Dématérialisation des cautions douanières : La solution d'Attijariwafa bank opérationnelle en phase pilote    «OCP Africa» aspire à une agriculture moderne et créatrice de valeur en Afrique    Comptables agréés : La liste définitive publiée    Relation client : Nouvelle plateforme pour Outsourcia à Madagascar    Aziz Bouhaddouz opérationnel avec Sankt Pauli dès ce lundi ? Spécial    El Jadida : Quatre étudiants séquestrent un policier    Médicaments génériques fabriqués au Maroc : La commercialisation pour très bientôt    L'heure est à la mobilisation (5)    Des nouvelles rassurantes sur la blessure de Mehdi Benatia Spécial    CIV - Maroc : Les Lions de l'Atlas se prépareront à Rabat    France : Un fiché "S" marocain expulsé    La Chine déroule ses orientations    Festival de Fès de la culture soufie: Un «Davos spirituel» est né    Salon du cheval d'El Jadida: Poste Maroc émet un timbre commémoratif    Rakka – Le début de la fin    Forum euro-méditerranéen des jeunes leaders à Essaouira    News    Nouveaux pourparlers de paix sur la Syrie à Astana    Najib El Khadi élu vice-président de l'ASGP de l'Union interparlementaire    Une délégation émiratie s'enquiert des opportunités d'investissement dans la région de Casablanca-Settat    18 certificats négatifs délivrés en septembre dernier à Essaouira    Divers Economie    Ligue des champions : Paris compte déjà un petit chelem    L'IRT, un sacré client pour le KACM    Plateau relevé au 10ème MIC    Le gouvernement espagnol enclenchera samedi l'article 155    Rapport mi-figue mi-raisin de l'UE sur les droits de l'Homme au Maroc    Le lancer de hache, le nouveau loisir qui monte aux Etats-Unis    Insolite : Le Japon pleure son manchot amoureux    Pour un enseignement en crise : Il faut plutôt voir du côté des gouvernements    Catalogne : Merkel et Macron soutiennent le gouvernement espagnol    La justice spatiale en débat à Khénifra    Andrej Babis, le "Trump tchèque" au seuil du pouvoir    Les meilleurs films de tous les temps    Beau succès du 12ème concert pour la Tolérance    Casablanca: Les auteurs du braquage d'une agence de transfert d'argent arrêtés    Marathon International de Casablanca : Déjà la 10ème édition    Souad Mkhennet : «Mon livre sera édité en arabe à la fin du mois d'octobre»    La Princesse Lalla Salma prend part à la Conférence mondiale de l'OMS    La J.S à Sotchi... Un intrus se met à côté de la plaque!    Don d'organes: Un problème de sensibilisation    La RDC membre du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU    Après la guerre, le parti distribue les dividendes    Casablanca : présentation du livre « Maroc, culture, art et mémoire » en hommage à feu Mohamed Sijelmassi    SM le Roi reçoit l'envoyé personnel du SG de l'ONU    Casablanca accueille la 4e édition de street art «Sbagha Bagha»    PRÈS DE 67 MILLIARDS DE DIRHAMS DU PIB DU TOURISME AU MAROC    Ahizoune reçoit le Prix de reconnaissance de la culture amazighe au titre de l'année 2016    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agadir : Universiapolis étoffe son offre
Publié dans Les ECO le 11 - 11 - 2011

Universiapolis se démarque. Le groupe vient de lancer officiellement son école doctorale à Agadir. Après avoir initié récemment le centre de recherche, de développement et d'innovation (RDI) en partenariat avec le centre luxembourgeois Henri Tudor, le groupe a donné une nouvelle impulsion à son activité d'enseignement supérieur privé en concluant la convention afférente à son école doctorale avec les universités de Lorraine. «Notre centre a déjà recruté une trentaine de chercheurs et il permettra en plus de l'école doctorale de compléter notre offre dans le cadre d'un pole universitaire intégré alliant enseignement supérieur et recherche scientifique», souligne Aziz Bouslikhane, président du groupe Universiapolis. L'objectif assigné à ce projet est triple. Il s'agit avant tout d'alimenter le centre de recherche par des candidats titulaires d'un diplôme universitaire du niveau Master ou ingénieur, mais aussi de développer les capacités nationales et régionales d'innovation par la recherche scientifique. L'école obéit en effet à un cahier des charges bien défini et est sujette selon le groupe ISIAM à des évaluations internes et externes en vue des accréditations périodiques de la part de plusieurs organisme internationaux du domaine de l'enseignement et de la recherche. Il est à signaler que c'est la 1re école doctorale créée au sein d'un établissement universitaire privé au Maroc. La convention de partenariat est axée en effet sur une coopération public-privé entre l'université internationale (Universiapolis d'Agadir) et des universités publiques françaises, notamment celles de Metz et Nancy. Les étudiants de l'école doctorale bénéficieront ainsi d'une inscription en doctorat au sein de ces universités et de l'encadrement nécessaire tout au long de la préparation de leurs thèses doctorales.
Coopération scientifique
En vertu de cette convention, les deux parties s'engagent à la réalisation de plusieurs actions, notamment la confection de programmes de formation doctorale et d'échanges, la mise en place de projets de coopération scientifique et l'expertise scientifique pour la mise en place du centre de formation doctorale en droit, économie et gestion au sein du campus Universiapolis. Dans le cadre du RDI, plusieurs projets de recherche ont été déjà lancés. Il s'agit en l'occurrence d'un programme sur les énergies renouvelables et le photovoltaïque. Une plateforme technologique de panneaux a été installée récemment sur le campus et doit permettre de faire des tests et des simulations de performance.. Un programme de recherche en optimisation de la maintenance et en génie industriel est également sur les rails. Une collaboration avec le Laboratoire de génie industriel de production et de maintenance de Metz a permis de mettre en service deux calculateurs hyperpuissants pour effectuer des simulations. Côté management, un programme de recherche et d'innovation, entrepreneuriat et développement des PME a été entamé. Cinq thèses de doctorat démarrent cette année et elles se préparent en lien avec le Centre européen de recherche en économie. Le dernier projet est celui de la recherche transversale sur la filière «argan». Il permettra d'aborder la filière d'un point de vue systémique et de conjuguer des recherches scientifiques dans le domaine biologique et pharmaceutique mais également d'un point de vue social.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.