Neuf migrants morts noyés et 21 autres secourus au large de Tanger    Appel à la mise en place d'unités au sein des entités publiques et privées    L'action du CNDH à Dakhla et Laâyoune louée par l'UE    Activités du parti en commémoration du 40ème jour du décès d'Ahmed Zaïdi    Virée mesfiouie périlleuse pour le Wydad    Foot Expo Forum : Nécessité de la professionnalisation de la formation au sein des clubs    Sepp Blatter : Le football joue un rôle social et culturel important au niveau mondial    Ouzzine suspendu par le roi    Le ministre Ouzzine lâché par les siens ?    ça plane pour le site web de RAM    Divers Economie    Le Parc industriel de Selouane, un des chantiers économiques phare    Newsletter du 19 Décembre 2014 : Blanchiment de capitaux : Les professions non financières sensibilisées par Bank Al-Maghrib    L'UE appelée à adopter une stratégie de long terme face à la Russie    La responsabilité des progressistes dans la lutte contre le changement climatique    Le rappeur de la "Shmoney Dance" risque 25 ans de prison    La plupart des espèces d'oiseaux sont apparues après l'extinction des dinosaures    Près de 269.000 tonnes de déchets plastiques à la surface des océans    Les stars : bosse des maths ou bonnet d'âne ? Gisèle Bündchen    Le piano en fête à Essaouira    La célèbre actrice italienne Virna Lisi n'est plus    Bouillons de culture    Quand opposition et majorité débattent des prochaines élections    Abdelaziz Bouteflika voudrait rentrer «chez lui» à Oujda : La patrie est clémente et miséricordieuse !    Skhour Rhamna : Un homme tue cinq membres de sa famille et blesse grièvement un sixième    Loi organique du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire: Ramid présente le projet au Parlement    Madrid: emprisonnement de membres de la cellule démantelée au Maroc et en Espagne    Professions libérales: La couverture médicale arrive    Disparition de Mohamed Bastaoui : Un frère bien-aimé de tous    Maroc Numeric Fund appuie l'éducation    Complexe Moulay Abdellah : Colère royale Spécial    Maroc-UE, jumelage dans les droits de l'Homme    Facebook pourrait concurrencer «Le Bon Coin»    Le Festival de Marrakech et le cinéma marocain    «Balili» en 5e position    En avant jeunesse !    Mondial des clubs Maroc 2014 : Ancelotti rend hommage au public marocain    La machine à croissance    Le Maroc et l'UE veulent un ALECA gagnant-gagnant    Plus de 187.500 Marocains affiliés à la Sécurité sociale en Espagne    Le Mur... de la Havane    Mohammedia : Fin de partie pour un escroc sur Facebook    L'Education nationale interdit formellement les cours de soutien payants    Commerce extérieur : Les exportations espagnoles vers le Maroc en progression    Logistique : Le Royaume intègre l'ELA    Un individu tue cinq membres de sa famille à Skhour Rhamna    Le cinéma marocain perd une légende    Pétrole : Le baril pique du nez... Le Maroc jubile    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Electricité: Benkhadra rassure les opérateurs
Publié dans L'Economiste le 01 - 06 - 2009


· La production sera assurée jusqu'en 2015!
· D'ici là, il faudra investir 83 milliards de DH
· La suite sera conforme à la stratégie nationale
A leur tour, les membres de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc ont eu droit à une explication détaillée de «la nouvelle stratégie énergétique nationale». Invitée aux Rendez-vous de la Chambre française de commerce et d'industrie au Maroc (CFCIM), jeudi 28 mai à Casablanca, la ministre de l'Energie a prouvé qu'elle «avait le dossier bien en main». A toutes les questions, Amina Benkhadra apportera une réponse. «Car l'énergie pour les membres de la Chambre, qui sont des industriels, est quelque chose d'important», dit-elle. Interrogée sur la stratégie du ministère visant à garantir la production électrique dans les 20 prochaines années, Benkhadra reviendra sur les grands projets d'investissements annoncés ou en cours de réalisation, affirmant, en passant, «que d'ici 2015, la production sera assurée». L'enveloppe pour les besoins en investissement sur la période 2009-2015 est estimée à plus de 83 milliards de DH. Les 2 unités de charbon à Safi de 1.320 MW, extensibles à 4 unités, devraient être opérationnelles en 2015. Auparavant, l'entrée en service de 2 autres unités de charbon à Jorf Lasfar de 700 MW est prévue en 2012. C'est le cas des turbines à gaz de 300 MW à Kénitra, prévues en 2011. Ou encore des négociations pour une troisième interconnexion avec l'Espagne qui portera la capacité commerciale de celle-ci à 1.000 MW et avec l'Algérie, à hauteur de 1.400 MW. Elle sera mise en service également en 2011. Dans le pipe aussi, l'exploration du projet pilote de centrale de schistes bitumineux de Tarfaya, d'une puissance de 100 MW dont les appels à consultations sont en cours, qui devrait être prête autour de 2014… Et après? Sachant qu'à fin 2008, la production en énergie électrique s'est élevée à 20.346 Gwh, soit 83% de l'énergie totale injectée dans le réseau national. Le gros de cette production, soit 53%, provient des centrales de concessions (Jlec, EET) et 17% des importations. Bien qu'en progression de 10% par rapport à 2007, la contribution des centrales de l'ONE n'excède pas les 30%. Voilà qui donne raison à Benkhadra quand elle appelle tout le monde à participer à la mise en œuvre de la stratégie énergétique nationale dont la déclinaison sur le papier ne permet aucun doute quant à l'avenir énergétique du pays. Ainsi, pour la filière électrique, plus gros souci des industriels, la ministre fonde sa stratégie sur le choix prioritaire du charbon, comme technologie de base, et l'optimisation des ressources en gaz disponibles. Ensuite, le développement de l'éolien dont la production s'élève actuellement à 114 MW pour un potentiel de 6.000 sur une base marché, l'optimisation des interconnexions à hauteur de 20% de la capacité installée ou encore des ressources hydrauliques. Le nucléaire, les schistes, le solaire, la biomasse, la rationalisation de la consommation, l'efficacité énergétique, réduire la part des produits pétroliers dans le bilan énergétique… autant de priorités à mener à terme entre 2015 et 2030.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.