Un 1er mai 2017 sur fond d'entame du dialogue social    Les produits marocains investissent le SIAL Canada    Une Marocaine parmi les lauréates d'un concours de la Banque mondiale    Tunisie : 2 « terroristes » tués et 4 autres arrêtés    Trump anonce de nouvelles batailles pour ses 100 jours à la Maison-Blanche    Le Mundia Job Fair zoome sur les opportunités des d'emploi des jeunes à l'international    Valoriser les marques marocaines les plus dynamiques    Des opérateurs économiques basques en visite au Maroc    Le Maroc conforté dans son droit Rabat satisfait de l'adoption de la résolution 2351 sur le Sahara    Le Polisario acculé au retrait de Guergarate    Le Front national, un parti illégal ?    De nouvelles purges et l'accès à Wikipedia bloqué en Turquie    Pour son 100éme jour, Trump tourne le dos à la presse    Les Verts retrouvent leur verve le DHJ droit dans ses bottes    Barça et Real se répondent, l'Atletico se régale    Grand succès du stage africain international d'arbitrage et des entraîneurs de sambo    Tennis : Au programme de ce week-end.../ Grand Prix Lalla Meryem, « Med-Avenir » et les autres    Arrestation de deux dealers à Khouribga    Divers    Tomber de rideau du Festival universitaire du patrimoine des civilisations à Mohammedia    Le jazz pour promouvoir la liberté d'expression    La Colombe blanche accueille le 1er Festival des poètes marocains    Communiqué de l'UNHAM    Handisport : A partir du 30 avril, 2ème meeting international d'athlétisme    Echos Gharbaouis    Elève en situation de handicap : Discussion à bâtons rompus entre l'éducatif et l'associatif : Réussir tout projet éducatif individuel dans une classe intégrée    Boujdour : 2,9 millions DH pour la réhabilitation des marchands ambulants    Le Festival international du patrimoine populaire à Rabat    Résolution du Conseil de sécurité: La réaction officielle du Maroc    Les 27 espèrent un divorce sans dégâts avec Londres    «Kolshi bane», une nouvelle chanson signée Manal et Dj Van    La crise cardiaque n'épargne pas les femmes    Hormis le secteur du BTP : La conjoncture économique évolue favorablement    Projet de loi de finances 2017 : 190 milliards de DH d'investissements publics et hausse du taux de croissance prévu à la moitié de l'année : Création de 23.768 postes budgétaires, outre 11.000 dans l'enseignement    Étrangers ayant bénéficié de la régularisation de la situation de séjour : 23% sont Syriens    Rencontre préliminaire de l'UGTM avec le chef du gouvernement Réaffirmation des attentes de la classe laborieuse    Corée : Trump veut faire payer le bouclier antimissile à Séoul    Sur ordre de l'ONU le polisario plie bagages et se retire de Guerguarat    Climat: Trump décidera d'ici deux semaines sur l'Accord de Paris    Il a le style d'un père Noël et la fermeté d'un bon père de famille    Botola Maroc Telecom D1 : Le FUS de Rabat s'impose face à l'Ittihad de Tanger    Divers    « Petites bonnes »: Le gouvernement interpellé sur l'âge minimal de travail    "La méditerranée : un carrefour de civilisations entre l'Afrique, l'Orient et l'occident"    Mahi Binebine expose «Mémoire en mouvements» à Rabat    Mounia Boutaleb représente le Maroc au World Art Dubaï    Programme d'animation culturelle «Afrique en Capitale»: L'Académie du Royaume du Maroc rend hommage à Léopold Sédar Senghor    Bénin: la 36ème conférence ministérielle de la CONFEJES    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mustapha Salma dénonce le rapport Kennedy | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 13 - 09 - 2012

En réaction au rapport préliminaire de la Fondation Robert Kennedy, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation l'appelant à « présenter des excuses ».
l y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation Robert Kennedy dans laquelle il dénonce l'impartialité du rapport publié par la Fondation suite à une visite effectuée en août. Selon la MAP qui affirme détenir une copie de cette lettre, Mustapha Salma a lancé un appel urgent à l'ensemble des organisations internationales, particulièrement le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), en vue d'assurer la protection des réfugiés sahraouis sur le territoire algérien, contre l'arbitraire et les abus de la direction du Polisario. Mustapha Salma appelle également la Fondation Kennedy à « présenter des excuses pour ce gros mensonge dont elle porte l'entière responsabilité ». Dans la lettre qu'il adresse aux responsables de la Fondation, il écrit : « Le front du Polisario, réconforté par le rapport préliminaire de la Fondation Kennedy, a aussitôt entrepris l'enlèvement et la détention, deux jours durant, de l'artiste sahraoui Ennajem Ould Allal, qui a été torturé et a reçu des menaces de liquidation pure et simple s'il ne quitte pas les camps de Tindouf. » Il ajoute que le rapport préliminaire « qui s'est longuement attardé sur les présumées violations des droits de l'Homme au Maroc depuis les années 1960, a passé sous silence les exactions commises par le Polisario dans les camps de Tindouf, se contentant de souligner les difficultés liées au facteur géographique et au manque d'aides humanitaires, auxquelles font face les réfugiés ». Pour rappel, Mustapha Salma est un ancien responsable de la police du Polisario qui se dit favorable au projet d'autonomie du Sahara proposé par le Maroc. Une position qui lui a valu d'être empêché par le Polisario de retrouver sa famille dans les camps de Tindouf. Il y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Le gouvernement dénonce à son tour le rapport
Le rapport de la Fondation Robert Kennedy avait conclu que le Maroc ne respectait pas les droits humains dans les provinces du Sahara. « L'omniprésence des forces de sécurité, les violations du droit à la vie, à la liberté, à l'intégrité physique, à la liberté d'expression, de réunion et d'association crée un climat de terreur et d'intimidation en violation de la loi et du respect des droits humains », peut-on lire dans le rapport. Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi avait dénoncé l'impartialité du rapport. Il avait déclaré : « Nous nous étonnons de la rapidité avec laquelle a été élaboré ce document qui s'aligne sur les thèses de l'autre partie. » Lors de sa visite le mois dernier, la délégation aurait par ailleurs refusé de rencontrer les opposants du Polisario. Parmi eux, l'artiste Najem Ould Allal qui déclare avoir contacté Kerry Kennedy afin d'organiser une rencontre mais que celle-ci s'est rétractée par la suite.
* Tweet
* *


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.