Maroc/UE: Report du prochain round des négociations ALECA    Israël reprend les raids aériens    Médicaments: Pénurie annoncée!    Agrumes/Tomates    Tourisme: Bientôt un label Maroc    Une bande dessinée aux épices marocaines    Souss/Braconnage    Mounir Obbadi va signer en Italie ! Spécial    Un livre... une question : L'islam a-t-il institué un mode de gouvernance ?    News    Le livre : Théocratie populiste Ou séparation des pouvoirs au Maroc ?    Divers    Achik pressenti en finale    Les caisses noires ont la vie dure    Les six minutes qui tuent    Elisabeth Bazile : Tolérer la cruauté envers les animaux est une porte ouverte à la cruauté envers les humains    Scolari: je demande pardon    Insolite : Traitement par le feu    Nouvelles appréciées de la littérature arabe : Deux tableaux du sextuple des six jours d'Emile Habibi    Les coups de canon, un symbole lié au mois sacré    40 millions de DH en équipements pour renforcer la sécurité    Le collectif passe avant les records pour Klose    SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside la troisième causerie religieuse du mois sacré du Ramadan    Maradona: "le monde du football doit pleurer"    Baisse des effectifs des travailleurs sur tout le territoire espagnol    Unifier la procédure de la VEFA au niveau national    Eude / Produits laitiers : Les Marocains consommeront 804,5 millions de litres de lait en 2014    France : un Algérien projetait de commettre des attentats contre des sites sensibles    Sri lanka: Le Dalaï Lama appelle les bouddhistes à stopper les violences    Ouarzazate / Production cinématographique : Un «One Stop Shop» pour bientôt    Afghanistan: Abdullah conteste les résultats et se déclare vainqueur    Irak: Pas de gouvernement, une armée enlisée, le pays au bord de l'implosion    20 blessés dans des heurts entre migrants à Nador    SLAM DUNK    Un incendie de forêt se déclare à Béni Hezmar près de Tétouan    Expansion de la culture du cannabis en milieu rural en Suède    Le saviez-vous ? Ce n'est pas drôle !    Le mot pour rire: Qui va à la casse, continue sa chasse    Faire face avec fermeté à la torture et mettre fin à l'impunité    Listes ...    Tanger Med-Terminal voiturier de Renault : Une croissance de 64%    Marrakech-Tensift-Al Haouz : Plus de 40 MDHS pour 20 projets contre la précarité    Khalid Tamer : On constate une nette évolution du cirque marocain    L'état permanent d'insécurité intérieure au Nigéria    Bientôt un visa électronique entre la Libye et le Maroc ?    Un café avec... Charafat Afilal, ministre déléguée chargée de l'eau    Hanane Fadili reprend son show    Rafiq Boubker : Ce qui se fait durant le mois de Ramadan en matière de sitcoms et de séries télé est vraiment révoltant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

CNSS: Au Nord, les mêmes problèmes de pension
Publié dans L'Economiste le 21 - 07 - 1994

De création récente, la section Nord du Maroc de l'AGEF, qui regroupe les provinces de Tanger, Tétouan, Larache et Chefchaouen, a organisé le 2 juillet 1994 à Tanger une table ronde sur la pension de vieillesse servie par la CNSS. L'opportunité d'aborder ce thème est dictée par la grande vague des départs en retraite le 1er juillet des personnes nées en 1934 et dont la majorité ne connaît pas sa date de naissance avec exactitude.
La table ronde a été animée par M. Mohamed Emtil, secrétaire général de l'AGEF Nord et chef du département Personnel à la Compagnie Industrielle des Fibres de Tanger. Participaient également M. Rachid Ghzali, président de l'A.G.E.F., et M. Saboul, directeur à la Compagnie d'Assurances Al Wataniya, qui se sont déplacés de Casablanca pour appuyer par leur présence leurs collègues du Nord.
Des débats qui ont porté sur les aspects de la question suivante:
- l'impossibilité devant laquelle se trouvent aussi bien les assurés que les employeurs pour vérifier le nombre de jours d'assurances acquis, en raison de l'absence de relevés annuels émis par la CNSS, à l'instar des autres organismes de retraite (CIMR);
- le calvaire des assurés ayant travaillé chez plusieurs employeurs durant leur carrière et qui n'arrivent pas à les identifier pour reconstituer leur capital de jours d'assurances;
- les erreurs de la CNSS dans la saisie des jours d'assurances et des salaires correspondants.
Les délégations régionales de la CNSS ne jouent pas le rôle qui leur est dévolu, ce qui contraint les assurés et les employeurs à se rabattre sur le siège de la Caisse à Casablanca. Le seuil fatidique des 3.240 jours d'assurances pour prétendre à toute pension est une exclusion. Ceux qui ont plus de cinquante ans et qui n'ont jamais participé au régime se voient interdire tout emploi: car ils doivent être maintenus par leurs employeurs après 60 ans pour cumuler les 3.240 jours.
Après deux heures de débats, les recommandations suivantes ont été adoptées:
- Appel à la direction générale de la CNSS afin qu'il y ait plus de transparence dans la gestion de la Caisse.
- Délivrance de relevés annuels de jours d'assurances acquis afin de permettre aux assurés de faire prévaloir leurs droits et ce, à la fin de chaque année.
- La pension vieillesse servie par la CNSS, étant le régime de base par excellence, celui-ci devrait suivre l'évolution des autres régimes privés de retraite au niveau de la possibilité de départ en retraite par anticipation.
- Il faut surseoir à la production des avis de paiement CNSS des 52 dernières semaines pour les demandes de pension d'invalidité, car beaucoup de dossiers sont payés avec plusieurs mois de retard.
AGEF


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.