Une nouvelle cyberattaque mondiale frappe de grandes entreprises    Le Maroc apporte du cash à la BDEAC    Botswana : Le secteur minier tire la croissance    Développement : Le Kenya et l'Ethiopie main dans la main    Tunisie-Nigéria : Essebsi pour un axe Tunis-Abuja fort    S.M le Roi préside un Conseil des ministres à Casablanca    Il ne vaut pas mieux aller sur ces plages : Saint Martin, la plage de Maho    L'ONCF se mobilise pour les vacances    RAM fête son 60ème anniversaire    La Gambie veut tourner la page du tourisme sexuel    La Serbie réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Ségolène Royal bientôt animatrice télé ?    Assad préparerait une attaque chimique, selon Washington    Manuel Valls quitte un Parti socialiste en déliquescence    Bolt : Je suis excité à l'idée de regarder qui va être le prochain champion olympique sur 100 et 200 m    Coupe des Confédérations : La vidéo entre justice et confusion    L'avenir en pointillé de Mounir Haddadi avec le Onze national    Insolite : Quand je parle du soleil, tes yeux s'éclairent    Divers    Les papiers peints, un danger pour la santé ?    Le phénomène smiley    "De l'enfer au paradis" Un magnifique voyage en musique dans la "Divine comédie" de Dante Alighieri    Abdellah Yacoubi dévoile "Les couleurs de l'âme" à Skhirat    Emissions médicales : La HACA recadre le débat audiovisuel    Mohamed Laaraj s'attaque aux sites web exerçant dans l'illégalité    Leïla Slimani fait sa tournée au Maroc    Al Hoceima : 39 éléments des forces de l'ordre blessés suite à des jets de pierre    Portugal: Mehdi Bennani remporte la course inaugurale du championnat WTCC    Inconstitutionnalité des lois : Aujjar présente le projet 86-15 en commission    SM le Roi reçoit à Casablanca les nouveaux walis et gouverneurs    Al Hoceima et sa région en état de siège, plusieurs blessés dénombrés    SM le Roi préside à Casablanca la cérémonie de fin d'année scolaire de l'Ecole royale    Préservation de la ressource hydrique    Al-Hoceima: l'auteur d'une vidéo de menace à l'arme arrêté    La RAM rouvre la ligne Porto-Casablanca    Aïd Al-Fitr    Aïd Al Fitr célébré lundi au Maroc    Bac 2017: le président Bouteflika ordonne l'organisation d'une session spéciale au profit des candidats retardataires    Mexique : Le baron de la drogue « El Chapo » veut poursuivre Netflix    Coupe des Confédérations 2017: Allemagne et Chili se neutralisent    Real Madrid: contact établi entre Zidane et Mbappé    Baccalauréat: la région de l'Oriental enregistre le meilleur taux de réussite    Football : Transfert record pour l'Egyptien Mohamed Salah à Liverpool    Vidéo : Le Maroc vu du ciel par Yann Arthus Bertrand    Mexique : Le baron de la drogue « El Chapo » veut poursuivre Netflix    Agadir : Riche programmation pour la 14ème édition du festival Timitar    Aid Al Fitr et vacances d'été: Le CNPAC appelle les conducteurs à la vigilance    UberRamadan reverse une partie des commissions de ses courses à Solidarité féminine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mustapha Salma dénonce le rapport Kennedy | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 13 - 09 - 2012

En réaction au rapport préliminaire de la Fondation Robert Kennedy, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation l'appelant à « présenter des excuses ».
l y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation Robert Kennedy dans laquelle il dénonce l'impartialité du rapport publié par la Fondation suite à une visite effectuée en août. Selon la MAP qui affirme détenir une copie de cette lettre, Mustapha Salma a lancé un appel urgent à l'ensemble des organisations internationales, particulièrement le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), en vue d'assurer la protection des réfugiés sahraouis sur le territoire algérien, contre l'arbitraire et les abus de la direction du Polisario. Mustapha Salma appelle également la Fondation Kennedy à « présenter des excuses pour ce gros mensonge dont elle porte l'entière responsabilité ». Dans la lettre qu'il adresse aux responsables de la Fondation, il écrit : « Le front du Polisario, réconforté par le rapport préliminaire de la Fondation Kennedy, a aussitôt entrepris l'enlèvement et la détention, deux jours durant, de l'artiste sahraoui Ennajem Ould Allal, qui a été torturé et a reçu des menaces de liquidation pure et simple s'il ne quitte pas les camps de Tindouf. » Il ajoute que le rapport préliminaire « qui s'est longuement attardé sur les présumées violations des droits de l'Homme au Maroc depuis les années 1960, a passé sous silence les exactions commises par le Polisario dans les camps de Tindouf, se contentant de souligner les difficultés liées au facteur géographique et au manque d'aides humanitaires, auxquelles font face les réfugiés ». Pour rappel, Mustapha Salma est un ancien responsable de la police du Polisario qui se dit favorable au projet d'autonomie du Sahara proposé par le Maroc. Une position qui lui a valu d'être empêché par le Polisario de retrouver sa famille dans les camps de Tindouf. Il y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Le gouvernement dénonce à son tour le rapport
Le rapport de la Fondation Robert Kennedy avait conclu que le Maroc ne respectait pas les droits humains dans les provinces du Sahara. « L'omniprésence des forces de sécurité, les violations du droit à la vie, à la liberté, à l'intégrité physique, à la liberté d'expression, de réunion et d'association crée un climat de terreur et d'intimidation en violation de la loi et du respect des droits humains », peut-on lire dans le rapport. Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi avait dénoncé l'impartialité du rapport. Il avait déclaré : « Nous nous étonnons de la rapidité avec laquelle a été élaboré ce document qui s'aligne sur les thèses de l'autre partie. » Lors de sa visite le mois dernier, la délégation aurait par ailleurs refusé de rencontrer les opposants du Polisario. Parmi eux, l'artiste Najem Ould Allal qui déclare avoir contacté Kerry Kennedy afin d'organiser une rencontre mais que celle-ci s'est rétractée par la suite.
* Tweet
* *


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.