Coupe du monde des clubs Marrakech armée pour prendre le relais    Conseil d'association    Baisse du taux directeur    Gaz naturel: Un plan de 4,6 milliards de dollars    Contribution libératoire    Un thé au Sahara    Konica Minolta lance University Challenge    Condamnation des pratiques attentatoires au parti de la Rose    Brahim Ouaba : Le CAK acculé à réaliser des résultats positifs sous la houlette de Kamal Zouaghi    Benatia dans l'équipe type de la Serie A    Divers sportifs    L'amnistie de change est-elle un antidote à la fuite des capitaux ?    Divers Economie    Les travaux de l'autoroute El Jadida-Safi vont bon train    La liberté individuelle, gage d'amélioration de la vie des Africains    Les risques d'étés caniculaires augmentent rapidement en Europe    Insolite : Esclandre de l'apéro    L'UE retire le Hamas de la liste des organisations terroristes    Commémoration du 39ème anniversaire de la disparition d'Omar Benjelloun    Les stars : bosse des maths ou bonnet d'âne ? Blake Lively    Violée et enceinte de son frère    Belmokhtar: «L'école marocaine est complètement décalée par rapport à son environnement»    J'aime, je partage: Des ruines et des morts    Madrid pour une solution politique au Sahara    Bouillons de culture    2014, année de valorisation du patrimoine culturel de Casablanca    Beyoncé accusée d'avoir plagié une mélodie gitane    Symposium commémoratif du 66ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme : Les Droits de l'Homme doivent être «renégociés» et «mis à jour» pour garantir le «mieux vivre ensemble»    Lalla Aïcha Tour School de golf (étape de Rabat) : Maha Haddioui qualifiée pour les phases finales à Marrakech    Les zouaves de Monsieur le Président : «Algerian connection»    L'objectif de San Lorenzo est de franchir le cap de la demi-finale    Le pilote marocain rejoindre la team privée de Sébastien Loeb    Prudence    2014, année de valorisation par excellence du patrimoine culturel de Casablanca    Le roman et la description de la ville    Création d'un comité préparatoire du congrès provincial du parti à Oujda    Google : Robin Williams en tête des recherches en 2014    PLF 2015, les conseillers achèvent le débat    Terrorisme    Intempéries, un plan d'urgence pour le Souss    L'acteur Mohamed Bastaoui n'est plus    Coupe du monde des clubs Maroc 2014 : Le Real écrase Cruz Azul et passe en finale    Pétrole : 2 à 5% de gain de PIB pour le Royaume ?    Automobile : Dacia affiche la 4ème plus forte croissance en Europe    PLF, conseillers et opposition    Il fait l'actu : Mohamed El Kettani    Le transport longue distance a un impact important sur l'environnement    Et de neuf pour la course des Oasis à Zagora    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

RNI : Mansouri, de retour
Publié dans Le Soir Echos le 24 - 05 - 2011

Le retour en force de Mustapha Mansouri au RNI est jugé comme une conséquence immédiate du retrait progressif d'El Himma de la scène politique.
Le RNI a reporté son 5e congrès, prévu initialement fin juin, à une date ultérieure. La décision a sanctionné les travaux du comité central du parti, réuni dimanche à Fès : « Par ce report, le RNI veut se consacrer entièrement à la préparation des prochaines échéances électorales, dont le référendum sur la nouvelle Constitution et les élections législatives et régionales », lit-on dans un communiqué du RNI.
La décision offre à Salaheddine Mezouar l'occasion de conduire les Bleus lors des prochaines élections anticipées, prévues début octobre, d'autant que la légitimité des urnes lui fait défaut. De la gestion de cette étape dépendra en effet l'avenir politique du ministre des Finances. Le timing du retour en force de Mustapha Mansouri à cette réunion n'est pas fortuit. Il complique, en revanche, les choses pour Mezaour, confronté à un mouvement de contestation à la recherche d'un leader pouvant fédérer autour de lui les opposants de la ligne prônée par le président. Certaines sources au sein du RNI accusaient Mohamed Aoujjar et Mohamed Bentaleb d'être derrière les communiqués d'un « mouvement » qui se dit « réformateur ». Mais les deux personnes, seules, ne sont pas en mesure de faire de l'ombre à Mezaour.
L'ancien homme fort du RNI entend reprendre sa place dans l'appareil de cette formation. Et pourquoi pas se positionner en alternative à Mezouar lors du cinquième congrès ! Sa cote de popularité suit une courbe ascendante, les démission de Fouad Ali El Himma des commissions des élections et du suivi des élus du PAM y sont pour beaucoup.
Pour mémoire, Mustapha Mansouri a payé cher son refus de faire du RNI une antenne aux ordres du Tracteur. Ses proches partisans, également. A l'image de Mohamed Abbou, l'ancien ministre de la Modernisation des secteurs publics, a été contraint de renoncer, en 2009, à la présidence de la région Al Hoceima-Taza-Taounat au profit du PAMiste Mohamed Bouderra. Le sit-in de Abbou en compagnie de ses alliés devant le siège de la région restera à jamais dans les annales de la politique au Maroc.
M.J.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.