Le Shaolin de Casablanca    Choquant peut-être mais le rapport d'AI n'apporte rien de nouveau    Révision du règlement intérieur de la Chambre des représentants    Aggravation du déficit commercial en janvier    Progression de 5,3% du résultat net part de la BCP    Hausse de l'excédent budgétaire à 2,1 MMDH    Le tourisme capte les intentions d'investissement    Pyongyang tire à boulets rouges sur la Malaisie    Emmanuel Macron : Enigmatique candidat à la présidence française    L'océan joue un rôle majeur dans la régulation du climat mondial    La France se cherche    Insolite : Anniversaire royal    L'IRT et le FUS tirent profit de la mise à jour du championnat    Suite de la galère de Chamakh    Convention de partenariat entre la FRMF et son homologue swasilandaise    Un test promet d'améliorer le dépistage de la drépanocytose    Un nouveau-né d'une relation hors mariage reconnu par son père biologique    Divers    Lancement de la deuxième édition de "Moroccan Logistics Awards- MLA2017"    Charles Aznavour en ouverture du Festival Mawazine    Nancy Huston et Guy Oberson présentent à Essaouira leur ouvrage "Erreur de paradis"    Dakar : Le Maroc élu membre de l'Union africaine de radiodiffusion    L'ex-directeur du FMI jugé pour détournements de fonds    Visite royale : ce qu'il faut savoir sur la Guinée    Le secteur de la construction tiendra son premier salon en avril prochain    Prévu du 5 au 9 mars à Marrakech: Une centaine de femmes journalistes prendront part au Forum "Les Panafricaines"    Football / Représentativité internationale (Afrique) : Fouzi Lekjaâ sur les traces d'Abdelaziz Bougja, Dalil Skalli et Fouad Meskout    Violence xénophobe en Afrique du Sud: La tension monte d'un cran entre Prétoria et Abuja    17ème Congrès de l'Istiqlal : Réunion, dimanche, de la Commission préparatoire    Prix à la consommation : Légère hausse des produits non alimentaires    Qu'est ce que le RISE    SM le Roi quitte Lusaka au terme d'une visite officielle en République de Zambie    Cross-country et football : Cérémonie à Rabat en l'honneur des sélections marocaines scolaires    Procès du directeur d'« Al-Alam »: Le verdict reporté au 12 avril prochain    Hajj 2017 : Les frais augmentent de 436 dirhams    Festival Mawazine Rythmes du Monde : Aznavour en ouverture    Spectacle «The forty rules of love» à Rabat: Un voyage mystique avec Hassan El Jai    De fortes averses annoncées jusqu'à vendredi    Des médecins retirent une sangsue de 6 centimètres de la gorge d'une fillette    Centre historique de Casablanca : Une renaissance en marche    Comment des Marocains ont contribué à la découverte de planètes habitables    Saad Lamjarred au cœur d'une nouvelle affaire de viol présumé    En kiosque N° 1199 : BENKIRANE L'INDISPENSABLE    Aéroport de Rabat-Salé: Arrestation de deux étrangers soupçonnés de tentative de trafic de cigarettes de contrebande    Syrie: Plus de 130 morts en trois jours de combats entre un groupe pro-EI et les rebelles    Entrée en vigueur d'un accord douanier susceptible de doper le commerce mondial    SIEL 2017 : Objectifs atteints    Amazigh : Le projet de loi «est un retour en arrière» selon Omari    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





RNI : Mansouri, de retour
Publié dans Le Soir Echos le 24 - 05 - 2011

Le retour en force de Mustapha Mansouri au RNI est jugé comme une conséquence immédiate du retrait progressif d'El Himma de la scène politique.
Le RNI a reporté son 5e congrès, prévu initialement fin juin, à une date ultérieure. La décision a sanctionné les travaux du comité central du parti, réuni dimanche à Fès : « Par ce report, le RNI veut se consacrer entièrement à la préparation des prochaines échéances électorales, dont le référendum sur la nouvelle Constitution et les élections législatives et régionales », lit-on dans un communiqué du RNI.
La décision offre à Salaheddine Mezouar l'occasion de conduire les Bleus lors des prochaines élections anticipées, prévues début octobre, d'autant que la légitimité des urnes lui fait défaut. De la gestion de cette étape dépendra en effet l'avenir politique du ministre des Finances. Le timing du retour en force de Mustapha Mansouri à cette réunion n'est pas fortuit. Il complique, en revanche, les choses pour Mezaour, confronté à un mouvement de contestation à la recherche d'un leader pouvant fédérer autour de lui les opposants de la ligne prônée par le président. Certaines sources au sein du RNI accusaient Mohamed Aoujjar et Mohamed Bentaleb d'être derrière les communiqués d'un « mouvement » qui se dit « réformateur ». Mais les deux personnes, seules, ne sont pas en mesure de faire de l'ombre à Mezaour.
L'ancien homme fort du RNI entend reprendre sa place dans l'appareil de cette formation. Et pourquoi pas se positionner en alternative à Mezouar lors du cinquième congrès ! Sa cote de popularité suit une courbe ascendante, les démission de Fouad Ali El Himma des commissions des élections et du suivi des élus du PAM y sont pour beaucoup.
Pour mémoire, Mustapha Mansouri a payé cher son refus de faire du RNI une antenne aux ordres du Tracteur. Ses proches partisans, également. A l'image de Mohamed Abbou, l'ancien ministre de la Modernisation des secteurs publics, a été contraint de renoncer, en 2009, à la présidence de la région Al Hoceima-Taza-Taounat au profit du PAMiste Mohamed Bouderra. Le sit-in de Abbou en compagnie de ses alliés devant le siège de la région restera à jamais dans les annales de la politique au Maroc.
M.J.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.