Intempéries dans le Sud: 17 morts et 18 disparus    Vie des architectures géométriques    Que de nuls dont le choc du MAT face au WAC    Par où commencer ?    Lewis Hamilton champion du monde de F1    Conjoncture / Le ciment s'effrite : - 5,1% après un recul de 9,1%    I.S. : 8,415 MMDH de D.F., en hausse de 18,3%    Charafat Afailal appelle à s'investir davantage dans le développement local    Il reste beaucoup à faire    Terrorisme : six personnes arrêtées à Berkane    Des morts, des disparus et défaillance des infrastructures mise à nu    PLF, les conseillers entament leur débat    Politique migratoire : L'UE débloque 10 millions d'euros pour le Maroc    Le Brésil veut attirer les touristes marocains    Transport aérien : Quatre avions neufs (Embraer 190) renforcent la flotte de Royal Air Maroc    Formation en équipement industriel lourd : La Fondation OCP annonce la création d'une « académie régionale »    L'IRT tient bon, le MCO arrive : L'UST fonce...    SAR le Prince Héritier Moulay    Malgré les 22 milliards dépensés : Le Stade Moulay Abdallah est-il « jouable »    Le Parti de l'Istiqlal officiellement membre de l'UDI : Hamid Chabat reçu par la Présidente de la Corée du Sud    Trois personnes arrêtées à Berkane pour une vidéo incitant au terrorisme    SAR la Princesse Lalla Salma préside à Rabat la célébration de la Journée nationale de lutte contre le cancer    Plaidoyer en faveur d'une abrogation des taxes sur les soins médicaux    Syrie / Irak: La progression de Daech freinée    Cinéma : Abdou Achouba sur le toit du monde    Divers    Divers    Le WAC sauvegarde l'essentiel à Tétouan    Vers l'instauration d'un modèle de développement durable dans les provinces du Sud    Embrasement général des camps de Tindouf    Communiqué de la Commission de communication du Bureau politique    L'OCK force le nul à El Jadida    L'obésité coûte huit milliards de dollars par an en productivité perdue aux USA    Absence criante d'infrastructures dans les plages périphériques d'Essaouira    Les fast-foods ciblent de façon disproportionnée les enfants noirs    Hicham El Guerrouj intronisé au panthéon de l'athlétisme de l'IAAF    Clôture à Dubaï du Salon international "Big 5 Show"    Le FIFM, une vitrine du cinéma mondial    Mel Gibson à la réalisation d'un film sur la Seconde Guerre mondiale    Nouvelle édition de la rencontre du livre et de l'auteur à M'diq    Guelmim: Trois morts et 12 disparus dans les crues de l'Oued Tamsourt    Ciné-Mémoire / Lettre à Jean-Luc Godard    Berkane: 3 personnes arrêtées pour une vidéo incitant au terrorisme    Deuxième mystérieux «trou géant» en Russie    Des Mirage français en Jordanie pour frapper l'Etat Islamique    Séisme au Japon de magnitude de 6,8    Un concert de rock jordanien à l'honneur    Les caricaturistes ont leur festival    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Mustapha Salma dénonce le rapport Kennedy | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 13 - 09 - 2012

En réaction au rapport préliminaire de la Fondation Robert Kennedy, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation l'appelant à « présenter des excuses ».
l y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a adressé une lettre à la Fondation Robert Kennedy dans laquelle il dénonce l'impartialité du rapport publié par la Fondation suite à une visite effectuée en août. Selon la MAP qui affirme détenir une copie de cette lettre, Mustapha Salma a lancé un appel urgent à l'ensemble des organisations internationales, particulièrement le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), en vue d'assurer la protection des réfugiés sahraouis sur le territoire algérien, contre l'arbitraire et les abus de la direction du Polisario. Mustapha Salma appelle également la Fondation Kennedy à « présenter des excuses pour ce gros mensonge dont elle porte l'entière responsabilité ». Dans la lettre qu'il adresse aux responsables de la Fondation, il écrit : « Le front du Polisario, réconforté par le rapport préliminaire de la Fondation Kennedy, a aussitôt entrepris l'enlèvement et la détention, deux jours durant, de l'artiste sahraoui Ennajem Ould Allal, qui a été torturé et a reçu des menaces de liquidation pure et simple s'il ne quitte pas les camps de Tindouf. » Il ajoute que le rapport préliminaire « qui s'est longuement attardé sur les présumées violations des droits de l'Homme au Maroc depuis les années 1960, a passé sous silence les exactions commises par le Polisario dans les camps de Tindouf, se contentant de souligner les difficultés liées au facteur géographique et au manque d'aides humanitaires, auxquelles font face les réfugiés ». Pour rappel, Mustapha Salma est un ancien responsable de la police du Polisario qui se dit favorable au projet d'autonomie du Sahara proposé par le Maroc. Une position qui lui a valu d'être empêché par le Polisario de retrouver sa famille dans les camps de Tindouf. Il y a quelques jours, Le Soir échos avait reçu et publié une photo de Mustapha Salma hospitalisé. Il aurait essayé de rejoindre les camps de Tindouf afin de retrouver sa famille.
Le gouvernement dénonce à son tour le rapport
Le rapport de la Fondation Robert Kennedy avait conclu que le Maroc ne respectait pas les droits humains dans les provinces du Sahara. « L'omniprésence des forces de sécurité, les violations du droit à la vie, à la liberté, à l'intégrité physique, à la liberté d'expression, de réunion et d'association crée un climat de terreur et d'intimidation en violation de la loi et du respect des droits humains », peut-on lire dans le rapport. Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi avait dénoncé l'impartialité du rapport. Il avait déclaré : « Nous nous étonnons de la rapidité avec laquelle a été élaboré ce document qui s'aligne sur les thèses de l'autre partie. » Lors de sa visite le mois dernier, la délégation aurait par ailleurs refusé de rencontrer les opposants du Polisario. Parmi eux, l'artiste Najem Ould Allal qui déclare avoir contacté Kerry Kennedy afin d'organiser une rencontre mais que celle-ci s'est rétractée par la suite.
* Tweet
* *


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.