Transition démocratique: Les Tunisiens s'inquiètent    Education aux valeurs: Qu'apprend l'école aux enfants?    Classement Shanghai 2017 : L'UCA de Marrakech au Top 300 mondial    Christie's lance sa formule e-learning    Essaouira aussi aura son ''Banc de la Liberté"    Brèves    Le 1er Moharram tombe ce vendredi    Il fait l'actu : Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale    Wafa Assurance poursuit ses bonnes performances    L'Africa Security Forum s'adapte aux défis d'aujourd'hui    M. Hassad visite plusieurs établissements scolaires à Témara    La cour constitutionnelle annule l'élection du député Ali Amnioul du PPS    A l'ONU, Trump menace de détruire totalement la Corée du Nord    Le risque Irma existe également pour le Maroc    Expulsions intempestives de migrants marocains d'Italie    Candidature du Maroc pour le Mondial-2026 : Concrétiser le rêve d'une nation    Coupe du Trône : Les FAR et la JSKT aux quarts    Handball : Elimination du MCO et de W. Smara du championnat arabe    Marocaines et Marocains, il vous est désormais possible de saisir la HACA    "Dieselgate" 5.000 morts par an en Europe    Avec 40% d'écoutes illégales, le piratage musical se porte bien    Divers    Vème Congrès de la SMOC à Casablanca    Trois policiers agressés à Essaouira    La note d'information du HCP relative aux comptes régionaux    Mohamed Ben Abdelkader : On ne peut aborder la réforme administrative que sous un angle global et jamais au cas par cas    Abdelkrim Benatiq s'entretient avec une délégation parlementaire danoise    Une oeuvre d'art gigantesque dépoussiérée sous les yeux du public aux Pays-Bas    Les meilleurs films de tous les temps    Oujda accueille le 1er Salon maghrébin du livre    CGEM : La patronne des patrons rend visite à El Othmani    Dopage en Russie : le crédit épuisé !    Momo: «Détrompez-vous», L'Boulevard bénéficie d'une petite aide de Casa Events    Donald Trump se déclare prêt à «détruire l'ensemble de la Corée du Nord»    Loft Art Gallery accueille l'exposition Silent Distortion de Amine Amharec    Casablanca : six personnes arrêtées pour vol avec violence    Scènes de désolation après le séisme au Mexique qui a fait au moins 248 morts    Sur les traces du mythique Paris-Dakar    Cloud Computing : Maroc Datacenter pionnier    Taqa Morocco : 20 ans, et pas une ride    Velar... le petit bébé en quête d'une place sur la table des grands    Accidents de la circulation: 19 morts et 1.733 blessés en périmètre urbain    Parlement: des députés «fantômes» se révoltent contre les ponctions sur les salaires    Plaintes de l'audiovisuel : Les nouvelles dispositions entrent en vigueur    CAN 2019: Samuel Eto'o a rencontré le président de la CAF    Les «putschistes» du Raja reviennent à la charge    Le Maroc disposé à soutenir les pays du G5 Sahel dans la sécurisation des frontières    Attractivité : Le Maroc dans le Top3 africain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le système informatique de la banque est tombé en panne hier : Mauvaise surprise pour les clients de la BMCI
Publié dans Libération le 04 - 08 - 2010

Les clients de la Banque marocaine de commerce et d'industrie (BMCI) ont eu hier une mauvaise surprise. Le système informatique de la banque est tombé en panne. Aucune opération bancaire n'a pu être effectuée durant un laps de temps assez long. La panne s'est produite le matin et aucune communication sur sa nature n'a été initiée. Elle a affecté tous les systèmes bancaires de BMCI, qu'ils soient à destination des consommateurs ou des entreprises. Les agences du Groupe qui ont ouvert hier, ont dû effectuer manuellement leurs opérations les plus urgentes en attendant que le système soit restauré. Les clients malchanceux ont été contraints, eux, de prendre leur mal en patience et d'attendre la remise en marche des serveurs de la banque.
Pourtant, selon certains témoignages concordants, les pannes du système informatique de la banque sont récurrentes et ce n'est pas la première fois que pareil problème se produit.
Pis, les guichets automatiques de cette banque fournissent souvent à la clientèle des données tellement anciennes qu'elles en deviennent inexploitables. Les soldes indiqués sur les facturettes de ces automates ne prennent souvent pas compte des opérations récentes effectuées par les clients, d'où risque pour ces derniers d'avoir des incidents et, partant de subir les rigueurs de Bank Al-Maghrib.
La mise en place il y a sept ans environ, d'ATLAS II, système propriétaire, développé par BNP Paribas, à l'attention de l'ensemble de ses filiales afin de simplifier la cartographie applicative et de réduire les temps de traitement et d'analyse, en particulier pour les aspects liés à la finance, ne semble donc pas avoir porté chance à la BMCI.
Ayant eu pour objectif de rendre le système informatique modulaire et évolutif et d'assurer sa pérennité ainsi que de faciliter la maintenance fonctionnelle, ce nouveau système a certes permis à la BMCI d'améliorer le temps de traitement et la disponibilité de l'information et de disposer d'une base de données enrichie (tiers, comptes, attributs, renseignements commerciaux, etc.) et d'un reporting groupe automatisé, mais il semble avoir privé la clientèle de cette banque du premier de ses droits, à savoir celui d'effectuer toutes les opérations bancaires au moment où elle le désire et surtout d'être bien informée du cours de ses opérations. Y compris au niveau des GAB.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.