Le PLF 2018 table sur un taux de croissance de 3,2%    Les lignes de M'dina Bus remplace le tramway en période d'interruption    «15 Minutes de guerre» de Fred Grivois en plein tournage au Maroc    Cinq matchs de suspension confirmés pour Ronaldo    Un tweet de Barack Obama en passe de devenir le plus «liké» de l'histoire    Mustapha Ramid décide de démissionner...Info ou Intox ?    Athlétisme : Les nouvelles ambitions de Soufiane Bekkali    Botola Maroc Telecom 2017-2018 : Quatre entraîneurs étrangers animeront les débats    Taekwondo: Le Maroc dans le top 10 de l'Open de Tachkent    Mondial 2018: les Lions de l'Atlas voyageront vers Bamako le 3 septembre    Marrakech : 677 personnes interpellées par la police en 10 jours !    Hassad en visite de prospection dans des établissements scolaires de Zagora    Radiochirurgie : La clinique Le littoral récompensée par World Novalis Circle    Oujda : 109 certificats négatifs pour la création d'entreprises délivrés en juillet    Kim Jong-un va observer l'attitude des USA avant d'agir    Les équipes d'Avaaz dérangent    Institution du Parquet général, le baptême du feu    Benkirane projette de faire tomber les "ministres PJD"    Deux jeunes sur cinq sont chômeurs ou travailleurs précaires    Les indicateurs financiers d'Air Arabia ressortis au vert    Le développement de l'agriculture durable dans les provinces du Sud au centre d'un forum régional à Sidi Ifni    Divers sportifs    Le Mondial qatari pourrait-il affecter la candidature marocaine pour l'édition 2026 ?    Prix du meilleur joueur de l'UEFA: les trois finalistes dévoilés    Tourisme: en août, tout le monde va à Tétouan    Inspection du travail: le plan Yatim pour revigorer la profession    Tétouan: les services de Hammouchi poursuivent une "guetteuse du roi" pour diffamation    Une cure de vitamine B3, remède anti-fausse couche    La police arrête l'auteur des jets de pierre du pont Assa à Khouribga    Khémisset: un quadragénaire décède suite à une tentative de suicide    Marrakech: deux fonctionnaires de police arrêtés pour corruption et extorsion    2016 année noire pour le climat    Macaulay Culkin fait son retour au cinéma    Réponses d'expert : C'est quoi une hypertension artérielle"résistante" ?    Aux Pays-Bas, exhumer les bunkers nazis et la mémoire douloureuse    Tom Cruis blessé lors d'une cascade de Mission Impossible 6    «Dakhla en couleurs… été 2017» : Plusieurs activités au programme    4ème rencontre annuelle de la tribu d'Ait Hassine à Guelmim    Algérie: le premier ministre démis de ses fonctions sur ordre de Bouteflika    Ils sont 100 et ils veulent changer le Maroc    L'Iran menace de sortir de l'accord de 2015 en cas de nouvelles sanctions américaines    Attaque terroriste à Ouagadougou: message de condoléances du roi Mohammed VI    Décès du grand journaliste et écrivain marocain Abdelkrim Ghallab    Attaque Ouaguadougou : Aucune victime Marocaine parmi les 18 morts    Divers    Manifestations à Laroui et Imzouren    Abdelkrim Ghallab, l'un des piliers du mouvement national, n'est plus    Habib El Malki fait la radioscopie de la Chambre des représentants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mustapha Salma dénonce le rapport Kennedy | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 13 - 09 - 2012

En réaction au rapport préliminaire de la Fondation Robert Kennedy, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation l'appelant à « présenter des excuses ».
l y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation Robert Kennedy dans laquelle il dénonce l'impartialité du rapport publié par la Fondation suite à une visite effectuée en août. Selon la MAP qui affirme détenir une copie de cette lettre, Mustapha Salma a lancé un appel urgent à l'ensemble des organisations internationales, particulièrement le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), en vue d'assurer la protection des réfugiés sahraouis sur le territoire algérien, contre l'arbitraire et les abus de la direction du Polisario. Mustapha Salma appelle également la Fondation Kennedy à « présenter des excuses pour ce gros mensonge dont elle porte l'entière responsabilité ». Dans la lettre qu'il adresse aux responsables de la Fondation, il écrit : « Le front du Polisario, réconforté par le rapport préliminaire de la Fondation Kennedy, a aussitôt entrepris l'enlèvement et la détention, deux jours durant, de l'artiste sahraoui Ennajem Ould Allal, qui a été torturé et a reçu des menaces de liquidation pure et simple s'il ne quitte pas les camps de Tindouf. » Il ajoute que le rapport préliminaire « qui s'est longuement attardé sur les présumées violations des droits de l'Homme au Maroc depuis les années 1960, a passé sous silence les exactions commises par le Polisario dans les camps de Tindouf, se contentant de souligner les difficultés liées au facteur géographique et au manque d'aides humanitaires, auxquelles font face les réfugiés ». Pour rappel, Mustapha Salma est un ancien responsable de la police du Polisario qui se dit favorable au projet d'autonomie du Sahara proposé par le Maroc. Une position qui lui a valu d'être empêché par le Polisario de retrouver sa famille dans les camps de Tindouf. Il y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Le gouvernement dénonce à son tour le rapport
Le rapport de la Fondation Robert Kennedy avait conclu que le Maroc ne respectait pas les droits humains dans les provinces du Sahara. « L'omniprésence des forces de sécurité, les violations du droit à la vie, à la liberté, à l'intégrité physique, à la liberté d'expression, de réunion et d'association crée un climat de terreur et d'intimidation en violation de la loi et du respect des droits humains », peut-on lire dans le rapport. Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi avait dénoncé l'impartialité du rapport. Il avait déclaré : « Nous nous étonnons de la rapidité avec laquelle a été élaboré ce document qui s'aligne sur les thèses de l'autre partie. » Lors de sa visite le mois dernier, la délégation aurait par ailleurs refusé de rencontrer les opposants du Polisario. Parmi eux, l'artiste Najem Ould Allal qui déclare avoir contacté Kerry Kennedy afin d'organiser une rencontre mais que celle-ci s'est rétractée par la suite.
* Tweet
* *


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.