Sécurité sanitaire: Le Maroc fait appel à l'expertise allemande    Des propositions de lois pour abolir la peine de mort    Green Card : les inscriptions à la loterie américaine sont ouvertes    Ebola se propage en dehors de l'Afrique    Bellarabi décisif en Ligue des Champions    L1 : Barrada d'entrée face à caen ?    Youssef El-Arabi : Je regrette sans vraiment regretter Spécial    Quand le cinéma s'engage pour la bonne cause    Accord de pêche: Ça bouillone à cap Spartel !    Hausse spectaculaire des productions cinématographiques étrangères tournées au Maroc en 2014    Rentrée universitaire, Daoudi fait le point    Le mot pour rire: Faites votre boulot, laissez passer...    Causalité ?!    Ahizoune reçu en audience par le président ivoirien Alassane Ouattara    Amalgame injustifié    Hausse de 21% du trafic aérien vers les pays africains en août 2014    E-commerce : Les sites de deals continue de plonger gravement    Jacob Delafon inaugure son showroom de Marrakech    La magistrature se libère de la tutelle du ministère de la Justice    La place financière sauvée par trois sociétés    Meknès : M. l'Ambassadeur du Royaume-Uni visite le centre de médiation social    REGION TADLA AZILAL L'UNESCO décerne le Label « Global Geopark » au Géoparc du M'Goun, au cours d'une cérémonie qui s'est tenue au Canada le 22 septembre 2014    Insolite    Essaouira se mobilise contre la déperdition scolaire    Et si on passait l'Aid Al Adha dans un hôtel ?    Divers    Le Maroc appelle au recensement des populations des camps de Tindouf    Aux Etats-Unis, les fusillades progressent par un phénomène d'imitation    La Banque populaire et l'ONMT promeuvent la destination Maroc    Le Complexe Moulay Abdellah flambant neuf de nouveau    La motivation, ça change tout au PSG    Congrès de la Fédération internationale de hockey à Marrakech    Le marché mondial dépassera bientôt 100 millions de voitures    La bourde d'Auchan    Don Bigg prend part à Mission Impossible V    Bouillons de culture    20 ans après sa disparition, la légende Hassni reste omniprésente    Golf : Répétition de la jugada    ONU: les Palestiniens accusent Netanyahu de "manipulation grossière"    Dakhla : 5 personnes arrêtées pour leur implication dans des actes de vandalisme consécutifs au décès d'un détenu    Crise libyenne: Première réunion de dialogue "positive", selon l'ONU    Dette : l'Argentine poursuit sa stratégie    Romao de retour : Pourquoi il était parti...    Nabyl Lahlou, perturbateur ou génie incompris    Dracula Untold, en avant-première exclusive à la salle Imax du Morocco Mall    «Il nous reste un long chemin à faire pour ‘'«normaliser'' le Métal au Maroc»    Dr F. Weisgerber sur les pistes des Chaouia    Driss Lachguar appelle les Ittihadis à renforcer leur présence lors des prochaines échéances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

RNI : Mansouri, de retour
Publié dans Le Soir Echos le 24 - 05 - 2011

Le retour en force de Mustapha Mansouri au RNI est jugé comme une conséquence immédiate du retrait progressif d'El Himma de la scène politique.
Le RNI a reporté son 5e congrès, prévu initialement fin juin, à une date ultérieure. La décision a sanctionné les travaux du comité central du parti, réuni dimanche à Fès : « Par ce report, le RNI veut se consacrer entièrement à la préparation des prochaines échéances électorales, dont le référendum sur la nouvelle Constitution et les élections législatives et régionales », lit-on dans un communiqué du RNI.
La décision offre à Salaheddine Mezouar l'occasion de conduire les Bleus lors des prochaines élections anticipées, prévues début octobre, d'autant que la légitimité des urnes lui fait défaut. De la gestion de cette étape dépendra en effet l'avenir politique du ministre des Finances. Le timing du retour en force de Mustapha Mansouri à cette réunion n'est pas fortuit. Il complique, en revanche, les choses pour Mezaour, confronté à un mouvement de contestation à la recherche d'un leader pouvant fédérer autour de lui les opposants de la ligne prônée par le président. Certaines sources au sein du RNI accusaient Mohamed Aoujjar et Mohamed Bentaleb d'être derrière les communiqués d'un « mouvement » qui se dit « réformateur ». Mais les deux personnes, seules, ne sont pas en mesure de faire de l'ombre à Mezaour.
L'ancien homme fort du RNI entend reprendre sa place dans l'appareil de cette formation. Et pourquoi pas se positionner en alternative à Mezouar lors du cinquième congrès ! Sa cote de popularité suit une courbe ascendante, les démission de Fouad Ali El Himma des commissions des élections et du suivi des élus du PAM y sont pour beaucoup.
Pour mémoire, Mustapha Mansouri a payé cher son refus de faire du RNI une antenne aux ordres du Tracteur. Ses proches partisans, également. A l'image de Mohamed Abbou, l'ancien ministre de la Modernisation des secteurs publics, a été contraint de renoncer, en 2009, à la présidence de la région Al Hoceima-Taza-Taounat au profit du PAMiste Mohamed Bouderra. Le sit-in de Abbou en compagnie de ses alliés devant le siège de la région restera à jamais dans les annales de la politique au Maroc.
M.J.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.