Indemnités des agents d'autorité: Benkirane réagit à la polémique    Campagne anti-Daesh: Plus de 8000 combattants tués    L'exposition «Le Maroc médiéval» arrive à Rabat    Enfin du blé pour les Canaris    Italie : L'AS Rome a de l'orgueil, mais la Juventus voit le titre    Irak : L'armée commence à reprendre Tikrit    France : Le Conseil de l'Europe donne la fessée    Palestine: Dépôt de la 1ère plainte contre l'entité sioniste    Floraison    Aux 6 kms (course/marche) de Bouskoura : En attendant le « starter »    Edition : «Ce qui nous somme»: Ouvrage de Marocains qui plaident pour l'arrêt des amalgames sur l'Islam    Conformité de l'ensemble des mécanismes avec le droit international    Le Maroc de 0 à 4.167 m d'altitude, le périple original d'un alpiniste croate    Un voyage artistique au cœur de la civilisation turque    Sécurité des barrages : Enfin une loi en vue    Régionalisation, un grand oral de Hassad attendu    Echec scolaire, l'Etat cherche de nouvelles alternatives    Inondations du sud, la Commission d'enquête mise en place    218 projets d'investissement agréés par le CRI de Marrakech en 2014    660.000 euros de commandes au BIOFACH    Choisissez votre camp    Un groupe d'impulsion économique mis sur pied    Sinon, c'est la fessée !    Consul Général de France : Un lot de bandes-dessinées offert à l'AREF de Rabat-Salé    Tourisme : « The Atlantic initiative for tourism 2015 », les 11 et 12 mars à Rabat    Faste    Expo sur le Maroc médiéval    Le Théatre espagnol de Tétouan ferme ses portes    Le forage CB-1 à Cap Boujdour abandonné    Première participation marocaine au Salon Middle East Electricity à Dubaï    News    Insolite : Mansor vivement critiquée    Divers sportifs    La Fondation du Haut Atlas donne vie à "La Maison de vie"    Les TIC dans le domaine de l'éducation    Une journée de sensibilisation à la sécurité routière à Kénitra    Décision du Bureau politique de l'USFP à l'encontre des auteurs des déclarations et pratiques visant à perturber le parti    Stratégie intégrée du Maroc en matière de lutte contre le terrorisme    Zaki rassemble son groupe pour le match test de l'Uruguay    Mountassir Zaghou et Kawtar Bouleid remportent le titre    L'ingérence de Benjamin Netanyahu dans la vie politique américaine    Le Tamazight à l'epreuve des résistances    "Toubkal", seule maison d'édition marocaine en lice pour le Prix Cheikh Zayed du livre    M'hamid El Ghizlane célèbre les nomades    Ebola: Une priorité pour le Maroc, le Japon et le continent africain    Le pigeon voyageur au Maroc: Un messager volant devenu compétiteur professionnel    Le Raja passe au tour suivant, en attendant les choses sérieuses    Six dentistes autorisés à exercer dans le secteur libéral    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Mustapha Salma dénonce le rapport Kennedy | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 13 - 09 - 2012

En réaction au rapport préliminaire de la Fondation Robert Kennedy, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation l'appelant à « présenter des excuses ».
l y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation Robert Kennedy dans laquelle il dénonce l'impartialité du rapport publié par la Fondation suite à une visite effectuée en août. Selon la MAP qui affirme détenir une copie de cette lettre, Mustapha Salma a lancé un appel urgent à l'ensemble des organisations internationales, particulièrement le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), en vue d'assurer la protection des réfugiés sahraouis sur le territoire algérien, contre l'arbitraire et les abus de la direction du Polisario. Mustapha Salma appelle également la Fondation Kennedy à « présenter des excuses pour ce gros mensonge dont elle porte l'entière responsabilité ». Dans la lettre qu'il adresse aux responsables de la Fondation, il écrit : « Le front du Polisario, réconforté par le rapport préliminaire de la Fondation Kennedy, a aussitôt entrepris l'enlèvement et la détention, deux jours durant, de l'artiste sahraoui Ennajem Ould Allal, qui a été torturé et a reçu des menaces de liquidation pure et simple s'il ne quitte pas les camps de Tindouf. » Il ajoute que le rapport préliminaire « qui s'est longuement attardé sur les présumées violations des droits de l'Homme au Maroc depuis les années 1960, a passé sous silence les exactions commises par le Polisario dans les camps de Tindouf, se contentant de souligner les difficultés liées au facteur géographique et au manque d'aides humanitaires, auxquelles font face les réfugiés ». Pour rappel, Mustapha Salma est un ancien responsable de la police du Polisario qui se dit favorable au projet d'autonomie du Sahara proposé par le Maroc. Une position qui lui a valu d'être empêché par le Polisario de retrouver sa famille dans les camps de Tindouf. Il y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Le gouvernement dénonce à son tour le rapport
Le rapport de la Fondation Robert Kennedy avait conclu que le Maroc ne respectait pas les droits humains dans les provinces du Sahara. « L'omniprésence des forces de sécurité, les violations du droit à la vie, à la liberté, à l'intégrité physique, à la liberté d'expression, de réunion et d'association crée un climat de terreur et d'intimidation en violation de la loi et du respect des droits humains », peut-on lire dans le rapport. Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi avait dénoncé l'impartialité du rapport. Il avait déclaré : « Nous nous étonnons de la rapidité avec laquelle a été élaboré ce document qui s'aligne sur les thèses de l'autre partie. » Lors de sa visite le mois dernier, la délégation aurait par ailleurs refusé de rencontrer les opposants du Polisario. Parmi eux, l'artiste Najem Ould Allal qui déclare avoir contacté Kerry Kennedy afin d'organiser une rencontre mais que celle-ci s'est rétractée par la suite.
* Tweet
* *


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.