Le kiosque: une rentrée politique et sociale sous haute tension        France : Valls veut passer l'épreuve de la confiance    Du Printemps arabe à l'hiver de la démocratie    Lutte antiterroriste au Maroc: L'Etat durcit la loi    La moitié des super-riches chinois projettent de partir à l'étranger    Russie : création d'un fonds anti-crise contre les sanctions occidentales    Paris : Ouverture de la conférence sur la paix et la sécurité en Irak    Réédition de "La Sanglante aventure marocaine"    Soutien total de l'USFP aux luttes des centrales syndicales contre l'offensive antisociale du gouvernement    Détournement des aides humanitaires par le Polisario    Contre les décisions unilatérales et la politique impopulaire du gouvernement : L'UGTM et la FDT appellent à une grève nationale préventive le 23 septembre dans la Fonction publique, le secteur semi-public et les collectivités locales    Justice, encore et toujours !    Le Luxembourg s'invite au Maroc    Maroc-Guinée    Quatre morts et vingt blessés à Tétouan    Oujda : Interdiction de planter des oliviers dans le périmètre urbain vu les effets allergiques de leur pollen    Santé: Détection d'un cas de lèpre à Tit Mellil    Maroc: Elévation du niveau de veille et de riposte contre l'Ebola    Enfants en situation de handicap: L'école publique ne propose rien    Après le constat, que fait-on ? par ( Jamal berraoui )    Une élève de 13 ans se donne la mort    Le Maroc sur le pied de guerre contre le virus Ebola    Une foire au service du secteur de l'élevage et des filières animales à Tadla Azilal    Divers Economie    Renforcer l'employabilité des jeunes dans l'informatique et les télécommunications    Semaine difficile pour Minière Touissit    Partenariat entre Alliances Hospitality et la BERD: 50 millions d'euros pour construire des hôtels    Royal Air Maroc muscle son offre cargo    Une exposition en hommage à Mohamed Kacimi    Mahassine El Hachadi remporte le Grand prix du Festival du court métrage marocain    Une statue d'Amy Winehouse dévoilée à Londres    Lisbonne: exposition sur l'Histoire des relations entre le Maroc et l'Europe    Jack Lang invite «Le Maroc contemporain» à l'IMA    MFM : l'Education nationale à la loupe    Coupe du Trône de golf : La 11ème édition marque le centenaire du golf au Maroc    Echos de OCS-RSB : 3-3 : Du spectacle et des buts    Tennis : Vainqueur en juniors: Oussama Rabhi s'illustre... à Roland Garros !    Divers sportifs    Les Etats-Unis sans contestation    Le championnat Elite 1 reprend cahin-caha    Banque Populaire : Du B2B avec les businessmen guinéens    Les éditeurs à l'assaut de la fête de l'Huma    Importance du diagnostic précoce    Rapprocher visiteurs des chantiers des réformes que connait le Maroc    Le sprint aux Amériques et le fond et demi-fond à l'Afrique    Plusieurs nuls et une seule victoire    Ses toiles brillent en Grèce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Mustapha Salma dénonce le rapport Kennedy | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 13 - 09 - 2012

En réaction au rapport préliminaire de la Fondation Robert Kennedy, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation l'appelant à « présenter des excuses ».
l y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation Robert Kennedy dans laquelle il dénonce l'impartialité du rapport publié par la Fondation suite à une visite effectuée en août. Selon la MAP qui affirme détenir une copie de cette lettre, Mustapha Salma a lancé un appel urgent à l'ensemble des organisations internationales, particulièrement le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), en vue d'assurer la protection des réfugiés sahraouis sur le territoire algérien, contre l'arbitraire et les abus de la direction du Polisario. Mustapha Salma appelle également la Fondation Kennedy à « présenter des excuses pour ce gros mensonge dont elle porte l'entière responsabilité ». Dans la lettre qu'il adresse aux responsables de la Fondation, il écrit : « Le front du Polisario, réconforté par le rapport préliminaire de la Fondation Kennedy, a aussitôt entrepris l'enlèvement et la détention, deux jours durant, de l'artiste sahraoui Ennajem Ould Allal, qui a été torturé et a reçu des menaces de liquidation pure et simple s'il ne quitte pas les camps de Tindouf. » Il ajoute que le rapport préliminaire « qui s'est longuement attardé sur les présumées violations des droits de l'Homme au Maroc depuis les années 1960, a passé sous silence les exactions commises par le Polisario dans les camps de Tindouf, se contentant de souligner les difficultés liées au facteur géographique et au manque d'aides humanitaires, auxquelles font face les réfugiés ». Pour rappel, Mustapha Salma est un ancien responsable de la police du Polisario qui se dit favorable au projet d'autonomie du Sahara proposé par le Maroc. Une position qui lui a valu d'être empêché par le Polisario de retrouver sa famille dans les camps de Tindouf. Il y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Le gouvernement dénonce à son tour le rapport
Le rapport de la Fondation Robert Kennedy avait conclu que le Maroc ne respectait pas les droits humains dans les provinces du Sahara. « L'omniprésence des forces de sécurité, les violations du droit à la vie, à la liberté, à l'intégrité physique, à la liberté d'expression, de réunion et d'association crée un climat de terreur et d'intimidation en violation de la loi et du respect des droits humains », peut-on lire dans le rapport. Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi avait dénoncé l'impartialité du rapport. Il avait déclaré : « Nous nous étonnons de la rapidité avec laquelle a été élaboré ce document qui s'aligne sur les thèses de l'autre partie. » Lors de sa visite le mois dernier, la délégation aurait par ailleurs refusé de rencontrer les opposants du Polisario. Parmi eux, l'artiste Najem Ould Allal qui déclare avoir contacté Kerry Kennedy afin d'organiser une rencontre mais que celle-ci s'est rétractée par la suite.
* Tweet
* *


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.