L'e-recrutement en première place    Ecole Française Internationale : le compte à rebours    Entrepreneur « pionnier », motard    215.366 Marocains affiliés à la sécurité sociale en Espagne à fin janvier    L'italien Easly en prospection au Maroc    Formation : Cinq pays africains bénéficient de l'expérience de l'ONEE    Hausse de 5,2% du résultat net de Wafa Assurance    S.M le Roi et le chef de l'Etat zambien président la cérémonie de signature de 19 accords    Des Marocains et des Algériens dans le lot des jihadistes qui profitent des aides sociales en Espagne    Ancelotti prié de s'expliquer sur son doigt d'honneur    LeWAC et le FUS à un tour de la phase de poules de la Ligue des champions    Mondial à 48 : Infantino en Afrique du Sud    Abdelhamid Fatihi : Le message Royal redonne toute son aura au mouvement syndical marocain    Arrestation à Casablanca et à Témara de dealers de comprimés psychotropes    Sensibilisation à la sécurité routière dans les établissements scolaires de Marrakech    Reprise du secteur touristique au quatrième trimestre    Roberto Fonseca, la Blue Note du Jazzablanca 2017    Plus de 345.000 visiteurs au SIEL 2017, une édition placée sous les couleurs de l'Afrique    SM le Roi adresse une invitation au président ghanéen pour effectuer une visite officielle au Maroc dans le plus bref délai    Le ministère de la Fonction publique et le PNUD signent pour la lutte contre la corruption    Export : L'artisanat cartonne    Une famille agressée à Nador : deux morts et deux blessés    Plus de 221.000 élèves bénéficiaires du programme «Mon école : valeurs et créativité»    Hommage national à une grande figure de la politique marocaine ayant voué sa vie au service de la patrie    Botola Pro Maroc Telecom D1 : 18ème journée : La course en tête s'enflamme...    Coupe de la CAF : IRT-AS Douanes : 1-0 : Victoire courte des Tangérois    Gnaoua Festival Tour: Les maîtres gnaoua à la rencontre des publics français et américain    Lionel Messi en Egypte    Arrestation de trois individus soupçonnés de préparer un attentat en France    Hôpital marocain de campagne au camp Zaatari en Jordanie: Plus de 11.000 réfugiés syriens ont bénéficié des services médicaux    Mise en place d'une coalition sécuritaire de lutte contre le crime organisé    Les Chinois cherchent à investir au Maroc    Cuisine : Les produits de mer marocains au service du Sushi japonais    Nestlé forme des pédiatres marocains    Coupe d'Angleterre: Mourinho retrouve Chelsea en quart    Ceuta, l'éternelle ligne de fracture entre le Maroc et l'UE    Une coalition voit le jour à Abu Dhabi : Sept pays dont le Maroc en front commun contre le crime organisé    Australie : 5 morts dans le crash d'un avion sur un centre commercial (Vidéo)    Ahmed Zabita, Président de l'Aassociation Nationale des Arts Plastiques : United Artists    Agriculture : Alerte à la Xylella Fastidiosa !    Œuvres de lumière à la 6.4 Gallery    Marc Trenteseau, nouvel ambassadeur de Belgique à Rabat    Les jihadistes de l'EI ont aussi violé des femmes sunnites en Irak    SIEL : La DIDH et Edisoft remportent le Prix du stand le plus accessible aux PESH    Formation et renforcement des capacités des journalistes à Laâyoune    Vers un refroidissement de l'Atlantique Nord plus rapide que prévu    "Lego Batman" toujours en tête du box-office    Théâtre : Les jeunes de Hay Mohammadi en compétition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le statut des administrateurs en cours de finalisation
Publié dans L'Economiste le 22 - 06 - 2001

· Le Département de M'hammed Lkhalifa vient de le soumettre au Ministère de l'Economie et des Finances pour examen et approbation
· Les dispositions du nouveau texte sont similaires à celles du statut des ingénieurs
Le gouvernement est en train de mettre les dernières touches au statut des administrateurs et des administrateurs adjoints. Le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative a dernièrement soumis la version finale d'un projet de statut au Ministère de l'Economie et des Finances pour examen et approbation.
C'est la première fois que ce corps interministériel, qui regroupe près de 12.000 fonctionnaires, bénéficie d'un cadre juridique propre. C'est une satisfaction en soi pour la Fédération des Associations des Administrateurs de l'Administration Publique au Maroc qui a bataillé dans ce sens depuis sa création en 1998. Le corps des administrateurs ne sera plus régi pas le décret de 1963 propre aux cadres communs aux administrations centrales. “Il ne sera donc plus confondu avec les petits et moyens cadres de l'Administration”, précise le président de la Fédération, Ismaïli Alaoui Driss pour qui le projet est généralement positif.
Le texte introduit un système de classement des administrateurs calqué sur celui des ingénieurs. Cet alignement provient du souci du Département de M'hammed Lkhalifa d'unifier les statuts de tous les corps similaires. C'est une application du principe “à niveau égal, salaire égal”. Les distinctions sur le plan des indemnités se feront selon la spécificité d'exercice de chaque métier (risques professionnels par exemple) et non pas selon le niveau d'instruction. Le système de rémunération est, par conséquent, lui aussi aligné sur celui des ingénieurs (voir tableau).
Le texte contient également de nouvelles dispositions au niveau du recrutement et de la promotion. Il exige le passage d'un examen avant d'accéder au titre d'administrateur ou d'administrateur adjoint. Un diplôme universitaire est par ailleurs requis (au moins une licence). Un fonctionnaire qui grimpe les échelons et les échelles ne peut accéder au titre d'administrateur adjoint en atteignant l'échelle 10. Le texte prévoit la constitution d'une commission d'équivalence chargée de l'examen des nouveaux diplômes. La Fédération a déjà demandé d'y être représentée.
Pour la promotion, le texte impose aux fonctionnaires désireux d'être promus administrateurs de réussir un concours commun. Pour ceux qui veulent accéder au titre d'administrateur principal (hors échelles), ils doivent présenter un mémoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.