Mediaco bientôt radiée    Kia Motors Binomeir Group. Les 6 piliers du come-back    El Yazami : le Maroc a gagné depuis 12 ans le pari de l'administration neutre des élections    La promotion de la probité se met en place    Une occasion de comprendre la maladie qui touche environ 2.000 Marocains chaque année    Il fait l'actu : Lahcen Daoudi    El Khalfi satisfait du symposium d'Ifrane    Raja-AS FAR, une finale avant terme    Tennis : Clôture du « National » des jeunes 2014/2015 : Emotion, sensation et confirmation    Deux grosses pointures sauteront    Transport des aides humanitaires internationales vers le Liberia : La RAM affrète un vol spécial    Irak: La communauté internationale affirme son soutien à l'Irak sans dévoiler de plan    Epidémie du virus Ebola :La communauté internationale veut «rattraper le temps perdu»: Elévation du niveau de vigilance au Maroc    Culture : Le Souverain inaugure le théâtre « Lalla Aicha » àM'diq    L'Institut œcuménique de Théologie Al Mowafaqa inauguré les 19 et 20 septembre à Rabat    Promotion du secteur du tourisme: L'ANIT présente sa feuille de route    Maroc – Russie : L'agriculture au menu    Don du sang, D. Bush participe    Marrakech : Destruction des 226 kgs de cocaïne pure récemment saisis    Zaki - Bahoui: Entre principes et frustration    Quel intérêt ? par ( Jamal berraoui )    «Stop torture» : Un sit-in d'Amnesty ce jeudi devant le Parlement    Le vrai débat (2)    Edito: Shakespeare et les orphelins    Le mot pour rire: Combien de sucres ?    Daoudi exige l'anglais scientifique à l'université    Nab fait le buzz sur MFM    Cinéma : Ouarzazate capte 120 millions de dollars    Le Groupe Crédit Agricole du Maroc, banque de proximité et d'initiative    Virus Ebola : La riposte s'organise    L'Otan veut empêcher la Russie et la Chine de se développer    Divers Economie    Le Maroc appelle à des stratégies efficaces de lutte contre la torture    37,4 millions d'euros pour le vainqueur    Réunion du Conseil consultatif de Special Olympics International à Skhirat    Mohamed Dahbi Bouhlal : La Coupe du Trône de golf mise tout sur les jeunes talents    "Ouarzazate Film Commission" tient son assemblée générale    "Bladi Lghaliya", nouveau single de Rhany Kabbadj    Le Festival international du film transsaharien lance son concours des scénarios    Réunion du Bureau politique de l'USFP    22,1 millions de quintaux cumulés à fin mars dernier    Hausse de 9,1% du résultat net du CIH    Le Code du travail passé à la loupe à Rabat    News    Attentat suicide des talibans à Kaboul    L'ONU apporte de l'eau au moulin des défenseurs de la légalisation du cannabis    L'opération "Un million de cartables" profite aux élèves de la province de Moulay Yacoub    Suisse: pas d'extradition de Snowden aux USA, s'il coopère avec la justice    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Electricité: Benkhadra rassure les opérateurs
Publié dans L'Economiste le 01 - 06 - 2009


· La production sera assurée jusqu'en 2015!
· D'ici là, il faudra investir 83 milliards de DH
· La suite sera conforme à la stratégie nationale
A leur tour, les membres de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc ont eu droit à une explication détaillée de «la nouvelle stratégie énergétique nationale». Invitée aux Rendez-vous de la Chambre française de commerce et d'industrie au Maroc (CFCIM), jeudi 28 mai à Casablanca, la ministre de l'Energie a prouvé qu'elle «avait le dossier bien en main». A toutes les questions, Amina Benkhadra apportera une réponse. «Car l'énergie pour les membres de la Chambre, qui sont des industriels, est quelque chose d'important», dit-elle. Interrogée sur la stratégie du ministère visant à garantir la production électrique dans les 20 prochaines années, Benkhadra reviendra sur les grands projets d'investissements annoncés ou en cours de réalisation, affirmant, en passant, «que d'ici 2015, la production sera assurée». L'enveloppe pour les besoins en investissement sur la période 2009-2015 est estimée à plus de 83 milliards de DH. Les 2 unités de charbon à Safi de 1.320 MW, extensibles à 4 unités, devraient être opérationnelles en 2015. Auparavant, l'entrée en service de 2 autres unités de charbon à Jorf Lasfar de 700 MW est prévue en 2012. C'est le cas des turbines à gaz de 300 MW à Kénitra, prévues en 2011. Ou encore des négociations pour une troisième interconnexion avec l'Espagne qui portera la capacité commerciale de celle-ci à 1.000 MW et avec l'Algérie, à hauteur de 1.400 MW. Elle sera mise en service également en 2011. Dans le pipe aussi, l'exploration du projet pilote de centrale de schistes bitumineux de Tarfaya, d'une puissance de 100 MW dont les appels à consultations sont en cours, qui devrait être prête autour de 2014… Et après? Sachant qu'à fin 2008, la production en énergie électrique s'est élevée à 20.346 Gwh, soit 83% de l'énergie totale injectée dans le réseau national. Le gros de cette production, soit 53%, provient des centrales de concessions (Jlec, EET) et 17% des importations. Bien qu'en progression de 10% par rapport à 2007, la contribution des centrales de l'ONE n'excède pas les 30%. Voilà qui donne raison à Benkhadra quand elle appelle tout le monde à participer à la mise en œuvre de la stratégie énergétique nationale dont la déclinaison sur le papier ne permet aucun doute quant à l'avenir énergétique du pays. Ainsi, pour la filière électrique, plus gros souci des industriels, la ministre fonde sa stratégie sur le choix prioritaire du charbon, comme technologie de base, et l'optimisation des ressources en gaz disponibles. Ensuite, le développement de l'éolien dont la production s'élève actuellement à 114 MW pour un potentiel de 6.000 sur une base marché, l'optimisation des interconnexions à hauteur de 20% de la capacité installée ou encore des ressources hydrauliques. Le nucléaire, les schistes, le solaire, la biomasse, la rationalisation de la consommation, l'efficacité énergétique, réduire la part des produits pétroliers dans le bilan énergétique… autant de priorités à mener à terme entre 2015 et 2030.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.