Election : Le maire de Casablanca élu nouveau secrétaire général de l'UC    Nespresso lance «Peru Secreto»    L'OCP défend haut !    Vivo Energy mise sur la qualité    Hauts potentiels sur la touche : que fait-on de nos cadres compétents?    Saham Group réalise un investissement international stratégique    Bonheur : Le Maroc au 92ème rang mondial    Un jeune marocain parmi les vainqueurs du concours mondial du Coran    Macky Sall participera aux 8èmes Assises de l'agriculture de Meknès    Ciné - zoom / Qu'est-ce qu'un critique de cinéma    Indonésie: Nouveau partenariat stratégique Asie-Afrique    Yémen: Reprise des raids aériens et maintien du blocus maritime    Un risque de dépressurisation à l'origine de la descente de l'avion à une altitude de 3 200 mètres    Union européenne: Triplement du budget de patrouille en Méditerranée    Entretien avec le philosophe Ali Benmakhlouf, directeur du Forum du Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde: : Le forum est un moment de réflexion et de méditation    Exposition Zine à Marrakech / Le temps du « Ressourcement »    Pas de solution militaire à la tragédie en Méditerranée pour Ban Ki-moon    Pour un espace pharmaceutique sécurisé destiné à lutter contre les médicaments contrefaits ou de contrebande    L'EI revendique un attentat meurtrière à la frontière irako-jordanienne    News    Accès à des services publics de qualité en milieux rural et défavorisé    L'étau se resserre sur les migrants irréguliers de Nador    Divers    Les Marocaines de condition modeste, premières victimes de l'avortement clandestin    L'entrepreneuriat, un levier de développement pour l'Afrique    L'éducation à la citoyenneté passée au crible fin    Cuisant échec de la diplomatie algérienne à l'ONU    Campagne d'assainissement à Casablanca: En 24h, arrestation de 1.458 malfrats et retrait de 1.354 permis de conduire    «Jazz is black»    Des matches barrages pour le titre mais aussi pour le maintien...    Prêts pour l'accueil du Grand Prix Lalla Meryem mais aussi pour le retour à Marrakech de l'autre GP Hassan II    Nador rythme au son du rire    Parlement européen: Flux migratoires : Nécessité de réduire les inégalités entre les deux continents    Le pont à haubans sur l'oued Bouregreg bientôt achevé    Un membre des Forces Auxiliaires porté disparu    Un enfant africain meurt toutes les 30 secondes    Coopération universitaire / Signature d'un accord entre l'Université Agraire d'Etat de Saratov N.Valilov et l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II    Echos Gharbaouis    Ligue des champions / Barcelone-Bayern Munich et Juventus-Real Madrid en demi-finales    Initiative louable,l'organisation du concours de la nouvelle a porté ses fruits.    César pourrait avoir souffert d'accidents vasculaires cérébraux    Le batteur d'AC/DC Phil Rudd plaide coupable de menaces de mort    Le HUSA conteste la suspension de Sektioui    Sandra Bullock désignée "Plus belle femme du monde" en 2015    Ben Affleck explique pourquoi il a caché ses origines    Un duo improbable entre Booba et Zaz    Automobile : Toyota reste le premier constructeur mondial    Trafic en tous genres : Un Marocain en possession d'un pistolet et de balles arrêté à l'aéroport Mohammed V    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Driss Lachgar, élu président de la Commission d'enquête sur le CIH
Publié dans L'Economiste le 14 - 07 - 2000

• L'USFP sera le premier à profiter des retombées politiques de l'initiative
L'ACCOUCHEMENT a été difficile. Il a fallu plus d'un mois et demi pour que la Commission d'enquête sur le CIH voie le jour. C'est M. Driss Lachgar, chef du groupe parlementaire de l'USFP, qui a été élu président. Il convoquera une réunion des membres de la commission dans les prochains jours. Objectif: constituer le bureau en choisissant les adjoints du président, le secrétaire et le rapporteur. C'est à partir de ce moment que les travaux pourront démarrer sérieusement. Beaucoup d'espoir est mis dans la personnalité de M. Lachgar. Fin stratège politique, doublé d'un profil de juriste, le président est conscient qu'il doit accélérer le rythme de travail de la commission. Un retard est pris et l'été n'arrange pas les choses. M. Lachgar sait qu'il est très attendu, même par les siens. Les enjeux sont énormes. Il s'agit de galvaniser les troupes, l'échéance du congrès de l'USFP approchant inexorablement. Les calculs sont faits pour en tirer les bénéfices. Le prochain gouvernement en tirera également les dividendes puisqu'il sera épaulé dans sa volonté de moraliser la vie publique.
En attendant, les membres de la commission, au nombre de 23, sont connus. Ils proviennent des différents groupes parlementaires même si l'initiative émane des partis de la majorité. Il s'agit de MM. Driss Lachgar, Ahmed Rih, Mohamed Bekkali et Mustapha Ibahimi pour l'USFP. Le RNI en compte autant: MM. Haj Naânaii, Abdelouahad Chadali, Al Ayachi Khaya et Hassan Arnah-zoun. Quant à l'Istiqlal, il dispose de trois membres: MM. Kha-lil Boucetta, Ahmed Bennis et Tayeb Fechtal. Le MNP sera représenté par MM. Sidi Mohamed Izig, Bouazza Lamrahi et Housseine Afraoui et le MP de MM. Saâd Amaskane, Najib Ouazzani et Saâoudi Zamrag. L'UC a avancé MM. Abdelaziz Messioui, Ahmed Oulbaz et Ali Rahimi. Pour sa part, le PPS a aligné M. Cheikh Bounouar et le FFD M. Abdelbaki Harissi. Quant au Parti du Développement et de la Justice, il a désigné M. Hosseine Kerroumi.
La loi organique relative aux modalités de fonctionnement des commissions d'enquêtes parlementaires, promulguée en novembre 1995, facilite la tâche. Ce texte organise les structures des commissions et la collecte des informations. Sur ce dernier registre, le président de la commission est habilité à ordonner à l'autorité de lui communiquer les documents publics ou privés en rapport avec les faits sur lesquels porte l'enquête. Il peut également convoquer toutes les personnes liées au dossier pour les entendre. Le président de la Commission a aussi le pouvoir de décider de dépêcher des membres de la Commission auprès de personnes qui sont dans l'incapacité de se déplacer pour témoigner. Selon l'article 12, les dispositions du Code pénal réprimant le faux témoignage, la subordination de témoins ou la production de faux sont applicables à ceux qui s'en rendent coupables à l'occasion des procédures en cours devant la Commission.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.