Ebola : Samsung fait un don de 8 MDH en smartphones    Il fait l'actu : Driss Benhima, PDG de Royal Air Maroc    Alger perd ses... barils et les nerfs    Import/export: le Maroc et le Qatar misent 220 MDH    17 ans de prison pour le ravisseur d'une mineure marocaine séquestrée en Bolivie    Une grave crise d'eau menace la capitale économique du Brésil    Du pétrole au large d'Ifni : ONHYM parle d'indices positives    Maroc: Retour à l'heure GMT dimanche 26 octobre 2014    Isabelle Huppert, présidente du jury du FIFM 2014    Nouveau magistrat pour l'affaire Hammouchi    Finances publiques : Le déficit se réduit    Le projet de la charte de la déconcentration dévoilée en décembre    Open d'Afrique du Sud : Bonne prestation de Maha Haddioui    Points chauds en Europe : Le Bayern Munich et le Real Madrid cartonnent    CAF : Lagos accueillera la cérémonie des Awards GLO-CAF 2014 en janvier 2015    Libye : 75 personnes tuées en moins d'une semaine à Benghazi    Sidi Ali au Congrès national de nutrition médicale    Le mot pour rire: Ascension bloquée    Éducation : Alertes et critiques    Province d'Ifrane : Trois écoles primaires décrochent le label Pavillon Vert    Nigeria : Incertitude sur le sort des lycéennes aux mains de Boko Haram    Polémique autour du PLF    Entre Ebola, Da'ech et soucis quotidiens des Marocains : Atmosphère délétère    Billet : Six longs mois    Doukkala Abda : Lancement de la campagne agricole 2014-2015    SIAL 2014: La richesse et le savoir-faire de l'agroalimentaire marocain en vedette à Paris    Morocco Royal Tour 2014 (étape de Rabat) : Nadja Peter-Steiner remporte le Grand Prix SAR la Princesse Lalla Amina    De la question culturelle...    Réforme du code des assurances, l'offensive des intermédiaires continue    Infrastructures : Un GIE de promoteurs immobiliers investit dans des axes routiers    Commerce : La croissance du commerce mondial à la peine    Lois organiques : l'échéance approche à grands pas    Divers    Divers sportifs    Un secrétaire d'Etat belge à la haine raciale tenace    Benkirane lance le portail électronique du PJD pour défendre l'expérience du pouvoir    Marche à Rabat contre le retour aux années de plomb    News    Premier échec pour Valence    Les ONG pointent du doigt la vacuité de l'évaluation du Plan gouvernemental de l'égalité    Pourquoi la mozzarella est le fromage parfait pour faire une pizza    Les accidents de la circulation font plusieurs morts    Le VIIème Art en représentation à Imouzzer Kander    Bensalem Himmich et Ahmed Madini candidats au prix Cheikh Zayed du livre    "La poule" remporte le Grand Prix du Festival du court-métrage    Patrimoine culturel: une délégation palestinienne visite le Maroc    L'Institut Français d'El Jadida baptise sa Médiathèque: " Feu Driss Chraïbi"    Rhétorique des corps    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Insolite
Publié dans Libération le 17 - 03 - 2012


Prêtres hooligans
La Clericus Cup, une compétition de foot organisée au Vatican depuis 2007 entre des équipes formées de prêtres et de séminaristes des diverses universités pontificales de Rome, ne sera plus soutenue financièrement par le Vatican. La faute à des violences survenues pendant les matches sur le terrain et dans les tribunes.
Kevin Lixey, responsable de la section Eglise et sport du Conseil pontifical pour les laïcs, a adressé une missive, relayée par La Croix, qui reproche aux organisateurs du tournoi d'avoir négligé de sensibiliser les séminaristes sur des thèmes concernant l'éducation des jeunes aux valeurs sportives du respect de l'autre et de la solidarité. L'incident qui aurait énervé le Vatican serait l'attitude d'un séminariste expulsé du terrain pour avoir voulu frapper l'un de ses adversaires après que son équipe a encaissé un but, selon Le Point.
Mais l'histoire de ce religieux peu fair play n'est qu'un fait parmi d'autres dans l'ambiance belliqueuse qui règne en permanence dans cette compétition sportive. Les supporteurs des deux équipes - nonnes, prêtres, séminaristes - s'insultent gracieusement tout au long des rencontres, comme l'explique la même source. Une atmosphère très éloignée des valeurs chrétiennes qui a fini par lasser le Vatican.
6 060 ans de prison.
La condamnation vient de tomber pour un ancien militaire des forces spéciales du Guatemala. Pour avoir massacré 201 personnes à Las Dos Erres pendant la guerre civile, Pedro Pimentel a écopé de 6060 ans de prison.
C'est une peine symbolique à la hauteur des horreurs commises par un ancien militaire des forces spéciales du Guatemala qui vient d'être prononcée. Pedro Pimentel, 55 ans, extradé en août dernier aux Etats-Unis a écopé de 30 années de prison pour chacun des meurtres qu'il a commis, ainsi que 30 années de plus pour crime contre l'humanité et "atteinte contre la sécurité de l'Etat".
Les juges l'ont reconnu coupable du massacre de 201 personnes entre les 6 et 8 décembre 1982 à Las Dos Erres. C'est la première condamnation concernant la guerre civile au Guatemala qui dura de 1960 à 1996. La justice a pointé du doigt sa perversité pour avoir fait "disparaître de la carte" le village de Dos Erres, situé dans la commune de La Libertad, rapporte Le Monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.