Le Groupe Crédit Agricole du Maroc, banque de proximité et d'initiative    Obama déclare la guerre à Ebola: il prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l'Ouest    Rentrée gouvernementale    Les professeurs universitaires désormais obligés de maîtriser l'anglais (Daoudi)    Virus Ebola : La riposte s'organise    Le résultat net de la SMI en baisse de 33 pc au premier semestre 2014    Essaouira gagne un développement aérien    Hermach passeur et buteur sous les yeux de Zaki    Kachani rejoint l'OCS    Guardiola met les choses au clair au sujet de Benatia    Attentat suicide des talibans à Kaboul    L'Otan veut empêcher la Russie et la Chine de se développer    News    37,4 millions d'euros pour le vainqueur    Réunion du Conseil consultatif de Special Olympics International à Skhirat    Mohamed Dahbi Bouhlal : La Coupe du Trône de golf mise tout sur les jeunes talents    Divers Economie    Le lymphome, une pathologie mal connue du public    L'ONU apporte de l'eau au moulin des défenseurs de la légalisation du cannabis    L'opération "Un million de cartables" profite aux élèves de la province de Moulay Yacoub    tétouan: grave accident de la circulation à l'intérieur de la ville : quatre femmes tuées et 20 personnes blessées    "Ouarzazate Film Commission" tient son assemblée générale    "Bladi Lghaliya", nouveau single de Rhany Kabbadj    Le Festival international du film transsaharien lance son concours des scénarios    Le Maroc appelle à des stratégies efficaces de lutte contre la torture    Réunion du Bureau politique de l'USFP    La secrétaire générale de la Communauté des démocraties : Le Maroc, un pays membre «apprécié» et «respecté» par la CD    Le Code du travail passé à la loupe à Rabat    22,1 millions de quintaux cumulés à fin mars dernier    Le Maroc lorgne le marché russe    Sommet européen de l'élevage : Des professionnels marocains y prendront part    Cinéma : 100 millions de dollars investis au Maroc en 2014    Kaboul : 3 soldats de l'Otan tués dans un attentat taliban    Suisse: pas d'extradition de Snowden aux USA, s'il coopère avec la justice    Seddiki conduit la délégation marocaine    L'Europe remporte la 2e édition à Marrakech    Marrakech : destruction des 226 kgs de cocaïne récemment saisis    «Insat»: un numéro vert et un portail pour le suivi de la rentrée scolaire    Brésil/Football : Un gardien de but plus fort que Chilavert    Observation des élections, la majorité s'active    « Une logique infernale » par ( Jamal Berraoui )    Lymphome : 2.000 cas chaque année au Maroc    La banque dévoile son trésor !    Edito: Dialogue de sourds    IDE : Régression de 9,4%    Lisbonne: exposition sur l'Histoire des relations entre le Maroc et l'Europe    Jack Lang invite «Le Maroc contemporain» à l'IMA    Les éditeurs à l'assaut de la fête de l'Huma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Fête des langues à Casablanca: Une quatrième édition sous l'égide des instituts italiens
Publié dans Libération le 24 - 09 - 2012

Casablanca redécouvre les langues du monde. Après l'Institut français de Casablanca, l'Institut Cervantès et le Goethe-Institut, c'est autour de l'Association Dante Alighieri et de l'Institut italien de la culture de Rabat d'accueillir, samedi 29, de 13h à 19h, la quatrième édition de la «Fête des langues».
L'occasion pour de nombreux Casablancais, dont on sait l'amour des langues étrangères, d'apprécier la diversité et la richesse culturelles des langues qui les entourent à travers diverses activités combinant le culturel et le ludique.
«C'est un honneur pour l'Association culturelle italienne Dante Alighieri et pour l'Institut italien de la culture de Rabat d'être têtes de file pour cette édition 2012 qui aura lieu au Consulat Général d'Italie», s'est réjouie Mme Marina Sganga Menjour. Pour la présidente de Dante Alighieri, cette manifestation est «une occasion extraordinaire pour encourager les jeunes à l'apprentissage des langues et pour stimuler leur curiosité vers des cultures différentes», a-t-elle estimé.
Promouvoir la diversité et les échanges culturels à Casablanca et favoriser le plurilinguisme et la compréhension interculturelle. Tels sont les principaux objectifs de cette manifestation qui vise aussi à « encourager l'apprentissage des langues tout au long de la vie et toucher des publics très variés avec des actions spécifiques en direction des populations non habituées des sorties culturelles et le jeunes public», soulignent les organisateurs.
Parmi les activités prévues dans le cadre de cette année quatrième édition, les organisateurs proposent des expositions, un spectacle multiculturel de musique et de danse (Salsa et Sevillanas, 17h00 à 18h30) ainsi qu'un concours artistique sur le thème de «l'Europe idéale de demain» dont le prix sera remis à partir de 18h30. Il convient de noter que lors de cette fête, seront proposés gratuitement 70 cours d'initiation de 20 minutes de 27 langues et dialectes différents (de 14h à 17h60). «Les cours sont ludiques et interactifs ; ils reposent sur une approche des spécificités culturelles. Des cours pour enfants sont également proposés», apprend-on des organisateurs. Et de préciser que toutes ces initiatives visent à renseigner et motiver le public casablancais sur l'apprentissage des langues.
La fête des langues est co-organisée par l'Institut Cervantès, l'Institut français de Casablanca, le British Council, le Goethe-Institut, le NIMAR (Pays-Bas), l'Institut Camoes, l'Association culturelle italienne Dante Alighieri et l'Institut italien de la culture de Rabat.
Soulignons que l'édition en cours, qui bénéficie du soutien de la délégation de l'Union européenne au Maroc, est organisée avec la collaboration de l'Institut Royal de la culture amazighe, l'Institut Confucius, le Centre culturel russe, et les ambassades du Danemark, Finlande, Japon, Hongrie, Ukraine et de la République tchèque.
Fête en partage
«La fête des langues encourage l'éducation plurilingue et considère le multilinguisme comme vecteur de diversité et de richesse culturelles. Dans un esprit de découverte et d'ouverture». Pour les promoteurs de ce rendez-vous dédié aux langues étrangères, cette fête «fédère les institutions de toutes origines œuvrant pour la reconnaissance et l'apprentissage des langues». Elle met également en valeur l'offre d'apprentissage linguistique dispensée par des professionnels de l'enseignement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.