Mc Donald's ouvre son 35ème restaurant à EL Jadida    Schengen: facilitation en vue pour les visas court séjour    DHJ/RSB: 1-0: Les Jdidis s' imposent dans la douleur    Les athlètes éthiopiens dominent le 26ème Marathon de Marrakech    El Jadida Session de formation pour un ''Système de gestion budgétaire et comptable performant"    Larache: 24 tonnes de chira saisies, 11 trafiquants interpellés    Mazagan Beach & Golf Resort s'allie à Cupidon le temps d'un week-end pour une Saint-Valentin en cœur à cœur.    Presse ittihadie : L'histoire et l'avenir    Une lumière projetée sur la réalité des droits de l'Homme    2e session du Conseil central le 30 janvier à Rabat    L'eau, un levier de développement qui nécessite une gestion rationnelle    Elimination de la rougeole et de la rubéole    L'UE met à nu les pratiques algéro-polisariennes    Un long fleuve pas toujours tranquille    Benkirane à Davos: Le Maroc, un modèle distingué dans la région arabe    Quatre présumés "jihadistes" arrêtés dans le préside occupé de Sebta    Le climat général des affaires jugé "normal" au 4ème trimestre 2014    Basket-ball / Coupe du Trône Huitièmes de finale : AS.FAR-RSB en tête d'affiche    Elite-Pro : Le Championnat reprend ses droits    Elite II / 2ème journée « retour » : MCO-USMAM : Un parfait piège !    L'UE met à nu les pratiques algéro-polisariennes    Hilale devant l'Assemblée générale des Nations Unies :«On ne peut promouvoir la liberté de religion et tolérer le blasphème des Prophètes»    France : Confirmation de la déchéance de nationalité française pour un jihadiste franco-marocain    La MINURSO poursuivra sa mission dans le respect strict de son mandat actuel    La cigarette électronique, 5 à 15 fois plus cancérigène que le tabac    La marche, pour améliorer sa santé et son moral    Entretien avec May-Lis Bertin, réalisatrice du film « BLANC GRIS»    Egalité des genres, société ouverte et Capital Immatériel    Ciné - Script: Le pigeon s'est envolé    Ciné - Scope / Cinéma marocain / "L'armée du salut" d'Abdellah Taia    Ciné - Zoom: Cinéma et psychologie    Prière de l'Absent et mise en berne du drapeau marocain    Le Maroc réitère son appel à la dénucléarisation du Moyen-Orient    Pourquoi il y a plus de morts massives d'animaux que jamais auparavant ?    Le nouveau découpage régional remis sur le métier    Divers Economie    Les entrepreneurs marocains et andalous examinent les opportunités d'investissement    Bonne tenue de la consommation des ménages en 2014    La plage d'Aïn Diab rejette une cargaison de chira    La gouvernance locale passée à la loupe à Casablanca    Marrakech à l'heure du 26ème MIM    Format des éliminatoires de la CAN 2017    Mouithys a résilié son contrat avec les Verts    Michael Jackson : Les confidences du médecin du Ritz    Taragalte, un Festival organisé au fin fond du désert    Insolite    Décès du Roi Abdallah Bin Abdelaziz    «Le Lac des Cygnes» en direct au cinéma Rif    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Mustapha Salma dénonce le rapport Kennedy | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 13 - 09 - 2012

En réaction au rapport préliminaire de la Fondation Robert Kennedy, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation l'appelant à « présenter des excuses ».
l y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation Robert Kennedy dans laquelle il dénonce l'impartialité du rapport publié par la Fondation suite à une visite effectuée en août. Selon la MAP qui affirme détenir une copie de cette lettre, Mustapha Salma a lancé un appel urgent à l'ensemble des organisations internationales, particulièrement le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), en vue d'assurer la protection des réfugiés sahraouis sur le territoire algérien, contre l'arbitraire et les abus de la direction du Polisario. Mustapha Salma appelle également la Fondation Kennedy à « présenter des excuses pour ce gros mensonge dont elle porte l'entière responsabilité ». Dans la lettre qu'il adresse aux responsables de la Fondation, il écrit : « Le front du Polisario, réconforté par le rapport préliminaire de la Fondation Kennedy, a aussitôt entrepris l'enlèvement et la détention, deux jours durant, de l'artiste sahraoui Ennajem Ould Allal, qui a été torturé et a reçu des menaces de liquidation pure et simple s'il ne quitte pas les camps de Tindouf. » Il ajoute que le rapport préliminaire « qui s'est longuement attardé sur les présumées violations des droits de l'Homme au Maroc depuis les années 1960, a passé sous silence les exactions commises par le Polisario dans les camps de Tindouf, se contentant de souligner les difficultés liées au facteur géographique et au manque d'aides humanitaires, auxquelles font face les réfugiés ». Pour rappel, Mustapha Salma est un ancien responsable de la police du Polisario qui se dit favorable au projet d'autonomie du Sahara proposé par le Maroc. Une position qui lui a valu d'être empêché par le Polisario de retrouver sa famille dans les camps de Tindouf. Il y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Le gouvernement dénonce à son tour le rapport
Le rapport de la Fondation Robert Kennedy avait conclu que le Maroc ne respectait pas les droits humains dans les provinces du Sahara. « L'omniprésence des forces de sécurité, les violations du droit à la vie, à la liberté, à l'intégrité physique, à la liberté d'expression, de réunion et d'association crée un climat de terreur et d'intimidation en violation de la loi et du respect des droits humains », peut-on lire dans le rapport. Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi avait dénoncé l'impartialité du rapport. Il avait déclaré : « Nous nous étonnons de la rapidité avec laquelle a été élaboré ce document qui s'aligne sur les thèses de l'autre partie. » Lors de sa visite le mois dernier, la délégation aurait par ailleurs refusé de rencontrer les opposants du Polisario. Parmi eux, l'artiste Najem Ould Allal qui déclare avoir contacté Kerry Kennedy afin d'organiser une rencontre mais que celle-ci s'est rétractée par la suite.
* Tweet
* *


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.