Mercato: M'Bark Boussoufa bientôt en Turquie ?    Le Masi délaissé par les financières, les immobilières et les télécoms    Sans industrialisation, la croissance ne décollera pas    France: Au bord de la pénurie d'énergie    Une filiale de BCP meilleure banque ouest-africaine    Mawazine: Carton plein pour Kendji à l'OLM    L'absence d'une vision gouvernementale pour soutenir la croissance et l'emploi fustigée sous la Coupole    22èmes Rencontres du Centre marocain de conjoncture    La question du Sahara au cœur d'un colloque à Marrakech    Nouvelle mobilisation des opposants à la réforme du travail    Le G7 s'ouvre sur l'économie mondiale, terrorisme et migrations à Ise-Shima au Japon    News    Libye: En 48h, près de 5600 migrants secourus en Méditerranée    Le Groupe socialiste interpelle le gouvernement    Hervé Renard : Gagner les six matchs pour améliorer notre classement FIFA    Insolite    Près de 15 millions de personnes souffrent d'un handicap mental à l'échelon du MENA    Les petits métiers du Ramadan prennent leurs quartiers    Renforcer le rôle des associations œuvrant dans le domaine des droits de l'enfant    Arrestation à Nador de deux personnes soupçonnées du meurtre d'un chauffeur de taxi    Conférence sur «La société civile et le développement»    Ces grands rôles que les stars ont refusés : Bette Midler, Sister Act (1992)    Kendji Girac pousse la chansonnette à Mawazine    La France, invitée d'honneur de la Rencontre du film marocain à Fès    Un inspecteur de police soupçonné de chantage dans une affaire de drogues à Casablanca    L'Udinese courtise un autre marocain    Laval: Fouad Chafik élu meilleur joueur de la saison    Mawazine: Abdelaziz Stati impérial à Salé    Alliance séculaire Maroc-Etats Unis : «Suffisamment solide» pour engager un dialogue sur les droits de l'Homme    2ème édition de sensibilisation sur la Polyarthrite Rhumatoïde, « RHUMATOVIE » : Appel à un alignement sur une couverture totale    Yasmina Filali remporte le prix de l'entrepreneur social 2016    Conférence du désarmement à Genève : Le Maroc appuie une proposition russe    Grève générale le 31 mai et sit-in devant le Parlement    Ramadan : Le ministère des Habous et des Affaires islamiques procédera à l'entretien des mosquées et au renforcement de leur encadrement    Marque Maroc : Le rôle capital des entreprises nationales    21è Rencontre du film marocain à Fès : La France, invitée d'honneur    Festival Mawazine : Gims, le maître de la scène et Kendji Jirac, la flamme des gitans    Botola Pro Maroc-Telecom D1/28ème journée : Le chassé-croisé, WAC-FUS, se poursuit    IRT-KACM : 0-0 Un nul décevant devant 25.000 spectateurs    Le Chaâbi marque le record à Mawazine    Le juge d'instruction à Salé auditionne un ressortissant tchadien affilié à Daesh    The Economist qualifie Ban Ki-moon d'un des pires secrétaires généraux de l'ONU    aides aux veuves : 50.000 bénéficiaires    Marraine de la de la Semaine africaine de l'UNESCO : SAR la Princesse Lalla Hasnaa donne le coup d'envoi de l'édition 2016    Droits de l'Homme et intégrité territoriale du Royaume : Le président du PPE réitère le soutien du parti au Maroc    Marché de l'immobilier au 1er trimestre 2016 : Les ventes d'appartements et de maisons baissent de 12,1%    Lahcen Daoudi, ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres    Réduction des risques de catastrophes naturelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Driss Lachgar, élu président de la Commission d'enquête sur le CIH
Publié dans L'Economiste le 14 - 07 - 2000

• L'USFP sera le premier à profiter des retombées politiques de l'initiative
L'ACCOUCHEMENT a été difficile. Il a fallu plus d'un mois et demi pour que la Commission d'enquête sur le CIH voie le jour. C'est M. Driss Lachgar, chef du groupe parlementaire de l'USFP, qui a été élu président. Il convoquera une réunion des membres de la commission dans les prochains jours. Objectif: constituer le bureau en choisissant les adjoints du président, le secrétaire et le rapporteur. C'est à partir de ce moment que les travaux pourront démarrer sérieusement. Beaucoup d'espoir est mis dans la personnalité de M. Lachgar. Fin stratège politique, doublé d'un profil de juriste, le président est conscient qu'il doit accélérer le rythme de travail de la commission. Un retard est pris et l'été n'arrange pas les choses. M. Lachgar sait qu'il est très attendu, même par les siens. Les enjeux sont énormes. Il s'agit de galvaniser les troupes, l'échéance du congrès de l'USFP approchant inexorablement. Les calculs sont faits pour en tirer les bénéfices. Le prochain gouvernement en tirera également les dividendes puisqu'il sera épaulé dans sa volonté de moraliser la vie publique.
En attendant, les membres de la commission, au nombre de 23, sont connus. Ils proviennent des différents groupes parlementaires même si l'initiative émane des partis de la majorité. Il s'agit de MM. Driss Lachgar, Ahmed Rih, Mohamed Bekkali et Mustapha Ibahimi pour l'USFP. Le RNI en compte autant: MM. Haj Naânaii, Abdelouahad Chadali, Al Ayachi Khaya et Hassan Arnah-zoun. Quant à l'Istiqlal, il dispose de trois membres: MM. Kha-lil Boucetta, Ahmed Bennis et Tayeb Fechtal. Le MNP sera représenté par MM. Sidi Mohamed Izig, Bouazza Lamrahi et Housseine Afraoui et le MP de MM. Saâd Amaskane, Najib Ouazzani et Saâoudi Zamrag. L'UC a avancé MM. Abdelaziz Messioui, Ahmed Oulbaz et Ali Rahimi. Pour sa part, le PPS a aligné M. Cheikh Bounouar et le FFD M. Abdelbaki Harissi. Quant au Parti du Développement et de la Justice, il a désigné M. Hosseine Kerroumi.
La loi organique relative aux modalités de fonctionnement des commissions d'enquêtes parlementaires, promulguée en novembre 1995, facilite la tâche. Ce texte organise les structures des commissions et la collecte des informations. Sur ce dernier registre, le président de la commission est habilité à ordonner à l'autorité de lui communiquer les documents publics ou privés en rapport avec les faits sur lesquels porte l'enquête. Il peut également convoquer toutes les personnes liées au dossier pour les entendre. Le président de la Commission a aussi le pouvoir de décider de dépêcher des membres de la Commission auprès de personnes qui sont dans l'incapacité de se déplacer pour témoigner. Selon l'article 12, les dispositions du Code pénal réprimant le faux témoignage, la subordination de témoins ou la production de faux sont applicables à ceux qui s'en rendent coupables à l'occasion des procédures en cours devant la Commission.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.