Sefrou : Plus de 260 MDH dans l'INDH    « Hakim Abdellatif Finances » se renforce dans le capital de DLM    Agadir : La dégradation des sols en débat    L'aérien, vecteur de connectivité entre les pays africains    Iconoclaste...    Quel avenir pour Mbark Boussoufa ?    Afriquia Merzouga Rally : Un «Dakar formateur» sur nos dunes    Feddal blessé, un renfort arrive    M. Azoulay : C'est au Maroc et nulle part ailleurs qu'Islam et Judaïsme revisitent leur histoire commune    M. Benkirane s'entretient avec une délégation de la communauté juive marocaine au Canada    Achat sur internet : quelles règles ?    Artisanat : Feu vert pour la Commission nationale des signes distinctifs    La Cour d'appel de Rabat a reporté le procès des 21 accusés poursuivis pour corruption et abus de pouvoir    Le marketing territorial : le mode d'emploi gagnant    Fès-Meknès et régions: Plus de 400 cas de violence à l'égard des femmes et des enfants enregistrés en 2015    santé : De la technologie espagnole dans les hôpitaux marocains    Mustapha Ramid appelle au durcissement des peines contre les auteurs d'agression sexuelle sur les enfants    Cine Script: Avanti la musica !    Ciné News    L'écologie, un effet de mode ?    Mouhcine Iajour restera en Qatar Stars League    Universités: Après Meknès, «bled siba» à Fès    Appel au renouvellement total des listes et à la révision du découpage électoral    Le Maroc présent à la Foire commerciale des Etats membres de l'OCI à Riyad    Repli des expéditions vers l'étranger et stagnation de celles destinées au marché local    Conférence internationale à Fès sur la gestion opérationnelle de la logistique    Le FUS à la croisée des chemins face à l'IRT    C'est parti pour les Jeux nationaux de SOM    Stage de l'EN de futsal    Journée d'étude    La fin des accords Suisse-UE coûterait 51 milliards de dollars à l'économie helvétique    Un élan solidaire sans faille    La pluie perturbe l'entame de Rolland Garros    Le chiffre de la semaine    Des champignons hallucinogènes pour combattre la dépression    Promouvoir l'accès des femmes aux instances de gouvernance dans les pays méditerranéens    Divers    Le Maroc apporte son appui à une proposition russe sur le désarmement    Le Maroc appelle à plus d'efficacité et de transparence dans l'action humanitaire internationale    Campagne médicale pluridisciplinaire de l'Association "ASTA 21" pour le soutien des trisomiques    "Touche pas à mon enfant" lance un guide de sensibilisation sur la violence sexuelle contre mineurs    "Une femme nommée Rachid", ou le récit d'une vie    Tunisie / Ennahda sépare le religieux du politique    Afghanistan / Obama confirme la mort du mollah Mansour    FIAC Agadir : Le spectacle vivant dans tous ses états    Mawazine: Natasha Atlas chante et enchante    Festival Mawazine-Rythmes du Monde : Deux jours de festivités exceptionnelles    Le maire de Bordeaux Alain Juppé salue l'évolution que connait le Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trouver son génie : CONJUGUER VIE PROFESSIONNELLE ET VIE PRIVEE
Publié dans Libération le 05 - 09 - 2012

Mais cela est vrai pour chacun de nous. De la même manière qu'il y a des lieux privilégiés, il y a des moments privilégiés. Parfois, notre nature profonde semble endormie, recroquevillée sur elle-même, intériorisée et elle se repose, se ressource. A d'autres moments, nous avons tendance naturellement à exposer notre nature profonde et elle se déploie comme un magnifique étendard qui s'ébat dans le vent.
