Super Cérame accélère la cadence    Ramadan: L'ONCF dévoile le programme des trains    Entre attentes légitimes des populations et radicalisation des meneurs des manifestations    UGTM : Chabat s'accroche au poste de secrétaire général    Bourse de Casablanca : Bon cru pour la société gestionnaire    Arrêté pour chantage via les réseaux sociaux    Festival de Cannes 2017 : Le grand retour de Nicole Kidman    A la découverte de Safi par Driss Roukhe    Dakhla renforce ses partenariats internationaux    Rabat : Le CHU mise sur la coopération sud-sud    Hanane Ibrahimi de retour sur le petit écran: Elle se produit dans deux œuvres télévisées    Séance mensuelle sur la politique gouvernementale: El Othmani hôte des députés ce mardi    Les efforts du BCIJ portent leurs fruits: De moins en moins de Marocains à Daech    Actifs immobiliers : Une hausse de 7,6% au 1er trimestre    Diapo : Le nouveau visage artistique de la place Mohammed V à Casablanca    Remise à Casablanca des prix du Challenge franco-marocain de l'entrepreneuriat    Tanger : Un inspecteur de police use de son arme contre un dangereux récidiviste    Elle fait l'actu : Zineb El Motamassik, Manager Sécurité & Environnement de Mondelez Maroc    Brexit : les objectifs et priorités de l'UE    SFR devient Altice    Hackaton de Attijariwafa bank : 19 équipes sélectionnées    Zineb Mekouar, une Marocaine de l'équipe d'Emmanuel Macron    Don de sang : Campagne dans plusieurs mosquées du Royaume à partir du 1er Ramadan    Attentat de Manchester : le bilan s'alourdit à 22 morts et 59 blessés    Attentat à Manchester: 19 morts et 50 blessés    Luis Enrique : Il faut féliciter le Real    Bonne gouvernance et développement durable en Afrique francophone passés à la loupe    Une importante délégation ministérielle atterrit à Al Hoceïma    Les camps de Tindouf au bord de la famine    Les louvoiements du Polisario : Les séparatistes cherchent par tous les moyens à saborder toute négociation avec le Maroc    Risque de crise cardiaque accru après une grippe ou une pneumonie    Une île du Pacifique a la plus forte densité de débris plastiques    Le réseau social AGORA élit domicile au Maroc    Insolite : Aucun regret    Pedro Sánchez ou le triomphe de l'obstination    Zidane C'est mon jour le plus heureux professionnellement    Ronaldo : "Ni un saint ni un démon"    "Tabadoul" ou l'échange de bons procédés    Syndicats d'artistes et ministère de la Culture accordent leurs violons    "Alien : Covenant" en tête du box-office    Oscar Fulloné n'est plus    Tennis: Fayçal Laâraïchi réélu à la tête de la FRMT    La Juventus Turin championne d'Italie pour la sixième fois d'affilée    Le Real Madrid champion d'Espagne    Badou Zaki nouvel entraîneur de l'IRT pour deux saisons    Mon lapin bleu, l'innocente du village    Lachgar reconduit à la tête de l'USFP    Divers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fête des langues à Casablanca: Une quatrième édition sous l'égide des instituts italiens
Publié dans Libération le 24 - 09 - 2012

Casablanca redécouvre les langues du monde. Après l'Institut français de Casablanca, l'Institut Cervantès et le Goethe-Institut, c'est autour de l'Association Dante Alighieri et de l'Institut italien de la culture de Rabat d'accueillir, samedi 29, de 13h à 19h, la quatrième édition de la «Fête des langues».
L'occasion pour de nombreux Casablancais, dont on sait l'amour des langues étrangères, d'apprécier la diversité et la richesse culturelles des langues qui les entourent à travers diverses activités combinant le culturel et le ludique.
«C'est un honneur pour l'Association culturelle italienne Dante Alighieri et pour l'Institut italien de la culture de Rabat d'être têtes de file pour cette édition 2012 qui aura lieu au Consulat Général d'Italie», s'est réjouie Mme Marina Sganga Menjour. Pour la présidente de Dante Alighieri, cette manifestation est «une occasion extraordinaire pour encourager les jeunes à l'apprentissage des langues et pour stimuler leur curiosité vers des cultures différentes», a-t-elle estimé.
Promouvoir la diversité et les échanges culturels à Casablanca et favoriser le plurilinguisme et la compréhension interculturelle. Tels sont les principaux objectifs de cette manifestation qui vise aussi à « encourager l'apprentissage des langues tout au long de la vie et toucher des publics très variés avec des actions spécifiques en direction des populations non habituées des sorties culturelles et le jeunes public», soulignent les organisateurs.
Parmi les activités prévues dans le cadre de cette année quatrième édition, les organisateurs proposent des expositions, un spectacle multiculturel de musique et de danse (Salsa et Sevillanas, 17h00 à 18h30) ainsi qu'un concours artistique sur le thème de «l'Europe idéale de demain» dont le prix sera remis à partir de 18h30. Il convient de noter que lors de cette fête, seront proposés gratuitement 70 cours d'initiation de 20 minutes de 27 langues et dialectes différents (de 14h à 17h60). «Les cours sont ludiques et interactifs ; ils reposent sur une approche des spécificités culturelles. Des cours pour enfants sont également proposés», apprend-on des organisateurs. Et de préciser que toutes ces initiatives visent à renseigner et motiver le public casablancais sur l'apprentissage des langues.
La fête des langues est co-organisée par l'Institut Cervantès, l'Institut français de Casablanca, le British Council, le Goethe-Institut, le NIMAR (Pays-Bas), l'Institut Camoes, l'Association culturelle italienne Dante Alighieri et l'Institut italien de la culture de Rabat.
Soulignons que l'édition en cours, qui bénéficie du soutien de la délégation de l'Union européenne au Maroc, est organisée avec la collaboration de l'Institut Royal de la culture amazighe, l'Institut Confucius, le Centre culturel russe, et les ambassades du Danemark, Finlande, Japon, Hongrie, Ukraine et de la République tchèque.
Fête en partage
«La fête des langues encourage l'éducation plurilingue et considère le multilinguisme comme vecteur de diversité et de richesse culturelles. Dans un esprit de découverte et d'ouverture». Pour les promoteurs de ce rendez-vous dédié aux langues étrangères, cette fête «fédère les institutions de toutes origines œuvrant pour la reconnaissance et l'apprentissage des langues». Elle met également en valeur l'offre d'apprentissage linguistique dispensée par des professionnels de l'enseignement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.