IKEA met en garde sur son chocolat Choklad MÖRK    Les bons chiffres de Maroc Export en 2015    Conseil national extraordinaire du Parti de l'Istiqlal : Mise en garde contre les réels dangers qui guettent la démocratie dans notre pays    Nette amélioration de la liquidité bancaire: L'orientation du crédit bancaire ne devrait pas connaître de changement notable à moyen terme: Des créances en souffrance en accélération de 15,2% à 23,2% pour les entreprises non financières    SM le Roi préside à l'Ecole Royale la cérémonie de fin d'année scolaire: Premier Prix «Prix de l'excellence» à LAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et la Princesse Lalla Khadija    Trésor. Placement des excédents de trésorerie    Réputation mondiale: Le Maroc domine le classement africain    La Chine incontournable en opération de Fusaq    Une ONG européenne appelle à lever le siège imposé aux séquestrés de Tindouf    Trans Atlas Marathon : Forts du franc succès de la 4è édition, les organisateurs préparent déjà 2017    AMINE RADI un jeune humoriste marocain qui perce    Medi 1 TV : Passation entre Abbas Azzouzi et Hassan Khiyar    La scène médiatique nationale s'enrichit avec la création de l'AJEM    Iconoclaste...    La cité de l'innovation de Fès cherche son autonomie financière    Association Sqala : Le DELF octroyé à 42 élèves    Chambre des conseillers : Dernière ligne droite pour la réforme des retraites    Méditel Morocco Music Awards : La chanson marocaine à l'honneur !    Mise en échec d'une tentative de trafic de près de 5 tonnes de hachich au port Tanger Med    Syrie: Au moins 82 morts dans des raids sur Deir Ezzor    Conjoncture : Les industriels plutôt optimistes    Renault Ramadan Expo : Gagnez des voyages avec #Casanigma    Espagne : le PP remporte les élections législatives avec 33,02 pc des suffrages    football : La FRMF à la rescousse du Raja    Championnats d'Afrique séniors : le Marocain Fouad Kaam s'adjuge l'or    Santé : l'OMS lance une collecte de données au Maroc    La confiance en soi : comment bâtir votre succès professionnel    Un mal pour un bien    Cannabis : Consommer «légalement», selon El Omari    Politique économique : Sajid charge Benkirane    L'OCK résilie les contrats de Sidibé et Diamondé    Divers    L'après Brexit en Grande-Bretagne entre trouble et incertitude    Deux hommes inculpés d'activités terroristes après de nouvelles perquisitions en Belgique    Rencontre sur les questions religieuses et politiques    Prochaine reprise du programme des visites familiales    Le plus puissant superordinateur au monde est intégralement chinois    Le projet de loi relatif à l'assistance médicale à la procréation fait grincer des dents    Ramadan à Guelmim, entre veillées religieuses et ludiques    Enquête à Marrakech sur un outrage à agent de police    Driss Lachguar au Centre d'études et de recherches Aziz Blal : La conjoncture actuelle exige une troisième alternance pour une opérationnalisation démocratique de la Constitution    Les destinations les plus spectaculaires du monde : Lac Abraham - Canada    Surclasser le Mali, la Côte d'Ivoire et le Gabon pour être du prochain Mondial    Omar Khayyam Le mathématicien et l'astronome    Les nomades célébrés à Mhamid El Ghizlane    La Chine, invité d'honneur du 28ème FITU à Casablanca    Hassan Mégri, créateur du mouvement musical Mégri : «La Baraka de feu Hassan II a ouvert bien des portes aux Mégri»    Dialogue des cultures / Lorsque l'art se libère...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le statut des administrateurs en cours de finalisation
Publié dans L'Economiste le 22 - 06 - 2001

· Le Département de M'hammed Lkhalifa vient de le soumettre au Ministère de l'Economie et des Finances pour examen et approbation
· Les dispositions du nouveau texte sont similaires à celles du statut des ingénieurs
Le gouvernement est en train de mettre les dernières touches au statut des administrateurs et des administrateurs adjoints. Le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative a dernièrement soumis la version finale d'un projet de statut au Ministère de l'Economie et des Finances pour examen et approbation.
C'est la première fois que ce corps interministériel, qui regroupe près de 12.000 fonctionnaires, bénéficie d'un cadre juridique propre. C'est une satisfaction en soi pour la Fédération des Associations des Administrateurs de l'Administration Publique au Maroc qui a bataillé dans ce sens depuis sa création en 1998. Le corps des administrateurs ne sera plus régi pas le décret de 1963 propre aux cadres communs aux administrations centrales. “Il ne sera donc plus confondu avec les petits et moyens cadres de l'Administration”, précise le président de la Fédération, Ismaïli Alaoui Driss pour qui le projet est généralement positif.
Le texte introduit un système de classement des administrateurs calqué sur celui des ingénieurs. Cet alignement provient du souci du Département de M'hammed Lkhalifa d'unifier les statuts de tous les corps similaires. C'est une application du principe “à niveau égal, salaire égal”. Les distinctions sur le plan des indemnités se feront selon la spécificité d'exercice de chaque métier (risques professionnels par exemple) et non pas selon le niveau d'instruction. Le système de rémunération est, par conséquent, lui aussi aligné sur celui des ingénieurs (voir tableau).
Le texte contient également de nouvelles dispositions au niveau du recrutement et de la promotion. Il exige le passage d'un examen avant d'accéder au titre d'administrateur ou d'administrateur adjoint. Un diplôme universitaire est par ailleurs requis (au moins une licence). Un fonctionnaire qui grimpe les échelons et les échelles ne peut accéder au titre d'administrateur adjoint en atteignant l'échelle 10. Le texte prévoit la constitution d'une commission d'équivalence chargée de l'examen des nouveaux diplômes. La Fédération a déjà demandé d'y être représentée.
Pour la promotion, le texte impose aux fonctionnaires désireux d'être promus administrateurs de réussir un concours commun. Pour ceux qui veulent accéder au titre d'administrateur principal (hors échelles), ils doivent présenter un mémoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.