Posez-vous les questions de savoir quels sont les lieux et les moments qui vous sont favorables. Développez votre sensibilité en voyageant et en ressentant les moments en fonction de leur tonalité particulière. La dynamique du couple, autonomie et articulation des projets dans une famille A mesure que votre projet se construit, que vous vous affirmez dans votre talent et que vous trouvez les bons moments et les bons lieux pour vous, émerge la question de l'articulation de votre dynamique avec l'autre, votre compagnon ou votre compagne de vie. Parfois, il est difficile de s'exprimer au début car le projet de vie est timide, flou. Mais cela est parfois utile de le partager justement pour le clarifier. Encore faut-il avoir à sa disposition une oreille compatissante et à l'écoute. Il est important de ne pas chercher à tordre un projet de vie par rapport à l'autre.
Il est nécessaire que chacun puisse construire son projet de vie en toute indépendance et en toute liberté. Chacun doit pouvoir libérer les ailes de sa créativité et s'envoler dans ses rêves sans qu'il soit parasité par un cadre venu d'ailleurs.
En effet, ce qui nous empêche le plus souvent de trouver notre génie, c'est bien souvent la présence intériorisée des autres, nos parents, nos amis, la société qui sans cesse trouble notre présence à nous-mêmes. Cela est a fortiori vrai pour le conjoint qui, dans certains cas, finit par occulter notre véritable personnalité. Par contre, une fois que le projet et le génie singuliers de chacun sont clarifiés, on peut travailler sur l'articulation des deux projets ensemble. À partir de là, l'enjeu est non seulement de voir comment on peut les concilier mais aussi de les renforcer l'un par l'autre en se servant des talents singuliers de chacun pour aider l'autre. Le couple alors peut connaître une véritable dynamique, où chacun se sent stimulé par l'autre au lieu d'être immobilisé. Il arrive parfois que la difficulté vienne du fait que l'un des deux préfère rester immobile dans une relation fusionnelle, absent à lui-même. La vie de couple devient alors difficile pour les deux, car celui qui s'est mis en marche vit la relation comme un boulet.
Ce différentiel de dynamique est souvent la cause de séparation. Dans d'autres cas, bien que les deux soient rentrés dans une dynamique de développement personnel, les projets peuvent s'avérer difficilement compatibles. C'est le décalage entre les projets, et non pas dans la dynamique elle-même, qu'il faudra de gérer.
Dans tous les cas, être en présence avec vous-même et rentrer dans la dynamique de votre vie transforme en profondeur l'ensemble de votre présence au monde. Elle vous fait découvrir chaque personne de votre entourage sous un nouvel angle ainsi que des personnalités nouvelles en vous-même et chez les autres.
Cette dynamique est la base essentielle pour construire un couple qui se renouvelle de façon créative dans sa relation et qui puisse s'inscrire sur une longue durée en restant enthousiasmant.
De la même manière qu'il faut respecter la dynamique de son conjoint et l'aider à s'exprimer dans sa singularité, il faut aider les enfants à s'affirmer dans leur essence. Chaque enfant a sa personnalité, ses besoins singuliers et sa manière toute particulière d'exister. Ce n'est pas parce qu'il est votre enfant qu'il vous ressemble sur tous les points.
Bien au contraire, il peut révéler des aspirations tout à fait mystérieuses pour vous. Si vous êtes capable de rentrer dans son monde, il vous étonnera par sa différence en ce qu'il est porteur de talents différents des vôtres mais aussi en ce qu'il est porteur de la sensibilité d'une autre époque et d'un autre temps. Nos enfants sont une chance unique de développer une intimité profonde avec des espaces et des temps qui nous échappent naturellement du fait de notre âge.
C'est un grand bonheur pour un enfant de sentir que son père et sa mère sont ouverts à son enseignement et à l'écoute de son projet singulier. Reconnaître la singularité de chacun, c'est sortir du mimétisme et de la culpabilité souvent pesants dans les familles. En effet, certains enfants tentent désespérément de ressembler à leurs parents tout en leur reprochant d'être ce qu'ils sont. Ils se révoltent à travers des explosions soudaines et des tentatives d'inventer un anti-modèle.
(A suivre)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.