Revue de presse du samedi 29 août 2015    Interpellation à Paris d'Eric Laurent et Catherine Graciet : Ces journalistes français qui voulaient extorquer 3 millions d'euros au Maroc    L'intégration des jeunes au sein de la société / Une des priorités du programme électoral du Parti de l'Istiqlal    Faire de la région un espace de prise d'initiatives et de convergence des politiques publiques    Coquillages issus des zones conchylicoles classées Cap Bedouza et Sidi Daoud / Interdiction de la récolte et la commercialisation    Elections communales et régionales / Ce que préconise l'Istiqlal / IV- Généralisation et amélioration de l'accès égal et juste de tous aux services publics locaux    Selon l'Oxford Business Group / L'industrie automobile marocaine passe à la vitesse supérieure    Nouveau round de pourparlers inter-libyens à Skhirat / Ouvrir la voie à l'adoption finale de l'accord politique    Foire international du livre de Pékin 2015 / Signature d'un accord pour la traduction d'ouvrages avec le Maroc    Ciné - Script / La peur au ventre    Ciné - Scope / Sorti récemment en DVD : " Les fils de l'homme" / de Alfonso Cuaron    Vidéo: Le triple arrêt spectaculaire de Rossbach face à Dortmund    Economie: les investissements étrangers en progression    Histoire d'un jour ... Un certain 28 Août 2004 Spécial    BREVES    Naissance d'un Comité de vigilance et d'alerte dans la vallée du Mzab    Une coalition rebelle aux portes d'un aéroport militaire tenu par les forces du régime syrien    News    Billet : Afrique de l'Ouest, pour des élections apaisées    Le tourisme reprend des couleurs en juillet    Le Royaume, un partenaire incontournable de l'Union européenne    Usain Bolt renversé par un Segway en fêtant son titre    Coupe du Trône : le Raja et le MAT dans de beaux draps    Point de presse de Badou Zaki, ce lundi à Agadir    Le Maroc devrait affronter un stress hydrique extrême dans 25 ans    Promouvoir la culture de l'excellence et du partage universel dans les écoles    La criminalité des mineurs refait surface à Essaouira    Prospection belge au Maroc en septembre    Du balai ! Après Taza, Safi vomit Benkirane    Au service des femmes leaders de demain    Des hommes armés ouvrent le feu sur Tamer Hosni    Le sosie de Justin Bieber retrouvé mort    Un Oscar d'honneur pour Spike Lee, Gena Rowlands et Debbie Reynolds    Aérien : La zone Europe représente 68,94% du trafic commercial    L'histoire mouvementée du vote des MRE    Transfert : La Juventus cède Llorente et Isla au FC Séville    Mondiaux-2015 - 200 m : Bolt, bête de compétition    Mondial-2019 de rugby : Le Japon dans une mauvaise situation    Le 7ème art marocain à l'honneur en Colombie    Des leçons pour une profession    Pékin 2015: Rababe Arafi se qualifie pour la finale du 800m    Nabil Ayouch espère toujours la sortie de «Much Loved» au Maroc    Reprise des pourparlers inter-libyens à Skhirat    Dhalia booste le leadership féminin : Au chevet des Marocaines...    Un camp d'excellence scientifique pour jeunes filles à l'UIR    Casablanca : Saisie de boissons alcoolisées de chez deux «Guerrabas»    ISESCO-UNESCO : Un camp d'excellence scientifique pour jeunes filles à l'UIR    Mourad, aventurier dans l'âme, ouvre sa boutique de jus de fruits en septembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Le statut des administrateurs en cours de finalisation
Publié dans L'Economiste le 22 - 06 - 2001

· Le Département de M'hammed Lkhalifa vient de le soumettre au Ministère de l'Economie et des Finances pour examen et approbation
· Les dispositions du nouveau texte sont similaires à celles du statut des ingénieurs
Le gouvernement est en train de mettre les dernières touches au statut des administrateurs et des administrateurs adjoints. Le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative a dernièrement soumis la version finale d'un projet de statut au Ministère de l'Economie et des Finances pour examen et approbation.
C'est la première fois que ce corps interministériel, qui regroupe près de 12.000 fonctionnaires, bénéficie d'un cadre juridique propre. C'est une satisfaction en soi pour la Fédération des Associations des Administrateurs de l'Administration Publique au Maroc qui a bataillé dans ce sens depuis sa création en 1998. Le corps des administrateurs ne sera plus régi pas le décret de 1963 propre aux cadres communs aux administrations centrales. “Il ne sera donc plus confondu avec les petits et moyens cadres de l'Administration”, précise le président de la Fédération, Ismaïli Alaoui Driss pour qui le projet est généralement positif.
Le texte introduit un système de classement des administrateurs calqué sur celui des ingénieurs. Cet alignement provient du souci du Département de M'hammed Lkhalifa d'unifier les statuts de tous les corps similaires. C'est une application du principe “à niveau égal, salaire égal”. Les distinctions sur le plan des indemnités se feront selon la spécificité d'exercice de chaque métier (risques professionnels par exemple) et non pas selon le niveau d'instruction. Le système de rémunération est, par conséquent, lui aussi aligné sur celui des ingénieurs (voir tableau).
Le texte contient également de nouvelles dispositions au niveau du recrutement et de la promotion. Il exige le passage d'un examen avant d'accéder au titre d'administrateur ou d'administrateur adjoint. Un diplôme universitaire est par ailleurs requis (au moins une licence). Un fonctionnaire qui grimpe les échelons et les échelles ne peut accéder au titre d'administrateur adjoint en atteignant l'échelle 10. Le texte prévoit la constitution d'une commission d'équivalence chargée de l'examen des nouveaux diplômes. La Fédération a déjà demandé d'y être représentée.
Pour la promotion, le texte impose aux fonctionnaires désireux d'être promus administrateurs de réussir un concours commun. Pour ceux qui veulent accéder au titre d'administrateur principal (hors échelles), ils doivent présenter un mémoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.