L'AS Roma se qualifie à la Ligue des Champions sans Benatia    Solskjær:« Le tir d'Assaidi aurait pu nous coûter cher»    El Haddadi n'en finit pas d'épater    Guelmim : 40 élèves bénéficient des colonies de vacances scientifiques régionales    Kepler-186f : la planète habitable qui ressemble à la Terre    Aéroport de Casablanca : arrestation d'un Ghanéen avec 10 kg de cocaïne    SM le Roi Mohammed VI félicite Bouteflika suite à sa réélection    Bouteflika officiellement réélu avec 81.53% des voix en Algérie    L'agriculture familiale au cœur des Assises de l'agriculture    Après Tanger et Rabat, Gras Savoye prend pied à Agadir    La palmeraie organise une fête foraine à Bouskoura    Benslimane : Un Caid rappelé à Rabat après le suicide d'une personne    Cheb Bilal en concert à Mawazine    A Sidi Bennour : coup d'envoi de l'opération de la collecte de betterave.    Des tenniswomen de haute voltige en lice    El Jadida accueille la 7éme édition du festival du rire du22 au 25 Mai 2014            Abdelwahab Agoumi, le virtuose qu'on ne peut oublier    La noblesse du registre marsaoui    Un second souffle pour le documentaire    Le président du GPD félicite le nouveau président de la Chambre des représentants        Quel avenir pour le socialisme au 21 siècle ?    «Pour un modèle économique solidaire, favorisant le développement de l'entreprise»    Des mesures justes et équilibrées    Adel Taarabt encore buteur ! Spécial    Echos Gharbaouis    Attention aux trouble fête !    Un CAM, pour que les autistes jouissent de tous les droits    Mémorandum d'entente entre le Maroc et le Panama : Etablissement de consultations politiques et accord-cadre de coopération    Les provinces du Sud, un espace économique prometteur voué à un avenir meilleur sous l'impulsion de SM le Roi    Un projet de loi relatif aux personnes en situation de handicap toujours dans les tiroirs    Tensions dans le Golfe: Accord entre le Qatar et les autres monarchies    Divers    «Medersa», un nouveau think thank est né à Salé    Légalisation de l'avortement : La volte-face de Benkirane    Le Conseil de sécurité inquiet pour les civils bloqués à Homs    Divers sportifs    La double peine des Palestiniens de Syrie    Fauteuil roulant et impotence, absent et si présent, Bouteflika vote gagnant    Pour la promotion de l'usage pédagogique des ressources numériques    Accident mortel près de Lâattaouia    L'exception marocaine en est-elle une ?    Jamel Debbouze et Malik Bentalha sur scène pour la 16ème édition des "Mazagan Nights"    Bouillons de culture    Le prix Nobel de littérature Gabriel Garcia Marquez n'est plus    Les Algériens élisent leur président, Bouteflika favori: Un moment de théâtralisation politique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Le statut des administrateurs en cours de finalisation
Publié dans L'Economiste le 22 - 06 - 2001

· Le Département de M'hammed Lkhalifa vient de le soumettre au Ministère de l'Economie et des Finances pour examen et approbation
· Les dispositions du nouveau texte sont similaires à celles du statut des ingénieurs
Le gouvernement est en train de mettre les dernières touches au statut des administrateurs et des administrateurs adjoints. Le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative a dernièrement soumis la version finale d'un projet de statut au Ministère de l'Economie et des Finances pour examen et approbation.
C'est la première fois que ce corps interministériel, qui regroupe près de 12.000 fonctionnaires, bénéficie d'un cadre juridique propre. C'est une satisfaction en soi pour la Fédération des Associations des Administrateurs de l'Administration Publique au Maroc qui a bataillé dans ce sens depuis sa création en 1998. Le corps des administrateurs ne sera plus régi pas le décret de 1963 propre aux cadres communs aux administrations centrales. “Il ne sera donc plus confondu avec les petits et moyens cadres de l'Administration”, précise le président de la Fédération, Ismaïli Alaoui Driss pour qui le projet est généralement positif.
Le texte introduit un système de classement des administrateurs calqué sur celui des ingénieurs. Cet alignement provient du souci du Département de M'hammed Lkhalifa d'unifier les statuts de tous les corps similaires. C'est une application du principe “à niveau égal, salaire égal”. Les distinctions sur le plan des indemnités se feront selon la spécificité d'exercice de chaque métier (risques professionnels par exemple) et non pas selon le niveau d'instruction. Le système de rémunération est, par conséquent, lui aussi aligné sur celui des ingénieurs (voir tableau).
Le texte contient également de nouvelles dispositions au niveau du recrutement et de la promotion. Il exige le passage d'un examen avant d'accéder au titre d'administrateur ou d'administrateur adjoint. Un diplôme universitaire est par ailleurs requis (au moins une licence). Un fonctionnaire qui grimpe les échelons et les échelles ne peut accéder au titre d'administrateur adjoint en atteignant l'échelle 10. Le texte prévoit la constitution d'une commission d'équivalence chargée de l'examen des nouveaux diplômes. La Fédération a déjà demandé d'y être représentée.
Pour la promotion, le texte impose aux fonctionnaires désireux d'être promus administrateurs de réussir un concours commun. Pour ceux qui veulent accéder au titre d'administrateur principal (hors échelles), ils doivent présenter un mémoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.