L'activiste Amazighe Malika Mezzane poursuivie pour incitation à la haine    Climat : Un observatoire d'évaluation des actions des acteurs non-étatiques en gestation    Managem en bonne forme au 1er semestre 2017    Affrontements entre police et manifestants pro-séparatistes à Barcelone    Le salon du cheval d'El Jadida, un événement phare pour le patrimoine national et la vie économique    Salon « Al Omrane Expo 2017 » : plus de 7000 visiteurs ont fait le déplacement    Benabdallah effectue une visite de travail en Guinée    Le Oppo F3 aux couleurs du Club catalan FC Barcelone    Danone Nations Cup : Les Lionceaux de l'Atlas en route vers les Etats-Unis    L'boulevard s'associe à Casablanca Events et Animation    Les attentes de la CGEM    Maroc - Gabon : Qui mettre à gauche ? Spécial    Gad Elmaleh a bouclé «Oh my Gad!» en Australie    Rencontre gouvernement-syndicats    Contrôle fiscal : La vérification à l'amiable enfin formalisée    Qu'en est-il au niveau des crèches?    Le français Derichebourg avance ses pions au Maroc    Coupe du Trône: le choc Raja-FUS aura lieu ce mardi    «Bilmawen Bodmawen»: un carnaval de couleurs dans les rues d'Inezgane et Dcheira    Le Real Madrid s'incline à domicile face au Betis Séville (0-1)    Sahara, Maghreb, Afrique... ce qu'a dit Nasser Bourita à l'ONU    Le gouvernement courtise le patronat    Boulemane: ancien dirigeant d'une agence commerciale, il est arrêté pour avoir détourné 3 millions de DH    Météo: temps nuageux et des températures en légère baisse    Enseignement privé: la flambée des frais de scolarité devant le Parlement    Pêche: des investissements et des emplois    Mme Afailal à Boulemane pour s'enquérir de la situation hydrique dans la province    New York: le Maroc reconduit à la tête du Forum mondial de lutte contre le terrorisme    Le 1er Moharram de la nouvelle année de l'Hégire 1439 correspondra au vendredi 22 septembre    Brésil : L'ex-gouverneur de Rio condamné à plus de 45 ans de prison pour corruption    Faune-Flore : Le Maroc élu vice président du groupe d'experts africains    Christie's lance sa formule e-learning    Essaouira aussi aura son ''Banc de la Liberté"    Mohamed Ben Abdelkader : On ne peut aborder la réforme administrative que sous un angle global et jamais au cas par cas    Abdelkrim Benatiq s'entretient avec une délégation parlementaire danoise    A l'ONU, Trump menace de détruire totalement la Corée du Nord    Le risque Irma existe également pour le Maroc    Vème Congrès de la SMOC à Casablanca    Trois policiers agressés à Essaouira    Candidature du Maroc pour le Mondial-2026 : Concrétiser le rêve d'une nation    Handball : Elimination du MCO et de W. Smara du championnat arabe    Messi se met en quatre pour le Barça    Expulsions intempestives de migrants marocains d'Italie    Marocaines et Marocains, il vous est désormais possible de saisir la HACA    Une oeuvre d'art gigantesque dépoussiérée sous les yeux du public aux Pays-Bas    Les meilleurs films de tous les temps    Oujda accueille le 1er Salon maghrébin du livre    Scènes de désolation après le séisme au Mexique qui a fait au moins 248 morts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trouver son génie : CONJUGUER VIE PROFESSIONNELLE ET VIE PRIVEE
Publié dans Libération le 05 - 09 - 2012

Mais cela est vrai pour chacun de nous. De la même manière qu'il y a des lieux privilégiés, il y a des moments privilégiés. Parfois, notre nature profonde semble endormie, recroquevillée sur elle-même, intériorisée et elle se repose, se ressource. A d'autres moments, nous avons tendance naturellement à exposer notre nature profonde et elle se déploie comme un magnifique étendard qui s'ébat dans le vent.
