Le sommet contre Daeche entre consensus et divergences    La marmite syndicale en ébullition    L'OFPPT chasse les licences professionnelles    MRE: TangerMed domine la phase retour    Une étude plaide pour une croissance sobre en carbone d'ici à 2030    Insolite    Une épave découverte en Arctique pourrait mettre fin à 170 ans de mystère    Stages    Adhésion du SDJ à l'Union européenne des greffiers    Les ONG tirent à boulets rouges sur le projet de loi afférent au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire    L'enseignement supérieur prochainement en grève    Les surnoms des sportifs : Usain Bolt, "la Foudre"    Le Festival international du film de Tanger souffle sa 7ème bougie    La culture en quête d'une politique    Divers    Al jisr lance la 3ème édition du projet Assoclic    Au Maroc, la mortalité infantile continue de baisser mais sans rassurer    La 2ème journée diffusée sur 90 pays sur les cinq continents    Le Raja dans de beaux draps et le WAC hors compétition    Les exportateurs ne sont pas au bout de leur peine    Divers Economie    Les exportations et les importations marocaines jouent au yo-yo    Entretien avec Lillian Boutté Ambassadrice musicale de la Nouvelle-Orléans    1er meeting africain pour les arts, les cultures et les droits de l'Homme    Exposition «Voies croisées» à Tanger    Catalogne : Gerard Piqué en faveur d'un vote    Ligue des champions : Le Real expédie Bâle pour reprendre confiance    France : Le gouvernement de Valls 2 obtient la confiance de l'Assemblée nationale    A l'occasion de la tenue du 41ème Congrès de l'Association Internationale des Hydrologues    Intenses activités du groupe parlementaire istiqlalien dans la région de l'Oriental    Mohamed Diaré, ministre d'Etat, ministre de l'Economie et des Finances : Redynamiser le partenariat Guinée-Maroc    Affaire Ali Aarrass: Des faits proéminents que les gesticulations ne sauraient occulter    Ebola: Obama appelle le monde à "agir vite"    Special Olympics International : Le Conseil Consultatif en conclave à Skhirat    Ajax-PSG: El Ghazi fait ses débuts en C1 sous les yeux de scouts français    L'Ecosse décide du "Yes or no" à l'indépendance    Classement mondial FIFA: la Colombie sur le podium, le Maroc 87e    Installation du nouveau Pacha d'El Ksiba.    La barre des 3 milliards d'internautes bientôt franchie dans le monde.    L'art marocain à l'Institut du monde arabe    Corniche de Casablanca : Quand les gardiens de parking font la loi    BCP, prêt syndiqué de 227 millions de dollars    « A contre-courant » par ( Jamal Berraoui )    La Loi organique sur les collectivités : Un avant-projet qui fait peur... pourquoi ?    La méthode porte-t-elle ses fruits ?    ARCHIVES : L'arbre et l'oral    Crédit du Maroc se porte bien    Smara: Une famille blessée dans l'explosion d'une mine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Fès : Mohamed Ameur se réunit avec les habitants de la Médina
Publié dans Libération le 16 - 12 - 2011

Au lendemain de son élection à la Chambre des représentants, Mohamed Ameur a renoué le contact avec la population de sa circonscription électorale Fès-Nord, où il a rencontré électeurs, sympathisants et tous ceux qui aspirent au changement.
Dans ce cadre, il a effectué plusieurs visites dans les deux rives de l'ancienne Médina où il a prêté l'attention aux doléances des habitants, des gens qu'il a remerciés chaleureusement pour leur soutien et leur adhésion massive en faveur du changement. Une population qui vit des contradictions au quotidien dans une précarité sans cesse grandissante, tout en connaissant un taux de criminalité élevé, un environnement de plus en plus dégradé, le tout dans une partie de la ville de Fès classée patrimoine mondial par l'UNESCO. Pourtant, ce titre universel est censé profiter à plusieurs secteurs.
Dans une première étape et avec le même enthousiasme, Ameur est allé à la rencontre des militantes, militants et des habitants de la circonscription électorale des Mérinides qui vit pratiquement dans les mêmes conditions sociales si ce n'est pire. Ainsi il a établi une relation directe avec les gens, et s'est enquis des vrais problèmes qu'ils vivent notamment avec les maisons menaçant ruine, qui enregistrent des chiffres alarmants en l'absence de toute politique de proximité.
Le dialogue a mis également en relief les problèmes d'infrastructures de base : eau potable avec des coupures permanentes, voies routières de plus en plus dégradées, ainsi que le chômage des jeunes et la délinquance.
Mohammed Ameur s'est rendu aux quartiers Marja, Zouagha et Bensouda, des zones dont les habitants se sont prononcés en faveur de ce candidat usfpéiste connu pour son capital intellectuel et militant.
Dans la foulée, Mohamed Ameur qui était entouré lors de chaque visite par une poignée de militants, s'est engagé à défendre et à contribuer au développement de ces parties de la ville sur les plans socioéconomique, culturel et sanitaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.