Grand El Jadida    Le WAC renoue avec la victoire et le MAS garde espoir...    Pas d'ingérence dans les affaires des autres groupes    El Jadeyaoui retenu face à Châteauroux    L'OCK surprend le FUS à Rabat            Export : 1er forum régional à Laäyoune        Maroc: Le parlement en panne !    Mohammed VI félicite A.Bouteflika suite à sa réélection    Le saut dans l'inconnu par ( Jamal Berraoui )    AGADIR : le Prix Régional de la Presse, édition 2014    Suicide d'un détenu à la prison locale de Tanger    S.M le Roi reçoit le ministre ivoirien de l'Intérieur et de la Sécurité à Dakhla    Omar Hilale remet un message Royal à Ban Ki-moon    Ahmed Amine Touhami Ouazzani: "Le projet de loi 88-12 est une tache noire dans l'histoire de la législation marocaine"    Le Trésor cède les 6% qu'il détenait dans le capital de la BCP    Nouveaux dispositifs tarifaires des fruits et légumes La bourde n'est pas qu'européenne    Marrakech Air Show    Le RAC contraint l'IZK à remettre à plus tard les joies de l'accession    Victoire de Max Cramer    Divers sportifs    Une 2ème édition des Meditel Morocco Music Awards riche en surprises    Kadem Saher se produira le 3 juin à Mawazine sur la scène Nahda    Bouillons de culture    Police : des têtes tombent    De faibles taux de sucre dans le sang néfastes à la paix des ménages    La femme et l'espace public    300 jeunes bénéficieront de la prochaine université d'été des MRE    Medi 1 TV se donne les moyens de ses ambitions        Justice récalcitrante!    La sucess story d'une radio à l'écoute    Les Lionceaux en stage    SM le Roi Mohammed VI félicite Bouteflika suite à sa réélection    Cheb Bilal en concert à Mawazine    Guelmim : 40 élèves bénéficient des colonies de vacances scientifiques régionales    Kepler-186f : la planète habitable qui ressemble à la Terre    Des tenniswomen de haute voltige en lice    El Jadida accueille la 7éme édition du festival du rire du22 au 25 Mai 2014    La noblesse du registre marsaoui    Tensions dans le Golfe: Accord entre le Qatar et les autres monarchies    Un projet de loi relatif aux personnes en situation de handicap toujours dans les tiroirs    Un CAM, pour que les autistes jouissent de tous les droits    La double peine des Palestiniens de Syrie    Fauteuil roulant et impotence, absent et si présent, Bouteflika vote gagnant    Le Conseil de sécurité inquiet pour les civils bloqués à Homs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Insolite
Publié dans Libération le 17 - 03 - 2012


Prêtres hooligans
La Clericus Cup, une compétition de foot organisée au Vatican depuis 2007 entre des équipes formées de prêtres et de séminaristes des diverses universités pontificales de Rome, ne sera plus soutenue financièrement par le Vatican. La faute à des violences survenues pendant les matches sur le terrain et dans les tribunes.
Kevin Lixey, responsable de la section Eglise et sport du Conseil pontifical pour les laïcs, a adressé une missive, relayée par La Croix, qui reproche aux organisateurs du tournoi d'avoir négligé de sensibiliser les séminaristes sur des thèmes concernant l'éducation des jeunes aux valeurs sportives du respect de l'autre et de la solidarité. L'incident qui aurait énervé le Vatican serait l'attitude d'un séminariste expulsé du terrain pour avoir voulu frapper l'un de ses adversaires après que son équipe a encaissé un but, selon Le Point.
Mais l'histoire de ce religieux peu fair play n'est qu'un fait parmi d'autres dans l'ambiance belliqueuse qui règne en permanence dans cette compétition sportive. Les supporteurs des deux équipes - nonnes, prêtres, séminaristes - s'insultent gracieusement tout au long des rencontres, comme l'explique la même source. Une atmosphère très éloignée des valeurs chrétiennes qui a fini par lasser le Vatican.
6 060 ans de prison.
La condamnation vient de tomber pour un ancien militaire des forces spéciales du Guatemala. Pour avoir massacré 201 personnes à Las Dos Erres pendant la guerre civile, Pedro Pimentel a écopé de 6060 ans de prison.
C'est une peine symbolique à la hauteur des horreurs commises par un ancien militaire des forces spéciales du Guatemala qui vient d'être prononcée. Pedro Pimentel, 55 ans, extradé en août dernier aux Etats-Unis a écopé de 30 années de prison pour chacun des meurtres qu'il a commis, ainsi que 30 années de plus pour crime contre l'humanité et "atteinte contre la sécurité de l'Etat".
Les juges l'ont reconnu coupable du massacre de 201 personnes entre les 6 et 8 décembre 1982 à Las Dos Erres. C'est la première condamnation concernant la guerre civile au Guatemala qui dura de 1960 à 1996. La justice a pointé du doigt sa perversité pour avoir fait "disparaître de la carte" le village de Dos Erres, situé dans la commune de La Libertad, rapporte Le Monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.