de personnes, les utilitaires pesant en charge plus de 3.000 kilos et les automobiles de place ou taxis régulièrement autorisés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.