El Bakkali rate le podium aux Mondiaux juniors d'athlétisme    Bennani présent au GP d'Argentine    Real Madrid: Le président de la Roma monte au créneau pour Benatia    Feyenoord tourne le dos à El Hamdaoui    De grands projets pour la métamorphose de la ville de Salé    De belles perspectives pour les assurances maghrébines    Une nouvelle ligne de crédit accordée par le FMI au Maroc    Progression des engagements hors bilan    Les dépôts en hausse de 3,7%    Liberté conditionnelle de disposer des biens    S.M le Roi : Si le Maroc a connu des avancées tangibles, la réalité confirme que cette richesse ne profite pas à tous les citoyens    Le CESE insiste sur la coordination des politiques économiques et sectorielles et l'institutionnalisation du dialogue social    Le livre : Théocratie populiste, L'alternance, une transition démocratique?    15ème anniversaire de l'accession au Trône de SM le Roi : Un Trône par son peuple et un peuple par le Trône    Le Maroc, «partenaire clé prioritaire» pour l'Espagne    Aïd Al Fitr et Fête du Trône : Nos meilleurs vœux    Palestine occupée : Appel de l'Isesco pour sauver Gaza    Palestine occupée: Israël reprend ses frappes sur Gaza, plus de 1.100 morts palestiniens    L'OMS tire la sonnette d'alarme contre l'hépatite    Entretien avec Mohammed Issoual, Directeur Régional des Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification : Le Haut Atlas marocain, un rendez-vous au royaume de la chasse de tourterelle    Un programme riche et prometteur pour "l'Eté des Oudayas" 2014    Le Festival Volubilis célèbre les musiques traditionnelles du monde    SM le Roi reçoit à Rabat un envoyé du président mauritanien    Lacen Kone, la nouvelle recrue ivoirienne du Wydad    La Roma l'emporte face au Real, accrochage entre Keita et Pepe    Kamal Chafni signe à Casablanca ! Spécial    Maroc : le FMI approuve une seconde ligne de précaution et de liquidité    Les smartphones à grand écran concurrencent les tablettes    Les candidatures pour l'accès au baccalauréat professionnel sont ouvertes    Divers    Le pourquoi d'un spécial    La constitution : les valeurs universelles consacrées    Première édition de Visa For Music    Eliminatoires CAN 2015 cadets : Maroc-Guinée le 3 août    IMF Executive Board Approves US$5-Billion Arrangement for Morocco Under the Precautionary and Liquidity Line    El Jadida 24 vous souhaite Aîd Moubarak Saîd    15 ans de règne    L'écrivain marocain Abderrahim El Moudden est décédé aux pays bas    Gaza : Israël reconnaît avoir tiré sur une école de l'ONU    L'Espagne demande à ses ressortissants de quitter la Libye    Terrorisme : un Jihadiste français arrêté à Tanger    Un immense réservoir de carburant brule toujours en Libye    Nabila Kilani rejoint Al HURRA TV    Aïd Al-Fitr : Grâce Royale au profit de 277 personnes    Aïd al-Fitr célébré mardi au Maroc    Le programme complet du Moussem Moulay Abdellah Amghar du 08 au 16 Août 2014    Laâyoune ; Cervantès s'installe au Sahara marocain    Casablanca : L'art déco, ressuscité avec le Tram, revalorise «l'oublié» casablancais    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Driss Lachgar, élu président de la Commission d'enquête sur le CIH
Publié dans L'Economiste le 14 - 07 - 2000

• L'USFP sera le premier à profiter des retombées politiques de l'initiative
L'ACCOUCHEMENT a été difficile. Il a fallu plus d'un mois et demi pour que la Commission d'enquête sur le CIH voie le jour. C'est M. Driss Lachgar, chef du groupe parlementaire de l'USFP, qui a été élu président. Il convoquera une réunion des membres de la commission dans les prochains jours. Objectif: constituer le bureau en choisissant les adjoints du président, le secrétaire et le rapporteur. C'est à partir de ce moment que les travaux pourront démarrer sérieusement. Beaucoup d'espoir est mis dans la personnalité de M. Lachgar. Fin stratège politique, doublé d'un profil de juriste, le président est conscient qu'il doit accélérer le rythme de travail de la commission. Un retard est pris et l'été n'arrange pas les choses. M. Lachgar sait qu'il est très attendu, même par les siens. Les enjeux sont énormes. Il s'agit de galvaniser les troupes, l'échéance du congrès de l'USFP approchant inexorablement. Les calculs sont faits pour en tirer les bénéfices. Le prochain gouvernement en tirera également les dividendes puisqu'il sera épaulé dans sa volonté de moraliser la vie publique.
En attendant, les membres de la commission, au nombre de 23, sont connus. Ils proviennent des différents groupes parlementaires même si l'initiative émane des partis de la majorité. Il s'agit de MM. Driss Lachgar, Ahmed Rih, Mohamed Bekkali et Mustapha Ibahimi pour l'USFP. Le RNI en compte autant: MM. Haj Naânaii, Abdelouahad Chadali, Al Ayachi Khaya et Hassan Arnah-zoun. Quant à l'Istiqlal, il dispose de trois membres: MM. Kha-lil Boucetta, Ahmed Bennis et Tayeb Fechtal. Le MNP sera représenté par MM. Sidi Mohamed Izig, Bouazza Lamrahi et Housseine Afraoui et le MP de MM. Saâd Amaskane, Najib Ouazzani et Saâoudi Zamrag. L'UC a avancé MM. Abdelaziz Messioui, Ahmed Oulbaz et Ali Rahimi. Pour sa part, le PPS a aligné M. Cheikh Bounouar et le FFD M. Abdelbaki Harissi. Quant au Parti du Développement et de la Justice, il a désigné M. Hosseine Kerroumi.
La loi organique relative aux modalités de fonctionnement des commissions d'enquêtes parlementaires, promulguée en novembre 1995, facilite la tâche. Ce texte organise les structures des commissions et la collecte des informations. Sur ce dernier registre, le président de la commission est habilité à ordonner à l'autorité de lui communiquer les documents publics ou privés en rapport avec les faits sur lesquels porte l'enquête. Il peut également convoquer toutes les personnes liées au dossier pour les entendre. Le président de la Commission a aussi le pouvoir de décider de dépêcher des membres de la Commission auprès de personnes qui sont dans l'incapacité de se déplacer pour témoigner. Selon l'article 12, les dispositions du Code pénal réprimant le faux témoignage, la subordination de témoins ou la production de faux sont applicables à ceux qui s'en rendent coupables à l'occasion des procédures en cours devant la Commission.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.