CAMPEONES    Yémen : Accord de paix après la prise de sites gouvernementaux par les rebelles chiites        Iran-Arabie Saoudite : Un "nouveau chapitre"    BAM abaisse son taux directeur à 2,75%    Aziz Akhannouch en visite de travail au Japon    Comment vivre quand on est survivant?    Banques : Un projet de loi portant réforme du BCP au SGG pour consultation Consolidation des compétences du Comité directeur et des Banques Populaires régionales en perspective    La consommation au mois d'août : La hausse des prix d'eau et d'électricité a pesé sur le portefeuille des ménages    Aujourd'hui, grève dans la fonction publique, les collectivités locales et les établissements publics : Les raisons du débrayage    Année du Maroc au Canada 2014 : Festival de l'Art Culinaire Marocain à Montréal : Un hymne aux saveurs de chez nous    Fès : lancement de l'Université Euro-Méditerranéenne    Le MAT mate le DHJ et le Raja regagne son honneur    Indice londonien des centres financiers: Casablanca Finance City classée 51ème    Province de Ouarzazate : 4 enfants emportés par les crues d'un oued    Le Pr Louardi prône une politique arabe unifiée    En Vidéo - La marocaine Chorouk Chelouati, élue Miss beauté arabe 2014    CAN 2017 : l'Egypte candidate    Défiant concurrence et inflation des matières premières: Centrale Laitière poursuit son plan d'investissement    Hugo Boss habilleur officiel du PSG    Championnat d'Angleterre : Des quotas de joueurs étrangers par équipe ?    Starbucks lance le Pumpkin Spice Latte au Maroc    Otage français en Algérie : Paris affiche sa fermeté face aux menaces de l'EI !    ONU : Sa Majesté le Roi Mohammed VI attendu à la 69ème Assemblée générale    Vaccination contre la fièvre aphteuse bovine    Grève du «sacrifice»    Il fait l'actu : Hassan Aourid    69ème session de l'Assemblée générale de l'ONU : Le Souverain s'envole ce mardi pour New York    Le mot pour rire: Comprenez-moi...    Environnement : Le taux de « collecte professionnalisée » des déchets dépasse les 80%    Etat des lieux, reproches, recommandations... Il est temps de parler culture    Les édulcorants augmenteraient le risque de diabète    Réunion du Conseil consultatif régional de Special Olympics International    L'Etat islamique menace la France, les USA et leurs alliés    Ghani déclaré président d'Afghanistan    News    Championnat national "Modèle et Allures" des chevaux pur-sang arabe    Appel à la mise en œuvre des garanties constitutionnelles de l'indépendance des médias et de la justice    Pour Benkirane, le mouvement féminin reçoit de l'argent de l'étranger et les Marocaines doivent rester à la maison    Divers    Le "Pew Research Center" américain s'empêtre dans ses statistiques    Taoussi souhaiterait affronter le Raja au Complexe Mohammed V    Conférence sur le rôle des établissements éducatifs et culturels dans la promotion du système des valeurs    Flashs    Les surnoms des sportifs : George Best, "le 5e Beatles"    L'Afrique à l'honneur à la Biennale internationale de Casablanca
    Saad Lamjarred nominé au MTV Music Awards    La création artistique marocaine à l'honneur au 9ème festival des cultures de l'Islam à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Le statut des administrateurs en cours de finalisation
Publié dans L'Economiste le 22 - 06 - 2001

· Le Département de M'hammed Lkhalifa vient de le soumettre au Ministère de l'Economie et des Finances pour examen et approbation
· Les dispositions du nouveau texte sont similaires à celles du statut des ingénieurs
Le gouvernement est en train de mettre les dernières touches au statut des administrateurs et des administrateurs adjoints. Le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative a dernièrement soumis la version finale d'un projet de statut au Ministère de l'Economie et des Finances pour examen et approbation.
C'est la première fois que ce corps interministériel, qui regroupe près de 12.000 fonctionnaires, bénéficie d'un cadre juridique propre. C'est une satisfaction en soi pour la Fédération des Associations des Administrateurs de l'Administration Publique au Maroc qui a bataillé dans ce sens depuis sa création en 1998. Le corps des administrateurs ne sera plus régi pas le décret de 1963 propre aux cadres communs aux administrations centrales. “Il ne sera donc plus confondu avec les petits et moyens cadres de l'Administration”, précise le président de la Fédération, Ismaïli Alaoui Driss pour qui le projet est généralement positif.
Le texte introduit un système de classement des administrateurs calqué sur celui des ingénieurs. Cet alignement provient du souci du Département de M'hammed Lkhalifa d'unifier les statuts de tous les corps similaires. C'est une application du principe “à niveau égal, salaire égal”. Les distinctions sur le plan des indemnités se feront selon la spécificité d'exercice de chaque métier (risques professionnels par exemple) et non pas selon le niveau d'instruction. Le système de rémunération est, par conséquent, lui aussi aligné sur celui des ingénieurs (voir tableau).
Le texte contient également de nouvelles dispositions au niveau du recrutement et de la promotion. Il exige le passage d'un examen avant d'accéder au titre d'administrateur ou d'administrateur adjoint. Un diplôme universitaire est par ailleurs requis (au moins une licence). Un fonctionnaire qui grimpe les échelons et les échelles ne peut accéder au titre d'administrateur adjoint en atteignant l'échelle 10. Le texte prévoit la constitution d'une commission d'équivalence chargée de l'examen des nouveaux diplômes. La Fédération a déjà demandé d'y être représentée.
Pour la promotion, le texte impose aux fonctionnaires désireux d'être promus administrateurs de réussir un concours commun. Pour ceux qui veulent accéder au titre d'administrateur principal (hors échelles), ils doivent présenter un mémoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.