Equitation traditionnelle: Doukkala-Abda championne    Va, je ne te hais point...    Arsenal FC: Ismaïl Bennacer signe pour 5 ans    Un couple mort dans des circonstances mystérieuses    Première édition de la Caravane de Tighmert: Le festival met en exergue le potentiel touristique de cette oasis    L'Unicef fait la promotion de l'allaitement en milieu de travail    Daech : Les nouveaux profils des recrues marocaines    Maroc: 43,7 millions d'habitants en 2050    Leçon de choses de Rires et insignifiance à Casablanca, nouvelles de Issam-Eddine Tbeur    Le discours d'une grande importance sur le plan humain et politique    Le WAC et le Raja carburent au Portugal et en Turquie    Un roman sur les marginaux ou le retour de la littérature des «gueux»    Presse écrite: Entrée en vigueur du nouveau contrat-programme    Une locomotive de taille    Les candidats du Livre sérieusement à l'œuvre    Business... iranien    Méditel lance «Fatourati»    Une voix, une vie    La RAM a engrangé, en week-end, un trafic record    Le Grand Prix S.M. le Roi Mohammed VI de Kick-Boxing, à Tanger le 8 août    Les notaires de Casa se partagent le territoire    «Anarouz» plébiscité à l'Université d'Eté du Cinéma    Risque incendie, les nouvelles exigences deviennent obligatoires    Sécurité des barrages, le projet de loi déposé au Parlement    Elections, le réseau des écoles publiques identifié    Haro sur les nihilistes !    Revue quotidienne des éditos    Les Marocains s'illustrent aux Jeux mondiaux d'été à Los Angeles    Météo    Divers    Aden tombée, le chef des rebelles chiites yéménites, Abdelmalek Al-Houthi, cherche le compromis    John Kerry rassure les pays arabes et vante l'accord sur le nucléaire iranien    Un droit au séjour en France pour les étrangers aisés    Des premiers écosystèmes qui donnent des ailes à l'aéronautique    La plage d'Essaouira prise d'assaut par les parasols du privé    Divers    La nouvelle réforme du droit des étrangers en France    La Catalogne s'approche d'élections décisives, inquiétude à Madrid    La règle des 49/51% en matière d'IDE en Algérie    Sécurité, économie et écologie, enjeux des législatives au Canada    Sissoko et Sissé, les dernières recrues maliennes du WAC    Angelina Jolie : Je n'ai jamais aimé être actrice    Woody Allen évoque son mariage controversé pour la première fois    Michelle Obama a un rêve: être Beyonce    Football : Match historique entre Gaza et la Cisjordanie    Mark Zuckerberg bientôt papa !    Crimes fictifs : 4 personnes arrêtées à Casablanca    Palestine: Israël approuve la construction de plus de 700 logements en Cisjordanie: Israël a définitivement approuvé mercredi le projet de construction de 300 nouveaux logements en Cisjordanie occupée, dans la colonie de Beit El.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Mustapha Salma dénonce le rapport Kennedy | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 13 - 09 - 2012

En réaction au rapport préliminaire de la Fondation Robert Kennedy, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation l'appelant à « présenter des excuses ».
l y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation Robert Kennedy dans laquelle il dénonce l'impartialité du rapport publié par la Fondation suite à une visite effectuée en août. Selon la MAP qui affirme détenir une copie de cette lettre, Mustapha Salma a lancé un appel urgent à l'ensemble des organisations internationales, particulièrement le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), en vue d'assurer la protection des réfugiés sahraouis sur le territoire algérien, contre l'arbitraire et les abus de la direction du Polisario. Mustapha Salma appelle également la Fondation Kennedy à « présenter des excuses pour ce gros mensonge dont elle porte l'entière responsabilité ». Dans la lettre qu'il adresse aux responsables de la Fondation, il écrit : « Le front du Polisario, réconforté par le rapport préliminaire de la Fondation Kennedy, a aussitôt entrepris l'enlèvement et la détention, deux jours durant, de l'artiste sahraoui Ennajem Ould Allal, qui a été torturé et a reçu des menaces de liquidation pure et simple s'il ne quitte pas les camps de Tindouf. » Il ajoute que le rapport préliminaire « qui s'est longuement attardé sur les présumées violations des droits de l'Homme au Maroc depuis les années 1960, a passé sous silence les exactions commises par le Polisario dans les camps de Tindouf, se contentant de souligner les difficultés liées au facteur géographique et au manque d'aides humanitaires, auxquelles font face les réfugiés ». Pour rappel, Mustapha Salma est un ancien responsable de la police du Polisario qui se dit favorable au projet d'autonomie du Sahara proposé par le Maroc. Une position qui lui a valu d'être empêché par le Polisario de retrouver sa famille dans les camps de Tindouf. Il y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Le gouvernement dénonce à son tour le rapport
Le rapport de la Fondation Robert Kennedy avait conclu que le Maroc ne respectait pas les droits humains dans les provinces du Sahara. « L'omniprésence des forces de sécurité, les violations du droit à la vie, à la liberté, à l'intégrité physique, à la liberté d'expression, de réunion et d'association crée un climat de terreur et d'intimidation en violation de la loi et du respect des droits humains », peut-on lire dans le rapport. Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi avait dénoncé l'impartialité du rapport. Il avait déclaré : « Nous nous étonnons de la rapidité avec laquelle a été élaboré ce document qui s'aligne sur les thèses de l'autre partie. » Lors de sa visite le mois dernier, la délégation aurait par ailleurs refusé de rencontrer les opposants du Polisario. Parmi eux, l'artiste Najem Ould Allal qui déclare avoir contacté Kerry Kennedy afin d'organiser une rencontre mais que celle-ci s'est rétractée par la suite.
* Tweet
* *


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.