Le Kawkab face à El Marrikh, le Fath se mesure au Stade Malien    Immobilier coté : Deux valeurs se distinguent    Les promesses d'Elalamy au secteur de l'offshoring    Hakim Ziyech convoité par Galatazaray et Fenerbahçe    La 7e édition du Marrakech Grand Prix promet de belles prestations    Fin des centres d'appels au Maroc    COP22: Mémorandum d'entente à Washington entre le Maroc et trois organismes internationaux de développement durable    Ouverture à Laâyoune du 32è Championnat d'Afrique des clubs vainqueurs de coupe de Handball    Ramid : La réforme du métier d'avocat au cœur des préoccupations du ministère de la Justice    Corruption : Ramid pour la protection des dénonciateurs    L'art et la manière aux enchères...    Bon vent !    Le petit frère de Abaaoud le cerveau présumé des attentats de Paris condamné à 2 ans de prison    Wyclef Jean de retour au pays    COP 22 : Le Forum de la mer anticipe les débats    Iconoclaste...    Brèves    Brèves    Derrière l'objectif d'Ahmed Bennani    Dialogue social : Une portion congrue en guise d'offre gouvernementale    Libye - Maroc : Tannane et Boufal probablement forfaits Spécial    Madrid, capitale de l'Europe    Le WAC prend une sérieuse option sur le titre    Duel à distance pour l'accessit entre le CAK et l'ASS    Des anticorps protègent des singes du "VIH" pendant des mois    La disparition de l'homme de Neandertal peut-être liée à une alimentation inadaptée    Insolite    Le programme de modernisation d'Essaouira passe à la vitesse supérieure    Ahmet Davutoglu sur le départ, Erdogan consolide son pouvoir en Turquie    Le candidat FPÖ assure être prêt à renommer un chancelier social-démocrate en Autriche    Le taux de tous les records : Le chômage se porte à merveille sous le gouvernement Benkirane    Benkirane reçoit le ministre japonais chargé des Affaires étrangères    Lancement à Ouazzane de l'opération "De l'enfant à l'enfant" pour la scolarisation de tous    Hiba Khamlichi dans ses métamorphoses    Ouverture du 20ème Salon international de Tanger des livres et des arts    En kiosque N° 1164 : LE PRINTEMPS AMAZIGH    Classes préparatoires : Les candidatures d'accès ouvertes    Les radios privées fêtent les 10 ans de la radio libre au Maroc    THII de golf : Le prince Moulay Rachid a honoré le tournoi Pro-AM    Mobilisation pour la biodiversité    Quatre portés disparus dans la crue d'un oued dans la province de Taroudant    INDH : Tiznit capte 82 MDH en 10 ans    Arrestation à Saïdia d'un partisan de l'organisation EI    BCIJ : Arrestation à Tanger de trois barons du trafic international de drogue    1,8 MMDH pour la mise en œuvre de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption    Reportage : Expulsions à la pelle et léthargie consulaire : Vers un accord de réadmission exposant les Marocains de Belgique à plus d'abus    Le secteur USFP des MRE discute du projet de loi sur la traite des êtres humains    Reprise des pourparlers directs entre rebelles et gouvernement yéménites    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CNSS: Au Nord, les mêmes problèmes de pension
Publié dans L'Economiste le 21 - 07 - 1994

De création récente, la section Nord du Maroc de l'AGEF, qui regroupe les provinces de Tanger, Tétouan, Larache et Chefchaouen, a organisé le 2 juillet 1994 à Tanger une table ronde sur la pension de vieillesse servie par la CNSS. L'opportunité d'aborder ce thème est dictée par la grande vague des départs en retraite le 1er juillet des personnes nées en 1934 et dont la majorité ne connaît pas sa date de naissance avec exactitude.
La table ronde a été animée par M. Mohamed Emtil, secrétaire général de l'AGEF Nord et chef du département Personnel à la Compagnie Industrielle des Fibres de Tanger. Participaient également M. Rachid Ghzali, président de l'A.G.E.F., et M. Saboul, directeur à la Compagnie d'Assurances Al Wataniya, qui se sont déplacés de Casablanca pour appuyer par leur présence leurs collègues du Nord.
Des débats qui ont porté sur les aspects de la question suivante:
- l'impossibilité devant laquelle se trouvent aussi bien les assurés que les employeurs pour vérifier le nombre de jours d'assurances acquis, en raison de l'absence de relevés annuels émis par la CNSS, à l'instar des autres organismes de retraite (CIMR);
- le calvaire des assurés ayant travaillé chez plusieurs employeurs durant leur carrière et qui n'arrivent pas à les identifier pour reconstituer leur capital de jours d'assurances;
- les erreurs de la CNSS dans la saisie des jours d'assurances et des salaires correspondants.
Les délégations régionales de la CNSS ne jouent pas le rôle qui leur est dévolu, ce qui contraint les assurés et les employeurs à se rabattre sur le siège de la Caisse à Casablanca. Le seuil fatidique des 3.240 jours d'assurances pour prétendre à toute pension est une exclusion. Ceux qui ont plus de cinquante ans et qui n'ont jamais participé au régime se voient interdire tout emploi: car ils doivent être maintenus par leurs employeurs après 60 ans pour cumuler les 3.240 jours.
Après deux heures de débats, les recommandations suivantes ont été adoptées:
- Appel à la direction générale de la CNSS afin qu'il y ait plus de transparence dans la gestion de la Caisse.
- Délivrance de relevés annuels de jours d'assurances acquis afin de permettre aux assurés de faire prévaloir leurs droits et ce, à la fin de chaque année.
- La pension vieillesse servie par la CNSS, étant le régime de base par excellence, celui-ci devrait suivre l'évolution des autres régimes privés de retraite au niveau de la possibilité de départ en retraite par anticipation.
- Il faut surseoir à la production des avis de paiement CNSS des 52 dernières semaines pour les demandes de pension d'invalidité, car beaucoup de dossiers sont payés avec plusieurs mois de retard.
AGEF


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.