Résultats semestriels : Le Crédit Agricole consolide sa position sur le marché    Entretien : La Vie reprend du souffle    Ebola : Un premier cas a été diagnostiqué aux Etats-Unis    Tennis : Au classement mondial A.T.P.... des nationaux: Quelques convulsions    Appel pour sauver les enfants des camps de Tindouf de l'enrôlement militaire    Conseil de Sécurité / Lutte contre le terrorisme : L'approche du Maroc mise en exergue    Egypte: Lourdes peines de prison pour 68 partisans de Morsi    Syrie : L'EI progresse. Premier raid britannique    Selon le HCP : Baisse du rythme de croissance et ralentissement de la demande intérieure    Aérien : Lufthansa lance sa ligne Frankfurt-Marrakech    France: Leila Ghandi nommée Chevalier de l'Ordre des arts et des lettres    Le KACM en quarts après sa victoire contre l'IZK    Bellarabi officiellement convoqué pour défendre les couleurs de la Mannschaft    Production cinématographique: 105 millions de dollars investis au Maroc    «Machi Bessmity», le crie de ralliement pour dénoncer le fanatisme    Ebola se propage en dehors de l'Afrique    Sécurité sanitaire: Le Maroc fait appel à l'expertise allemande    Youssef El-Arabi : Je regrette sans vraiment regretter Spécial    Bellarabi décisif en Ligue des Champions    Des propositions de lois pour abolir la peine de mort    Green Card : les inscriptions à la loterie américaine sont ouvertes    Quand le cinéma s'engage pour la bonne cause    Accord de pêche: Ça bouillone à cap Spartel !    Hausse spectaculaire des productions cinématographiques étrangères tournées au Maroc en 2014    Rentrée universitaire, Daoudi fait le point    Causalité ?!    Le mot pour rire: Faites votre boulot, laissez passer...    Importation de blé : Le marché américain ouvre le bal    La magistrature se libère de la tutelle du ministère de la Justice    Ahizoune reçu en audience par le président ivoirien Alassane Ouattara    Amalgame injustifié    E-commerce : Les sites de deals continue de plonger gravement    REGION TADLA AZILAL L'UNESCO décerne le Label « Global Geopark » au Géoparc du M'Goun, au cours d'une cérémonie qui s'est tenue au Canada le 22 septembre 2014    Meknès : M. l'Ambassadeur du Royaume-Uni visite le centre de médiation social    Le Complexe Moulay Abdellah flambant neuf de nouveau    La motivation, ça change tout au PSG    Congrès de la Fédération internationale de hockey à Marrakech    Essaouira se mobilise contre la déperdition scolaire    La Banque populaire et l'ONMT promeuvent la destination Maroc    Et si on passait l'Aid Al Adha dans un hôtel ?    Divers    Aux Etats-Unis, les fusillades progressent par un phénomène d'imitation    Insolite    Don Bigg prend part à Mission Impossible V    Bouillons de culture    20 ans après sa disparition, la légende Hassni reste omniprésente    Dakhla : 5 personnes arrêtées pour leur implication dans des actes de vandalisme consécutifs au décès d'un détenu    Nabyl Lahlou, perturbateur ou génie incompris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Fête des langues à Casablanca: Une quatrième édition sous l'égide des instituts italiens
Publié dans Libération le 24 - 09 - 2012

Casablanca redécouvre les langues du monde. Après l'Institut français de Casablanca, l'Institut Cervantès et le Goethe-Institut, c'est autour de l'Association Dante Alighieri et de l'Institut italien de la culture de Rabat d'accueillir, samedi 29, de 13h à 19h, la quatrième édition de la «Fête des langues».
L'occasion pour de nombreux Casablancais, dont on sait l'amour des langues étrangères, d'apprécier la diversité et la richesse culturelles des langues qui les entourent à travers diverses activités combinant le culturel et le ludique.
«C'est un honneur pour l'Association culturelle italienne Dante Alighieri et pour l'Institut italien de la culture de Rabat d'être têtes de file pour cette édition 2012 qui aura lieu au Consulat Général d'Italie», s'est réjouie Mme Marina Sganga Menjour. Pour la présidente de Dante Alighieri, cette manifestation est «une occasion extraordinaire pour encourager les jeunes à l'apprentissage des langues et pour stimuler leur curiosité vers des cultures différentes», a-t-elle estimé.
Promouvoir la diversité et les échanges culturels à Casablanca et favoriser le plurilinguisme et la compréhension interculturelle. Tels sont les principaux objectifs de cette manifestation qui vise aussi à « encourager l'apprentissage des langues tout au long de la vie et toucher des publics très variés avec des actions spécifiques en direction des populations non habituées des sorties culturelles et le jeunes public», soulignent les organisateurs.
Parmi les activités prévues dans le cadre de cette année quatrième édition, les organisateurs proposent des expositions, un spectacle multiculturel de musique et de danse (Salsa et Sevillanas, 17h00 à 18h30) ainsi qu'un concours artistique sur le thème de «l'Europe idéale de demain» dont le prix sera remis à partir de 18h30. Il convient de noter que lors de cette fête, seront proposés gratuitement 70 cours d'initiation de 20 minutes de 27 langues et dialectes différents (de 14h à 17h60). «Les cours sont ludiques et interactifs ; ils reposent sur une approche des spécificités culturelles. Des cours pour enfants sont également proposés», apprend-on des organisateurs. Et de préciser que toutes ces initiatives visent à renseigner et motiver le public casablancais sur l'apprentissage des langues.
La fête des langues est co-organisée par l'Institut Cervantès, l'Institut français de Casablanca, le British Council, le Goethe-Institut, le NIMAR (Pays-Bas), l'Institut Camoes, l'Association culturelle italienne Dante Alighieri et l'Institut italien de la culture de Rabat.
Soulignons que l'édition en cours, qui bénéficie du soutien de la délégation de l'Union européenne au Maroc, est organisée avec la collaboration de l'Institut Royal de la culture amazighe, l'Institut Confucius, le Centre culturel russe, et les ambassades du Danemark, Finlande, Japon, Hongrie, Ukraine et de la République tchèque.
Fête en partage
«La fête des langues encourage l'éducation plurilingue et considère le multilinguisme comme vecteur de diversité et de richesse culturelles. Dans un esprit de découverte et d'ouverture». Pour les promoteurs de ce rendez-vous dédié aux langues étrangères, cette fête «fédère les institutions de toutes origines œuvrant pour la reconnaissance et l'apprentissage des langues». Elle met également en valeur l'offre d'apprentissage linguistique dispensée par des professionnels de l'enseignement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.