Samedi, premier jour du mois sacré de Ramadan au Maroc    Les agents d'assurance veulent une augmentation    Situation tendue à Al Hoceima    Au moins 28 morts dans une attaque contre des coptes en Egypte    Le Barça a un nouvel entraîneur    Cravata revient avec «Yal Bnate», une ambiance enflammée à la marocaine    Viandes rouges    Province d'Al Hoceima    Nos meilleurs vœux    Enfants pauvres    L'espace francophone formule sa feuille de route    La CNSS en faveur de la généralisation des e-services    Botola Maroc Telecom D1 : Une dernière journée pour la forme !    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste de quatre membres affiliée à Daesh    Guelmim : Le cinéma au service des droits de l'Homme    Agadir accueille le premier village «Copain du monde» au Maroc    Dell EMC Maroc milite pour un monde mieux connecté    12ème étape du «Village itinérant» : L'Office national du conseil agricole s'invite à Jerada    Egypte : Au moins 23 morts dans une attaque contre des coptes    SAR la Princesse Lalla Salma reçoit à Rabat la médaille d'or de l'OMS    Laftit rejette les allégations sur la militarisation d'Al Hoceima    Belgique : un groupe d'imams marocains pour officier aux prières et animer des conférences    Un magistrat à la Cour d'appel de Rabat pris en flagrant délit de corruption    Arbitrage commercial : L'OMC prête à accompagner le Maroc    Khémisset : Arrestation d'un individu ayant mis en danger la vie des citoyens en les menaçant avec un chien dangereux    L'opportunité saoudienne    Ramadan: La Garde Royale organise la distribution du « Ftour » au profit des familles nécessiteuses    Sidi Bennour : Un père de famille tue son épouse et tente de se donner la mort    En kiosque N° 1212 : LE PRINTEMPS D'AL HOCEIMA    Virée continentale ratée pour le Wydad et le Fath    Divers sportifs    News    L'armée responsable des violences au Venezuela    L'amélioration des performances du secteur tertiaire booste l'activité économique nationale    Mohamed Benabdelkader : Il faut lutter contre les pratiques qui entravent l'efficacité du service public    Rencontre à Hay Hassani pour renforcer la citoyenneté des aveugles au Maroc    Divers    Venir en aide aux réfugiés syriens : Une caravane de solidarité vers Figuig et Bni Ounif    La fréquence des inondations côtières pourrait doubler    Manchester United a tout gagné    "Rêves d'un village" en clôture des activités du club santé et environnement au collège de Boudenib    L'œuvre de Maria Kermadi, une impressionnante peinture géométrique    Quand les livres font leur cinéma    Rodin sauvé par Vincent Lindon    Tanger : Un incendie se déclare au souk populaire "Bir Chifa"    Manchester United remporte la Ligue Europa malgré la tristesse    Décès de l'acteur britannique Roger Moore, "James Bond"    Divers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le système informatique de la banque est tombé en panne hier : Mauvaise surprise pour les clients de la BMCI
Publié dans Libération le 04 - 08 - 2010

Les clients de la Banque marocaine de commerce et d'industrie (BMCI) ont eu hier une mauvaise surprise. Le système informatique de la banque est tombé en panne. Aucune opération bancaire n'a pu être effectuée durant un laps de temps assez long. La panne s'est produite le matin et aucune communication sur sa nature n'a été initiée. Elle a affecté tous les systèmes bancaires de BMCI, qu'ils soient à destination des consommateurs ou des entreprises. Les agences du Groupe qui ont ouvert hier, ont dû effectuer manuellement leurs opérations les plus urgentes en attendant que le système soit restauré. Les clients malchanceux ont été contraints, eux, de prendre leur mal en patience et d'attendre la remise en marche des serveurs de la banque.
Pourtant, selon certains témoignages concordants, les pannes du système informatique de la banque sont récurrentes et ce n'est pas la première fois que pareil problème se produit.
Pis, les guichets automatiques de cette banque fournissent souvent à la clientèle des données tellement anciennes qu'elles en deviennent inexploitables. Les soldes indiqués sur les facturettes de ces automates ne prennent souvent pas compte des opérations récentes effectuées par les clients, d'où risque pour ces derniers d'avoir des incidents et, partant de subir les rigueurs de Bank Al-Maghrib.
La mise en place il y a sept ans environ, d'ATLAS II, système propriétaire, développé par BNP Paribas, à l'attention de l'ensemble de ses filiales afin de simplifier la cartographie applicative et de réduire les temps de traitement et d'analyse, en particulier pour les aspects liés à la finance, ne semble donc pas avoir porté chance à la BMCI.
Ayant eu pour objectif de rendre le système informatique modulaire et évolutif et d'assurer sa pérennité ainsi que de faciliter la maintenance fonctionnelle, ce nouveau système a certes permis à la BMCI d'améliorer le temps de traitement et la disponibilité de l'information et de disposer d'une base de données enrichie (tiers, comptes, attributs, renseignements commerciaux, etc.) et d'un reporting groupe automatisé, mais il semble avoir privé la clientèle de cette banque du premier de ses droits, à savoir celui d'effectuer toutes les opérations bancaires au moment où elle le désire et surtout d'être bien informée du cours de ses opérations. Y compris au niveau des GAB.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.