El Kabir frappe à nouveau    Le Raja s'offre l'AS FAR et creuse l'écart sur le leader    Le Maroc, futur producteur d'étain Une compagnie australienne exploitera prochainement la mine d'Achmmah    Mohamed Zahid : «La F1 nécessitera cinq années de préparation»    Nabil Jaadi vers l'Udinese cet été ? Spécial    Ould Errachid qualifie de mascarade la proposition de l'élargissement de la mission de la Minurso    Pharrell Williams en larmes devant l'enthousiasme suscité par son titre Happy    Johnny depp dit pourquoi il n'a jamais épousé Vanessa Paradis    Algérie: Quelque 23 millions d'électeurs s'apprêtent à voter jeudi    Maroc : L'économie nationale s'essouffle    Maroc : L'aquaculture, un chantier ouvert    Exposition à Paris : Femmes berbères du Maroc    Coopération dans le domaine des affaires islamiques : Le Maroc accède aux demandes de la Guinée Conakry    AS FAR-Raja: la liste des convoqués    Forbes Moyen-Orient : Benjelloun, Chaabi et Akhnouch : les plus riches du Royaume    Le cinéma portugais à l'honneur    Le Maroc, une destination de plus en plus prisée            Nestlé et Zakoura : Un engagement pour la scolarité à Doukkala- Abbda    Cambadélis élu nouveau patron du Parti socialiste        Casablanca : Plus de 120 personnes arrêtées dans 4 cafés        Axa Assurance Maroc et Grameen-Jameel Microfinance Ltd s'allient    La TVA : les conditions préalables à la réforme selon Bensouda    Le groupe Petra avance doucement mais sûrement    Le GADEM tire à boulets rouges sur le ministère de l'Intérieur et les Forces auxiliaires    Les obstacles à l'accès des femmes aux syndicats disséqués à Rabat    Flashs    Insolite    Divers    Une semaine culturelle et sportive dédiée à l'étudiant étranger à Rabat    Bouillons de culture    Mohamed Abdou en soirée de clôture de Mawazine    Le 2ème volet de "Hunger Games", grand vainqueur des MTV Movie Awards    MUSIQUE DE CHAMBRE Le maître et le disciple    La Juve file vers le titre    Les effectifs les plus chers    Divers sportifs    La FOSEE rend hommage aux retraités du MEN mis à la retraite au titre de l'année 2013    Du registre de la motivation    Le retour de la Russie par ( Jamal Berraoui )    Succès de la 2ème Nuit de la Fidélité    Divers Economie    L'insécurité nous guette !        Festival de lecture sous l'arbre à El Jadida et à Moulay Abdellah ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Electricité: Benkhadra rassure les opérateurs
Publié dans L'Economiste le 01 - 06 - 2009


· La production sera assurée jusqu'en 2015!
· D'ici là, il faudra investir 83 milliards de DH
· La suite sera conforme à la stratégie nationale
A leur tour, les membres de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc ont eu droit à une explication détaillée de «la nouvelle stratégie énergétique nationale». Invitée aux Rendez-vous de la Chambre française de commerce et d'industrie au Maroc (CFCIM), jeudi 28 mai à Casablanca, la ministre de l'Energie a prouvé qu'elle «avait le dossier bien en main». A toutes les questions, Amina Benkhadra apportera une réponse. «Car l'énergie pour les membres de la Chambre, qui sont des industriels, est quelque chose d'important», dit-elle. Interrogée sur la stratégie du ministère visant à garantir la production électrique dans les 20 prochaines années, Benkhadra reviendra sur les grands projets d'investissements annoncés ou en cours de réalisation, affirmant, en passant, «que d'ici 2015, la production sera assurée». L'enveloppe pour les besoins en investissement sur la période 2009-2015 est estimée à plus de 83 milliards de DH. Les 2 unités de charbon à Safi de 1.320 MW, extensibles à 4 unités, devraient être opérationnelles en 2015. Auparavant, l'entrée en service de 2 autres unités de charbon à Jorf Lasfar de 700 MW est prévue en 2012. C'est le cas des turbines à gaz de 300 MW à Kénitra, prévues en 2011. Ou encore des négociations pour une troisième interconnexion avec l'Espagne qui portera la capacité commerciale de celle-ci à 1.000 MW et avec l'Algérie, à hauteur de 1.400 MW. Elle sera mise en service également en 2011. Dans le pipe aussi, l'exploration du projet pilote de centrale de schistes bitumineux de Tarfaya, d'une puissance de 100 MW dont les appels à consultations sont en cours, qui devrait être prête autour de 2014… Et après? Sachant qu'à fin 2008, la production en énergie électrique s'est élevée à 20.346 Gwh, soit 83% de l'énergie totale injectée dans le réseau national. Le gros de cette production, soit 53%, provient des centrales de concessions (Jlec, EET) et 17% des importations. Bien qu'en progression de 10% par rapport à 2007, la contribution des centrales de l'ONE n'excède pas les 30%. Voilà qui donne raison à Benkhadra quand elle appelle tout le monde à participer à la mise en œuvre de la stratégie énergétique nationale dont la déclinaison sur le papier ne permet aucun doute quant à l'avenir énergétique du pays. Ainsi, pour la filière électrique, plus gros souci des industriels, la ministre fonde sa stratégie sur le choix prioritaire du charbon, comme technologie de base, et l'optimisation des ressources en gaz disponibles. Ensuite, le développement de l'éolien dont la production s'élève actuellement à 114 MW pour un potentiel de 6.000 sur une base marché, l'optimisation des interconnexions à hauteur de 20% de la capacité installée ou encore des ressources hydrauliques. Le nucléaire, les schistes, le solaire, la biomasse, la rationalisation de la consommation, l'efficacité énergétique, réduire la part des produits pétroliers dans le bilan énergétique… autant de priorités à mener à terme entre 2015 et 2030.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.