Benkirane à Davos: Le Maroc, un modèle distingué dans la région arabe    Quatre présumés "jihadistes" arrêtés dans le préside occupé de Sebta    Le climat général des affaires jugé "normal" au 4ème trimestre 2014    BENI MELLAL Installation de l'Antenne de l'Institut Français à Beni Mellal.    La MINURSO poursuivra sa mission dans le respect strict de son mandat actuel    Hilale devant l'Assemblée générale des Nations Unies :«On ne peut promouvoir la liberté de religion et tolérer le blasphème des Prophètes»    France : Confirmation de la déchéance de nationalité française pour un jihadiste franco-marocain    Campagne nationale de communication sur la parité    Egalité des genres, société ouverte et Capital Immatériel    L'UE met à nu les pratiques algéro-polisariennes    La cigarette électronique, 5 à 15 fois plus cancérigène que le tabac    La marche, pour améliorer sa santé et son moral    Entretien avec May-Lis Bertin, réalisatrice du film « BLANC GRIS»    Basket-ball / Coupe du Trône Huitièmes de finale : AS.FAR-RSB en tête d'affiche    Elite-Pro : Le Championnat reprend ses droits    Elite II / 2ème journée « retour » : MCO-USMAM : Un parfait piège !    Ciné - Script: Le pigeon s'est envolé    Ciné - Zoom: Cinéma et psychologie    Ciné - Scope / Cinéma marocain / "L'armée du salut" d'Abdellah Taia    Ego destructeur !    Prière de l'Absent et mise en berne du drapeau marocain    Le Maroc réitère son appel à la dénucléarisation du Moyen-Orient    Pourquoi il y a plus de morts massives d'animaux que jamais auparavant ?    La plage d'Aïn Diab rejette une cargaison de chira    Anastacia, défigurée par le botox ?    Le nouveau découpage régional remis sur le métier    Abdelilah Benkirane se dit investi d'une mission divine    Divers Economie    Marrakech à l'heure du 26ème MIM    Format des éliminatoires de la CAN 2017    Mouithys a résilié son contrat avec les Verts    Les entrepreneurs marocains et andalous examinent les opportunités d'investissement    Bonne tenue de la consommation des ménages en 2014    La gouvernance locale passée à la loupe à Casablanca    Michael Jackson : Les confidences du médecin du Ritz    Taragalte, un Festival organisé au fin fond du désert    Insolite    Chutes de neiges : 19 routes toujours coupées, 23 ont été rouvertes ce matin    Le Parlement met les bouchées doubles avant la fin de la session d'automne    Inclusion financière : Mission BAD-Mastercard    Décès du Roi Abdallah Bin Abdelaziz    «Le Lac des Cygnes» en direct au cinéma Rif    Saison cinéma et droits de l'Homme à Casablanca : «Timbuktu» ouvre le bal    La vague de froid continue    Inflation : Les produits non alimentaires et Fès en vedettes    Maroc-Côte d'Ivoire : Attijariwafa Bank s'engage fortement    Un jeune prodige norvégien signe officiellement au Real Madrid    La Côte d'Ivoire malmenée, Mali et Cameroun dos à dos    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Electricité: Benkhadra rassure les opérateurs
Publié dans L'Economiste le 01 - 06 - 2009


· La production sera assurée jusqu'en 2015!
· D'ici là, il faudra investir 83 milliards de DH
· La suite sera conforme à la stratégie nationale
A leur tour, les membres de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc ont eu droit à une explication détaillée de «la nouvelle stratégie énergétique nationale». Invitée aux Rendez-vous de la Chambre française de commerce et d'industrie au Maroc (CFCIM), jeudi 28 mai à Casablanca, la ministre de l'Energie a prouvé qu'elle «avait le dossier bien en main». A toutes les questions, Amina Benkhadra apportera une réponse. «Car l'énergie pour les membres de la Chambre, qui sont des industriels, est quelque chose d'important», dit-elle. Interrogée sur la stratégie du ministère visant à garantir la production électrique dans les 20 prochaines années, Benkhadra reviendra sur les grands projets d'investissements annoncés ou en cours de réalisation, affirmant, en passant, «que d'ici 2015, la production sera assurée». L'enveloppe pour les besoins en investissement sur la période 2009-2015 est estimée à plus de 83 milliards de DH. Les 2 unités de charbon à Safi de 1.320 MW, extensibles à 4 unités, devraient être opérationnelles en 2015. Auparavant, l'entrée en service de 2 autres unités de charbon à Jorf Lasfar de 700 MW est prévue en 2012. C'est le cas des turbines à gaz de 300 MW à Kénitra, prévues en 2011. Ou encore des négociations pour une troisième interconnexion avec l'Espagne qui portera la capacité commerciale de celle-ci à 1.000 MW et avec l'Algérie, à hauteur de 1.400 MW. Elle sera mise en service également en 2011. Dans le pipe aussi, l'exploration du projet pilote de centrale de schistes bitumineux de Tarfaya, d'une puissance de 100 MW dont les appels à consultations sont en cours, qui devrait être prête autour de 2014… Et après? Sachant qu'à fin 2008, la production en énergie électrique s'est élevée à 20.346 Gwh, soit 83% de l'énergie totale injectée dans le réseau national. Le gros de cette production, soit 53%, provient des centrales de concessions (Jlec, EET) et 17% des importations. Bien qu'en progression de 10% par rapport à 2007, la contribution des centrales de l'ONE n'excède pas les 30%. Voilà qui donne raison à Benkhadra quand elle appelle tout le monde à participer à la mise en œuvre de la stratégie énergétique nationale dont la déclinaison sur le papier ne permet aucun doute quant à l'avenir énergétique du pays. Ainsi, pour la filière électrique, plus gros souci des industriels, la ministre fonde sa stratégie sur le choix prioritaire du charbon, comme technologie de base, et l'optimisation des ressources en gaz disponibles. Ensuite, le développement de l'éolien dont la production s'élève actuellement à 114 MW pour un potentiel de 6.000 sur une base marché, l'optimisation des interconnexions à hauteur de 20% de la capacité installée ou encore des ressources hydrauliques. Le nucléaire, les schistes, le solaire, la biomasse, la rationalisation de la consommation, l'efficacité énergétique, réduire la part des produits pétroliers dans le bilan énergétique… autant de priorités à mener à terme entre 2015 et 2030.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.