Province Oued Eddahab : SM le Roi inaugure l'écloserie « Azura Aquaculture »    Ligue 1: Oussama Tannane pas satisfait de sa prestation    Rabat : Arrestation d'un trafiquant en possession de 10.000 comprimés psychotropes    Edition 2016 du concours international pour le Prix Mohammed Arkoun: Comment sortir des clôtures dogmatiques    Arrestation de trois individus pour avoir tenté de forcer un barrage de police au niveau de la rocade de Rabat    Arrestation de deux personnes pour implication présumée dans des affaires d'escroquerie via internet    Du 16 au 26 février à Casablanca: Exposition rétrospective "Lahbabi ou l'Architecture Poétique"    Parution du 2ème volume du nouvel ouvrage d'Ami Bouganim: "Tarédant, sous protectorat"    Tennis : Sous la férule de la nouvelle direction technique... : A l'A.S.A.S, on doit gagner sa place !    Abdelhamid Addou, nouveau PDG de la RAM : Un choix judicieux    Réserves de change à fin janvier 2016: Hausse de 24,8%    Agences urbaines : Mise en ligne les documents d'urbanisme homologués    L'ONSSA et la FAO luttent contre les pesticides obsolètes    Taekwondo : Tournoi pré-olympique africain d'Agadir: Les Marocains ont raté le « 4/4 »: Une gendarme à Rio 2016    Football : Le complexe sportif Mohammed V sera finalement réouvert jusqu'à la fin de la saison : On a évité le «clash...ico»    En marge de la 22ème édition du Salon international de l'édition et du livre : Lancement officiel de la Fondation LAABI pour la culture    ONU Femmes organise le Forum du Réseau des femmes arabes parlementaires pour l'égalité    Vers un retour de Hachim Mastour en Italie    La littérature et l'étrangeté    Dubaï : Le Maroc à l'avant-garde en matière d'adoption de stratégies prospectives    Arrestation des meurtriers présumés d'un bijoutier à Tanger    Un acte chirurgical qui n'est pas anodin    Faut-il croire encore à l'USFP ?    Les étudiants une catégorie sociale et non pas une classe sociale    Le Qatar à la recherche d'hydrocarbures dans les eaux marocaines    Les dispositions fiscales de la loi de finances 2016    La Palestine accuse Israël de « judaïser » la vie culturelle et éducative à Al Qods    Un gouvernement de transition en Haïti après le départ du président    A demain Gramsci !    Les ambitions de la nouvelle Fédération royale marocaine de hockey sur glace    SM le Roi préside le lancement des programmes de développement dans la région    Le Parlement clôture sa session aujourd'hui    Logement social : Spéculation et fiscalité dans le collimateur    La Corée du Nord poursuit ses provocations    Tayeb Saddiki, le dernier des géants    Coups de semonce de Séoul contre un patrouilleur nord-coréen    Des dizaines de victimes dans un tremblement de terre à Taïwan    Beyonce vire tout son staff avant la sortie de son nouvel album    Bouillon de culture    Education et illusions d'optique : L'échec du multilinguisme en Europe et en France, une leçon pour l'enseignement au Maroc ?    Corée du Nord : Pyongyang procède au tir de sa fusée    Funérailles à Casablanca du célèbre dramaturge marocain    FIFA : La CAF soutient la candidature du Prince Salman Al-Khalifa    Qualification du taekwondiste Hajami aux JO    Les services d'urgences de Marrakech font le plein    Le Polisario devient le parrain officiel du trafic de drogue dans les camps de Tindouf    Une base arrière pour les organisations terroristes    Les daéchiens se rabattent sur la Libye    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le statut des administrateurs en cours de finalisation
Publié dans L'Economiste le 22 - 06 - 2001

· Le Département de M'hammed Lkhalifa vient de le soumettre au Ministère de l'Economie et des Finances pour examen et approbation
· Les dispositions du nouveau texte sont similaires à celles du statut des ingénieurs
Le gouvernement est en train de mettre les dernières touches au statut des administrateurs et des administrateurs adjoints. Le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative a dernièrement soumis la version finale d'un projet de statut au Ministère de l'Economie et des Finances pour examen et approbation.
C'est la première fois que ce corps interministériel, qui regroupe près de 12.000 fonctionnaires, bénéficie d'un cadre juridique propre. C'est une satisfaction en soi pour la Fédération des Associations des Administrateurs de l'Administration Publique au Maroc qui a bataillé dans ce sens depuis sa création en 1998. Le corps des administrateurs ne sera plus régi pas le décret de 1963 propre aux cadres communs aux administrations centrales. “Il ne sera donc plus confondu avec les petits et moyens cadres de l'Administration”, précise le président de la Fédération, Ismaïli Alaoui Driss pour qui le projet est généralement positif.
Le texte introduit un système de classement des administrateurs calqué sur celui des ingénieurs. Cet alignement provient du souci du Département de M'hammed Lkhalifa d'unifier les statuts de tous les corps similaires. C'est une application du principe “à niveau égal, salaire égal”. Les distinctions sur le plan des indemnités se feront selon la spécificité d'exercice de chaque métier (risques professionnels par exemple) et non pas selon le niveau d'instruction. Le système de rémunération est, par conséquent, lui aussi aligné sur celui des ingénieurs (voir tableau).
Le texte contient également de nouvelles dispositions au niveau du recrutement et de la promotion. Il exige le passage d'un examen avant d'accéder au titre d'administrateur ou d'administrateur adjoint. Un diplôme universitaire est par ailleurs requis (au moins une licence). Un fonctionnaire qui grimpe les échelons et les échelles ne peut accéder au titre d'administrateur adjoint en atteignant l'échelle 10. Le texte prévoit la constitution d'une commission d'équivalence chargée de l'examen des nouveaux diplômes. La Fédération a déjà demandé d'y être représentée.
Pour la promotion, le texte impose aux fonctionnaires désireux d'être promus administrateurs de réussir un concours commun. Pour ceux qui veulent accéder au titre d'administrateur principal (hors échelles), ils doivent présenter un mémoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.