Le petit frère de Abaaoud le cerveau présumé des attentats de Paris condamné à 2 ans de prison    Wyclef Jean de retour au pays    COP 22 : Le Forum de la mer anticipe les débats    Iconoclaste...    Pays du Soleil-levant    Un programme pour les vendeurs ambulants    Brèves    Brèves    La cyber-attaque guette les PME    Brèves    Derrière l'objectif d'Ahmed Bennani    La Fondation Bill & Melinda Gates nie tout investissement au Maroc    Représentativité des femmes: Rencontre d'étude sur le Fonds de soutien    La Cour des comptes pointe du doigt l'absence de volonté de réforme de la Fonction publique    Ahmet Davutoglu sur le départ, Erdogan consolide son pouvoir en Turquie    Le candidat FPÖ assure être prêt à renommer un chancelier social-démocrate en Autriche    Libye - Maroc : Tannane et Boufal probablement forfaits Spécial    Madrid, capitale de l'Europe    Le WAC prend une sérieuse option sur le titre    Duel à distance pour l'accessit entre le CAK et l'ASS    Des anticorps protègent des singes du "VIH" pendant des mois    La disparition de l'homme de Neandertal peut-être liée à une alimentation inadaptée    Insolite    Dialogue social : Une portion congrue en guise d'offre gouvernementale    Le programme de modernisation d'Essaouira passe à la vitesse supérieure    Benkirane reçoit le ministre japonais chargé des Affaires étrangères    Lancement à Ouazzane de l'opération "De l'enfant à l'enfant" pour la scolarisation de tous    Hiba Khamlichi dans ses métamorphoses    Ouverture du 20ème Salon international de Tanger des livres et des arts    Classement FIFA : Un mois d'avril qui n'apporte aucun changement ! Spécial    En kiosque N° 1164 : LE PRINTEMPS AMAZIGH    Classes préparatoires : Les candidatures d'accès ouvertes    Hassan Darsi s'attaque aux «réparateurs du ciel»    Les radios privées fêtent les 10 ans de la radio libre au Maroc    THII de golf : Le prince Moulay Rachid a honoré le tournoi Pro-AM    Boussaid : Les échanges entre le Maroc et le Japon demeure de longue durée    Mobilisation pour la biodiversité    Iconoclaste...    Quatre portés disparus dans la crue d'un oued dans la province de Taroudant    BCIJ : Arrestation à Tanger de trois barons du trafic international de drogue    INDH : Tiznit capte 82 MDH en 10 ans    Arrestation à Saïdia d'un partisan de l'organisation EI    Maroc-espagne : Turbo sur la coopération culturelle !    Youssef El-Arabi en négociation avec l'AEK Athènes    1,8 MMDH pour la mise en œuvre de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption    Reportage : Expulsions à la pelle et léthargie consulaire : Vers un accord de réadmission exposant les Marocains de Belgique à plus d'abus    Le secteur USFP des MRE discute du projet de loi sur la traite des êtres humains    Reprise des pourparlers directs entre rebelles et gouvernement yéménites    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Taieb Naciri n'est plus | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 31 - 05 - 2012

L'ancien ministre de la Justice Mohamed Taieb Naciri, est décédé, mardi à Rabat. Le prédécesseur de Mustapha Ramid s'est éteint des suites d'une crise cardiaque.
Feu Mohamed Taieb Naciri.
C'est dans l'après-midi de mardi que la nouvelle est tombée, l'avocat et l'ancien ministre de la Justice, Mohamed Taieb Naciri, est décédé, mardi à Rabat, des suites d'une crise cardiaque. L'attaque s'est produite en pleine réunion de la Haute instance du dialogue national sur la réforme de la Justice, avant que l'ancien ministre ne soit admis dans un hôpital à Rabat, où il est décédé en fin de matinée, apprend-on de la MAP. Mohamed Taieb Naciri est ainsi le second ministre de la Justice de la dernière décennie à être décédé, après le socialiste Mohamed Bouzoubaâ.
Riche expérience
Natif de Casablanca en 1939, le défunt a occupé le poste de ministre de la Justice de janvier 2010 à janvier 2012, dans le gouvernement d'Abbas El Fassi. Licencié en lettres et en droit, diplômé de l'Institut des hautes études marocaines (IHEM), Mohamed Taieb Naciri était inscrit au barreau de Casablanca depuis 1964. Le défunt a exercé en tant qu'avocat conseil de plusieurs départements ministériels, établissements publics et collectivités locales, de même qu'il a été membre du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA). Détenteur d'une riche expérience, il a été bâtonnier de l'Ordre des avocats au barreau de Casablanca, après qu'il ait été plusieurs fois membre du Conseil de l'ordre. En 1993, il était membre de la Chambre constitutionnelle de la Cour suprême avant de siéger au Conseil constitutionnel de 1994 à 1999. D'autre part, le défunt était connu pour avoir été avocat de la famille royale.
* Tweet
*
*
*


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.