Ban Ki-moon, un SG et un mandat qui laissent à désirer    En kiosque N° 1167 : JUIFS MAROCAINS – LA NOSTALGIE    Mawazine: Abdelaziz Stati impérial à Salé    Les PME de la région Auvergne-Rhône-Alpes scrutent le potentiel du Maroc    «Il ne se passe pas un mois sans que notre Groupe ne reçoive une délégation d'hommes d'affaires chinois»    Projet de loi portant Code de la route / Adopté à l'unanimité par la Chambre des conseillers    Yasmina Filali remporte le prix de l'entrepreneur social 2016    Conférence du désarmement à Genève : Le Maroc appuie une proposition russe    2ème édition de sensibilisation sur la Polyarthrite Rhumatoïde, « RHUMATOVIE » : Appel à un alignement sur une couverture totale    En rangs dispersés...    21è Rencontre du film marocain à Fès : La France, invitée d'honneur    Festival Mawazine : Gims, le maître de la scène et Kendji Jirac, la flamme des gitans    IRT-KACM : 0-0 Un nul décevant devant 25.000 spectateurs    Conférence de presse de l'Association Arabe de Volley-Ball : Présentation des Championnats arabes du beach-volley    Botola Pro Maroc-Telecom D1/28ème journée : Le chassé-croisé, WAC-FUS, se poursuit    Agadir abrite un projet international de gestion durable des terres    Le Chaâbi marque le record à Mawazine    Journées de la jeunesse marocaine à Paris du 27 au 30 mai    Lions de l'Atlas: la raison de l'absence de Regattin    Regattin courtisé par Caen    Le juge d'instruction à Salé auditionne un ressortissant tchadien affilié à Daesh    conseil de gouvernement : Code pénal, renouvellement des taxis et télécoms, au menu    aides aux veuves : 50.000 bénéficiaires    Marraine de la de la Semaine africaine de l'UNESCO : SAR la Princesse Lalla Hasnaa donne le coup d'envoi de l'édition 2016    Marché de l'immobilier au 1er trimestre 2016 : Les ventes d'appartements et de maisons baissent de 12,1%    3ème audience du procès du directeur d'Al Alam: Report au 12 juillet prochain    Message Royal aux participants au premier Sommet Humanitaire Mondial : Appel à plus d'«efficacité » et de « transparence » dans l'action humanitaire internationale    Droits de l'Homme et intégrité territoriale du Royaume : Le président du PPE réitère le soutien du parti au Maroc    Nouvelle vague d'attentats en Syrie    Sommet humanitaire international    Lahcen Daoudi, ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres    Consécration hispano-serbe au tournoi ITF du RUC    Le gouvernement Valls décidé à mettre fin aux blocages des raffineries et dépôts    La zone euro et le FMI s'accordent sur la dette grecque    Réduction des risques de catastrophes naturelles    Hausse des produits commercialisés de la pêche côtière et artisanale    Divers Economie    Les bébés-tortues pris au piège des lumières artificielles    Les neurochirurgiens tiennent leur Congrès national à Essaouira    Divers    La régionalisation au Maroc Des défis liés à la mise en œuvre effective    Spéculations sur l'avenir politique de Ban Ki-moon en Corée du Sud    Les ratés de la sécurité au stade de France    Adversaires jouables pour le WAC en Ligue des champions    Natasha Atlas chante et enchante à Mawazine    Le Festival du cinéma social de Tanger souffle sa cinquième bougie    Adele signe un contrat record avec Sony    Actuellement en salles : " Braqueurs " de Julien Leclercq    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CNSS: Au Nord, les mêmes problèmes de pension
Publié dans L'Economiste le 21 - 07 - 1994

De création récente, la section Nord du Maroc de l'AGEF, qui regroupe les provinces de Tanger, Tétouan, Larache et Chefchaouen, a organisé le 2 juillet 1994 à Tanger une table ronde sur la pension de vieillesse servie par la CNSS. L'opportunité d'aborder ce thème est dictée par la grande vague des départs en retraite le 1er juillet des personnes nées en 1934 et dont la majorité ne connaît pas sa date de naissance avec exactitude.
La table ronde a été animée par M. Mohamed Emtil, secrétaire général de l'AGEF Nord et chef du département Personnel à la Compagnie Industrielle des Fibres de Tanger. Participaient également M. Rachid Ghzali, président de l'A.G.E.F., et M. Saboul, directeur à la Compagnie d'Assurances Al Wataniya, qui se sont déplacés de Casablanca pour appuyer par leur présence leurs collègues du Nord.
Des débats qui ont porté sur les aspects de la question suivante:
- l'impossibilité devant laquelle se trouvent aussi bien les assurés que les employeurs pour vérifier le nombre de jours d'assurances acquis, en raison de l'absence de relevés annuels émis par la CNSS, à l'instar des autres organismes de retraite (CIMR);
- le calvaire des assurés ayant travaillé chez plusieurs employeurs durant leur carrière et qui n'arrivent pas à les identifier pour reconstituer leur capital de jours d'assurances;
- les erreurs de la CNSS dans la saisie des jours d'assurances et des salaires correspondants.
Les délégations régionales de la CNSS ne jouent pas le rôle qui leur est dévolu, ce qui contraint les assurés et les employeurs à se rabattre sur le siège de la Caisse à Casablanca. Le seuil fatidique des 3.240 jours d'assurances pour prétendre à toute pension est une exclusion. Ceux qui ont plus de cinquante ans et qui n'ont jamais participé au régime se voient interdire tout emploi: car ils doivent être maintenus par leurs employeurs après 60 ans pour cumuler les 3.240 jours.
Après deux heures de débats, les recommandations suivantes ont été adoptées:
- Appel à la direction générale de la CNSS afin qu'il y ait plus de transparence dans la gestion de la Caisse.
- Délivrance de relevés annuels de jours d'assurances acquis afin de permettre aux assurés de faire prévaloir leurs droits et ce, à la fin de chaque année.
- La pension vieillesse servie par la CNSS, étant le régime de base par excellence, celui-ci devrait suivre l'évolution des autres régimes privés de retraite au niveau de la possibilité de départ en retraite par anticipation.
- Il faut surseoir à la production des avis de paiement CNSS des 52 dernières semaines pour les demandes de pension d'invalidité, car beaucoup de dossiers sont payés avec plusieurs mois de retard.
AGEF


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.