Posez-vous les questions de savoir quels sont les lieux et les moments qui vous sont favorables. Développez votre sensibilité en voyageant et en ressentant les moments en fonction de leur tonalité particulière. La dynamique du couple, autonomie et articulation des projets dans une famille A mesure que votre projet se construit, que vous vous affirmez dans votre talent et que vous trouvez les bons moments et les bons lieux pour vous, émerge la question de l'articulation de votre dynamique avec l'autre, votre compagnon ou votre compagne de vie. Parfois, il est difficile de s'exprimer au début car le projet de vie est timide, flou. Mais cela est parfois utile de le partager justement pour le clarifier. Encore faut-il avoir à sa disposition une oreille compatissante et à l'écoute. Il est important de ne pas chercher à tordre un projet de vie par rapport à l'autre.
Il est nécessaire que chacun puisse construire son projet de vie en toute indépendance et en toute liberté. Chacun doit pouvoir libérer les ailes de sa créativité et s'envoler dans ses rêves sans qu'il soit parasité par un cadre venu d'ailleurs.
En effet, ce qui nous empêche le plus souvent de trouver notre génie, c'est bien souvent la présence intériorisée des autres, nos parents, nos amis, la société qui sans cesse trouble notre présence à nous-mêmes. Cela est a fortiori vrai pour le conjoint qui, dans certains cas, finit par occulter notre véritable personnalité. Par contre, une fois que le projet et le génie singuliers de chacun sont clarifiés, on peut travailler sur l'articulation des deux projets ensemble. À partir de là, l'enjeu est non seulement de voir comment on peut les concilier mais aussi de les renforcer l'un par l'autre en se servant des talents singuliers de chacun pour aider l'autre. Le couple alors peut connaître une véritable dynamique, où chacun se sent stimulé par l'autre au lieu d'être immobilisé. Il arrive parfois que la difficulté vienne du fait que l'un des deux préfère rester immobile dans une relation fusionnelle, absent à lui-même. La vie de couple devient alors difficile pour les deux, car celui qui s'est mis en marche vit la relation comme un boulet.
Ce différentiel de dynamique est souvent la cause de séparation. Dans d'autres cas, bien que les deux soient rentrés dans une dynamique de développement personnel, les projets peuvent s'avérer difficilement compatibles. C'est le décalage entre les projets, et non pas dans la dynamique elle-même, qu'il faudra de gérer.
Dans tous les cas, être en présence avec vous-même et rentrer dans la dynamique de votre vie transforme en profondeur l'ensemble de votre présence au monde. Elle vous fait découvrir chaque personne de votre entourage sous un nouvel angle ainsi que des personnalités nouvelles en vous-même et chez les autres.
Cette dynamique est la base essentielle pour construire un couple qui se renouvelle de façon créative dans sa relation et qui puisse s'inscrire sur une longue durée en restant enthousiasmant.
De la même manière qu'il faut respecter la dynamique de son conjoint et l'aider à s'exprimer dans sa singularité, il faut aider les enfants à s'affirmer dans leur essence. Chaque enfant a sa personnalité, ses besoins singuliers et sa manière toute particulière d'exister. Ce n'est pas parce qu'il est votre enfant qu'il vous ressemble sur tous les points.
Bien au contraire, il peut révéler des aspirations tout à fait mystérieuses pour vous. Si vous êtes capable de rentrer dans son monde, il vous étonnera par sa différence en ce qu'il est porteur de talents différents des vôtres mais aussi en ce qu'il est porteur de la sensibilité d'une autre époque et d'un autre temps. Nos enfants sont une chance unique de développer une intimité profonde avec des espaces et des temps qui nous échappent naturellement du fait de notre âge.
C'est un grand bonheur pour un enfant de sentir que son père et sa mère sont ouverts à son enseignement et à l'écoute de son projet singulier. Reconnaître la singularité de chacun, c'est sortir du mimétisme et de la culpabilité souvent pesants dans les familles. En effet, certains enfants tentent désespérément de ressembler à leurs parents tout en leur reprochant d'être ce qu'ils sont. Ils se révoltent à travers des explosions soudaines et des tentatives d'inventer un anti-modèle.
(A suivre)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.