Zaki : «Benatia est réellement blessé»    Le Président al-Sissi au Maroc avant la fin du mois?    Ukraine    Données personnelles    ALERTE Evènements de Tanger: Arrestation de trois personnes soupçonnées d'être directement impliquées dans le meurtre de Charles P. Alphonse Ndour    La question du Sahara et «l'échéance d'avril 2015»    De Bonnes Sources    Accident de train: L'ONCF s'auto-dédouane    Assaidi pour remplacer Odemwingie    Casablanca accueille la seconde édition des Championnats arabes de natation    Sur eBay des votes à vendre pour le référendum en Ecosse    La Banque mondiale fustige l'insuffisance de la réponse à Ebola    News    Cisjordanie : Israël accapare une vaste portion de territoire    La terre a tremblé à Agadir    Le Maroc brille par son absence au Festival international des jeunes des échecs de Gibraltar    Coupe du Trône /16èmes de finale : Les grosses pointures s'en tirent à bon compte    Championnat du monde des jeunes de boxe arabe professionnelle : Rachid Boumalek sacré vainqueur    L'opposition tient réunion au sommet dans les prochains jours    La maire de Zamora se fait tirer les oreilles par la patronne du PP espagnol    Flashs    La majorité des Espagnols contre la tenue d'un référendum en Catalogne    Au Kenya, techniques commando dans le combat contre les braconniers    Divers    Tennis : En Championnats Arabes des «11/12 ans» : Le Maroc (par équipes), l'Egyte (en individuel) et l'Arabie Saoudite (la révélation)    Face au Qatar, Zaki teste son groupe sans ossature    L'économie marocaine: Quelle politique fiscale face à la crise?    Pour une opérationnalisation réussie du Fonds Africa50    Démarrage du recensement général de la population et de l'habitat : Pour une planification efficiente des programmes de développement    L'art au service de l'aménagement urbain et du renouveau civique    L'amazighité, l'autre fiasco du gouvernement    «Gnawa for kids» en solidarité avec les enfants de la rue    Ouarzazate / Arts populaires : Ahouach, un riche patrimoine à sauvegarder absolument    Une aventure « improbable » à Agadir...: L'un est handicapé, l'autre est un peu « fêlée », ils ne se connaissaient pas, mais ils vont passer un séjour ensemble à Agadir !    Des compétences à valoriser    Après la Cour des comptes, le fisc revient à la charge    Avec ou sans pépins ?    La compagnie maintient ses vols vers les pays à risques : La démarche de la RAM soutenue par le gouvernement    Agir pour éviter une catastrophe écologique    Le Maroc appelé à mieux faire    « Plages Propres » de Ciments du Maroc : Cérémonie de clôture de la saison    ANAM : 61 médicaments génériques supplémentaires remboursables    Litige commercial en Mauritanie : RAM précise sa position    Ghanimi élue meilleur médecin arabe au monde    Tanjazz 2014 : Les rendez-vous à ne pas rater    Bouillons de culture    La lune de miel (atypique) de Brad Pitt et Angelina Jolie    La nouvelle grille des programmes de Radio MFM pour la saison 2014-2015 : Conforter le leadership de MFM    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Fête des langues à Casablanca: Une quatrième édition sous l'égide des instituts italiens
Publié dans Libération le 24 - 09 - 2012

Casablanca redécouvre les langues du monde. Après l'Institut français de Casablanca, l'Institut Cervantès et le Goethe-Institut, c'est autour de l'Association Dante Alighieri et de l'Institut italien de la culture de Rabat d'accueillir, samedi 29, de 13h à 19h, la quatrième édition de la «Fête des langues».
L'occasion pour de nombreux Casablancais, dont on sait l'amour des langues étrangères, d'apprécier la diversité et la richesse culturelles des langues qui les entourent à travers diverses activités combinant le culturel et le ludique.
«C'est un honneur pour l'Association culturelle italienne Dante Alighieri et pour l'Institut italien de la culture de Rabat d'être têtes de file pour cette édition 2012 qui aura lieu au Consulat Général d'Italie», s'est réjouie Mme Marina Sganga Menjour. Pour la présidente de Dante Alighieri, cette manifestation est «une occasion extraordinaire pour encourager les jeunes à l'apprentissage des langues et pour stimuler leur curiosité vers des cultures différentes», a-t-elle estimé.
Promouvoir la diversité et les échanges culturels à Casablanca et favoriser le plurilinguisme et la compréhension interculturelle. Tels sont les principaux objectifs de cette manifestation qui vise aussi à « encourager l'apprentissage des langues tout au long de la vie et toucher des publics très variés avec des actions spécifiques en direction des populations non habituées des sorties culturelles et le jeunes public», soulignent les organisateurs.
Parmi les activités prévues dans le cadre de cette année quatrième édition, les organisateurs proposent des expositions, un spectacle multiculturel de musique et de danse (Salsa et Sevillanas, 17h00 à 18h30) ainsi qu'un concours artistique sur le thème de «l'Europe idéale de demain» dont le prix sera remis à partir de 18h30. Il convient de noter que lors de cette fête, seront proposés gratuitement 70 cours d'initiation de 20 minutes de 27 langues et dialectes différents (de 14h à 17h60). «Les cours sont ludiques et interactifs ; ils reposent sur une approche des spécificités culturelles. Des cours pour enfants sont également proposés», apprend-on des organisateurs. Et de préciser que toutes ces initiatives visent à renseigner et motiver le public casablancais sur l'apprentissage des langues.
La fête des langues est co-organisée par l'Institut Cervantès, l'Institut français de Casablanca, le British Council, le Goethe-Institut, le NIMAR (Pays-Bas), l'Institut Camoes, l'Association culturelle italienne Dante Alighieri et l'Institut italien de la culture de Rabat.
Soulignons que l'édition en cours, qui bénéficie du soutien de la délégation de l'Union européenne au Maroc, est organisée avec la collaboration de l'Institut Royal de la culture amazighe, l'Institut Confucius, le Centre culturel russe, et les ambassades du Danemark, Finlande, Japon, Hongrie, Ukraine et de la République tchèque.
Fête en partage
«La fête des langues encourage l'éducation plurilingue et considère le multilinguisme comme vecteur de diversité et de richesse culturelles. Dans un esprit de découverte et d'ouverture». Pour les promoteurs de ce rendez-vous dédié aux langues étrangères, cette fête «fédère les institutions de toutes origines œuvrant pour la reconnaissance et l'apprentissage des langues». Elle met également en valeur l'offre d'apprentissage linguistique dispensée par des professionnels de l'enseignement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.