Interview: Younes Bnou Marzouk évoque son avenir et sa volte-face (vidéo)    Promotion de la destination Maroc: Regain de confiance des tour-opérateurs français    Investissements : Des projets de grande envergure    Constitution : Il reste une année pour l'adoption de toutes les lois organiques    FIFA : Platini officiellement candidat à la présidence    Promotion socio-économique : Dix ans de développement humain    Patients atteints de VIH-hépatite C : À quand une prise en charge totale ?    La sensibilisation au service de la mer    Revue quotidienne des éditos    VŒUX : Spécial Fête du Trône    Le Souverain prononcera le discours à 13 h    Le ghota mondial au Maroc en 2016    Céramique : le japonais NGK arrive    Crédit Populaire du Maroc : C'est fait !    Les assises de l'industrie pour fin septembre    Le Maroc, leader dans le monde arabe en matière de réinsertion sociale    CAN 2019: Crise oblige, le Cameroun demande une aide financiére à la Chine    RCA: La clause peu commune du contrat de Mohamed Awal    Guerre mondiale au Moyen-Orient    Le Maroc, un hub des services, selon la CNUCED    Le solaire marocain brille de mille feux    247 génériques au Guide des médicaments remboursables    Marrakech, capitale mondiale des statisticiens    Xena Aouita chante pour le Maroc    Lazaar courtisé par Monaco et Séville    Divers    Iran et Russie refusent toute menace    News    Un incendie dans une usine de meubles fait 25 morts au nord du Caire    Les chefs des institutions créancières arrivent en Grèce, dans un climat politique tendu    Hommage à Rabat aux élèves méritants de l'année scolaire 2014-2015    Accident de la route survenu au sud de Tan Tan    Divers    La conversation harmonieuse des rimes et des rythmes    «Shad Agza» de Mohamed Ramadan dans les salles obscures    Abdeslam Ahizoune, nouveau président de l'Association Maroc Cultures    Hila Benghazi-Club Africain et Raja-Ismaily en ouverture    «Contribution de l'Islam à l'avènement d'une paix mondiale durable»    Encombrement des prisons : L'OMP appelle à y mettre fin    La politique anticipative du Maroc a permis le démantèlement de 30 filières de recrutement de jihadistes depuis 2013    Anticipation    Association Maroc Cultures: Abdeslam Ahizoune aux commandes    La plus grande toile jamais réalisée au Maroc    Près de 300 jihadistes marocains tués depuis 2013    Volkswagen détrône Toyota    Une intégration africaine pour et par «nous»?    «Les enfants perdus de Casablanca»    Médias numériques : Une opportunité pour faire face au terrorisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Trouver son génie : CONJUGUER VIE PROFESSIONNELLE ET VIE PRIVEE
Publié dans Libération le 05 - 09 - 2012

Mais cela est vrai pour chacun de nous. De la même manière qu'il y a des lieux privilégiés, il y a des moments privilégiés. Parfois, notre nature profonde semble endormie, recroquevillée sur elle-même, intériorisée et elle se repose, se ressource. A d'autres moments, nous avons tendance naturellement à exposer notre nature profonde et elle se déploie comme un magnifique étendard qui s'ébat dans le vent.
Posez-vous les questions de savoir quels sont les lieux et les moments qui vous sont favorables. Développez votre sensibilité en voyageant et en ressentant les moments en fonction de leur tonalité particulière. La dynamique du couple, autonomie et articulation des projets dans une famille A mesure que votre projet se construit, que vous vous affirmez dans votre talent et que vous trouvez les bons moments et les bons lieux pour vous, émerge la question de l'articulation de votre dynamique avec l'autre, votre compagnon ou votre compagne de vie. Parfois, il est difficile de s'exprimer au début car le projet de vie est timide, flou. Mais cela est parfois utile de le partager justement pour le clarifier. Encore faut-il avoir à sa disposition une oreille compatissante et à l'écoute. Il est important de ne pas chercher à tordre un projet de vie par rapport à l'autre.
Il est nécessaire que chacun puisse construire son projet de vie en toute indépendance et en toute liberté. Chacun doit pouvoir libérer les ailes de sa créativité et s'envoler dans ses rêves sans qu'il soit parasité par un cadre venu d'ailleurs.
En effet, ce qui nous empêche le plus souvent de trouver notre génie, c'est bien souvent la présence intériorisée des autres, nos parents, nos amis, la société qui sans cesse trouble notre présence à nous-mêmes. Cela est a fortiori vrai pour le conjoint qui, dans certains cas, finit par occulter notre véritable personnalité. Par contre, une fois que le projet et le génie singuliers de chacun sont clarifiés, on peut travailler sur l'articulation des deux projets ensemble. À partir de là, l'enjeu est non seulement de voir comment on peut les concilier mais aussi de les renforcer l'un par l'autre en se servant des talents singuliers de chacun pour aider l'autre. Le couple alors peut connaître une véritable dynamique, où chacun se sent stimulé par l'autre au lieu d'être immobilisé. Il arrive parfois que la difficulté vienne du fait que l'un des deux préfère rester immobile dans une relation fusionnelle, absent à lui-même. La vie de couple devient alors difficile pour les deux, car celui qui s'est mis en marche vit la relation comme un boulet.
Ce différentiel de dynamique est souvent la cause de séparation. Dans d'autres cas, bien que les deux soient rentrés dans une dynamique de développement personnel, les projets peuvent s'avérer difficilement compatibles. C'est le décalage entre les projets, et non pas dans la dynamique elle-même, qu'il faudra de gérer.
Dans tous les cas, être en présence avec vous-même et rentrer dans la dynamique de votre vie transforme en profondeur l'ensemble de votre présence au monde. Elle vous fait découvrir chaque personne de votre entourage sous un nouvel angle ainsi que des personnalités nouvelles en vous-même et chez les autres.
Cette dynamique est la base essentielle pour construire un couple qui se renouvelle de façon créative dans sa relation et qui puisse s'inscrire sur une longue durée en restant enthousiasmant.
De la même manière qu'il faut respecter la dynamique de son conjoint et l'aider à s'exprimer dans sa singularité, il faut aider les enfants à s'affirmer dans leur essence. Chaque enfant a sa personnalité, ses besoins singuliers et sa manière toute particulière d'exister. Ce n'est pas parce qu'il est votre enfant qu'il vous ressemble sur tous les points.
Bien au contraire, il peut révéler des aspirations tout à fait mystérieuses pour vous. Si vous êtes capable de rentrer dans son monde, il vous étonnera par sa différence en ce qu'il est porteur de talents différents des vôtres mais aussi en ce qu'il est porteur de la sensibilité d'une autre époque et d'un autre temps. Nos enfants sont une chance unique de développer une intimité profonde avec des espaces et des temps qui nous échappent naturellement du fait de notre âge.
C'est un grand bonheur pour un enfant de sentir que son père et sa mère sont ouverts à son enseignement et à l'écoute de son projet singulier. Reconnaître la singularité de chacun, c'est sortir du mimétisme et de la culpabilité souvent pesants dans les familles. En effet, certains enfants tentent désespérément de ressembler à leurs parents tout en leur reprochant d'être ce qu'ils sont. Ils se révoltent à travers des explosions soudaines et des tentatives d'inventer un anti-modèle.
(A suivre)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.