Conseil du gouvernement : Adoption d'un projet de loi relatif aux OPCI    6ème journée du championnat national : AS-FAR, CAK, OCS et KAC en quête de rachat    «Ahlan Korea» : Une journée coréenne au Maroc    Théâtre : «Chkoun Ghaytfi Telfaza?» à Casablanca    La stratégie nationale de l'emploi fin prête    Coup de massue II !    Nouveaux permis de séjour UE : Les Marocains classés 6èmes parmi les bénéficiaires    Relation-client : Les centres d'appels ont désormais leur charte de déontologie et de responsabilité sociale    Entrepreneuriat : Marrakech abrite le 5ème Global Entrepreneurship Summit    Acierie : La production nationale en net repli    Billet du Courrier Régional N° 23/Projet De Régionalisation Avancée    Tadla-Azilal    La destination Maroc pèche en termes de rapport qualité-prix    Marrakech, rendez-vous des PME mondiales    Le Maroc, un acteur économique de premier plan en Afrique    L'Espagne décore des responsables de la DGST    La méthode Merah et Nemmouche s'exporte au Canada    Le COC s'offre deux ITF seniors en simultané    Divers sportifs    Le DHJ barre le chemin au KACM    Divers    Le mariage tente de moins en moins les Marocains    Les droits des détenus passés au peigne fin à Rabat    Les démêlés judiciaires des stars : Samy Naceri    L'école en 2030 : les NTIC ne remplaceront pas les enseignants    News    Divers Economie    Un problème technique ou une censure délibérée au Musée d'art moderne et contemporain ?    Le Maroc invité d'honneur du Festival des musiques et des cultures du monde    Beyoncé et Jay-Z optent pour la France    Mehdi Bennani fêté par les siens à El Jadida    Virus Ebola: L'OMS salue le maintien des vols marocains vers l'Afrique    Adidas et le WAC lancent le nouveau maillot pour la saison 2014-2015    Crime ignoble à El Aïoun Sidi Mellouk    Agriculture : le Maroc et la FAO signent deux conventions    14ème FIFM : Isabelle Huppert tiendra le rôle de présidente du Jury        Foot...aises !    Japon : Le gouvernement fragilisé par la démission de deux femmes    Exposition : "Le Maroc Médiéval": Une illustration de la place de la culture dans le projet civilisationnel marocain    Coupe du Trône de football : Berkane et le DHJ qualifiés pour les demi-finales    Diplomatie : Mezouar en visite en Mauritanie    Le Maroc participe à un exercice d'alerte au tsunami    Canada: fusillade au Parlement d'Ottawa    Pas d'Ebola à Casablanca    DGST : Abdellatif Hammouchi décoré de « La croix honorifique » à Madrid    Energie – Le pétrole au plus bas depuis juin 2012 à New York    La comédienne française Isabelle Huppert présidera le Jury Long Métrage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Mohamed Taieb Naciri n'est plus | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 31 - 05 - 2012

L'ancien ministre de la Justice Mohamed Taieb Naciri, est décédé, mardi à Rabat. Le prédécesseur de Mustapha Ramid s'est éteint des suites d'une crise cardiaque.
Feu Mohamed Taieb Naciri.
C'est dans l'après-midi de mardi que la nouvelle est tombée, l'avocat et l'ancien ministre de la Justice, Mohamed Taieb Naciri, est décédé, mardi à Rabat, des suites d'une crise cardiaque. L'attaque s'est produite en pleine réunion de la Haute instance du dialogue national sur la réforme de la Justice, avant que l'ancien ministre ne soit admis dans un hôpital à Rabat, où il est décédé en fin de matinée, apprend-on de la MAP. Mohamed Taieb Naciri est ainsi le second ministre de la Justice de la dernière décennie à être décédé, après le socialiste Mohamed Bouzoubaâ.
Riche expérience
Natif de Casablanca en 1939, le défunt a occupé le poste de ministre de la Justice de janvier 2010 à janvier 2012, dans le gouvernement d'Abbas El Fassi. Licencié en lettres et en droit, diplômé de l'Institut des hautes études marocaines (IHEM), Mohamed Taieb Naciri était inscrit au barreau de Casablanca depuis 1964. Le défunt a exercé en tant qu'avocat conseil de plusieurs départements ministériels, établissements publics et collectivités locales, de même qu'il a été membre du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA). Détenteur d'une riche expérience, il a été bâtonnier de l'Ordre des avocats au barreau de Casablanca, après qu'il ait été plusieurs fois membre du Conseil de l'ordre. En 1993, il était membre de la Chambre constitutionnelle de la Cour suprême avant de siéger au Conseil constitutionnel de 1994 à 1999. D'autre part, le défunt était connu pour avoir été avocat de la famille royale.
* Tweet
*
*
*


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.