Renault : Celle qui remplacera la Laguna s'appellera Talisman    Nouvelle Audi A4 : Les commandes bientôt lancées en Europe    VACANCES D'ETE TOUT COMPRIS A MAZAGAN !    Indépendance d'Algérie : SM le Roi Mohammed VI félicite M. Abdelaziz Bouteflika    WTCC 7ème étape Castellet : Une pole pour Loeb !    Sébastien Loeb: «Je ne dirais pas que ce fut un bon week-end pour moi au Castellet»    Copa America 2015: le Chili sacré pour la première fois    «Marhaba 2015» : 37.590 MRE ont transité par Bab Sebta    Le vendeur de poisson ambulant    Un nouveau service des urgences    Les Grecs votent sur leur avenir politique et financier    Etats-Unis / Cuba / Rétablissement des relations diplomatiques entre Washington et La Havane    Boudrika reconduit même s'il n'est pas crédible...    Wimbledon : La saison noire continue pour Nadal    ASS/Al Ahram / Quiproquo autour du transfert de Laâchir / La fuite en avant...    Tennis : Reconstitution du Bureau fédéral / Moins... trois !    Egypte : Daesh est-il en train d'ouvrir un front au Sinaï    Une chasse aux sorcières à n'en plus finir!    Canicule et jeûne    Le Maroc, cadre approprié en matière d'égalité des sexes    Ciné-Script: Acteur: les risques du métier    Ciné - scope : Actuellement en salles : "Un voisin trop parfait" de Rob Cohen    Ciné - star/ Festival de Marrakech 2015 : Francis Ford Coppola Président du jury    Mise en œuvre de la Constitution et des engagements pris par le gouvernement    Zorba le Grec    Wanted T'es où Bassima?    Il tue son oncle par erreur    Foire commerciale de Ramadan: 200.000 visiteurs attendus avant la fin du mois sacré    Coopération dans la lutte contre le terrorisme / Le gouvernement belge approuve une convention avec le Maroc    Hamid Chabat invité de l'émission « Daïf Al Oula »/ Appel à des débats nationaux sur les grandes questions qui préoccupent les Marocains    Hôpital Ibn Sina de Rabat/ Inauguration des services des urgences et de la radiologie des urgences    Soubresaut, mais important !    Paris SG : Pogba, Di Maria pour entrer dans la cour des grands    Offensive de grande ampleur des insurgés sur Alep    Reportage : Se shooter bon marché, le triste quotidien des accros à la colle    News    La justice espagnole refuse que Belhaj purge le reliquat de sa peine au Maroc    Allégement du déficit commercial    Ahmed Soultan dans «l' African Top 10» au Nigeria, au Ghana et en Namibie    Le marché chinois dope les recettes des productions hollywoodiennes    Hanane Fadili plus décapante que jamais    Bibliotram au Forum mondial de la langue française    Africains du Maroc : Co-développement Maroc-Cameroun, un exemple de coopération sud-sud    Un reporter photographe français expulsé du Maroc    Le PPS milite pour l'avènement d'une société de démocratie, de modernité, de progrès, de dignité et d'égalité    RAM devient le transporteur officiel du Festival Ecrans Noirs    Peut-on contester un refus de visa ?    Libertés individuelles et droit à la différence malmenés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Electricité: Benkhadra rassure les opérateurs
Publié dans L'Economiste le 01 - 06 - 2009


· La production sera assurée jusqu'en 2015!
· D'ici là, il faudra investir 83 milliards de DH
· La suite sera conforme à la stratégie nationale
A leur tour, les membres de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc ont eu droit à une explication détaillée de «la nouvelle stratégie énergétique nationale». Invitée aux Rendez-vous de la Chambre française de commerce et d'industrie au Maroc (CFCIM), jeudi 28 mai à Casablanca, la ministre de l'Energie a prouvé qu'elle «avait le dossier bien en main». A toutes les questions, Amina Benkhadra apportera une réponse. «Car l'énergie pour les membres de la Chambre, qui sont des industriels, est quelque chose d'important», dit-elle. Interrogée sur la stratégie du ministère visant à garantir la production électrique dans les 20 prochaines années, Benkhadra reviendra sur les grands projets d'investissements annoncés ou en cours de réalisation, affirmant, en passant, «que d'ici 2015, la production sera assurée». L'enveloppe pour les besoins en investissement sur la période 2009-2015 est estimée à plus de 83 milliards de DH. Les 2 unités de charbon à Safi de 1.320 MW, extensibles à 4 unités, devraient être opérationnelles en 2015. Auparavant, l'entrée en service de 2 autres unités de charbon à Jorf Lasfar de 700 MW est prévue en 2012. C'est le cas des turbines à gaz de 300 MW à Kénitra, prévues en 2011. Ou encore des négociations pour une troisième interconnexion avec l'Espagne qui portera la capacité commerciale de celle-ci à 1.000 MW et avec l'Algérie, à hauteur de 1.400 MW. Elle sera mise en service également en 2011. Dans le pipe aussi, l'exploration du projet pilote de centrale de schistes bitumineux de Tarfaya, d'une puissance de 100 MW dont les appels à consultations sont en cours, qui devrait être prête autour de 2014… Et après? Sachant qu'à fin 2008, la production en énergie électrique s'est élevée à 20.346 Gwh, soit 83% de l'énergie totale injectée dans le réseau national. Le gros de cette production, soit 53%, provient des centrales de concessions (Jlec, EET) et 17% des importations. Bien qu'en progression de 10% par rapport à 2007, la contribution des centrales de l'ONE n'excède pas les 30%. Voilà qui donne raison à Benkhadra quand elle appelle tout le monde à participer à la mise en œuvre de la stratégie énergétique nationale dont la déclinaison sur le papier ne permet aucun doute quant à l'avenir énergétique du pays. Ainsi, pour la filière électrique, plus gros souci des industriels, la ministre fonde sa stratégie sur le choix prioritaire du charbon, comme technologie de base, et l'optimisation des ressources en gaz disponibles. Ensuite, le développement de l'éolien dont la production s'élève actuellement à 114 MW pour un potentiel de 6.000 sur une base marché, l'optimisation des interconnexions à hauteur de 20% de la capacité installée ou encore des ressources hydrauliques. Le nucléaire, les schistes, le solaire, la biomasse, la rationalisation de la consommation, l'efficacité énergétique, réduire la part des produits pétroliers dans le bilan énergétique… autant de priorités à mener à terme entre 2015 et 2030.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.