Enseignement : Le roi prône l'ouverture sur les cultures étrangères    Meilleurtaux.com va s'installer à Casablanca    Non, le Maroc ne sombre pas dans le chaos selon la DGSN    Elections : 3.500 observateurs mobilisés    Charles Fries, Ambassadeur de France au Maroc    Il n'est jamais trop tard !    Services communaux : La SDL se généralise    CGEM, une charte électorale mise en place    Réforme de l'école : 2015-2030 les 10 clés de la réussite    Bientôt un visa étudiant pluriannuel pour les Marocains    P&G, 30.000 ftours offerts en 2015    Feu d'artifice géant au Morocco Mall    Nostalgie, quand tu nous tiens ...    L'OCK, gare au climat de doute    Les 1ères Olympiades de la Jeunesse et de l'Avenir à Rabat / « Ensemble pour le rêve olympique »    Plan d'accélération Industrielle 2014-2020 / Naissance de cinq nouveaux écosystèmes    Un prêt et deux dons en soutien à l'économie marocaine / La BAD mobilise 114,5 millions de dollars    Campagne agricole 2014-2015/ Une production céréalière record de 115 millions de quintaux    Conférence internationale sur l'Islam et la paix à Dakar/ Consécration du leadership d'Amir Al Mouminin    En application d'un mandat d'arrêt international émis par la Suisse/ Arrestation d'un Portugais à l'aéroport Mohammed V    L'événement de tous les espoirs    Oujda: Et de 9 pour le festival du Raï    De l'or pour Safaa El Hadi et de l'argent pour Oumaima Bouzarouata    Divers    ISEM récompense des cadres africains après une formation de six mois    La Turquie poursuit ses raids anti-Kurdes    Le Big Brother américain ou le retour de l'enfant prodige    L'appel de Rachid Khalil provoque des soulèvements dans les camps de Tindouf    Khatt Achahid et le Polisario à couteaux tirés en Suisse    Nabilla et Thomas Vergara bel et bien ensemble cet été    186.300 enfants meurent chaque année dans des accidents de la circulation    Accompagner les catégories les plus vulnérables en milieu carcéral    Reportage : L'arganier, or vert et source de vie    Le lapin portugais servi au WAC par Souleymane Diarra    Azealia Baks clash son public «horrible» en Australie    Emily Thomas, la nouvelle prétendante de Tom Cruise    Sofia Essaïdi dans la peau d'Oum Kalthoum    VŒUX : Spécial Fête du Trône    RCA: La clause peu commune du contrat de Mohamed Awal    CAN 2019: Crise oblige, le Cameroun demande une aide financiére à la Chine    Guerre mondiale au Moyen-Orient    News    La politique anticipative du Maroc a permis le démantèlement de 30 filières de recrutement de jihadistes depuis 2013    Association Maroc Cultures: Abdeslam Ahizoune aux commandes    La plus grande toile jamais réalisée au Maroc    Près de 300 jihadistes marocains tués depuis 2013    Volkswagen détrône Toyota    Médias numériques : Une opportunité pour faire face au terrorisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Driss Lachgar, élu président de la Commission d'enquête sur le CIH
Publié dans L'Economiste le 14 - 07 - 2000

• L'USFP sera le premier à profiter des retombées politiques de l'initiative
L'ACCOUCHEMENT a été difficile. Il a fallu plus d'un mois et demi pour que la Commission d'enquête sur le CIH voie le jour. C'est M. Driss Lachgar, chef du groupe parlementaire de l'USFP, qui a été élu président. Il convoquera une réunion des membres de la commission dans les prochains jours. Objectif: constituer le bureau en choisissant les adjoints du président, le secrétaire et le rapporteur. C'est à partir de ce moment que les travaux pourront démarrer sérieusement. Beaucoup d'espoir est mis dans la personnalité de M. Lachgar. Fin stratège politique, doublé d'un profil de juriste, le président est conscient qu'il doit accélérer le rythme de travail de la commission. Un retard est pris et l'été n'arrange pas les choses. M. Lachgar sait qu'il est très attendu, même par les siens. Les enjeux sont énormes. Il s'agit de galvaniser les troupes, l'échéance du congrès de l'USFP approchant inexorablement. Les calculs sont faits pour en tirer les bénéfices. Le prochain gouvernement en tirera également les dividendes puisqu'il sera épaulé dans sa volonté de moraliser la vie publique.
En attendant, les membres de la commission, au nombre de 23, sont connus. Ils proviennent des différents groupes parlementaires même si l'initiative émane des partis de la majorité. Il s'agit de MM. Driss Lachgar, Ahmed Rih, Mohamed Bekkali et Mustapha Ibahimi pour l'USFP. Le RNI en compte autant: MM. Haj Naânaii, Abdelouahad Chadali, Al Ayachi Khaya et Hassan Arnah-zoun. Quant à l'Istiqlal, il dispose de trois membres: MM. Kha-lil Boucetta, Ahmed Bennis et Tayeb Fechtal. Le MNP sera représenté par MM. Sidi Mohamed Izig, Bouazza Lamrahi et Housseine Afraoui et le MP de MM. Saâd Amaskane, Najib Ouazzani et Saâoudi Zamrag. L'UC a avancé MM. Abdelaziz Messioui, Ahmed Oulbaz et Ali Rahimi. Pour sa part, le PPS a aligné M. Cheikh Bounouar et le FFD M. Abdelbaki Harissi. Quant au Parti du Développement et de la Justice, il a désigné M. Hosseine Kerroumi.
La loi organique relative aux modalités de fonctionnement des commissions d'enquêtes parlementaires, promulguée en novembre 1995, facilite la tâche. Ce texte organise les structures des commissions et la collecte des informations. Sur ce dernier registre, le président de la commission est habilité à ordonner à l'autorité de lui communiquer les documents publics ou privés en rapport avec les faits sur lesquels porte l'enquête. Il peut également convoquer toutes les personnes liées au dossier pour les entendre. Le président de la Commission a aussi le pouvoir de décider de dépêcher des membres de la Commission auprès de personnes qui sont dans l'incapacité de se déplacer pour témoigner. Selon l'article 12, les dispositions du Code pénal réprimant le faux témoignage, la subordination de témoins ou la production de faux sont applicables à ceux qui s'en rendent coupables à l'occasion des procédures en cours devant la Commission.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.