Compétitivité : Le Maroc a les mécanismes «appropriés» selon la BAD    Port de Tanger ville : Plus de 90% des travaux achevés    Réalisme souligné, orientations définies et contours d'une stratégie inscrite dans le long terme tracés    Campagne agricole 2014-2015: Une récolte céréalière record de 115 millions de quintaux    L'heure du choix pour Platini qui reste le favori    Zico y croit encore...    L'équilibre entre besoins infinis et ressources limitées en matière d'enseignement est le «nerf de la guerre» des politiques éducatives    «Nous sommes appelés à tenir un discours politique rationnel, en parfaite harmonie avec les attentes des citoyens»    Mohammed VI veut désenclaver les douars    «Nous avons perdu le sens de la nature et celui du cosmos»    Le RNI satisfait du déroulement des préparatifs des prochaines élections    Omar Halli à la tête de l'Université Ibn Zohr à Agadir    Il n'est jamais trop tard !    Charles Fries, Ambassadeur de France au Maroc    Bientôt un visa étudiant pluriannuel pour les Marocains    P&G, 30.000 ftours offerts en 2015    Le français Meilleurtaux s'attaque enfin au Maroc    Feu d'artifice géant au Morocco Mall    L'OCK, gare au climat de doute    Nostalgie, quand tu nous tiens ...    L'événement de tous les espoirs    En application d'un mandat d'arrêt international émis par la Suisse/ Arrestation d'un Portugais à l'aéroport Mohammed V    Plan d'accélération Industrielle 2014-2020 / Naissance de cinq nouveaux écosystèmes    Les 1ères Olympiades de la Jeunesse et de l'Avenir à Rabat / « Ensemble pour le rêve olympique »    Oujda: Et de 9 pour le festival du Raï    Divers    Le Big Brother américain ou le retour de l'enfant prodige    L'appel de Rachid Khalil provoque des soulèvements dans les camps de Tindouf    Khatt Achahid et le Polisario à couteaux tirés en Suisse    Reportage : L'arganier, or vert et source de vie    ISEM récompense des cadres africains après une formation de six mois    Nabilla et Thomas Vergara bel et bien ensemble cet été    186.300 enfants meurent chaque année dans des accidents de la circulation    Accompagner les catégories les plus vulnérables en milieu carcéral    La Turquie poursuit ses raids anti-Kurdes    Le lapin portugais servi au WAC par Souleymane Diarra    De l'or pour Safaa El Hadi et de l'argent pour Oumaima Bouzarouata    Azealia Baks clash son public «horrible» en Australie    Emily Thomas, la nouvelle prétendante de Tom Cruise    Sofia Essaïdi dans la peau d'Oum Kalthoum    VŒUX : Spécial Fête du Trône    Guerre mondiale au Moyen-Orient    News    La politique anticipative du Maroc a permis le démantèlement de 30 filières de recrutement de jihadistes depuis 2013    Association Maroc Cultures: Abdeslam Ahizoune aux commandes    La plus grande toile jamais réalisée au Maroc    Volkswagen détrône Toyota    Près de 300 jihadistes marocains tués depuis 2013    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Mohamed Taieb Naciri n'est plus | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 31 - 05 - 2012

L'ancien ministre de la Justice Mohamed Taieb Naciri, est décédé, mardi à Rabat. Le prédécesseur de Mustapha Ramid s'est éteint des suites d'une crise cardiaque.
Feu Mohamed Taieb Naciri.
C'est dans l'après-midi de mardi que la nouvelle est tombée, l'avocat et l'ancien ministre de la Justice, Mohamed Taieb Naciri, est décédé, mardi à Rabat, des suites d'une crise cardiaque. L'attaque s'est produite en pleine réunion de la Haute instance du dialogue national sur la réforme de la Justice, avant que l'ancien ministre ne soit admis dans un hôpital à Rabat, où il est décédé en fin de matinée, apprend-on de la MAP. Mohamed Taieb Naciri est ainsi le second ministre de la Justice de la dernière décennie à être décédé, après le socialiste Mohamed Bouzoubaâ.
Riche expérience
Natif de Casablanca en 1939, le défunt a occupé le poste de ministre de la Justice de janvier 2010 à janvier 2012, dans le gouvernement d'Abbas El Fassi. Licencié en lettres et en droit, diplômé de l'Institut des hautes études marocaines (IHEM), Mohamed Taieb Naciri était inscrit au barreau de Casablanca depuis 1964. Le défunt a exercé en tant qu'avocat conseil de plusieurs départements ministériels, établissements publics et collectivités locales, de même qu'il a été membre du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA). Détenteur d'une riche expérience, il a été bâtonnier de l'Ordre des avocats au barreau de Casablanca, après qu'il ait été plusieurs fois membre du Conseil de l'ordre. En 1993, il était membre de la Chambre constitutionnelle de la Cour suprême avant de siéger au Conseil constitutionnel de 1994 à 1999. D'autre part, le défunt était connu pour avoir été avocat de la famille royale.
* Tweet
*
*
*


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.