Le MAT surpris chez lui par l'OCS    La nouvelle approche de Seddiki    Benkirane met en jeu sa popularité    Guerre par procuration en Libye    Réunion de concertation sur la révision de la loi sur l'eau    La scission est consommée    Drame, nostalgie, renaissance...    Les prostituées exploitées par Daech sont un risque pour le Maroc    PJD-PAM, fin de la paix des braves    Casablanca, le conseil de la ville reporté    L'ANRT lance 3 appels à concurrence    Le CESE adopte un projet d'avis sur l'économie sociale et solidaire    Charlie Hebdo, le flop    Les inscriptions sont lancées pour «Best places to work for in Morocco»    Wilaya du Grand Casablanca : Zinelabidine Azhar promu secrétaire général    La sécurité des barrages en débat    Marrakech: Le Naoura surfe sur la culture    Saïd Taghmaoui    Le MAT surpris par un OCS qui monte en puissance    Monaco s'offre l'Arsenal à l'Emirates Stadium    Le stage de renfort est le bienvenu    Le gouvernement se serait enfin fixé sur les dates des prochaines échéances électorales    L'Alliance civile pour une régionalisation démocratique dresse son bilan    Hausse du nombre des points de change manuel    Crime de lèse-majesté    Signes d'apaisement en Ukraine    News    Les nouvelles constructions de l'esprit de Nabil Benabdallah    Divers    L'importance de la protection de l'allaitement maternel dans la lutte contre la mortalité infantile    Une équipe médicale mobile sauve la vie de trois nourrissons dans la localité enclavée de Taaraate    La société orientale de consommation    Divers sportifs    "Chaibia, la paysanne des arts", un portrait haut en couleur de la célèbre artiste peintre    Noufissa Benchehida: Grâce à "Syriana", j'ai pu côtoyer de grandes stars comme George Clooney et Matt Damon    Bouillon de culture    Festival national du film de Tanger : Chaïbia, le mythe ressuscité    Concours international de musique du Maroc : Six candidats en lice pour le Grand prix    CAN 2017 : Hayatou pressé comme un citron par les gouvernants algériens: La ruse des Fennecs    En marge du dernier championnat du Maroc de Judo (catégoie seniors) : Salé...sucré...    Terrorisme : Six accusés déférés devant le Parquet de Rabat    Syrie: Da'ech capture plus de 150 chrétiens assyriens    A l'attention des responsables de la sécurité de Fès : Gare à l'entrée libre du public    Dr Nada Bougrine: «L'homéopathie fortement recommandée chez l'enfant»    Situation des femmes: l'inégalité toujours présente    Un portrait haut en couleurs de l'artiste peintre Chaibia Talal, signé par Youssef Britel    Et si les absents avaient parfois raison...    Soutien international pour l'Association Hanane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Electricité: Benkhadra rassure les opérateurs
Publié dans L'Economiste le 01 - 06 - 2009


· La production sera assurée jusqu'en 2015!
· D'ici là, il faudra investir 83 milliards de DH
· La suite sera conforme à la stratégie nationale
A leur tour, les membres de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc ont eu droit à une explication détaillée de «la nouvelle stratégie énergétique nationale». Invitée aux Rendez-vous de la Chambre française de commerce et d'industrie au Maroc (CFCIM), jeudi 28 mai à Casablanca, la ministre de l'Energie a prouvé qu'elle «avait le dossier bien en main». A toutes les questions, Amina Benkhadra apportera une réponse. «Car l'énergie pour les membres de la Chambre, qui sont des industriels, est quelque chose d'important», dit-elle. Interrogée sur la stratégie du ministère visant à garantir la production électrique dans les 20 prochaines années, Benkhadra reviendra sur les grands projets d'investissements annoncés ou en cours de réalisation, affirmant, en passant, «que d'ici 2015, la production sera assurée». L'enveloppe pour les besoins en investissement sur la période 2009-2015 est estimée à plus de 83 milliards de DH. Les 2 unités de charbon à Safi de 1.320 MW, extensibles à 4 unités, devraient être opérationnelles en 2015. Auparavant, l'entrée en service de 2 autres unités de charbon à Jorf Lasfar de 700 MW est prévue en 2012. C'est le cas des turbines à gaz de 300 MW à Kénitra, prévues en 2011. Ou encore des négociations pour une troisième interconnexion avec l'Espagne qui portera la capacité commerciale de celle-ci à 1.000 MW et avec l'Algérie, à hauteur de 1.400 MW. Elle sera mise en service également en 2011. Dans le pipe aussi, l'exploration du projet pilote de centrale de schistes bitumineux de Tarfaya, d'une puissance de 100 MW dont les appels à consultations sont en cours, qui devrait être prête autour de 2014… Et après? Sachant qu'à fin 2008, la production en énergie électrique s'est élevée à 20.346 Gwh, soit 83% de l'énergie totale injectée dans le réseau national. Le gros de cette production, soit 53%, provient des centrales de concessions (Jlec, EET) et 17% des importations. Bien qu'en progression de 10% par rapport à 2007, la contribution des centrales de l'ONE n'excède pas les 30%. Voilà qui donne raison à Benkhadra quand elle appelle tout le monde à participer à la mise en œuvre de la stratégie énergétique nationale dont la déclinaison sur le papier ne permet aucun doute quant à l'avenir énergétique du pays. Ainsi, pour la filière électrique, plus gros souci des industriels, la ministre fonde sa stratégie sur le choix prioritaire du charbon, comme technologie de base, et l'optimisation des ressources en gaz disponibles. Ensuite, le développement de l'éolien dont la production s'élève actuellement à 114 MW pour un potentiel de 6.000 sur une base marché, l'optimisation des interconnexions à hauteur de 20% de la capacité installée ou encore des ressources hydrauliques. Le nucléaire, les schistes, le solaire, la biomasse, la rationalisation de la consommation, l'efficacité énergétique, réduire la part des produits pétroliers dans le bilan énergétique… autant de priorités à mener à terme entre 2015 et 2030.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.