Stratégie de développement du monde rural    Un projet de «pacte mondial pour l'environnement» remis au président français    Préservation de la ressource hydrique    Messages de félicitations de SM le Roi aux chefs d'Etat des pays islamiques à l'occasion de l'Aïd Al-Fitr    Le Maroc condamne avec force la tentative d'agression terroriste contre la Grande Mosquée de la Mecque    SM le Roi préside à Casablanca la cérémonie de fin d'année scolaire de l'Ecole royale    Al-Hoceima: Mohammed VI fait part sa "déception", exige une enquête    Al-Hoceima: l'auteur d'une vidéo de menace à l'arme arrêté    Le roi reçoit à Casablanca les nouveaux walis et gouverneurs    La RAM rouvre la ligne Porto-Casablanca    Al-Hoceima : le roi exprime « sa déception » de la non-réalisation de Manarat Al Moutawassit    SM le Roi préside le premier Conseil des ministres du gouvernement El Othmani    Aïd Al Fitr célébré lundi au Maroc    Qui est Saïd Chaou    Aïd Al-Fitr    Le Maroc décide de rappeler son ambassadeur aux Pays-Bas    Aïd Al Fitr célébré lundi au Maroc    Le Maroc rappelle son ambassadeur aux Pays-Bas    Objets connectés : les Algériens les plus équipés au Maghreb    Salé : des peines allant de l'acquittement à 4 ans prononcées pour terrorisme    PETROLE AU MAROC: L'ONHYM MET LE PAQUET SUR LES INVESTISSEMENTS EN 2017    La Royal Air Maroc nommée meilleure compagnie aérienne africaine de l'année 2017    Bac 2017: le président Bouteflika ordonne l'organisation d'une session spéciale au profit des candidats retardataires    Mexique : Le baron de la drogue « El Chapo » veut poursuivre Netflix    Football : Transfert record pour l'Egyptien Mohamed Salah à Liverpool    Un présumé djihadiste arrêté à Melilla avec l'aide du Maroc    Coupe des Confédérations 2017: Allemagne et Chili se neutralisent    Baccalauréat: la région de l'Oriental enregistre le meilleur taux de réussite    Real Madrid: contact établi entre Zidane et Mbappé    Bank Al-Maghreb: Repli de 10,8% des réserves internationales au 16 juin 2017    Le Maroc, destination privilégiée pour des sportifs de haut niveau    Bouillon de culture    Insolite : Virée en voiture avec une lionne    Au fin fond du Pakistan, un jeu guerrier lutte pour sa survie    L'heure est à la baignade : 97,90% des eaux conformes aux normes de qualité    Aïd Moubarak Saïd    Canicule : surtout pas de sodas pour étancher la soif !    La date et le lieu du match Mali-Maroc sont désormais fixés : Le 5 septembre à Bamako    Gad El Maleh à la conquête de l'Australie    Musique gharnatie, un patrimoine artistique ancestrale qui refuse de tomber dans l'Oubli    USA: nouveau rebondissement dans la saga "Making a Murderer"    Coupe des Confédérations 2017: Allemagne et Chili se neutralisent    Vidéo : Le Maroc vu du ciel par Yann Arthus Bertrand    Mexique : Le baron de la drogue « El Chapo » veut poursuivre Netflix    Magnifique Emir Kusturica    Agadir : Riche programmation pour la 14ème édition du festival Timitar    Aid Al Fitr et vacances d'été: Le CNPAC appelle les conducteurs à la vigilance    UberRamadan reverse une partie des commissions de ses courses à Solidarité féminine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agadir : Universiapolis étoffe son offre
Publié dans Les ECO le 11 - 11 - 2011

Universiapolis se démarque. Le groupe vient de lancer officiellement son école doctorale à Agadir. Après avoir initié récemment le centre de recherche, de développement et d'innovation (RDI) en partenariat avec le centre luxembourgeois Henri Tudor, le groupe a donné une nouvelle impulsion à son activité d'enseignement supérieur privé en concluant la convention afférente à son école doctorale avec les universités de Lorraine. «Notre centre a déjà recruté une trentaine de chercheurs et il permettra en plus de l'école doctorale de compléter notre offre dans le cadre d'un pole universitaire intégré alliant enseignement supérieur et recherche scientifique», souligne Aziz Bouslikhane, président du groupe Universiapolis. L'objectif assigné à ce projet est triple. Il s'agit avant tout d'alimenter le centre de recherche par des candidats titulaires d'un diplôme universitaire du niveau Master ou ingénieur, mais aussi de développer les capacités nationales et régionales d'innovation par la recherche scientifique. L'école obéit en effet à un cahier des charges bien défini et est sujette selon le groupe ISIAM à des évaluations internes et externes en vue des accréditations périodiques de la part de plusieurs organisme internationaux du domaine de l'enseignement et de la recherche. Il est à signaler que c'est la 1re école doctorale créée au sein d'un établissement universitaire privé au Maroc. La convention de partenariat est axée en effet sur une coopération public-privé entre l'université internationale (Universiapolis d'Agadir) et des universités publiques françaises, notamment celles de Metz et Nancy. Les étudiants de l'école doctorale bénéficieront ainsi d'une inscription en doctorat au sein de ces universités et de l'encadrement nécessaire tout au long de la préparation de leurs thèses doctorales.
Coopération scientifique
En vertu de cette convention, les deux parties s'engagent à la réalisation de plusieurs actions, notamment la confection de programmes de formation doctorale et d'échanges, la mise en place de projets de coopération scientifique et l'expertise scientifique pour la mise en place du centre de formation doctorale en droit, économie et gestion au sein du campus Universiapolis. Dans le cadre du RDI, plusieurs projets de recherche ont été déjà lancés. Il s'agit en l'occurrence d'un programme sur les énergies renouvelables et le photovoltaïque. Une plateforme technologique de panneaux a été installée récemment sur le campus et doit permettre de faire des tests et des simulations de performance.. Un programme de recherche en optimisation de la maintenance et en génie industriel est également sur les rails. Une collaboration avec le Laboratoire de génie industriel de production et de maintenance de Metz a permis de mettre en service deux calculateurs hyperpuissants pour effectuer des simulations. Côté management, un programme de recherche et d'innovation, entrepreneuriat et développement des PME a été entamé. Cinq thèses de doctorat démarrent cette année et elles se préparent en lien avec le Centre européen de recherche en économie. Le dernier projet est celui de la recherche transversale sur la filière «argan». Il permettra d'aborder la filière d'un point de vue systémique et de conjuguer des recherches scientifiques dans le domaine biologique et pharmaceutique mais également d'un point de vue social.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.